■ événement démarré le par PartirOu
34 messages ont été ajoutés
dernier message posté le 16/12/2012 (voir le dernier message)
■ événement clos et disponible en lecture seule

Les Iles Vanille

 - de , le 11/09/2012 12:51
Bonjour à tous !


Nous voilà encore et toujours prêts à vadrouiller ! Notre prochaine destination va en faire rêver plus d'un, nous le savons, puisque les Iles Vanille sont au programme de ce séjour !

Les Iles Vanille est un regroupement de 6 pays-îles situés à l'ouest de l'Océan Indien. Nous avons prévu d'en découvrir 3 sur les 6, à savoir : les Seychelles, l'île de La Réunion et enfin l'île Maurice !

Nous prendrons l'avion le 21 septembre 2012 pour les Seychelles et notre retour est planifié pour fin novembre...

N'oubliez pas ! Si vous souhaitez être prévenus chaque fois que nous posterons un nouveau message, cliquez sur "je désire suivre cet événement" en haut de cette page !

Nous sommes enchantés de pouvoir à nouveau partager ces moments exceptionnels avec vous... et n'hésitez pas à nous poster, vous aussi, des messages en cliquant sur "Répondre" : cela nous fera évidemment toujours très plaisir d'avoir de vos nouvelles ainsi que vos commentaires !

Mille grosses bises et à bientôt, depuis les Seychelles !
Emmanuelle, Gilles & Yann

Bon voyage

 - de Giang & Gérald, le 18/09/2012 15:43
bon voyage à vous, on attend avec impatience vos récits et photos
@^^ Giang & Gerald
bisous

Bon Voyage :)

 - de Charles et Laetitia, le 20/09/2012 09:45
Hello la Pfotzer Family ...

Vous allez en prendre pleins les yeux avec ces paysages de reve et le bleu turquoise !!!
On attend avec impatience vos recits et photos pour qu'en quelques cliques on puisse voyager avec vous ...
En esperant vous revoir bientot !!!
Prenez soin de vous
GROSSE BISE a vous 3 !!!

les veinards ;-)

 - anonyme, le 18/09/2012 19:09
OH LA LA du reve en perspective effectivement surtout que chez nous l'hiver va s installer... ce sera avec plaisir alors qu on lira vos recits et qu on prendra un peu du soleil que vous voudrez bien nous envoyer...
Enormes bisous a tous les 3, profitez en a fonds.. comme d habitude et BON VOYAGE
Val & ses grenouilles

PS : Je prends une option (OBLIGATOIRE) pour se voir avant Noel ou pendant les fetes de fin d'annee ! cela fera alors 1 an (deja) que nous sommes rentrees et il est grand temps que l on se voit....:-)

ouah ! super

 - de marie-janick, le 18/09/2012 19:56
On pense bien à vous et merci de nous faire voyager avec vous grâce à vos messages,
amitiés

Une petite place dans votre valise !

 - de Florence & co, le 18/09/2012 20:28
Bonjour à vous,

Si vous avez besoin d'une nounou ou si vous avez un peu de place dans une valise, pensez à moi !!!!!!

Bon voyage et faites nous rêver encore ...

Gros bisous

bon voyage

 - de Carole, le 18/09/2012 20:57
comme je vous envie...cela va être si beau.

Amusez vous, et rapporter nous un récit et des photos magnifiques....

Mille bisous

Caro

Coucou aux Seychelles....

 - de Jane et Jeannot, le 22/09/2012 14:24
Heureux de vous savoir bien atterris.... Bisous

ET C'EST REPARTI

 - de Marlène et sa petite famille, le 25/09/2012 09:16
Heureux pour vous de vous savoir dans de si beaux endroits de notre planète.
Oh là là ce que nous aimerions faire partis de ces beaux voyages à la découverte de beaucoup de choses nouvelles.

Ces destinations nous intérressent beaucoup et serons très attentifs à tous vos conseils.
Pour le moment c'est Herbsheim plage car Jean Paul à eu un accident de randonnée avec notre groupe de randonneurs et à la jambe droite dans le plâtre.
Mais bon cela va passer c'est juste que les hommes n'ont pas de patience et voilà.
Alors bon séjour à tous les trois et à très bientôt.

Bisous Bisous

Marlène et ses hommes

BON SEJOUR!!

 - de famille brousse, le 26/09/2012 18:07
à peine la rentrée réalisée que vous faites déja l école buissonniére!!!
vous avez bien raison...ON pensera bien à vous car il y a un an, déja un an, nous y étions chez ..mAURICE..GROSSES BISES VITE DES PHOTOS!!!

Les Seychelles (1ère partie)

 - de , le 03/10/2012 20:07
Un grand Bonjour des Seychelles à vous qui nous suivez !

D'après la légende, le trésor du pirate français La Buse (de son vrai nom Olivier Le Vasseur) est toujours encore caché aux Seychelles ! Mais bien que nous ne soyons pas contre l'idée de renflouer nos économies, ce n'est pas exactement ce qui nous a attiré sur ces îles répertoriées parmi les plus belles au monde !

Les Seychelles sont synonymes de grand luxe mais nous avons souhaité découvrir ce pays différemment. C'est pourquoi, plutôt que de résider dans un hôtel, les pieds dans l'eau, nous avons choisi de loger dans des résidences familiales et chambres d'hôtes !

Les 115 îles de l'archipel des Seychelles s'étalent sur plus de 1 000 km. Nous nous poserons sur seulement 3 d'entre elles : l'île de Mahé, la plus grande (25 km de long sur 6 km de large), sur laquelle se trouve la capitale Victoria ; l'île de Praslin, un peu plus petite, qui est le berceau de la Vallée de Mai, forêt tropicale dans laquelle pousse le "coco-fesse" ; et l'île de La Digue, dont les plages seraient les plus belles du monde ! Ainsi, les Seychelles ne se résument pas à de magnifiques plages mais offrent également la possibilité de faire de belles randonnées !

