■ événement démarré le par PartirOu
48 messages ont été ajoutés
dernier message posté le 24/03/2013 (voir le dernier message)
■ événement clos et disponible en lecture seule

Direction le Pôle Sud !

 - de , le 11/01/2013 05:00
Mode d'emploi :
  • vous pouvez "glisser" la carte en déplaçant la souris avec le clic gauche maintenu
  • agrandir la carte en cliquant sur le [+] en-haut à gauche de la carte
  • cliquer sur le bonhomme ou le bateau pour connaître la date et l'heure de la dernière mise à jour de la carte
  • afficher une carte plus grande en cliquant Ici
Bonjour à toutes et à tous !

Une nouvelle année débute et nous espérons qu'elle apportera avec elle, pour chacun, son lot de voyages ! En ce qui nous concerne, nous voilà encore une fois sur le départ ! Et pour ce périple, c'est vers le sud du sud de notre planète que nous nous envolerons !

Nous avons prévu les 3 étapes suivantes :

1. Tout d'abord la Patagonie, une région qui se situe au sud de l'Amérique du Sud et qui est partagée entre l'Argentine et le Chili. Notre itinéraire en Patagonie s'arrêtera à Ushuaïa, à l'extrême sud de la Patagonie.

2. Nous rejoindrons ensuite en bateau l'Antarctique, et plus exactement la péninsule antarctique, située à 1 000 km et 2 jours de navigation des côtes de l'Argentine. Le Pôle Sud se trouve au milieu de l'Antarctique. Ne souhaitant pas affronter le climat extrême qui y règne, nous nous contenterons des côtes de l'Antarctique durant environ 8 jours. Sur le retour, nous ferons escale 2 jours aux îles Malouines.

3. De retour en Amérique du Sud, nous rejoindrons des contrées plus chaudes : l'Uruguay puis les chutes Iguaçu, placées sur la frontière Argentine/Brésil, et pour finir Buenos Aires.

Notre vol de départ pour Buenos Aires en Argentine est planifié le 5 février 2013, et notre retour est prévu pour mi-mars...

La carte ci-contre vous indiquera notre position au jour le jour (ou dès que nous pourrons la mettre à jour). Depuis le bateau, nous devrions avoir une liaison satellite pour Internet ! L'icône "bonhomme" ou "bateau" vous indiquera où nous nous trouvons. En cliquant dessus, vous connaîtrez la date et l'heure de mise à jour de notre position. La carte sera, quant à elle, régulièrement modifiée, même si nous ne postons pas de nouveau message.

Nous sommes ravis de vous savoir non loin de nous à travers cette "toile" mondiale qui nous permet de pouvoir tisser des liens de vous à nous ! Nous vivrons, nous l'espérons, des moments riches en émotions... alors si vous souhaitez être prévenus chaque fois que nous posterons un nouveau message, cliquez sur "je désire suivre cet événement" en haut de cette page !

Et n'hésitez pas à nous poster vos messages et commentaires en cliquant sur "Répondre".
Nous attendrons impatiemment de vos nouvelles !

Nous vous embrassons bien fort !
A bientôt depuis le Pôle Sud (ou presque) !
Emmanuelle, Gilles & Yann

Wouahhh !

 - de Soize & René, le 27/01/2013 14:29
Wouahhh ! De plus en plus loin, de plus en plus dépaysant, de plus en plus fort !!! Vous nous épatez vraiment. Nous vous suivrons avec attention et vous souhaitons bien sûr un très bon voyage.
Bises à vous trois,
Soize & René

Trop drôle

 - de De la chaussée, le 27/01/2013 15:00
Pure coïncidence on y va également mais vous allez nous devancer . Après avoir fait cet été le NOA et nord du Chili qui nous ont emballé nous partons rendre visite à une de nos filles qui est partie hier à Buenos Aires . Cela sera fin Mars et nous ferons presque le même parcours sans les chutes que nous avons déjà vu. Nous étions au Panama a Noël qui nous a beaucoup déçu et partons au Japon mi février ... Et vive les voyages :)

Catherine et Thibaud .

Fantastique

 - de marie-janick, le 27/01/2013 15:00
Super fantastique, une destination fabuleuse et encore une fois je me glisserais bien dans un coin de vos bagages.
Bon voyage
bien amicalement

un rêve à travers vos pas

 - de ptiloulou, le 27/01/2013 16:42
Alors là, le rêve. C'est un voyage qui me fait saliver. Et je vais suivre votre aventure avec plaisir en m'imaginant dans qq années, pourquoi pas, marcher dans vos pas avec Li et Andy (quand j'aurais convaincu Li d'aller sortir son nez au grand froid).
En attendant nous allons fêter le nouvel an chinois là où on le fait le mieux: en Chine.
Bon voyage à vous trois.

a nouveau plaisir de vous lire

 - de sabine philippe et jerome, le 27/01/2013 18:32
waouh encore et toujours des supers idées de voyage
impatient de vous suivre a nouveau
biz et bonne route

EPOUSTOUFLANT

 - de Marlène et ses hommes, le 01/02/2013 15:07
C'est absolument fantastique ce que vous réaliser. Je crois qu'au fond de chacun de nous il y a une partie qui vous envie follement car tous les voyages que vous faites sont à chaque fois de nouvelles découvertes de notre belle planète.
Nous vous admirons et vous souhaitons de beaux moments tous les trois.
Bisous bisous et à bientôt

De Montpellier

 - de Laetitia, le 05/02/2013 13:39
De retour de chine, j'envisage de partir en humanitaire comme je vous l'avais partagé. Là je fais un mini tour de France visiter amis et famille : Lyon, Grenoble, Marseille et Montpellier où je vous écris depuis la salle informatique de l'école d'ingénieur de l'un de mes covoitureurs en attendant de reprendre un autre covoiturage pour St-Sernin-sur-Rance à 30 min de chez Odile et papa ;-) Voilà pour mes news, hâte de vous lire et de vous revoir à votre retour! Grosses bises à vous 3
Laetitia

TROP BIEN!!!!

 - de NEW, le 06/02/2013 14:07
Coucou nos voyageurs préférés!

j'ouvre (enfin!!!) l'ordinateur familial qui rame beaucoup (d'où un désintérêt et un manque de motivation certain...) et qu'est-ce que je vois? Vous voilà en route pour de nouvelles aventures et quel beau parcours! C'est superbe,nous sommes très heureux pour vous et nous vous suivrons avec grand plaisir (retour de la motivation pour ouvrir le dit ordinateur rameur...hihihi)!!!

Bon voyage et quel bonheur de vous suivre, ça va être grandiose pour vous et pour nous aussi du coup, merci et bon voyage, bisous, Nathalie, Estéban et William

Patagonie argentine

 - de , le 12/02/2013 13:46
Hola !

Voilà seulement 6 jours que nous sommes arrivés et nous n'avons pas résisté à l'envie de vous envoyer déjà quelques photos, tant nous trouvons les paysages grandioses ! De plus, nous avons été agréablement surpris par la température clémente qui avoisine les 26°C lorsque le soleil brille et que le terrible vent des montagnes se calme !

