Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Où partir ?
Quand partir ?
Billet d'avion
Séjours
Hébergements
Croisières
Voitures
Carnets de voyage
Photos
Carnet & guide de voyage
Carte Brésil

Brésil

Les Chutes d'Iguaçu

Après avoir visité la partie argentine des chutes, nous nous rendons une journée aux chutes d'Iguaçu du côté brésilien.

Présentation

Les Chutes d'Iguaçu (ou Cataratas do Iguaçu en portugais) est un ensemble incroyable de 275 cascades situées les unes à côté des autres sur un front de presque 3 km de long ! C'est la rivière Iguaçu (qui signifie en indigène "Grande eau"), avec un débit d'environ 6 millions de litres d'eau par seconde, qui chute avec fracas de 80 m de haut ! Ce front en forme de fer à cheval est partagé entre l'Argentine et le Brésil, la plus grande partie se trouvant en Argentine. Les Chutes d'Iguaçu font partie des chutes d'eau les plus spectaculaires du monde et se retrouver entouré de cette impressionnante masse d'eau qui se déverse dans un grondement assourdissant est une expérience inoubliable !

Ces chutes se trouvent au cœur d'une forêt subtropicale humide qui renferme plus de 2 000 espèces de plantes ainsi qu'une faune incroyable, le tout étant protégé par 2 parcs nationaux : le Parc National d'Iguaçu (côté brésilien) et le Parc National d'Iguazú (côté argentin). Tous deux sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Les chutes d'Iguaçu se situent à l'extrémité sud-ouest du Brésil, dans l'état de Paraná.

L'aller

Le 7 mars 2013 nous atterrissons sur le petit aéroport de Puerto Iguazú en Argentine, situé à seulement quelques kilomètres des chutes.

Comment y aller ?

Pour se rendre aux Chutes d'Iguaçu, plusieurs possibilités s'offrent à vous : une arrivée par le Brésil, l'Argentine ou encore par le Paraguay. A vol d'oiseau, les Chutes d'Iguaçu se trouvent à 1 100 km de Buenos Aires (Argentine), à 850 km de Sao Paulo (Brésil), à 600 km de Porto Alegre (Brésil), à 500 km de Curitiba (Brésil) et à 300 km d'Asuncion (Paraguay).

Rejoindre ensuite les Chutes d'Iguaçu peut se faire par la route ou par avion. Il y a 2 aéroports implantés à proximité des chutes : celui de Foz do Iguaçu (Brésil) et celui de Puerto Iguazú (Argentine). Tous deux proposent des vols réguliers tous les jours.

Les chutes d'eau sont éloignées de 5 à 15 km des villes et aéroports. Le passage des frontières terrestres entre le Brésil, l'Argentine et le Paraguay se fait facilement.

Entrée et Visa

Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire pour les séjours inférieurs à 3 mois au Brésil. Un passeport, ayant une validité d'au moins six mois après la date de retour, est suffisant. Attention, l'entrée au Brésil est soumise à l'obligation de vaccination contre la fièvre jaune pour les voyageurs en provenance de certains pays frontaliers, mais pas depuis l'Argentine, le Paraguay, ni de l'Uruguay. Information actualisée en 2016 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères.

Nous nous logeons dans la ville de Puerto Iguazú en Argentine, afin de visiter tout d'abord les chutes du côté argentin pour ensuite nous rendre une journée du côté brésilien.

Où dormir à proximité des Chutes d'Iguaçu

La ville de Foz do Iguaçu au Brésil est une bonne base, bon marché de surcroît, pour visiter les chutes. On y trouve de tout et pour tous les budgets : hôtels, chambres d'hôtes, auberges de jeunesse et même un camping. Le grand hôtel "Hotel das Cataratas" se trouve, quant à lui, à l'intérieur du Parc National.

Une autre alternative est de loger à Puerto Iguazú en Argentine, également très bien fourni en hébergements et où l'on trouvera de tout et pour tous les budgets.