Ile de Mahé

Nous avons donc atterri il y a une douzaine de jours sous le soleil de l'île de Mahé, avec une température de l'ordre de 30/35°C et un degré d'humidité tout à fait supportable. Nous nous sommes posés dans un confortable appartement et avons loué une toute petite voiture pour sillonner l'île. Nombreux sont les seychellois à avoir choisi ce gabarit de véhicule et nous avons vite compris pourquoi en sillonnant les routes TRES étroites de l'île !

Souvent oubliée des touristes, Mahé offre de magnifiques panoramas de montagnes (qui culminent à 905 m d'altitude), des forêts tropicales, sans oublier les sublimes plages aux eaux cristallines et turquoises qui font rêver ! D'ailleurs, cette île nous a totalement séduits ! Nous avons donc parcouru l'île durant 6 jours, allant de col en col (avec des inclinaisons de route impressionnantes !) et d'Anse en Anse, les plages ou baies étant souvent appelées "Anse" aux Seychelles.

Nous nous sommes baignés chaque jour dans une eau de mer dont la température avoisine les 28 à 30°C. Parfois, nous avons exploré la faune et la flore sous-marines en snorkeling (palmes, masque et tuba), un peu plus rarement que dans les autres pays, il faut l'avouer, car les attaques récentes de requins dans ces îles ont un peu freiné la fréquence de nos sorties !

Les fonds sont toutefois assez décevants pour nous car les coraux sont quasiment tous morts, il y a peu de variété de poissons et leur nombre est assez restreint.

Mahé nous permet de découvrir la vie locale des autochtones puisque 85% des seychellois vivent sur l'île. Nous découvrons au fil des kilomètres des routes d'une propreté impeccable ! Les maisons sont toutefois simples et ce, malgré la richesse du pays ! Nous avons presque l'impression de traverser un pays pauvre alors que le coût de la vie est environ 20% à 50% plus élevé qu'en France ! Les locaux se déplacent pour la plupart en bus qui parcourent tous les recoins de l'île, même les plus inaccessibles !

Les seychellois semblent réservés au premier abord mais deviennent fort sympathiques lorsque l'on s'attarde ! Il est vrai que la barrière de la langue n'existe pas puisqu'outre le créole, langue officielle du pays, les deux autres langues parlées sont le français et l'anglais, vestige des civilisations qui ont occupé les îles durant les siècles précédents...

La population actuelle est un joli brassage entre des générations de colonisateurs français puis anglais, d'esclaves africains et malgaches ainsi que des travailleurs indiens (qui tiennent les magasins alimentaires) et asiatiques qui sont venus s'implanter sur ces îles. Ce magnifique métissage permet de croiser des gens dont la palette de couleur varie du noir au blanc, majoritairement noire toutefois.









Ile de Praslin

Quelques jours plus tard et après 1h de navigation sur un grand catamaran à moteur (sans mal de mer pour nous grâce aux cachets, mais ce n'était pas le cas pour d'autres !), nous arrivons sur l'île de Praslin dont la mer turquoise aux fonds translucides laisse présager qu'ici aussi, nous aurons de quoi être ébahis par la beauté des plages ! Nous nous posons pour 5 jours dans une chambre d'hôte chez la chaleureuse May Paule, à seulement 150 m de la plage et nous louons une petite voiture durant 2 jours.

Outre sa magnifique plage d'Anse Lazio, l'île, qui fait 10 km de long sur environ 3 km de large, est également réputée pour sa Vallée de Mai. Dans ce sanctuaire végétal exceptionnel, classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco, pousse plusieurs palmiers endémiques aux Seychelles, dont le "cocotier de mer". Sa noix de coco est la plus grande, la plus lourde et la plus suggestive des noix de coco, son surnom étant le "coco-fesse" ! Une coco de mer peut peser jusqu'à 20 kg et ne pousse que sur le cocotier de mer femelle. Quant au cocotier de mer mâle, il possède également une structure à la forme suggestive que Yann a surnommé "coco-zizi" !





La plage d'Anse Lazio est magnifique et vraiment propice à la baignade. En snorkelant sur les côtés de la plage, autour des rochers, là aussi, nous constatons qu'il y a malheureusement peu de coraux et de poissons. Nous apercevons tout de même un requin gris de taille moyenne.




Voilà pour les nouvelles à la fois fraîches et ensoleillées des Seychelles !
Nous espérons que vous allez bien et que vous profitez des dernières chaleurs que vous offre ce début d'automne !

A bientôt et plein de grosses bises à vous !
Emmanuelle, Gilles et Yann

Partir , partir ... Toujours plus loin ...

 - anonyme, le 03/10/2012 21:14
Bravo , rien à ajouter car en voyant vos photos cela se passe de commentaires inutiles ... Simplement magnifique !! Profitez ...
Amitiés de Chicago .

magnifique

 - de sabine jerome et philippe, le 03/10/2012 22:28
coucou d alsace
ravie que vous soyez bien la bas lol
toujours de beau recit et de superbe photos ..............que dire ...de belles noix de coco lol .....profitez un maximun pour pouvoir nous raconter et montrer ces magnifique paysages ..au plaisir de vous lire bientot......
bisou

OUAH !

 - de Les Solognots, le 03/10/2012 21:09
Enfin de jolies photos. Bien sûr cela nous fait rêver, d'autant plus que pour nous la grisaille est arrivée à grands pas. Profitez en bien, on attend le prochain message.
Bises

Pour Yann...