El Calafate - Perito Moreno

El Calafate est une petite ville argentine, située en pleine Patagonie, au pied de la cordillère des Andes et au bord du grand lac Argentino. L'attrait touristique de la région est l'observation des glaciers qui se déversent dans le lac, dont le plus spectaculaire est le Perito Moreno, son envergure étant de 5 km de large sur 20 km de long ! Nous passons une première journée à randonner devant le glacier. Durant plusieurs heures, nous ne nous lassons pas d'observer son impressionnante paroi externe, haute de plus de 60 m (équivalente à un immeuble de 20 étages !), qui par moment craque dans un bruit sourd et s'effondre dans le lac ! Le lendemain, nous passons la journée sur un bateau pour observer de plus près 2 autres glaciers : l'Upsala et le Spegazzini, en finissant par le Perito Moreno que nous retrouvons pour notre plus grand plaisir ! Les photos devraient parler d'elles-mêmes bien que le rendu ne révèle pas la sensation que nous avons ressenti devant cette masse vertigineuse !









El Chalten - Fitz Roy

C'est en voiture louée à El Calafate, que nous nous rendons à El Chalten, un petit village de montagne situé plus au nord. Sur l'unique route qui s'allonge devant nous à perte de vue, nous rencontrons la faune patagonne : des guanacos (un cousin du lama), des nandous (une variété d'autruche), des condors ainsi qu'un tatou qui traverse la route devant nous. Les 80 kilomètres qui précédent notre arrivée à El Chalten sont sublimes ! Le lendemain nous partons en randonnée pour la journée : départ à 9h le matin et arrivée à 17h le soir, soit 9 h (avec les pauses) et presque 15 km que Yann parcoure allègrement ! Nous sommes bluffés par notre petit bonhomme qui semble de plus de plus aimer marcher ! Les paysages tout au long de la journée sont tout simplement magiques...









Nous avons repris la route et sommes arrivés hier soir au Chili dans une petite Guesthouse toute aussi mignonne que les précédents hébergements que nous avons eu en Argentine. Une nouvelle randonnée, plus courte, est prévue pour demain et fera l'objet du prochain message...

Hasta luego et à bientôt !
Emmanuelle, Gilles et Yann

super

 - de sabine philippe et jerome, le 12/02/2013 19:05
waouh toujours magnifique et simpas a vous de nous faire voyager avec vous
different mais interressant ..et de superbes photos
bonne continuation
bisou

excellent voyage

 - anonyme, le 12/02/2013 21:47
quelle chance il a le petit Yan, et là, vous nous faites carrément rêver. Nous allons dès demain, prendre un avion et vous rejoindre.
On vous embrasse bien fort
Christiane et François
magnifique photos
 - anonyme, le 12/02/2013 22:17
gros bisous a tous les trois profitez un max

marylise et yves

On y est dans un mois !!

 - anonyme, le 15/02/2013 02:24
Hola ,

Je voulais savoir quelle randonnée vous aviez faite au niveau du Fitz Roy : laguna de los Très , Lago Torre , del Desierto ? Car toutes semblent aussi magnifiques les unes que les autres ! Vous avez des bonnes adresses pour dormir aux deux endroits ou vous étiez ( el calafate et el Chalten ) ? BONNE route !

Catherine .

Notre randonnée à El Chalten - Hébergements à El Chalten et El Calafate

 - de , le 16/02/2013 03:03
Hola Catherine !

Pour répondre à ton message, la randonnée que nous avons faite est celle qui débute à El Pilar et se termine à El Chalten, avec un détour (seulement pour Gilles) à la Laguna de los Tres.

Concernant l'hébergement, nous avions réservé longtemps avant, car El Chalten est réputé complet en pleine saison (car peu d'hébergements). Il s'agissait de la guesthouse "Kau si Aike" réservé via notre site et via notre partenaire à l'adresse : Kau si Aike (100 USD pour une chambre double ; propriétaires très chaleureux et attentionnés ; très bon petit déjeuner ; belle chambre ; très bien situé au centre du village et proche de tous les restaurants ; au calme).

A El Calafate, nous avions également réservé, mais cette ville propose bien plus d'hébergements, donc il n'est pas forcément nécessaire de réserver avant. Il s'agit du "Hostel International Point" (propre ; très simple ; petit déjeuner peu copieux ; accueil anodin ; cher pour la qualité, environ 65 USD pour 3 personnes ; nous ne le conseillons pas).

A Puerto Natales, nous n'avions pas réservé à l'avance et avons trouvé une adorable guesthouse. Mais je ne sais pas si vous y allez...

En tout cas, comme tu a pu le voir, la région est splendide et avec le soleil c'est encore mieux :o) !
Bises et à bientôt !
Emmanuelle, Gilles et Yann
Gracias !
 - anonyme, le 16/02/2013 04:24
Bonsoir les amis ,

Merci pour les adresses et bons conseils . Je vais regarder sur internet tes recommandations . J'ai hâte d'y être surtout que nous allons y retrouver une de nos filles qui est en Argentine pour 6 mois ! Alors le voyage n'en sera que meilleur ! À bientôt sur le net ...

Catherine .

coucou de nous3

 - anonyme, le 12/02/2013 23:01
des gros bisous de nous 3, on vous aime...

Odile, Séraphine, Raphael

Patagonie chilienne

 - de , le 16/02/2013 15:37
Hola todo el mundo (bonjour tout le monde) !
y gracias por sus mensajes (et merci pour vos messages) !

Nous retrouvons le Chili pour la seconde fois, notre premier voyage s'étant effectué en 2001, quelques années après que le pays soit sorti de la dictature du Président Augusto Pinochet.
Nous retrouvons avec joie cette contrée que nous avions tant appréciée et nous constatons avec plaisir son évolution durant ces 12 dernières années.

De l'Argentine, c'est par le biais d'une piste que nous rejoignons le Chili, à bord de notre voiture de location. La Patagonie, partagée entre l'Argentine et le Chili, est une région perdue au fin fond de l'Amérique du sud, essentiellement composée de Réserves et de Parcs Nationaux. C'est l'une des régions les moins habitées au monde (environ 4 habitants au km² !) ; le climat rude que l'on y trouve en est certainement l'une des raisons ! :o)

Peu de routes à cet endroit du monde, les voies d'accès étant principalement des pistes avec de rares panneaux indicateurs : c'est donc auprès des sympathiques gauchos (gardiens à cheval des troupeaux en Patagonie) que nous demandons notre chemin !

La douane argentino-chilienne se résume à deux bâtiments implantés au beau milieu de la steppe patagonne et distants de 3 km. Quarante minutes sont nécessaire pour obtenir notre laissez-passer pour nous et notre véhicule, ce dernier nécessitant une autorisation spéciale dont Gilles avait fait la demande avant notre départ. Nous apprécions d'avoir encore en mémoire des bribes d'espagnol de notre premier voyage car nous constatons à plusieurs reprises que l'anglais n'est pas encore d'usage !

Puerto Natales

Peu de temps après le passage en douane, nous arrivons au petit village de Puerto Natales, un port de pêche situé au bord de fjords chiliens de l'Océan Pacifique. Nous nous posons une nuit dans une chaleureuse et confortable Guesthouse tenue par le sympathique Claudio.



