Les meilleurs sites de plongée ou de snorkeling du monde

Voici une liste de destinations qui offrent les plus beaux ou plus extraordinaires spots de plongée que l'on peut observer aux quatre coins du monde. Plonger, c'est l'occasion unique d'être émerveillé par la faune et la flore sous-marine et d'observer des espèces rares ou très impressionnantes.

Le snorkeling ou PMT (Palmes, Masque et Tuba) permet d'observer les fonds marins depuis la surface de l'eau. Une bonne alternative pour les non-initiés à la plongée sous-marine.

Tous les spots de plongées Où les trouver ?
Quand y aller ?

Richelieu Rock

Thaïlande

Richelieu Rock

Le site de plongée de Richelieu Rock figure parmi les plus beaux sites au monde. C'est également l'un des plus impressionnants site de plongée de la Thaïlande. Ce rocher se situe dans la mer d'Andaman, non loin des îles Surin (et dans la partie nord du Parc national marin des îles Similan). Bien qu'il puisse atteindre 40 m de profondeur, ce spot est accessible à tout niveau de plongée car la majorité des éléments les plus intéressants se trouvent entre 0 et 20 m. Attention tout de même aux courants qui peuvent être assez forts par moment.

C'est l'un des endroits où vous pouvez avoir la chance de croiser un requin-baleine. En effet, la concentration de plancton est assez élevée dans les environs, ce qui les attire particulièrement. Malheureusement, cette forte concentration peut parfois réduire la visibilité sous l'eau. En moyenne, comptez entre 10 et 30 mètres de visibilité.

Si les requins-baleines ne sont pas au rendez-vous, vous aurez tout de même l'opportunité d'observer des raies Manta ainsi que des bancs de barracudas. En profondeur, vous pourrez apercevoir des requins léopard, des murènes ou encore des mérous géants. Bien sûr, vous trouverez différents coraux, dont des coraux éventails, ainsi que des anémones de mer (et leurs célèbres poissons-clowns). En explorant les roches calcaires, vous pourrez dénicher des crevettes arlequins, des murènes, des nudibranches ou encore des hippocampes.

Comment y aller ?

Situé au cœur de la mer d'Andaman, à environ 50 km à l'ouest de la côte thaïlandaise, on accède au site de Richelieu Rock soit en se joignant à une croisière-plongée ou bien en y allant la journée avec un club de plongée. Dans les deux cas, vous pourrez partir de Phuket ou de Khao Lak.

Quand y aller ?

La meilleure période pour vous y rendre sera entre décembre et mi-mai, durant la saison sèche (le parc national marin ferme le 15 mai). Les conditions devraient être très bonnes durant ces mois. Toutefois, si vous souhaitez voir des requins-baleines, privilégiez la période de février à mai. Leur présence ne sera pas garantie, mais vous augmenterez vos chances de les observer.

Où loger ?

Vous trouverez facilement de quoi vous loger (hôtels et « guesthouses » (chambres d'hôtes)) dans les villes de Phuket et Khao Lak, ainsi que sur toute la côte.

Recherche et réservation d'hébergements :

à Khao Lak
à Phuket
Sur toute la côte thaïlandaise, à proximité des îles Similan

Raja Ampat

Indonésie

Requin-tapis à Raja Ampat

L'archipel de Raja Ampat, situé en Indonésie, dans la province de la Papouasie occidentale, est connu pour ses nombreux spots de plongée. Une multitude d'espèces marines s'y rassemblent ; ce concentré de biodiversité fait la joie des plongeurs et des photographes.

On trouve des spots de plongée du nord au sud de l'archipel, mais les plus attrayants sont situés dans la partie nord, principalement dans le détroit de Dampier.

Sardine Reef est un des sites les plus renommés du détroit. Vous y observerez aussi bien des poissons chirurgiens que des thons, des platax et même des requins à pointes noires ! Bien que le nom puisse faire penser du contraire, vous ne trouverez aucune sardine dans les environs.

Melissa's Garden est, lui aussi réputé, pour la beauté et les variétés de coraux que l'on y trouve. Les mélanges de couleurs sont superbes et les amateurs de clichés seront ravis de photographier cette vie aquatique qui se tapit dans les coraux.

Vous trouverez également d'autres sites de plongée autour de Kri Island. Cap Kri, par exemple, détient un record de biodiversité avec 374 espèces identifiées par un scientifique en une seule plongée. On peut notamment y observer des tortues vertes ainsi que des hippocampes pygmées.

Ceux qui souhaitent s'approcher d'épaves plongeront à Pulau Wai autour de l'épave d'un avion. Ce sera l'occasion de voir évoluer des requins-tapis ainsi que des poissons-pierres. Pour finir, pourquoi ne pas faire un tour vers Manta Sandy afin d'observer les raies Manta danser en groupe.

Comment y aller ?