 - anonyme, le 04/10/2012 20:35
Bon voyage à vous 3 !
Yann, je vois que tu prends le temps de travailler et te félicite pour tes progrès en écriture !
Je t'encourage à continuer à t'entraîner ainsi, et attends de voir tes prochains travaux très bientôt!
Emmanuelle

des nouvelles des copains de l'école

 - de Veronique WEHRUNG, le 10/10/2012 01:08
Bonjour à Yann et à ses parents !
Bien le bonjour à vous 3 de toute la classe, Isabelle et moi-même. Merci pour ces jolis paysages qui nous font rêver : profitez-en bien !
Nous avons regardé vos photos en classe ce matin et voici quelques réflexions des enfants :
"C'est gentil de nous envoyer des photos, Yann t'as trop de chance !"
" Nous on fait beucoup de travail !" (mais ils sont "rassurés" en voyant que Yann en fait aussi...)
" On espère que tu as fait un bon voyage "
Bonne continuation et à bientôt,
La classe des Petits et des Grands

Emerveillement

 - de Marlene et ses hommes, le 10/10/2012 19:45
Ce que vous faites plaisir avec tous ces beaux paysages que nous découvrons gràce à vous alors que nous nous sommes dans la grisaille de l'automne.
Merci à tous les trois et à très bientôt

Bisous bisous

Les Seychelles (2ème partie)

 - de , le 11/10/2012 10:50
Ile Curieuse

Bonzour (en créole) à toutes et à tous !

De Praslin, nous rejoignons la petite Ile Curieuse qui se situe à 15 mn de bateau. Le site étant protégé, il n'y a pas d'hébergement sur l'île et l'on y passe seulement la journée. Une fois débarqués, nous effectuons durant 2 heures une petite randonnée à travers la forêt et les mangroves. Tout à coup, au détour d'un sentier, nous apercevons une tortue terrestre géante qui chemine lentement devant nous ! Yann est particulièrement surpris de découvrir une tortue presque aussi grande que lui ! Nous en apercevons une seconde, puis une troisième et finalement beaucoup d'autres ! L'île est, en effet, une réserve pour ces tortues géantes qui ont failli disparaître car fortement chassées pour leur chair ! Heureusement, elles sont aujourd'hui protégées ! Certaines semblent apprécier la rencontre de l'homme, d'autres moins ! Le coco de mer, symbole des Seychelles, est également implanté sur l'île, et les plages servent de lieu de ponte aux tortues de mer.




Ilot Saint-Pierre

Petit pique-nique, baignade, puis nous retournons à notre bateau et notre capitaine navigue jusqu'à l'îlot Saint-Pierre, un site pour faire du snorkeling. La également, nous sommes déçus par les fonds marins (pas de corail, eau trouble, peu de poissons), mais tout de même contents de pouvoir observer une petite murène blanche. Nous rentrons en milieu d'après-midi à Praslin après une belle journée de découverte !

Ile de La Digue

Il flotte à La Digue comme un air d'éternelles vacances ! Ici, l'ambiance est très décontractée et les autochtones se déplacent à vélo en chantonnant ! Il est vrai que l'île n'est pas grande, seulement 5 km de long sur 3 km de large, et qu'il n'y a pas de véritables routes !

Après 5 jours passés à Praslin, nous sommes donc arrivés à La Digue, toujours par bateau (15 petites minutes de traversée). Cette nouvelle île nous conquit très rapidement. Nous nous calquons sur la mode locale et louons 2 vélos, dont 1 avec un siège enfant pour Yann. Le char à bœuf est un autre moyen de locomotion que l'on trouve sur l'île ! Quelques véhicules motorisés sont toutefois utilisés pour le transport des marchandises ou des touristes et leurs bagages (35 véhicules en tout et pour tout).

Nous nous posons dans l'agréable appartement d'une villa de 4 logements, situé dans le jardin de Robert, le propriétaire des lieux. Ici, la population est principalement noire et nombreux sont les hommes à porter des dreads à la « Bob Marley » ! La tenue vestimentaires « officielle » de l'île : short et tongues ! :o)

C'est sur l'île de La Digue que sont effectués la quasi-totalité des clichés qui représentent les côtes des Seychelles : plages de sable blanc et rochers de granite qui baignent dans l'eau turquoise ! La Digue est donc certainement la plus belle île des Seychelles et elle est d'ailleurs choisi par de nombreux couples qui décident d'y célébrer leur mariage (nous en avons croisé chaque jour !). L'île ne comprend qu'un seul hôtel de luxe, le reste des hébergements étant surtout des chambres d'hôtes ou des appartements. Quant aux grands complexes hôteliers de luxe, ils sont sur des îles-hôtels.

Nous sommes loin du luxe que l'on imagine des Seychelles et c'est avec un autre regard que nous apprécions cette destination de rêve ! Chaque matin, nous côtoyons les marchands de légumes dans la rue, les pêcheurs qui vendent leurs prises près du port. Nous apprenons à connaitre le pays : la majorité des habitants ont un faible salaire mensuel, de l'ordre de 350 € alors que le coût de la vie est particulièrement élevé (bien plus qu'en France) ! Ici, la vie est plus dure qu'elle n'y parait !

Les plages (ou Anse) de La Digue sont de toute beauté ! Nous nous baignons tous les jours dans une Anse différente que nous rejoignons à vélo ou à pied. Nous nous retrouvons parfois seuls sur la plage, parfois, il y a un peu de monde, mais jamais de plages bondées, et surtout jamais de plages avec transats et parasols ! Tout est à l'état sauvage et c'est juste parfait ! Nous tombons sous le charme en arrivant à Anse Source d'Argent, la plage la plus paradisiaque de l'île (et des Seychelles !?) !










C'est tout près d'Anse Source d'Argent que reposent les tous premiers colons de l'île… A proximité, subsiste le seul moulin à coco de l'île, activé par un bœuf, technique ancestrale pour extraire de la noix de coco le coprah, huile précieuse aux nombreuses vertus. Nous nous arrêtons également devant une très ancienne demeure coloniale qui fut utilisée pour le tournage du film « Emmanuelle » !