Torres del Paine

Notre incursion au Chili est motivée par l'un des plus beau Parc National de la Patagonie : le Torres del Paine, déclaré réserve de biosphère par l'Unesco. Pour l'atteindre, nous devons parcourir plus de 100 km de piste ! La météo est mitigée avec quelques éclaircies mais le spectacle que la nature nous offre est à couper le souffle ! Nous nous posons 3 nuits dans l'un des quelques hôtels situés en pleine nature. Le Parc National est parcouru exclusivement de pistes de gravier pour les véhicules et bien entendu de nombreux sentiers pour les randonneurs et les trekkeurs : un vrai paradis pour ceux qui aiment marcher !

Durant nos balades, nous observons des centaines de guanacos, des nandous, un zorro (petit renard) ainsi que diverses espèces d'oiseaux. Quant au puma qui habite ces contrées, il s'avèrera malheureusement plus discret !

Cette région du monde est bien connue pour être particulièrement balayée par les vents comme le soulignent les panneaux «Attention aux vents violents » qui bordent les pistes ! Nous aurons l'occasion à plusieurs reprises de le confirmer au vu de notre difficulté à nous maintenir debout face au vent ! Quant à la température, elle oscille entre 10 et 17°C selon que le soleil soit présent ou non en cette saison d'été austral. En effet, nous sommes ici en été, c'est à dire la période la plus chaude de la Patagonie, ce qui nous permet d'avoir de longues journées avec un lever du soleil à 6h45 et un coucher à 21h15. D'ailleurs, plus nous descendrons vers le sud, plus les journées seront longues.









Petite vidéo de 2 minutes

Pour visualiser la vidéo sous YouTube...

Après cette aparté chilienne, nous revoilà en Argentine et plus précisément à El Calafate pour rendre, ce jour, notre voiture de location et prendre l'avion cet après-midi pour rejoindre le mythique village d'Ushuaïa !

Hasta luego et grosses bises à toutes et à tous !
Emmanuelle, Gilles et Yann
PS : et bonnes vacances de Carnaval !

Le Mot de Yann

Bonjour à tout le monde, à mes petits copains-copines, à la maîtresse, Isabelle, et de gros bisous à Lucas et tous mes petits amis,
Je suis en Argentine, c'est un pays qui est en Amérique du Sud.
Il y a beaucoup de montagnes avec de la neige au sommet.
J'ai fait du bateau pour aller voir des glaciers qui étaient très grands et pointus.
J'ai fait une très grande marche du matin au soir et j'ai reçu une sucette comme récompense.
Au Chili j'ai vu des guanacos, c'est un animal qui ressemble à un chevreuil avec une tête qui ressemble à un chameau. J'ai vu des nandous qui ressemblent à des autruches.
J'ai aussi vu un petit renard, en espagnol cela se dit « Zorro » comme le héros qui est tout noir avec une épée !
Je vous envoie de gros bisous.
YANN PFOTZER


Que tal ?

 - anonyme, le 16/02/2013 15:48
Nous ne pourrons pas y aller , dommage mais nous n'aurons pas le temps . Nous avions vu tous ces animaux dans le NOA mais n'avions jamais réussi à nous en approcher de si près ils sont plus sauvages chez leurs voisins Argentins :)

Besos .

Terre de Feu - Ushuaïa

 - de , le 18/02/2013 20:19
Hola d'Ushuaïa,

Merci à vous de nous donner de vos nouvelles qui nous font chaud au cœur !
A notre tour de vous donner de nos nouvelles et de vous faire un petit résumé de ces dernières heures écoulées !

Ushuaïa

Notre dernier point de chute avant notre départ pour l'Antarctique est l'incontournable et la mythique « Ushuaïa », la ville la plus australe d'Amérique du Sud ! Ushuaïa (prononcer « oussouaïa) s'est appropriée ce « record », mais en fait, un petit village chilien du nom de Puerto Williams se trouve être encore plus au sud ! Quoi qu'il en soit, la ville est fière de son statut de ville du « fin du monde » (fin del mundo en espagnol) !

Peuplée d'environ 60 000 habitants, Ushuaïa est dotée d'un quartier ancien auquel se sont rajoutées de nouvelles constructions, croissance due principalement à la constante augmentation du tourisme dans la ville !

Nous arrivons à Ushuaïa avec, en toile de fond, les sommets enneigés et nous nous posons dans un B&B, accueillis à bras ouverts par Rosario et son mari Roberto (ici les prénoms féminins se terminent en « o » et non en « a ») ; nous vivons avec la famille dans leur cuisine et leur salon !

Située au bord de mer, où plutôt au bord du canal Beagle (un bras de mer qui permet au port d'Ushuaïa d'être à l'abri de la houle de l'océan) la spécialité culinaire majeure d'Ushuaïa est bien évidemment un produit de la mer : le « king crabe », une araignée de mer géante qui est un régal pour les papilles et que nous dégusterons deux soirs consécutifs ! Nous voyons nos premiers flocons de neige en sortant du restaurant : la température a chuté et comme le disent si bien les ushuaïens, « une seule journée peut contenir tous les climats d'une année ! Il peut faire grand soleil le matin et neiger une heure plus tard ! »




Terre de Feu

La Terre de Feu (ou Terra del Fuego en espagnol) est le nom de l'archipel (ensemble d'îles) se trouvant à l'extrême sud de l'Amérique du Sud ; entre l'archipel et le continent sud américain, se trouve le détroit de Magellan. Tout comme la Patagonie, la Terre de Feu est partagée entre le Chili et l'Argentine. La ville d'Ushuaïa se trouve en pleine Terre de Feu, dont une petite partie est déclarée Parc National. Nous y avons randonné hier durant presque toute la journée, malheureusement sous la pluie, et nous avons été très déçus de ne pouvoir admirer à leur juste valeur les macifs qui bordent la région !




Ce matin nous avons visité le très intéressant Musée de la Fin du Monde et cet après-midi l'ancien bagne de la ville qui a été converti en musée, tous deux nous ayant appris beaucoup sur les origines de cette région et la vie qui y règnait autrefois ainsi que les explorateurs qui ont découvert ces contrées lointaines.





Nous quittons ce soir à 17h le port d'Ushuaïa et l'Amérique du Sud à bord de notre bateau l'Austral, direction l'Antarctique en passant par le terrible Cap Horn, ce qui fera l'objet du prochain message. Nous essayerons, si une connexion nous le permet, de vous envoyer 1 ou 2 brefs messages de cette contrée lointaine. Dans le cas contraire, ce sera à notre retour sur le continent, 2 semaines après notre départ !

Nous vous envoyons nos affectueuses pensées et vous disons à bientôt !
Emmanuelle, Gilles et Yann

Premières images en direct de l'Antarctique !

 - de , le 25/02/2013 14:01
Bonjour !

Comme prévu, nous avons embarqué à Ushuaïa à bord de notre bateau l'Austral. Avant d'atteindre l'Antarctique, il faut passer sous le Cap Horn pour emprunter le passage de Drake, un passage qui se situe entre l'Amérique du Sud et l'Antarctique, large d'environ 1 000 kilomètres, et qui est l'une des zones les plus dangereuses des océans !