Parc National d'Iguaçu (côté brésilien)

Le Parc National d'Iguaçu (ou Parc National de l'Iguaçu, ou Parque Nacional do Iguaçu en portugais) englobe les chutes d'Iguaçu (coté brésilien) ainsi que toute la nature environnante. N'oublions pas qu'une autre partie des chutes se trouve en Argentine car, en effet, il suffit de regarder de l'autre côté de la rivière pour voir l'Argentine. Voir les chutes côté brésilien permet d'avoir un panorama complet et époustouflant. La visite de ce Parc National est un pur émerveillement car les sentiers traversent une nature luxuriante. Les divers aménagements mis en place (notamment des passerelles) permettent de s'approcher au plus près des cascades.

Temps nécessaire

Nous passons 3h à visiter les Chutes d'Iguaçu côté brésilien (ce côté étant plus limité que le côté argentin) : 1 journée, voire une 1/2 journée peut suffire à la visite. Cela dépendra des activités annexes que l'on souhaite effectuer. En effet, en dehors des balades, des activités complémentaires (en supplément) sont proposées, comme par exemple se rapprocher des chutes à bord d'un zodiac (voir Activités et installations annexes).

Accès

Depuis Foz do Iguaçu

Depuis Foz do Iguaçu, on peut prendre le bus 120 à destination de l'aéroport et des chutes (Cataratas do Iguaçu ; plusieurs arrêts ; environ 30 mn de trajet selon l'endroit où l'on prend le bus ; 1 EUR/pers.). On peut également se rendre aux chutes en taxi ou pourquoi pas à vélo (environ 12 km de trajet).

Depuis Puerto Iguazú (Argentine)

De la gare routière de Puerto Iguazú, il est possible de prendre un bus soit en direction de Foz do Iguaçu ou, plus simplement, d'en prendre un direct pour les chutes brésiliennes (bus de la compagnie "Crucero del Norte" en direction de "Cataratas Brasil" ; 5 EUR/pers. ; ). Celui-ci passe la frontière, marquée par le pont de la Fraternité qui traverse la rivière Iguaçu. Le passage des 2 douanes se fait relativement rapidement. Attention, si l'on compte rester au Brésil, il faudra impérativement l'indiquer au chauffeur et aux douaniers, car dans certains cas, le bus ne s'arrête pas à la douane ! Ainsi, pour les personnes ne désirant passer qu'une seule journée au Brésil, il n'y aura pas de tampon de sortie d'Argentine, ni de tampon d'entrée au Brésil (apposés sur le passeport).

Visiter le parc

L'entrée au Parc National d'Iguazú coûte 16 EUR/pers. pour les touristes étrangers. En effet, des tarifs inférieurs sont proposés aux locaux. Attention, en haute saison touristique et de surcroît un dimanche, la file d'attente peut-être longue, allant jusqu'à 3h d'attente (aux dires de certains internautes) ! Alors, pourquoi ne pas réserver vos billets sur le site web officiel du Parc National www. Pour notre part, nous avons effectué la visite un dimanche (le 10 mars) sans réservation préalable de nos billets et nous n'avons toutefois pas eu à attendre trop longtemps pour accéder au Parc National.

Une fois les billets d'entrée achetés, il faut obligatoirement embarquer dans l'un des bus panoramiques (inclus dans le prix de l'entrée). Toute la journée, des bus font alors l'aller-retour sur une route, longue de 12 km, qui traverse la jungle. L'itinéraire est marqué par plusieurs arrêts de bus, et l'on peut descendre et remonter où l'on veut. Certains arrêts sont situés au plus près des chutes et d'autres sont là pour accéder aux départs des activités annexes (bateau, safari, etc.). Pour voir les chutes, il faut sortir aux derniers arrêts (soit l'arrêt "Trilha das Cataratas" soit l'arrêt "Porto Canoas" situés au bout de la route). Un sentier longe les cascades sur environ 1 km et relie les deux arrêts.

Les cascades portent toutes un nom, comme par exemple Salto Floriano, Salto Tres Mosqueteros, etc.. (voir le ).