En dehors des plages, l'île est recouverte d'une épaisse jungle, et quelques sentiers permettent de la parcourir à pied. C'est également à La Digue que l'on trouve les derniers Gobe-mouches de Paradis des Seychelles (ou Veuve Noire), un oiseau au magnifique plumage noir (pour le mâle) que l'on trouve principalement dans la Réserve créée à son attention, et que l'on estime à ce jour au nombre de 300 sur l'île. Quant au Cardinal de Madagascar, petit oiseau de la taille d'un moineau dont le plumage, comme son nom l'indique, est d'un superbe rouge vif, ou encore la grande chauve-souris Roussette, ces deux espèces peuplent l'île en grand nombre et l'on ne peut rater leurs vols chaque jour au-dessus de nos têtes !










Nous quittons aujourd'hui ce petit coin de Paradis sur terre… pour rejoindre en avion l'île de La Réunion qui nous offrira d'autres paysages, différents, mais à n'en pas douter, et nous l'espérons, tout aussi époustouflants !

Nous vous remercions pour tous vos messages, d'Alsace et d'ailleurs, et vous envoyons toutes nos affectueuses pensées ainsi que de grosses bises, où que vous soyez !

Orevwar (en créole) et à très bientôt, toujours au milieu de l'Océan Indien !

Emmanuelle, Gilles et Yann

Le mot de Yann

Bonjour des Seychelles à ma maîtresse, Isabelle, GABIN, NOAHN, LEA, LUCAS, ELISA, HUGO, THIBAUT, EVELINA, YOANN, ALEX, et tous mes petits copains et copines,

Merci pour le message. Il m'a fait beaucoup plaisir !

J'ai vu des tortues géantes de terre. Elles peuvent être aussi hautes que moi ! Elles peuvent vivre jusqu'à 300 ans ! Elles pèsent énormément lourd (jusqu'à 500 kilos).
J'ai vu plein de geckos. Cà ressemble à un lézard. Ils vivent sur les murs et mangent des insectes.
J'ai vu une petite murène en faisant du snorkeling dans la mer, elle était plus petite que celle que j'avais vu en Malaisie !
J'ai vu des cocos fesses : ce sont des noix de coco qui ressemblent à des fesses mais leur vrai nom c'est le coco de mer. J'ai surnommé la noix de coco mâle « coco zizi ».

Au revoir à tout le monde !
YANN PFOTZER


hummmmmmmmmmmmmmmm

 - de sabine philippe jerome, le 11/10/2012 11:35
ohohohoh
du rève du rève que vous nous faites partager avec vos supers récits et des photos époustouflante ...
changement de décor pour vous mais qui sera tout aussi génial...
en attendant de vous relire bonne suite et pleins de bises trempée d alsace lol..

quel superbe voyage

 - de Carole, le 13/10/2012 18:47
alors vraiment mais quelles belles images, quels beaux sourires. du bonheur à l'état pur.
profitez bien de tout cela.
Je vous embrasse
Carole
absolument fantastique
 - de Marlene et ses hommes, le 17/10/2012 20:51
Notre terre est une pure merveille!!!!!!!Difficile d'admettre que dans ce beau monde , les humains se font la guerre et pour quoi et pour qui ??????????
Sommes avec vous en rêvant.

Bisous bisous à tous les trois

Profitez en bien tous les 3...

 - de Cyril Carole Mael, le 29/10/2012 18:55
Un rapide coucou. Nous prendrons le temps de regarder les photos sous peu.

Je ne suis pas dépaysé, je suis en train de monter le film de Maurice quand nous y sommes allés en 2010. Déjà.

Profitez en bien.

Cyril Carole Mael

La Réunion

 - de , le 03/11/2012 18:11
Bonjour à tous !

L'île Bourbon... Voilà un nom exotique évocateur de parfums enchanteurs...
Si c'est ainsi qu'était nommée l'île en 1690, ce département français d'outre mer est aujourd'hui connu sous le nom de La Réunion ! Après 2h35 de vol depuis Mahé aux Seychelles, nous atterrissons à Saint Denis. Dès notre arrivée nous nous sentons en France ! Nous retrouvons les bureaux de La Poste, les pharmacies, les gendarmeries ainsi que la plupart des enseignes connues en métropole, cette dernière étant située à 9 200 kilomètres de là ! La grande différence est bien entendu le climat : plutôt chaud toute l'année ! Toutefois, avec les températures élevées que nous avions aux Seychelles, nous avons froid le soir en arrivant ! En effet, la température sur les côtes descend facilement à 19°C en soirée, alors qu'elle atteint (heureusement) les 29°C en journée !

Nous louons un véhicule à l'Aéroport Roland Garros pour pouvoir parcourir l'île durant les 3 prochaines semaines (72 km de long sur 51 km de large). La plupart des grandes villes de l'île sont des « Saints » comme Saint-Denis, Saint-Pierre ou encore Saint-Gilles ! Nous nous baladons alternativement entre la côte et la montagne. Au nord, le massif du Piton des Neiges est entouré de 3 superbes cirques (Salazie, Mafate et Cilaos) tandis qu'au sud se dresse le magnifique Piton de la Fournaise, volcan encore actif à ce jour. Entre les deux, se trouvent la Plaine des Palmistes ainsi que la Plaine des Cafres.

Nous logeons principalement dans des gîtes ou des chambres B&B ce qui nous permet de diner le soir chez nos hôtes et de découvrir l'excellente cuisine créole, avec des mets et des produits locaux jusqu'alors méconnus pour nous comme le chouchou, la songe ou encore le palmiste ! L'excellent rhum arrangé accompagne tous les repas, servi tantôt en apéritif, tantôt en digestif, et effectivement, il nous « arrange » bien à chaque fois ! :o). L'accueil que nous font les réunionnais est chaleureux et nous apprécions de pouvoir découvrir cette belle île riche en traditions.