Nos premières heures de navigation se font sous une pluie soutenue qui se transforme bientôt en tempête ! Nous savions que le passage de Drake pouvait s'avérer difficile, mais nous pensions, optimistes, qu'avec les médicaments anti « mal de transport » dont nous nous étions munis, cela se passerait plutôt bien… Nous étions loin de nous douter de ce que nous allions subir et nous avons passé les 56h de navigation, nécessaires pour atteindre l'Antarctique, à espérer chaque seconde que cela prenne fin !!!

Notre bateau s'est vaillamment mesuré à des creux qui mesuraient jusqu'à 10 m, et cela 2 jours durant ! Nous avons eu l'impression constante d'être dans un manège, avec des « trous d'air » de quelques mètres ! Des vagues gigantesques passaient par-dessus le bateau, balayant les ponts extérieurs ! Nous n'avons donc pas quitté notre chambre durant 2 jours interminables, au lit, sans manger, et malades jusqu'au bout des ongles ! Daniel, le médecin du bateau, est venu nous administrer une injection à Emmanuelle et à moi, afin de sortir de l'état comateux dans lequel nous étions et de pouvoir mieux supporter cette terrible traversée ! Et Yann dans toute cette agitation ??? Eh bien notre petit bonhomme sautillait dans toute la chambre, chantant à tue tête, en étant tout de même parfois un peu intrigué de voir ses parents aussi blancs !!!

Nous aurions bien voulu pouvoir immortaliser ces moments « inoubliables » d'un bateau déchainé dans le passage de Drake, mais à ce moment-là, il nous était même impossible de nous lever ! Nous avons appris par la suite que certains membres de l'équipage eux-mêmes avaient été malades ! C'est dire à quel point ce passage fut té-rrrri-ble ! ;o)

A l'approche de l'Antarctique, la mer s'est enfin calmée et le soleil est revenu ! Nous allions de mieux en mieux, nos couleurs étant revenues et nos estomacs criants famine ! Le lendemain matin, nous ouvrons les yeux en Antarctique sous un soleil resplendissant ! Notre première récompense fût un 1er magnifique iceberg que nous avons vu des ponts extérieurs du bateau…

Cela fait maintenant 3 jours que nous sommes en Antarctique et… c'est absolument grandiose !!!
Nous nous émerveillons à chaque instant de cette féérie blanche et immaculée, quasiment vierge de toute civilisation, calme et sereine…

Nous sortons chaque jour en « expédition zodiaque » pour aller sur le terrain et au plus près de la faune de l'Antarctique. C'est ainsi que nous avons déjà pu marcher sur la banquise en dérive, mais également sur la terre ferme, nous avons marché à la rencontre des manchots, des phoques et nous avons également observé des baleines et des orques des ponts de notre bateau !

Nous vous en dirons davantage lors de notre prochain message, bien qu'il est difficile de vous décrire ce que nous ressentons ici, dans cette immensité blanche…

Voici quelques photos pour vous donner un petit aperçu car de notre bateau, la connexion internet se fait par satellite ce qui réduit notre marge d'action.






Grosses bises à toutes et à tous et à très bientôt !
Emmanuelle, Gilles et Yann

Dur, dur !

 - de René, le 25/02/2013 14:18
Pas de doute : l'aventure, çà se mérite ! Profitez-en bien, et faites nous rêver.
Bises,
René

bravo les copains

 - de laurence, le 25/02/2013 18:02
On suit avec Elliott toutes vos aventures et on vous embrasses fort les courageux!!!

Superbe dépaysement

 - de Jane, le 25/02/2013 18:24
Contente de vous revoir heureux et en équilibre "sans mal de terre" au milieu de toute cette beauté. Continuez comme ça... Bisous

Fantastique et Grandiose

 - de NEW, le 25/02/2013 21:50
Coucou les aventuriers, quelle traversée, quelle émotion à vous lire...Et quelle belle récompense à l'arrivée...c'est grandiose et magnifique et j'imagine facilement que le vivre en vraie doit être époustouflant! Merci pour votre témoignage et vos merveilleuses photos qui illustrent ces contrées fantastiques, quelle beauté! C'est merveilleux c'est une région que j'imagine trés naturelle...
Profite bien c'est vrai des moments inoubliables pour votre famille, Yann est rayonnant tout comme vous, quelle richesse, merci de le partager avec nous, bonnes découvertes, pensées et bisous, Nathalie Estéban et William

Elle est où la pollution?

 - de ptiloulou, le 27/02/2013 15:03
Salut
Je suis rentré de Chine hier et contrairement à ce que nous avons vu, je vois que sur vos photos le ciel est bien bleu. Les paysages que vous traversez ont vraiment l'air magnifique. C'est un plaisir de vous suivre. Même si j'aimerai bien y être pour de vrai.

L'Antarctique, le voyage de notre vie !

 - de , le 28/02/2013 21:51
Ce petit bonjour en direct de notre bateau, puisque nous naviguons toujours et qu'en ce moment nous nous trouvons entre l'Antarctique, que nous avons quitté avant hier, et les Iles Malouines, que nous aurons gagnées ce matin.

Nous espérons que ce message vous trouvera en forme dans la froidure de l'hiver puisque nous avons pu constater, par le biais d'internet, que certaines régions de France sont encore et toujours sous la neige ! Nous vous remercions également pour tous vos chaleureux messages !

Voici un peu plus de détails sur l'Antarctique et la merveilleuse aventure que nous avons vécu ici :

L'Antarctique est un continent 25x plus grand que la France dont le climat est l'un des plus rudes de notre planète ! Ce froid extrême n'a jamais permis à l'homme de s'y installer, mais durant le siècle dernier, celui-ci a cherché à découvrir ce continent et bon nombre d'expéditions sont parties pour ces contrées lointaines, certaines n'ayant malheureusement pas toujours abouties.

On parle vraiment d'un continent car l'Antarctique est une terre, entourée de banquise en hiver, et même parfois durant toute l'année. Notre carte, qui illustre la forme de l'Antarctique, n'est que le contour terrestre, dans la mesure où la banquise n'est pas visible, alors qu'elle peut parfois s'étendre jusqu'à 400 km en mer ! Voilà pourquoi la péninsule Antarctique est une terre plus accessible en été puisqu'elle est presque totalement libérée de la banquise, et ce durant environ 4 mois par an (pour mémo, l'été Austral (en Antarctique) s'étend de novembre à mars).

Cette région du monde est peuplée d'une faune incroyable ! La chasse à la baleine a été l'un des grands intérêts de l'homme, mais fort heureusement aujourd'hui, l'Antarctique et sa faune sont protégés par un Traité International, également mis en place pour éviter les colonisations. Par ce traité, l'Antarctique est aujourd'hui "à personne et à tout le monde à la fois" ! Ni pêche, ni massacres de phoques, mais seulement quelques bases scientifiques. Un Traité indispensable, car l'Antarctique regorge de ressources (pétrole, or, eau, etc.) ce qui peut être très tentant !

De génération en génération, la faune a oublié ces années noires, c'est pourquoi aujourd'hui, les animaux terrestres ou marins ne sont absolument pas craintifs à notre approche, et cela, nous l'avons constaté très rapidement lorsque nous avons vu manchots, phoques et baleines se rapprocher de nous ! Quant aux jeunes manchots et aux jeunes cormorans, ils sont tout particulièrement curieux !