Garganta del Diablo

Au niveau de l'arrêt de bus "Porto Canoas", situé tout au bout de la route, un point de vue donne sur les plus grandes cascades du Garganta del Diablo (ou Gorge du Diable). De là, on ne peut toutefois observer (et d'assez loin) que le haut des chutes ; on peut cependant aisément imaginer la taille des cascades en observant l'eau qui s'élance vers le vide dans un bruit assourdissant !

Salto Floriano

Ce site est incontournable car il est le prolongement des cascades de Garganta del Diablo. L'impressionnante cascade Salto Floriano, haute d'environ 40 m, est visible depuis le haut, mais aussi du bas que l'on peut atteindre soit par un escalier, soit par un ascenseur. Nous nous sentons tout petit devant cette puissance de la nature.

Salto Santa Maria

En poursuivant sur le sentier, nous rejoignons une longue passerelle placée au-dessus de l'eau et qui permet d'atteindre le haut de la Salto Santa Maria. Pensez éventuellement à vous munir d'un vêtement de pluie car selon le vent on peut facilement se faire mouiller !

Salto Tres Mosqueteros

Encore un peu plus loin, un superbe point de vue donne sur les cascades Tres Mosqueteros et Dos Mosqueteros. Ces cascades se trouvent côté argentin, mais la vue que nous avons d'ici est unique ! Sur la droite des cascades se trouve l'île San Martín.

Autres cascades

En poursuivant sur le sentier, nous arrivons à un point de vue donnant une magnifique vue d'ensemble sur de nombreuses cascades argentines, dont celles de Salto Bossetti, Salto Adán, Salto Eva, Salto Bernabé Méndez, etc.. Sur la gauche des cascades se trouve l'île San Martín.

Faune

La faune est nombreuse dans le parc. Certains animaux sont faciles à observer durant les balades autour des chutes, d'autres se font plus discrets. On peut ainsi apercevoir des tapirs, des fourmiliers, des singes, des ocelots, des jaguars, des coatis, des varans, des perroquets, des toucans, des papillons et de nombreuses autres espèces. Pour augmenter les chances d'en voir il faut venir le plus tôt possible le matin.

Pour notre part, nous avons croisé quelques coatis ainsi que des lézards. Les coatis sont peu farouches et en voyant leurs mignonnes petites frimousses on serait tenté de les caresser... Mais attention ! Ces animaux restent sauvages et leurs morsures peuvent être très graves ! Attention également à vos sacs qui pourraient tenter les coatis !

Activités et installations annexes

Au sein du Parc National sont proposées des activités annexes (avec supplément). Parmi elles, il y a l'approche des cascades à bord de zodiacs à moteur (il faut être prêt à se faire mouiller :-) ). Plus écologique, une balade en barque à rames (kayak, rafting et autres). Plus terrestre, des parcours forestiers "Canopy tour" pour découvrir la jungle, avec des tyroliennes, de l'escalade, etc.. Mais également des safaris en jeep ("Macuco Safari"). Pour les marcheurs, le Trilha do Poço Preto, que l'on peut également effectuer à vélo ou encore en voiture électrique. Beaucoup plus onéreux : le survol des chutes en hélicoptère.

Sur place, il y a des restaurants, des toilettes, ainsi que des magasins de souvenirs et même un hôtel situé au cœur du Parc National.

Plus de photos du Parc National d'Iguaçu...


Parque das Aves

Après la visite du Parc National d'Iguaçu, il nous reste du temps pour visiter le "Parc des Oiseaux" (ou "Parque das Aves" en portugais). Il est situé à 300 m de l'entrée du Parc National d'Iguaçu. Il permet d'observer de nombreux oiseaux d'Amérique du Sud. On peut également y observer des papillons et des reptiles. Malheureusement, la plupart des animaux sont en cages ou en volières. La végétation y est luxuriante.