Pour les 730 000 habitants qui peuplent l'île, la langue officielle est le français, mais la plupart des réunionnais s'expriment en créole dont on reconnaît parfois quelques mots de français... Pour les locaux, nous sommes des « zoreilles », surnom donné par les Cafres, descendants des esclaves d'Afrique et de Madagascar... La Réunion, est un exemple d'intégration qui mêle aujourd'hui les créoles blancs, descendants des anciens côlons, les Cafres, les Malbars (les indiens d'Inde qui sont venus travailler sur l'île) ainsi que des Chinois qui sont arrivés au XIXe siècle.

Une semaine après notre arrivée, nous sommes ravis d'accueillir Jane et Jeannot, les parents de Gilles, qui viennent découvrir La Réunion avec nous.

La côte

Les côtes de la Réunion sont très escarpées et la mer parfois très agitée, ce qui les rend peu propice à la baignade.

La côte Est est très peu visitée et peu propice aux activités d'eau puisqu'il n'y a pas vraiment de plages.

Pour la côte Ouest, certaines des principales plages de l'île (Saint-Gilles les Bains, l'Ermitage les Bains, Saint Leu) sont protégées par une barrière de corail. Nous constatons que quelques plages sont fermées en raison des récentes attaques de requins. Nous nous baignons seulement 4 fois dans la mer avec une seule sortie snorkeling au cours de laquelle nous observons de beaux coraux (nombreux) ainsi que beaucoup de poissons. Le snorkeling effectué dans un lagon présente moins de risque que sur la barrière de corail elle-même ; l'ambiance sur les plages est alarmiste, puisque nous voyons très peu de baigneurs ou de snorkeleurs dans l'eau, et pourtant, les plages sont très fréquentées !




Sur la côte Sud, surnommée le Sud Sauvage, les plages sont quasi-inexistantes car la côte est escarpée et de violentes vagues s'abattent sur la roche noire volcanique. Les paysages sont magnifiques : c'est la côte que nous préférons !








Les cirques

Un cirque est une enceinte naturelle circulaire ou semi-circulaire formée de parois abruptes.

Les cirques de Salazie, Cilaos et Mafate sont des sites exceptionnels pour les amoureux de la randonnée ou du trekking, l'activité principale des touristes à La Réunion. Le plus inaccessible des cirques est celui de Mafate, puisqu'aucune route n'y accède, mais les sentiers de randonnées, bien balisés, sont nombreux. Nous effectuons plusieurs balades, mais sans jamais excéder 5 h, pause comprise. Nous félicitons Yann et l'encourageons chaque fois qu'il randonne allègrement.
Le petit oiseau Tec-Tec nous suit de très près lors de nos randonnées.

Les paysages sont superbes ! Nous sommes entourés de pics montagneux recouverts d'une végétation verdoyante et très diversifiée d'un endroit à l'autre de l'île ! Le point culminant de La Réunion est le Piton des Neiges, avec 3070 m d'altitude. Nous passons 13 jours en montagne où les températures en soirée peuvent descendre jusqu'à 13°C ; il fait de surcroît humide et nous avons du mal à supporter ce froid qui nous glace !

A l'est, au pied des montagnes, les champs de canne-à-sucre dominent. Issue d'un roseau d'Indonésie originaire de Java, la canne à sucre fut introduite en 1640 pour servir de fourrage aux animaux ainsi qu'à la distillation d'un alcool artisanal. La canne à sucre peut atteindre 9 m et a besoin d'une pluviométrie importante. Aujourd'hui, c'est la mélasse de la canne à sucre qui est distillée pour obtenir le rhum utilisé dans la confection des punchs et des rhums arrangés.

Nous visitons également une plantation de vanille puisque la Vanille Bourbon, très appréciée des gourmets, pousse sur l'île... Cette orchidée grimpante originaire du Mexique a été introduite à La Réunion au début du XIXe siècle. Il faut pas moins de 19 mois entre la fécondation des fleurs et la commercialisation de la gousse ! Dix mois après la fécondation, la gousse de vanille verte est récoltée puis échaudée pendant 3 minutes dans une eau à 65°C, ce qui la rend brune ! Les gousses sont ensuite entreposées dans des caisses en bois pendant 9 mois pour qu'elles sèchent et puissent développer tout leur arôme...














Le volcan

L'autre activité touristique et montagnarde de La Réunion, est la randonnée autour du cratère du Piton de la Fournaise qui culmine à 2621 m d'altitude. Les abords du volcan sont très beaux et impressionnants. Nous avons atteint le sommet en 6h de marche aller/retour et le paysage lunaire riche en couleurs valait largement cet effort ! Le Piton de la Fournaise a plusieurs cratères et la région est toujours considérée comme active, puisque régulièrement, l'un des cratères entre en éruption. Le volcan sommeille toutefois depuis 2010 et nous n'observons que quelques fumerolles de-ci de-là. La dernière grande éruption date de 2007 avec des coulées de lave qui ont coupé la route du sud, ce qui est assez fréquent ici (tous les 2 à 5 ans).







Nous avons quitté l'île de La Réunion depuis 2 jours pour rejoindre la dernière étape de notre voyage : l'île Maurice. Les prochaines nouvelles vous seront données dans moins de 3 semaines...

Nous vous remercions chaleureusement pour tous vos messages sur ce forum ou en privé et nous espérons que le froid de l'automne n'est pas trop difficile à supporter !

Nous pensons bien à vous et vous embrassons bien fort !