Bateau

Environ 26 000 personnes privilégiées rejoignent l'Antarctique chaque année (incluant les scientifiques, les expéditions, les visiteurs), autrement dit peu de personnes si l'on compare ce chiffre à certaines destinations très touristiques !

Deux solutions existent pour rejoindre ce continent : par les airs avec des avions spéciaux d'expédition (car il n'y a pas de piste d'atterrissage) réservés aux bases scientifiques… ou par la mer, voie d'accès que nous avons choisie. Les seuls bateaux pouvant rejoindre l'Antarctique doivent obligatoirement adhérer à la norme IAATO et la respecter à la lettre, à savoir :
- pas de rejet en mer des eaux usées ;
- utilisation d'un carburant moins polluant ;
- limitation des personnes à bord (200 passagers maximum) ;
- limitation des débarquements selon les lieux.

Ces obligations limitent donc les possibilités de débarquer en Antarctique. C'est pourquoi, de nombreux bateaux se contentent de croisière, sans jamais débarquer leurs passagers.

Seuls quelques bateaux, dont le nôtre, sont autorisés à le faire : l'on parle alors de croisière-expédition. Notre bateau, l'Austral, transporte 200 passagers, avec 140 membres de l'équipage. Son côté « croisière » nous permet d'avoir un grand confort (chambre privative avec toilettes et douche, en pension complète). Son côté « expédition » nous permet de débarquer plusieurs fois par jour sur le continent ou sur la banquise. Tous les débarquements se font à bord de zodiacs, car en Antarctique, il n'y a ni ville, ni port.

Selon les conditions de mer et de météo, le débarquement peut s'avérer plus ou moins difficile. C'est pourquoi, Yann a été exclu de 3 sorties à risque (avec d'autres personnes peu mobiles) dont une marche dans les hauteurs, sur de la glace, en pente raide et avec des vents violents glacials, ainsi qu'une sortie en zodiac dans une mer houleuse.

La décision de débarquer est prise au cas par cas par les responsables de l'expédition (commandant de bord, médecin et chef d'expédition) en fonction des risques existants. Les journées sont glaciales bien que la température ne soit jamais descendue en-dessous de 0°C car le vent violent augmente la sensation de froid. Heureusement, Yann a tout de même pu participer à 95% des expéditions ! A chaque sortie, nous sommes entourés d'une palette de naturalistes prévenants et compétents qui nous font partager leur expérience et nous enrichissent de leurs connaissances !

Nous avons également dû suivre des conférences obligatoires de sensibilisation à l'écologie (norme IAATO), notamment sur les comportements à avoir en présence des animaux. Nous avons rapidement pris le pli des séances de débriefing, organisées avant chacune de nos sorties, pour nous exposer les conditions de notre expédition, mais également du rituel nous obligeant à désinfecter vêtements et chaussures (avant et après nos sorties) pour neutraliser tout intrus (animal ou végétal) afin de ne pas importer un élément non indigène, en Antarctique ou sur le bateau !

Faune

Voici les espèces animales dont nous avons pu nous approcher au plus près :


dans l'ordre : Manchot Papou ; Manchot à Jugulaire ; Manchot Adélie

En ce moment, les manchots nichent sur les quelques parcelles de terre dépourvues de neige, pour élever leurs petits. En cette fin de saison d'été austral, les petits sont déjà bien grands et muent pour remplacer leur duvet d'oisillon par des plumes de manchot adulte.













dans l'ordre : Orque ; Baleine Rorqual ; Baleine à bosse

Sur les ponts extérieurs de notre bateau, nous avons assisté à d'émouvants ballets de colonies de baleines, glissant dans les eaux froides à bâbord puis à tribord et sortant parfois la tête hors de l'eau pour nous observer. L'une d'entre elle nous a même "salué" de l'une de ses nageoires, faisant arrêter le temps sur un instant indescriptible tant il fut chargé d'émotion !

Nous avons également assisté à la dure loi de la nature en étant les spectateurs des stratégies d'attaque des orques qui se nourrissent de phoques mais aussi de manchots et de poissons.




dans l'ordre : Phoque Crabier ; Phoque Léopard ; Eléphant de mer





dans l'ordre : Otarie à fourrure ; Cormoran Impérial ; Pétrel Géant

Flore

En Antarctique on trouve, vous l'aurez deviné, très peu de flore : pas un seul arbre, seulement du lichen, de la mousse et 2 plantes à fleurs qui bravent la météo polaire pour voir le jour. Mais l'Antarctique n'a pas toujours été une terre aussi glaciale : les nombreux fossiles de feuilles de fougères et de troncs d'arbres pétrifiés que nous avons pu observer à terre en sont la preuve…

Iceberg

Nous avons navigué à travers les icebergs, parfois à quelques mètres de nous, du petit « glaçon », aux imposants icebergs tabulaires d'1 km de large et 40 m de haut ! Il est absolument hallucinant de se dire en voyant ces géants de glace devant nos yeux que 4 à 8 fois de leur surface visible se trouve SOUS la surface de l'eau !









Activité volcanique

Plusieurs volcans actifs se trouvent en Antarctique, souvent recouverts de neige et de glace. Gilles, en passionné de volcan qu'il est, n'a pas pu résister à l'idée de randonner jusqu'au sommet du cratère de l'un d'entre eux (sur l'Ile de la Déception) et de rejoindre le fond (caldeira) rempli d'eau de mer. Quand à Emmanuelle et Yann, ils ont rejoint ce magnifique endroit par la mer, puisque L'Austral est entré dans l'enceinte du volacan par un passage qui permet à la mer de se déverser dans cette caldeira. Il s'agit d'un volcan très actif, mais en ce moment, son activité se résume à quelques fumeroles, une eau en bord de mer à 40°C et un sable noir qui atteint rapidement 100°C à quelques dizaines de centimètres de profondeur !




Bases scientifiques et autres lieux chargés d'histoire

L'une de nos expéditions en zodiac nous a permis de débarquer sur une ancienne base scientifique britannique, aujourd'hui transformée en musée. Une autre sortie nous a débarqué sur un ancien lieu de chasse de baleines. Nous avons été émus de nous trouver sur ces lieux chargés d'histoire, liés à la conquête de l'Antarctique, marqués tout particulièrement par l'aventure incroyable de Shackleton et de son équipage (1916) qui sont restés bloqués 122 jours sur la banquise, leur bateau ayant été pris par les glaces !



Encore quelques images :









Yann étant le seul enfant à bord, il est bien entendu la mascotte du navire et se fait choyer de toute part par l'équipage, les passagers et bien entendu le Commandant de bord qui lui a laissé, pour quelques instants, sa place à la barre du bateau !

Une petite vidéo pour compléter les photos :


Pour visualiser la vidéo sous YouTube...

LE voyage de notre vie !!! Combien nous ont déjà posé la question sur notre coup de cœur à travers le monde… Nous avions toujours à l'esprit plusieurs destinations qui nous avaient conquises.
Aujourd'hui, plus aucun doute : la destination de notre vie est l'ANTARCTIQUE !!! cet endroit du monde immaculé qui a dépassé toutes nos attentes et nos espérances !!!