Rejoindre la Papouasie occidentale se fait en atterrissant à l'aéroport de Sorong (Indonésie). Il vous sera possible de vous rendre aux différents sites à bord de croisières-plongées. L'exploration sous-marine autour de l'archipel nécessite l'obtention d'un permis. En effet, le regroupement d'espèces suffit à définir l'endroit comme une réserve marine naturelle.

Où loger ?

De nombreuses croisières-plongées débutent à Sorong ; vous pourrez y loger jusqu'au début de votre croisière. C'est une grande ville et vous y trouverez aussi bien des hôtels que des chambres d'hôtes. D'autres hébergements, plus isolés, sont disséminés dans tout l'archipel de Raja Ampat.

Recherche et réservation d'hébergements :

à proximité de Raja Ampat
à Sorong

Grande Barrière de Corail

Australie

Tortue près de la Grande Barrière de Corail

La Grande Barrière de Corail, véritable paradis des plongeurs, vous fera découvrir plus de 1 500 espèces de poissons, 4 000 de mollusques et 400 variétés de coraux différents ! Situé sur la côte Est de l'état du Queensland, en pleine mer de Corail, le site, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, s'étend sur 2 300 km de large. Avec plus de 2 500 récifs, vous trouverez kyrielle de sites de plongée vous permettant de découvrir la flore et les animaux marins. Vous trouverez notamment les spots de Ribbon's Reef, Cod Hole, Heron Island, Osprey Reef ainsi que l'épave du Yongala, pour ne citer que les plus connus.

Si vous avez de la chance, vous pourrez voir nager des requins-marteaux, des requins récifs, des baleines de Minke ainsi que des dauphins en plus des mérous géants, tortues, poissons-clowns et bénitiers géants que l'on y trouve facilement.

Les plongées s'adaptent facilement à votre niveau : de nombreux sites sont peu profonds (environ 20 m) tandis que d'autres descendent plus en profondeur. Renseignez-vous afin de vous assurer que votre niveau vous permettra de plonger là où vous le souhaitez. Sachez qu'en plus de la plongée, il est possible d'admirer les récifs en mini sous-marin ou en bateau à fond de verre.

Attention aux méduses-boîtes (box jellyfish en anglais) ! Ces méduses extrêmement dangereuses, qui figurent parmi les espèces les plus venimeuses de notre planète, sont généralement présentes d'octobre à mai. Elles empêchent la baignade dans de nombreuses zones si vous ne portez pas une combinaison de plongée entière. Rassurez-vous, elles ne s'aventurent que très rarement dans les récifs coralliens.

Comment y aller ?

Vous trouverez de nombreuses offres de croisière-plongée au départ de la ville de Cairns, à l'extrémité nord-est de l'Australie. Bien qu'elles soient onéreuses, ces croisières sont très prisées. En effet, vous visiterez plusieurs sites au cours de votre navigation, ce qui vous permettra d'apercevoir un grand nombre de décors sous-marins.

Autre alternative : effectuer une sortie à la journée jusqu'à l'un des sites de plongée. Cependant, la traversée peut parfois être longue et donc réduire le temps que vous pourrez passer sur place. Notez toutefois que certains îlots ont été aménagés afin de pouvoir loger quelques personnes. Cela vous permettra de passer la nuit au plus près des sites où vous voulez plonger.

Quand y aller ?

La période idéale pour plonger à la Grande Barrière de Corail se situe entre mai et octobre. L'eau sera plus chaude et vous aurez une meilleure visibilité. C'est d'ailleurs la période où les méduses-boîtes (box jellyfish) ne sont généralement pas présentes. Par ailleurs, les baleines transitent par l'Australie entre juillet et août, au cours de leur migration.

Où loger ?

Une grande partie des centres de plongées du Queensland se trouvent dans les villes de Cairns et de Port-Douglas. Ce sont donc très souvent les villes de départ de nombreuses croisières plongées et excursions journalières. Il est donc préférable de loger dans l'une de ces deux villes, ou ses alentours.

Recherche et réservation d'hébergements :

à proximité de la Grande Barrière de Corail
à Cairns
à Port-Douglas

Cénotes du Yucatán

Mexique

L'intérieur d'un cénote

Pour ces magnifiques spots de plongée, direction la péninsule du Yucatán, au sud-est du Mexique. Dans cette région où la roche est très calcaire, les effondrements créent des tunnels où passent de nombreuses rivières souterraines. À certains endroits, ces rivières rejoignent la surface, créant des gouffres naturels à ciel ouvert, remplis d'eau cristalline. C'est ce que l'on appelle « cénote » (en espagnol « cenote »).

Certains cénotes peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de profondeur, ce qui permet d'explorer leurs galeries sous-marines en plongée. Vous y découvrirez des formations géologiques étonnantes ainsi que plusieurs espèces animales et végétales qui peuvent être observées grâce aux nombreux puits de lumière. Ces faisceaux de lumière traversent l'eau et l'illuminent de la plus belle des façons : un spectacle fascinant ! La température de l'eau s'élève à peu près à 25 °C toute l'année, mais le ressenti sera un peu plus frais.