A très bientôt !
Emmanuelle, Gilles & Yan ainsi que Jane et Jeannot

Le mot de Yann

Bonjour à tout le monde,
Je pense à mes petits copains de l'école qui sont aussi en vacances.
Je ne me suis pas beaucoup baigné à la Réunion car il n'y a pas beaucoup de plages. J'ai plutôt beaucoup marché.
J'ai marché sur le volcan qui s'appelle Piton de la Fournaise mais je ne suis pas allé jusqu'en haut car c'était très difficile. Le volcan ne crache pas de lave en ce moment car il est endormi.
A la Réunion il y a des cirques mais pas avec des dompteurs ni des jongleurs, ce sont des cirques avec de grandes falaises.
J'étais dans un cratère de volcan et j'ai crié "Astérix" ! Alors le cratère a répété ce que j'ai dit. Papa m'a expliqué que c'est l'écho.
J'ai mangé du coeur de Palmiste au Cap Méchant. C'est un coeur de palmier. C'était délicieux.
Au revoir. Je vous apporterai de la lave de volcan quand je reviendrai à l'école.
Bisous
YANN


different............

 - de sabine philippe et jerome, le 03/11/2012 22:25
coucou
votre nouvelle destination est bien differente mais encore plus interressante et passionnante et avec l arrivée des parents encore plus chaleureuse........
vos magnifique photo nous rechauffe le coeur vu le temp en alsace ..
gros bisou

Superbe !

 - de Soize & René, le 04/11/2012 11:01
C'est toujours aussi agréable de vous suivre et de voyager à travers votre récit et vos photos.
Bises de Soize & René

Quel régal !!

 - de De la chaussée, le 04/11/2012 21:19
Super reportage comme toujours qui nous fait revivre bien des années après ce que nous avions vu lors de notre passage sur cette île . Encore merci !

Bises de Catherine et Thibaud .
Un bonjour de l'école
 - anonyme, le 12/11/2012 18:04
Bonjour à Yann et à ses parents !

Nous te remercions pour ton petit mot.
Les enfants ont repris le chemin de l'école aujourd'hui et nous avons lu ton message en classe.
Nous sommes contents de voir que tout se passe bien pour toi et pour tes parents et nous voyons que tu travailles aussi...
Félicitations pour tes heures de marche, tu es bien courageux !
Profitez encore des températures des îles, ici nous avons tous sortis nos vestes d'hiver.
Nous pensons bien à toi et te disons à très bientôt,
Tes copains et copines, la maîtresse et Isabelle.

Coucou

 - anonyme, le 13/11/2012 21:25
Eh bien cela nous rappelle de jolis souvenirs ....
Nous attendons la suite avec impatience afin de nous replonger 12 ans en arrière !
Yann a bien de la chance, ici les petits écoliers on repris le chemin de l'école avec les doudounes!
Bises
Les 4L

L'île Maurice

 - de , le 21/11/2012 16:27
Bonzour à tous !

Nous avons donc quitté La Réunion et 180 km et 45 minutes de vol plus tard nous atterrissons à l'île Maurice !

Nouveau tampon sur nos passeports car Maurice est un pays indépendant depuis plus de 40 ans. Maurice comprend 2 îles principales : l'île Maurice et l'île Rodrigues. Nous restreignons notre visite à l'île Maurice, la plus touristique.

Découverte en 1598 par les hollandais, ces derniers quittent « Mauritius » (nom qu'ils lui ont attribué) un siècle plus tard, découragés par la difficulté de coloniser les lieux. Ils ont toutefois laissé leur trace en introduisant la canne à sucre sur l'île et en... exterminant les dodos ! Cinq années après le départ des hollandais, les français, déjà installés sur l'île Bourbon (La Réunion), prennent possession de l'île et la nomme l'Isle de France. Durant cette période, le créole, dérivé de la langue française, s'ancre profondément sur l'île.

Dès le début de la colonisation, plus de 70 000 esclaves (« Marrons ») sont amenés sur l'île, dans des conditions épouvantables, de Madagascar et des côtes d'Afrique, pour cultiver les terres, devant travailler de l'aube jusqu'au crépuscule pour une bouchée de pain.

En 1810, la guerre des colonies pousse les anglais à s'emparer de l'Isle de France. Sous l'administration anglaise la culture de la canne à sucre est boostée et prend le dessus sur les autres cultures. Avec l'abolition de l'esclavage en 1834, l'île doit trouver une nouvelle main d'œuvre : des contrats de travail sont proposés aux indiens qui sont recrutés à Calcutta, Bombay ou encore Madras.

L'île fait pression sur Londres en 1968 et obtient l'indépendance le 12 mars ! Malgré plus d'1 siècle de colonisation anglaise, la langue française et le créole sont restés omniprésents, les deux langues étant largement parlées sur toute l'île, un atout majeur pour des voyageurs français ! L'anglais est cependant la langue officielle de l'Administration.

Tout comme à La Réunion et aux Seychelles, l'oiseau « Feu de dronte », également appelé « Dodo », a été un grand sujet de conversation pour Yann ! En effet, nous l'avions déjà étudié avant notre départ (notamment au Jardin des Plantes à Paris). D'une taille similaire à un dindon, ce gros oiseau lourdaud qui ne savait pas voler, disparu au 17e siècle car sur-chassé. Aujourd'hui, le Dodo est l'emblème de ces îles ce qui permet de ne pas oublier l'impact néfaste que peut avoir l'homme sur la nature ! Le dodo fait partie des 24 espèces d'oiseaux éteintes sur l'île par la faute de l'homme...

Les tortues géantes terrestres sont également présentes sur l'île Maurice et nous sommes ravis de pouvoir à nouveau observer ces demoiselles géantes ! Maintenant, nous savons comment différencier le mâle de la femelle ! La carapace de cette dernière est lisse tandis que celle du mâle est bosselée et rugueuse !

Lors de nos sorties snorkeling (nage palmes, marque et tuba) nous pouvons voir d'immenses jardins de coraux morts qui sont le témoignage qu'il y a quelques années, les lieux devaient être sublimes et remplis de coraux incroyables. Malheureusement, aujourd'hui, ils sont morts presque partout ! Nous avons toutefois pu observer quelques zones protégées (dont le Parc marin Blue Bay) où les coraux repoussent petit à petit !