Les photos ne révéleront jamais la grandeur de cette nature environnantes et ce que nous y avons éprouvé. Tout particulièrement le contact avec les animaux, marins et terrestres... Par ailleurs, durant 1 semaine, nous n'avons pas vu un déchet en Antarctique ni aucune pollution lumineuse ! Nous y avons croisé seulement 7 bateaux, dont 4 petits voiliers !

Nous espérons profondément que cette destination magique restera encore longtemps vierge de toute civilisation et pollution…

Toutefois, d'après les scientifiques, la péninsule Antarctique semble déjà touchée par le réchauffement de la planète car une accélération de la fonte des glaciers semble déjà en cours…

Nous avons quitté l'Antarctique, repassé le passage de Drake, avec une mer 2x moins houleuse qu'à l'aller et avons fort heureusement mieux supporté ces 2 journées en mer !
Nous avons rejoint les îles Malouines qui feront l'objet du prochain message !

Nous vous envoyons de bons baisers du sud de notre planète et vous disons à bientôt !
Emmanuelle, Gilles et Yann

Le Mot de Yann

Bonjour,
J'ai marché sur la banquise : c'est de l'eau glacée très dure.
J'ai vu plein d'animaux : des manchots à jugulaire, Papou et d'Adélie.
Le caca de manchot s'appelle le gouaneau et ça ne sent vraiment pas bon !
Les manchots mangent des poissons et ne volent pas.
En Antarctique il n'y a pas de pingouin mais que des manchots.
Les pingouins sont au Pôle Nord (l'Arctique) et peuvent voler. Pas les manchots.
J'ai vu des orques, des baleines, des otaries à fourrure, des éléphants de mer et des phoques.
J'ai fait du zodiac pour aller voir les manchots.
J'ai vu des Pétrel géants attaquer les manchots pour les manger. Je n'ai pas aimé, ils sont trop méchants !
J'avais un gilet de sauvetage orange comme ça si je tombe à l'eau on peut me repêcher...
YANN

La marche de l'empereur en direct !

 - anonyme, le 28/02/2013 21:57
On comprend votre enthousiasme en visionnant votre vidéo et découvrant la beauté préservée des lieux ... Effectivement on peut se poser la question : pour combien de temps encore ? On espère pourvoir y aller à notre tour avant qu'il ne soit trop tard ... Bravo , on vous embrasse nous qui sommes toujours sous la,neige avec des températures ressenties avoisinantes les - 20° ...

Catherine .

Magnifique

 - de ptiloulou, le 01/03/2013 10:09
Ce récit est très intéressant et les photos magnifiques. Ca doit être très intéressant de voyager là bas avec des scientifiques qui vous expliquent beaucoup de choses. Yann est très mignon au milieu des manchots
Bonne continuation

Les voisins nostalgiques

 - anonyme, le 01/03/2013 18:08
Wouah !!!! Quelle magnifique aventure (quoiqu'un peu houleuse) !!!!
En visionnant vos images et vidéos nous réalisons que cette fois ci encore vous avez poussé plus loin les limites du rêve et de l'aventure.

Le mot de marraine
Tu as vraiment beaucoup de chance de découvrir autant de belles choses.
Tu aurais pu m'emmener dans ta valise quand même!
Reviens vite !
Groooooooos bisous.

Belle Nature

 - anonyme, le 01/03/2013 18:23
Un petit coucou pour vous dire que nous pensons bien forts à vous et que les dernières photos sont splendides. Même si elles ne relatent pas complètement votre vêcu, elles l'illustrent à merveilles et nous sommes convaincus que ce voyage est grandiose.
C'est merveilleux de pouvoir aller au bout de ses rêves, profitez-en bien c'est une vraie richesse. Je suis à 200% d'accord avec vous sur ce voyage, mais je ne suis pas objective...hihihi

Bonne continuation et savourez bien, bisous de nous pour vous, Nathalie, Estéban & William.

Bravo

 - de David, le 02/03/2013 23:57
Un seul mot : BRAVO

Iles Malouines

 - de , le 05/03/2013 13:58
Hello everybody !

Nous avons donc accosté, comme prévu, aux Iles Malouines, très impatients de découvrir cet archipel de 7 000 îles situé à l'est de la Patagonie. Territoire britannique d'outre-mer, la langue officielle est bien entendu l'anglais. En français, nous les appelons « Iles Malouines » (relatif au Port de St Malo) alors que les anglais les appellent « Falkland Islands » et les argentins « Islas Malvinas ».

L'Argentine revendique ce territoire depuis fort longtemps et en 1982, la Guerre des Malouines éclata et dura 2 mois ½ en causant la mort d'environ 1 000 soldats. Aujourd'hui, c'est un sujet toujours tendu entre l'Argentine et la Grande Bretagne et 26 000 mines se trouvent toujours encore enfouies sur le territoire ! Les argentins sont très fermes dans leur revendication des îles Malouines, d'autant plus que l'on sait maintenant qu'il y a beaucoup de pétrole dans son sous-sol !

Port Stanley

Notre premier stop se fait à Port Stanley, la capitale des îles. Les toits des maisons, au style typiquement britannique, nous accueillent de leurs couleurs chatoyantes. A Stanley se trouvent quelques mémoriaux, la cathédrale la plus australe du monde, des pubs ainsi qu'un mignon petit musée qui nous permet de découvrir la vie passée de l'île et de ses habitants. Ces derniers affichent leur patriotisme exacerbé en décorant les maisons du drapeau des Malouines qui unit, sur un même support, le drapeau britannique, un mouton, animal emblématique des îles ainsi qu'un navire pour rappeler les premiers explorateurs de l'île.



Faunes et paysages

Nous restons 2 jours sur ces îles riches d'une faune exceptionnelle ! Les paysages sont plutôt secs, sans neige en cette saison. Nous nous retrouvons sur des plages paradisiaques au sable blanc et aux eaux d'un bleu turquoise, et si les manchots n'avaient pas été là pour nous rappeler la température très fraiche de l'eau, nous aurions pu nous croire sur une île des tropiques ! Comme en Antarctique, nous avons débarqué en zodiac pour atteindre quelques sites magnifiques.


dans l'odre : Manchot Royal ; Manchot de Magellan ; Gorfou Sauteur


dans l'ordre : Caracara Austral ; jeune Albatros à sourcils noirs ; Cormoran Impérial

Remarque : L'Albatros à sourcils noirs a une envergure qui peut aller jusqu'à 2,5 m et l'Albatros Géant (que nous avons vu tournoyer autour du bateau) jusqu'à 3,5 m ! Avec ses chaudes couleurs jaune et oranger, le Manchot Royal nous a émerveillé du haut de ses 90 cm ! Le Gorfou Sauteur est, quant à lui, une espèce de manchot qui fait d'adorables petits sauts pour se déplacer !











Les îles Malouines complètent notre aventure en Antarctique car la faune est différente mais toute aussi exceptionnelle !

Nous avons quitté ces îles et notre bateau aurait du rejoindre, comme habituellement, la ville d'Ushuaïa, mais comme il s'agit de sa dernière croisière-expédition de la saison en Antarctique, il fait route vers l'Uruguay et plus précisément vers sa capitale, Montevideo. Ensuite, L'Austral, notre navire traversera toute l'Atlantique pour rejoindre Marseille après quelques stops côté Amérique du Sud puis côté africain.