Il existe de nombreux cénotes à travers le Yucatán comme le cénote Dos Ojos, l'une des plus grandes grottes sous-marines ou encore le cénote de Chak-Mool, l'un des plus populaires. Tous les deux sont proches de Playa del Carmen.

Plusieurs cénotes, comme le cénote Angelita (situé à environ 80 km au sud de Playa del Carmen), permettent d'observer un halocline, un phénomène qui se produit lorsque de l'eau douce entre en contact avec de l'eau salée. Les molécules qui les composent réagissent et séparent les deux types d'eau créant comme une ligne de séparation entre l'eau salée qui est trouble et l'eau douce qui est claire !

Comment y aller ?

L'aéroport de Cancún dans le Yucatán est le mieux placé pour arriver au plus près des cénotes.

Bien qu'ils soient la plupart du temps privés, les cénotes sont généralement faciles d'accès, moyennant un prix d'entrée raisonnable (entre 1,50 et 6 euros par personne).

Il existe de nombreux bus passant proche des cénotes et disposant d'arrêts précis pour plusieurs d'entre eux. Bien entendu, vous pouvez également prendre un véhicule de location et partir de Cancún, Playa del Carmen ou Tulum. En général les parkings proches des cénotes sont gratuits.

Où loger ?

Les cénotes du Yucatán sont un peu éparpillés sur toute la péninsule. Cependant, certaines villes sont proches de cénotes un peu plus connus ou réputés. C'est le cas de Playa del Carmen, Cancún, Tulum ou encore Valladolid. À l'exception de cette dernière, toutes ces villes se trouvent près de la côte ; elles seront donc chacune un endroit idéal pour loger.

Recherche et réservation d'hébergements :

à Playa del Carmen
à Cancún
à Tulum
à Valladolid
dans le Yucatán

Grand Bahama

Bahamas

Spot de Tiger Beach

À une bonne centaine de kilomètres au sud de Miami, en Floride (USA), l'archipel des Bahamas est un lieu bien connu pour son eau claire et ses sites de plongée. Autour de l'île de Grand Bahama, de nombreux spots de plongée sont répertoriés et il y en a pour tous les goûts. Que vous aimiez découvrir des épaves, des grottes sous-marines, des récifs ou juste des espèces marines, vous trouverez forcément votre bonheur.

Les sites sont réputés pour la présence de différentes espèces de requins, dont le célèbre requin-tigre. Il vous sera possible de plonger à sa rencontre à Tiger Beach. Vous aurez peut-être même la chance de voir des requins-marteaux ainsi que des requins-citron. En plus des requins, les eaux turquoise des Bahamas accueillent de nombreux dauphins qui viennent souvent à la rencontre des plongeurs et des baigneurs.

Pour l'exploration des récifs, nous vous suggérons le site d'Angels' camp où vous pourrez voir des poissons-anges, des homards ou encore des raies tachetées. Non loin de là, le site du Trou Bleu de Dean, ce petit récif en forme de fer à cheval, vous permettra d'observer des murènes et des tortues tout en contemplant les coraux qui les entourent.

Enfin, il existe de nombreuses épaves autour des îles comme celle du Sea Star. Les vestiges de ce navire échoué en 2002, désormais habité par de nombreux poissons, se trouvent à 27 m de profondeur. Les plongeurs expérimentés auront l'occasion d'y visiter les cuisines, la timonerie ainsi que les quartiers de l'équipage. D'autres épaves reposent sur les fonds comme celle de Papa Doc ou encore l'épave du M/S Lagona appelée Theo's Wreck.

Comment y aller ?

L'île de Grand Bahama est pourvue d'un aéroport international (FPO) sur lequel atterrissent les vols arrivant de l'étranger. Vous pouvez également rejoindre l'île en ferry depuis Nassau (45min). Pour accéder aux différents sites de plongées, rendez-vous à Freeport, la ville principale, située au sud-ouest de l'île. De là, il vous faudra naviguer en bateau pendant 15 à 30 min afin de rejoindre n'importe quel site de plongée.

Où loger ?

Le plus intéressant pour les plongeurs, est de loger directement à Freeport sur l'île de Grand Bahama. De cette façon vous serez au plus près de votre point de départ pour la plongée. Une autre option est de séjourner à Nassau et rejoindre l'île Grand Bahama uniquement pour la plongée. Notez toutefois que les hébergements à Nassau sont plus chers.

Recherche et réservation d'hébergements :

sur l'île de Grand Bahamas
à Nassau

Tous les sites de plongée

Où se trouvent-ils ?

Où se trouvent les plus beaux sites de plongées et de snorkeling du monde ? À quelle période s'y rendre ? Notre carte et liste interactive vous aidera à y voir plus claire...

Les spots de plongées Où les trouver ?
Quand y aller ?