Nous partons également en bateau dans la Baie des Tamarins pour observer les dauphins, en nous assurant, au préalable, que le skipper de notre bateau ne les pourchassera pas. Nager avec les dauphins, qui ne serait pas tenté ? En arrivant sur le site, nous constatons avec effroi que tous les bateaux ne sont pas aussi précautionneux que le nôtre ! Une quantité impressionnante d'embarcations, bondées de touristes, sont lancées à la poursuite des dauphins, au détriment de leur tranquillité !

Nous qui étions déjà par deux fois en Inde, cela nous fait tout drôle d'être à Maurice, car la population de l'île étant principalement indienne, cela nous donne l'impression d'être en Inde à la différence que les gens, ici, parlent le français ! La population est très accueillante ; la vie ne semble toutefois pas facile : les salaires sont très bas et le coût de la vie relativement élevé (un peu moins cher qu'en France).

La côte est vraiment propice à la baignade, avec des plages magnifiques aux eaux cristallines protégées par de magnifiques grands lagons dont la couleur varie du bleu émeraude au vert turquoise.

Malheureusement, l'impact touristique est bien marqué ici, comme dans beaucoup d'autres pays : hôtels en construction tout le long du littoral, activités nautiques en tout genre (ski nautique, jet-ski, parachute ascensionnel, ...). Il reste fort heureusement des plages publiques accessibles à tous, pour le bonheur des locaux et le nôtre !

L'intérieur des terres est vallonné, avec de belles petites montagnes en forme de pains de sucre pour certaines, à la silhouette impressionnante pour d'autres, le point culminant de l'île étant à presque 900 m.

Il ne reste plus beaucoup de forêts sur l'île, la déforestation étant due à la culture intensive de la canne à sucre. Nous avons donc visité le musée du sucre qui explique parfaitement l'arrivée de l'homme, l'importation des plants de canne à sucre sur Maurice, ainsi que la fabrication du sucre de A à Z. Le musée étant installé dans une ancienne usine, Yann était très intrigué par les immenses machines et les tuyaux servant à l'extraction du sucre de la canne. La dégustation du sucre dans tout ses états fut pour nous un moment fort agréable, alors que Jeannot, le papa de Gilles, a quant à lui, préféré la dégustation du rhum arrangé (fabriqué avec la mélasse du sucre) ! :o)

Nous sommes en pleine saison des letchis, ces délicieux fruits que nous trouvons sur nos étals en France à l'approche des fêtes de fin d'année ! Les arbres ici en sont remplis et nous nous régalons !

Durant nos trois semaines de séjour sur l'île, nous avons logé la 1ère semaine dans le sud de l'île, dans un appartement loué par un mauricien : une formule économique ! Puis, nous avons gagné le sud de l'île, partie la plus touristique, et avons logé dans un duplex chez l'habitant.

A la fin de la 2ème semaine, Jane et Jeannot, les parents de Gilles, nous ont quitté pour regagner la France et nous avons passé notre 3ème et dernière semaine, cette fois dans l'Est de l'île et comme la plupart des touristes, dans un hôtel de charme en bord de mer. C'est une vision paradisiaque de Maurice que l'on voit sur les cartes postales ; tout y est parfait : la plage, le lagon, la piscine, les repas, le service, le jardin d'enfants et les chambres puisque Yann est ravi d'avoir sa propre chambre avec un immense lit rien que pour lui !

























Lors de l'une de nos sorties, nous apercevons sur la plage, à 5 mn de notre hôtel, un groupe de jeunes filles toutes plus belles les unes que les autres ! Nous nous arrêtons par curiosité et, oh surprise, nous retrouvons nez à nez avec les miss de nos belles régions de France ! Eh oui, le tournage du prochain concours de Miss France se déroule à l'île Maurice !




Nous quittons Maurice demain matin... Retour vers l'Alsace après deux mois passés sur ces magnifiques Iles Vanille, très différentes les unes des autres !

Nous profitons encore pleinement de notre dernière journée de soleil et de chaleur car, nous l'avons bien compris à vos messages, nous allons devoir affronter le froid dès notre arrivée !

Nous espérons que ces lignes vous trouveront toutes et tous en pleine forme ! A défaut de pouvoir emporter quelques rayons de soleil dans nos valises, nous vous assurons que, de la chaleur, nous en aurons plein le cœur pour vous !

Nous vous embrassons et vous disons à bientôt !

Emmanuelle, Gilles et Yann

Le Mot de Yann

Bonjour,
Je suis à l'île Maurice et je suis content d'avoir de vos nouvelles.
J'ai pris le bateau pour faire du snokelling et j'ai vu des poissons sous l'eau mais il y en avait peu.
J'ai visité une usine où l'on fabriquait du sucre à partir de la canne à sucre. Il y avait beaucoup de machines immenses et il ne fallait surtout pas mettre les mains.
A la fin de la visite j'ai goûté plusieurs sortes de sucres. Il y avait du sucre roux, du sucre tout blanc et je n'ai pas du tout aimé la mélasse qui était presque noire.
C'est notre dernier jour à l'île Maurice et je serai bientôt nouveau en France.
Au revoir et gros bisous,
YANN




le retour

 - de sabine philippe et jerome, le 22/11/2012 09:17
voila de retour dans notre triste alsace
toujours un plaisir de vous lire et d apprendre l histoire de vos terres que vous visitez
et tres simpa de vous voir sur vos magnifiques photos
au plaisir de vous entendre bientot
gros bisou

De retour !

 - de , le 26/11/2012 17:51
Bonjour à tous, et un grand « salut bisame » de l'Alsace !

Nous voilà rentrés à bon port et... au froid, après 2 mois de voyage extraordinaires !

Partir à la découverte des contrées de rêves que sont les Iles Vanille, nous a permis de mettre enfin des images sur 3 destinations touristiques contrastées !