Nos dernières heures dans le bateau ont été un grand « au revoir » et nous avons eu du mal à réaliser que cette merveilleuse aventure allait prendre fin ! Nous avions pris le pli de nos sorties bi-quotidiennes en zodiaques et cela commençait déjà à nous manquer ! Avant notre départ, notre charmant commandant Erwann Le Rozic nous a également dévoilé qu'il a navigué sur le premier bateau à avoir parcouru le « tour du monde grâce à l'énergie solaire ». Notre habile commandant de bord, tous les naturalistes chevronnés qui nous ont accompagné tout au long de cette expédition (Raphaël, José, Marcel, Ombline et les autres) : nous prenons pleinement conscience d'avoir réalisé ce voyage auprès d'experts !

Les 3 jours de traversée nécessaires pour effectuer les 1 700 km qui séparent Montevideo des Iles Malouines se sont bien passés, avec une journée de navigation sur une mer d'huile, une journée avec la traversée d'une dépression qui a engendré des creux de 5 à 6 m, puis une dernière journée de navigation avec une mer plutôt calme. Nous avons, cette fois tous les trois, très bien supporté la traversée, à notre grand soulagement vous l'imaginez bien !

Nous laissons le mot de la fin de cette magnifique aventure en Antarctique à Marcel, l'un de nos naturalistes, qui nous disait : "Ne pleurez pas parce que c'est fini, mais souriez parce que c'est arrivé !"...

La suite de l'aventure se fera à nouveau par la route et par les airs. A l'heure où nous vous écrivons, nous avons rejoint Montevideo et nous y avons retrouvé la chaleur (29°C) !

Nous vous remercions d'avoir vécu en parallèle avec nous ces moments si intenses en Antarctique et nous sommes impatients de pouvoir vous décrire de vive voix cette sublime contrée du bout du monde…

Nous vous embrassons très fort et bien chaleureusement et vous disons à bientôt pour vous raconter la suite du voyage !
Emmanuelle, Gilles et Yann



Quel beau voyage

 - de ptiloulou, le 05/03/2013 14:43
Ca a été un plaisir de vous suivre et un dépaysement pour nous aussi. Quand a nous raconter de vive voix cette virée, pas de problème, on vous invite à Toulouse quand vous voulez ;-)

GRANDIOSE!

 - de NEW, le 06/03/2013 11:34
C'est vraiment superbe! Merci pour ces belles photos et vos aventures, c'est un réel plaisir que de vous suivre de loin! ce voyage est mon préférée...hihihi
Bon retour et nous avons hâte de vous revoir pour un retour de vive voix! BOnne fin de voyage, bisous à tous les 3, Nathalie, Estéban & William.

Commentaire de Lisandre

 - anonyme, le 06/03/2013 20:08
"Oh trop la chance ! " "Vraiment trop de bol!!!"
Nous n'avons rien d'autre à ajouter ....Nous admirons les belles photos.
Bises
Les Lallier

Coucou à Yann et à ses parents !

 - de Véronique WEHRUNG, le 11/03/2013 18:05
Yann nous ne t'avons pas oublié mais nous avons repris l'école seulement la semaine dernière et avons pris le temps de lire tous tes messages.
A notre tour, nous tenons à te dire que nous pensons beaucoup à toi. Voici quelques messages de tes camarades :
- Ton voyage a l'air très beau (Noahn).
- J'espère que tu vas bien et que les animaux ne t'ont pas fait de mal : as-tu vu des ours polaires? (Lucas)
- Est-ce que tu rentreras bientôt chez nous? (Evelina)
- Bonjour Yann, on a fait des progrès à l'école (Alex).
- On aimerait bien être avec toi pour voir tous ces animaux mais il faudrait qu'on mette notre combinaison de ski !(Gabin)
- On voit que tu travailles aussi, comme nous (Léa)
- On espère que tu n'es pas malade puisqu'il fait froid (Florian)
Merci pour vos belles photos et le récit de vos aventures qui nous permettent de découvrir "un peu" le monde depuis notre salle de classe : et bravo pour la traversée en direction de l'Antarctique, c'était très courageux...
Bonne continuation et à bientôt,
La maîtresse, Isabelle et tous les enfants de la classe.
Réponse de Yann à ses camarades de classe
 - de , le 13/03/2013 00:54
Bonjour à toute la classe, à la maîtresse et à Isabelle !

Pour Noahn : oui, mon voyage est très beau ! J'ai vu des coatis, ils ressemblent à des ratons-laveurs.
Pour Lucas : en Antarctique, il n'y a pas d'ours polaire, il sont seulement au Pôle Nord. Non, aucun animal ne m'a fait de mal. Je reviendrai bientôt et je te reverrai.
Pour Evelina : oui je rentre bientôt ! Après-demain je prends l'avion pour l'Allemagne, puis je rentrerai à la maison. On volera toute une nuit et on arrivera le matin.
Pour Alex : j'ai aussi fait des progrès, mais je crois moins que vous !
Pour Gabin : oui Gabin je t'aurais emmené ! Vous auriez dû demander à vos parents de réserver un billet de bateau de croisière dans l'Austral, notre bateau de croisière !
Pour Léa : oui je travaille aussi mais pas tous les jours.
Pour Florian : non, je ne suis pas malade. On est au chaud maintenant, en Argentine, dans la capitale Buenos Aires.

Je ne pourrais pas ramener un vrai manchot à l'école mais je vous réserve une surprise !

Au revoir et à bientôt !
YANN

Montevideo et les Chutes Iguaçu

 - de , le 11/03/2013 17:11
¡Hola a todos!

Montevideo (Uruguay)

Notre périple en Antarctique s'étant terminé à Montevideo, nous avons passé deux jours dans cette ville avec, au programme, plage et visite du centre ville. La capitale de l'Uruguay est située au bord de mer avec de longues et larges plages de sable. A cette période de l'année marquée par la saison des pluies, la mer est brune, ce qui n'est pas la couleur la plus engageante pour aller se baigner ! Cette couleur brunâtre s'explique par le fait que la ville se situe à l'embouchure de l'estuaire Rio de la Plata, qui marque la frontière entre l'Argentine et l'Uruguay, et qui charrie, chaque année, des millions de mètres-cubes de sédiments vers l'Océan Atlantique.

Les rues de Montevideo mêlent building modernes et bâtisses anciennes, l'attrait touristique le plus important étant la belle Place Independencia, bordée de palmiers. Par mesure de précaution, nous n'avons pris, lors de notre visite, ni appareil photo, ni caméscope, donc nous n'avons malheureusement pas de photos de cette ville à vous montrer ! :o(. Il faut dire que nous avons croisé, à maintes reprises lors de notre voyage, chose qui n'était jamais arrivée dans aucun autre pays, des touristes nous faisant part de leur agression pour leur voler leur argent, et ce, aussi bien à Buenos Aires qu'à Montevideo ! Ceci explique cela !