Alors que le ciel était complètement dégagé, un gros orage se profile soudainement à l'horizon : le vent se lève et il se met rapidement à pleuvoir à grosses gouttes ! Certaines parties du parc sont alors fermées en raison des risques de chutes de branches. Le grand magasin de souvenirs qui se trouve sur le site est pris d'assaut par les visiteurs qui attendent que la pluie s'arrête. Durant cette attente, nous y découvrons d'étonnant casse-têtes en vente (nous en achèterons même deux).

Climat aux Chutes d'Iguaçu

Les Chutes d'Iguaçu se trouvent au sud-ouest du Brésil et bénéficient d'un climat subtropical et humide. On peut s'y rendre toute l'année puisque les températures sont chaudes toute l'année, avec une différence de 10°C entre l'hiver et l'été. Les mois de décembre et janvier sont les plus chauds (entre 20 et 32°C). Les précipitations sont soutenues toute l'année, avec un pic de précipitations autour du mois de novembre. Le mois de juillet est le moins "arrosé". Qui dit "fortes précipitations", dit "fortes crues" de la rivière Iguaçu, et certains accès aux chutes peuvent alors être fermés ! Pendant les mois les plus chauds, il y a beaucoup de moustiques, donc pensez à emporter un répulsif ! Pour davantage de précisions sur le climat, vous pouvez consulter notre fiche climat du sud du Brésil.

Plus de photos du Parque das Aves...


Parc National d'Iguazú côté argentin

Le côté argentin des chutes d'Iguaçu est également à visiter car il offre un vaste espace bien plus grand que celui côté brésilien ; ainsi, une bonne journée, voire même 2 journées seront nécessaires pour sa visite. Plusieurs sentiers sont proposés et certains permettent de rejoindre le bas des cascades, ce qui est plus limité du côté brésilien. Des activités annexes y sont également proposées.

Comment y aller ?

Pour s'y rendre depuis Foz do Iguaçu, on peut prendre facilement un bus ou un taxi. La frontière est marquée par le pont de la Fraternité qui traverse la rivière Iguaçu. Le passage des 2 douanes se fait relativement rapidement. Il faut compter environ 30 à 50 mn de temps pour le trajet et les stops aux douanes.

Pour en savoir plus sur la visite des Chutes du côté argentin, rendez-vous sur notre page : Parc National d'Iguazú (côté argentin)


Informations complémentaires

Argent

Au Brésil, la monnaie est le Real, codifiée par BRL. Les distributeurs de billets sont nombreux dans les villes. Changer des Euros ou des Dollars américains ne pose aucun problème.

Billet d'avion pour le Brésil
Hébergements au Brésil
Avant de partir

Données clés du voyage

Pays visité : Brésil
Sites visités : Chutes d'Iguaçu - Parque das Aves
Le voyage : le 10 mars 2013 (1 jour)
Moyen de déplacement : Bus
Nombre de personnes : 3 (Emmanuelle, Gilles et Yann (5 ans) )
Langue utilisée : Anglais
Taux de change moyen en mars 2013 : 1 EUR (Euro) = 2,53 BRL (Real) = 1,31 USD (Dollar américain)

Conclusion - Pourquoi aller aux Chutes d'Iguaçu ?

Visiter les chutes d'Iguaçu est un moment fort ! Majestueuses et impressionnantes à la fois, elles font partie des plus belles cascades du monde ! Elles permettent d'apprécier toute la force que peut avoir Dame Nature... Leur situation et leur cadre ajoute à leur intérêt touristique car elles se trouvent au cœur d'une jungle luxuriante où il est possible d'observer les nombreux animaux qui y vivent. Un jour de visite sera suffisant pour visiter les chutes côté brésilien ; un jour supplémentaire (voire 2) devra être consacré au côté argentin. Pour notre part, nous avons passé 3 jours aux chutes (2 jours côté argentin + 1 jour côté brésilien).

Nous espérons que le résumé de notre voyage vous aura apporté rêve et évasion !
Si vous souhaitez d'autres précisions pour votre futur voyage n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Merci de votre intérêt, bon vent et à bientôt pour une nouvelle aventure sur les routes du monde !

Emmanuelle et Gilles

Toutes les photos des Chutes d'Iguaçu et alentours...