Nous les avons toutes les trois absolument appréciées, pour leur diversité et leur originalité, leur culture et leur histoire, mais en définitive, ce sont Les Seychelles que nous avons préférées ! :o)

LES SEYCHELLES…
Sur ces îles paradisiaques, nous avons souvent eu l'impression d'avoir les plages à nous seuls, puisque nous avons croisé relativement peu de touristes. Nous avons également constaté que cette destination peut se visiter avec un côté plus « aventure » que ce que nous imaginions (en ne restant pas cantonné dans un hôtel) ! Nous avons été subjugués par les magnifiques côtes, bordées de cocotiers et de blocs de granite, qui font la beauté des Seychelles. Toutefois, certaines îles des Seychelles n'étant pas protégées par une barrière de corail, la baignade est plus difficile, voir plus dangereuse, que pour les 2 autres destinations. Nous avons également préféré la température de l'air et celle de la mer (environ 28°C), car à La Réunion et à l'Ile Maurice, nous avions au moins 4 degrés de moins ! Les Seychelles nous ont également offert la possibilité de faire un peu de randonnée dans de magnifiques parcs nationaux ou réserves. Seule ombre dans ce tableau idyllique : Les Seychelles restent la destination la plus onéreuse !

LA REUNION…
L'origine volcanique de l'île se fait ressentir à tout moment et nous avons bien compris que l'on va à La Réunion non pas pour ses plages, mais pour les innombrables parcours de randonnées ! La beauté de l'île est faite d'une nature étonnante et diverse : pitons aux sommets impressionnants, hauts plateaux, forêts et animaux aux espèces endémiques... Les sentiers sont très bien balisés, comme on les trouve en France métropolitaine. Il y a peu de plage à La Réunion et elles sont largement moins belles qu'aux Seychelles ou à l'Ile Maurice. De plus, les récentes attaques de requins qui ont eu lieu peuvent être un frein pour ceux qui souhaitent s'y baigner ! Nous avons été accueillis à bras ouverts par les réunionnais et nous remercions encore ici, tous ceux qui nous ont ouvert leur maison et avec lesquels nous avons partagés des soirées animées autour de savoureux plats (et alcools) régionaux !

L'ILE MAURICE…
Entourée de lagons et de plages aux eaux cristallines, l'Ile Maurice possède un gros atout pour ceux qui cherchent une destination de rêve... Les grandes vagues venues du large viennent se briser sur la barrière de corail qui existe (presque) tout autour de l'île, ce qui facilite la baignade, surtout pour les enfants (ce qui n'est pas le cas aux Seychelles). Malheureusement, les belles côtes sont souvent monopolisées par les grands hôtels qui laissent parfois peu de place aux plages publiques. Les plages sont à l'image d'une station balnéaire, avec son lot de parasols et de chaises longues, parachute ascensionnel, ski nautique, etc. (Les Seychelles sont fort heureusement encore préservées de tout cela !). Les côtes ne sont pas naturellement bordées de cocotiers sauvages, comme aux Seychelles mais la mer est cependant magnifique ce qui rend le cadre paradisiaque ! Les mauriciens sont, quant à eux, très accueillants !

Nous avons passé à chaque fois 3 semaines sur chacune des 3 destinations et nous ne regrettons aucun de nos choix ! Nous espérons avoir donné envie à certains, de découvrir ces magnifiques endroits de notre planète. Et avoir rappelé, à d'autres, des moments qu'eux-mêmes ont passé sur ces lieux ! N'hésitez pas venir vers nous si vous avez des questions !

Mille mercis à ceux qui nous ont accompagnés, de près ou de loin, dans cette escapade en plein océan indien... C'était comme à chaque fois un réel bonheur pour nous de partager ce que nous avons la chance de découvrir... et d'avoir ce moyen virtuel pour lire vos nombreux messages !

Nous vous disons à bientôt et, à moins d'un mois du début des festivités de fin d'année, nous vous souhaitons de passer de chaleureuses fêtes remplies de joies et d'amour !

De tout cœur, gros bisous !

Emmanuelle, Gilles et Yann

Grands moments

 - anonyme, le 26/11/2012 18:30
Merci de nous avoir fait rêver tant par la richesse de vos récits que par vos fabuleuses photos ! Me vient à l'esprit cette belle phrase de St. Augustin : " le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page " .

Amitiés de Catherine et Thibaud .

AVEC BEAUCOUP DE RETARD

 - de Marlene et ses hommes, le 16/12/2012 01:19
 message le plus récent de cette discussion 
Enfin je trouve un peu de temps de visiter toutes ces belles photos qui nous font tous rêver.
Nous avons hâte de vous revoir très prochainement.
Bon retour dans la chaleur Alsacienne (enfin à l'intérieur de nos maisons) JOYEUX NOEL à vous tous et à très bientôt.
BISOUS BISOUS

cool

 - de sabine jerome philippe, le 26/11/2012 21:08
coucou enfin chez vous ca doit faire du bien et un peu de pluie apres tout ce soleil ca ne peux pas faire de mal hihi
de retour a temp pour la lettre au pere noel et faire les bons bredele ...
bise et a tres bientot

Salut Yann

 - anonyme, le 01/12/2012 11:20
Salut Yann,
J'espère que tu t'es bien amusé aux Seychelles come moi.
As-tu bien aimé les Seychelles ?
As-tu vu des baleines à la Réunion ?
J'espère que tu rentreras bientôt et qu'on pourra se revoir.
Bisous,
Léa

Des erreurs ou inexactitudes indépendantes de notre volonté peuvent s'insérer sur ce site. Le créateur de ce site ne peut, pour cette raison, être tenu garant, ni expressément, ni implicitement, pour l'ensemble du contenu du site. L'utilisateur du site et des informations qu'il contient reconnaît qu'il en fait usage à ses seuls risques et périls et que le créateur du site ne saurait en conséquence voir sa responsabilité engagée à raison de tout préjudice, direct ou indirect, de quelque nature que ce soit résultant pour tout ou partie de l'utilisation des informations du site.