Les Chutes Iguaçu côté argentin

Nous avons ensuite pris un vol pour nous diriger cette fois, à l'extrême nord de l'Argentine et plus précisément à Puerto Iguazú où nous nous sommes posés pour 5 nuits. Il fait très chaud avec une température moyenne de 32°C et 80% d'humidité qui s'explique par notre situation en pleine forêt tropicale! Non loin du village se trouve l'une des 7 Nouvelles Merveilles du Monde : les Chutes Iguaçu (ou Cataratas de Iguazú en espagnol) qui seraient les plus belles cascades du monde !

Le site vaut largement sa place au palmarès des merveilles puisque le panorama que nous découvrons est tout simplement sublime ! Au sein de la forêt surgissent, non pas une cascade, mais 275 cascades disposées sur un front d'environ 3 km de long ! Pour être préservé, le site fait partie d'une réserve naturelle classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1984. La faune et la flore y sont abondantes et nous sommes enchantés de voir les nombreuses variétés d'oiseaux et de papillons aux vives couleurs qui sont plus beaux les uns que les autres ! De nombreux coatis se promènent également sur les sentiers et dans la forêt, et nous pouvons observer très facilement les parents et leurs petits qui cherchent leur nourriture !

Nous passons 2 jours sur ce magnifique site dont la cascade la plus haute fait 90 m !

Les Chutes Iguaçu coté brésilien

La rivière Iguaçu qui forme les chutes, marque la frontière entre l'Argentine et le Brésil. Nous passons la frontière argento-brésilienne pour passer une journée aux chutes côté brésilien. Là aussi, rien qu'un mot : fabuleux ! Le sentier est très bien aménagé, quelque soit le côté de la rivière, et permet d'approcher les chutes au plus près et de les voir sous différents angles. Nous nous promenons sous un soleil radieux et finissons l'après-midi par la visite d'un Parc à Oiseaux… sous un violent orage et une pluie torrentielle !

Nous terminons nos journées en profitant de l'agréable piscine de notre hébergement, pour le bonheur de Yann… et de Gilles !









Une petite vidéo pour compléter les photos :


Pour visualiser la vidéo sous YouTube...

Notre retour approche maintenant à grands pas puisque nous prendrons demain, mardi, un vol jusqu'à Buenos Aires où nous passerons, le lendemain, une journée de visite, pour prendre notre vol de retour jeudi pour Frankfort, arrivée prévue à Strasbourg dans l'après-midi de vendredi…

Les vacances scolaires sont passées et Yann salue bien tous ses petits copains et copines de la maternelle ainsi que sa maîtresse et Isabelle. Il remercie également Lisandre pour son gentil message !

Nos pensées sont avec vous et nous nous réjouissons de vous revoir bientôt !
Nous vous envoyons de gros bisous plein de soleil,
Emmanuelle, Gilles et Yann


A bientôt en Alsace !

 - de Famille BARDIN, le 11/03/2013 17:23
Au plaisir de vous revoir tous les 3 pour nous raconter toutes vos aventures !
Bises
Karine

Bonne fin de voyage

 - de NEW, le 11/03/2013 20:26
Un petit coucou pour vous souhaiter un bon retour vers chez vous, quel beau voyage, rempli d'animaux et d'images sensationnelles, Bon vol et à bientôt, bisous, nathalie,estéban et william.

Hola

 - de Florence, le 11/03/2013 20:50
Nous avons suivi vos aventures avec toujours autant de plaisir !!!! Et Julian et Anaelle étaient ravis aussi !! Nous espérons vous voir très bientôt.

Gros bisous

Lucien Anaelle Julian et florence

eh voila le retour

 - de sabine philippe et jerome, le 11/03/2013 21:00
apres ces magnifiques images et de superbes recits vous voila sur le retour avec les yeux et la tete bien remplis ...bonne route et n oubliez pas de nous ramener le soleil ......
gros schmoutz

Que d'eau

 - de ptiloulou, le 12/03/2013 11:38
Ce site d'Iguaçu est vraiment impressionnant tant sur les photos que sur la vidéo. Bon retour, à bientôt.

Après Buenos Aires, le retour !

 - de , le 16/03/2013 11:17
Bonjour d'Alsace !

Nous voilà de retour sur notre sol alsacien après 14 heures de vol. Nous avons quitté Buenos Aires, la capitale de l'Argentine, hier en fin d'après-midi après deux jours de visite.

Dans cette grande mégalopole de 14 millions d'habitants (banlieues incluses), nous avons visité quelques lieux touristiques immanquables : du quartier chic « Palermo » aux multiples boutiques de mode, au vieux quartier « La Boca » aux maisons typiques multicolores et réputé pour ses danseurs de rue de tango, en passant par le centre historique de la ville.

Nos regards admiratifs ne se sont pas lassés des langoureux pas de danses que nous ont offerts les superbes danseurs et danseuses de tango argentin, sur les sons endiablés des accordéons. Un vrai régal pour les yeux et c'est cette image que nous retiendrons de Buenos Aires...






Voilà notre voyage achevé, et pour ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de le lire, nous nous plaisons à rappeler ici la « maxime » de Marcel, le naturaliste costaricain de notre bateau l'Austral « Ne pleurez pas parce que c'est terminé, mais souriez parce que c'est arrivé ! ».

Nous terminerons donc par cette parole et n'hésitez pas à nous solliciter si vous souhaitez revivre avec nous de vive voix notre voyage (photos et vidéo) !
Nous vous remercions de vos mots sympathiques et chaleureux et remercions également tous ceux qui ont fait de ce voyage une fabuleuse et inoubliable aventure...

Nous vous embrassons de tout cœur !
Emmanuelle, Gilles et Yann

Bienvenue chez vous

 - de NEW, le 16/03/2013 11:47
Quelle belle fin de voyage, une fois encore c'était un trés beau et riche voyage, merveilleux et que vous avez su partager et nous faire rêver...Merci. Bon retour chez vous, bisous, Nathalie, Estéban et William

extraordinaire

 - anonyme, le 16/03/2013 12:02
vraiment un voyage exceptionnel, à faire en petit groupe avec Emmanuelle et Gilles comme guides

un réel plaisir de suivre au fur et à mesure ce périple

tout simplement bravo et une chance extraordinaire pour Yann

A bientôt

Welcome

 - de Laetitia, le 16/03/2013 18:02
Bienvenue! vous avez eu droit à un beau soleil ce matin! A bientot j'espère!

RETOUR EN ALSACE

 - de MARLENE ET SES HOMMES, le 24/03/2013 16:31
 message le plus récent de cette discussion 
COUCOU à tous les trois

Nous sommes tout simplement sans voix par toutes ces photos splendides et par tout ce que vous entreprenez.
Nous pourrions rester plusieurs jours à écouter vos récits concernant vos magnifiques voyages.
En attendant de vous revoir , GROS GROS BISOUS à tous les trois.

Des erreurs ou inexactitudes indépendantes de notre volonté peuvent s'insérer sur ce site. Le créateur de ce site ne peut, pour cette raison, être tenu garant, ni expressément, ni implicitement, pour l'ensemble du contenu du site. L'utilisateur du site et des informations qu'il contient reconnaît qu'il en fait usage à ses seuls risques et périls et que le créateur du site ne saurait en conséquence voir sa responsabilité engagée à raison de tout préjudice, direct ou indirect, de quelque nature que ce soit résultant pour tout ou partie de l'utilisation des informations du site.