Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Émirats arabes unis

Émirats arabes unis

Escale à Dubaï

C'est durant notre vol Francfort-Bangkok, avec la compagnie Emirates, que l'occasion nous est donnée de visiter Dubaï : notre escale de 18h va nous permettre d'avoir un aperçu de la ville !

Aller à Dubaï

Billet d'avion pour Dubaï et Aéroport

L'aéroport de Dubaï (DXB) est très grand et ultra moderne. Il y a de nombreux restaurants et des chaises longues installées ici et là, qui permettent de passer agréablement de longues heures d'escale. La compagnie aérienne Emirates met également à disposition (gratuitement) des poussettes-cannes pour les jeunes enfants, et ce, à presque chaque porte de débarquement ou d'embarquement. Lorsque les escales sont très longues, il est facile de rejoindre le centre-ville de Dubaï (voir l'encadré "Entrée et Visa" et "Rejoindre le centre"). Attention, les poussettes prêtées par Emirates ne peuvent être emportées à l'extérieur de l'aéroport !

Il est 5h25 lorsque nous atterrissons à Dubaï ; notre plan de vol prévoit un redécollage pour Bangkok, ce même jour, à 23h10, ce qui nous laisse toute la journée pour visiter cette ville, d'autant plus que nos bagages en soute restent en transit, donc nous pouvons nous déplacer "léger".

Entrée et Visa

Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire. Un passeport suffit pour avoir un droit de séjour à Dubaï pour une durée de 30 jours (gratuit). Information actualisée en 2012 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères


Dubaï

Dubaï est tout d'abord l'un des 7 émirats des "Emirats arabes unis" (abrégés EAU). La capitale de l'émirat Dubaï porte également le nom de Dubaï. Cet émirat, ainsi que sa capitale, sont certainement ce qu'il y a de plus connu de tous les émirats, et pourtant, Dubaï est uniquement la capitale économique des EAU, puisque la capitale politique est Abou Dhabi ! Ville ultra moderne, outre son tourisme de luxe, Dubaï doit également sa réputation à ses extravagances architecturales comme la tour la plus haute du monde (en tout cas en 2011 !), ses 4 îles artificielles ou encore sa piste de ski couverte construite en plein désert !

Aujourd'hui, Dubaï voit passer de plus en plus de touristes en transit, ceci étant en partie dû au fait que la compagnie aérienne Emirates propose des vols de bon rapport qualité/prix en direction de plus de 100 destinations dans le monde. Parfois, l'escale à Dubaï est courte, parfois celle-ci peut durer plusieurs heures, voire même 1 journée complète comme c'était notre cas ! Nous avons eu 18h d'escale à Dubaï et plutôt que de rester dans l'aéroport, nous sommes allés visiter la ville !

Climat à Dubaï

La pluie est rare à Dubaï. Celle-ci peut se produire en hiver, de novembre à mars. En revanche, la chaleur peut être un problème, car les températures peuvent atteindre 48°C (moyenne 35°C) ! Les mois les plus chauds sont donc à éviter, c'est-à-dire de mai à octobre. Janvier correspond au mois le plus frais avec une moyenne de 18°C. Pour davantage de précisions, vous pouvez consulter notre fiche climat de Dubaï.

Burj Khalifa

Burj Khalifa est aujourd'hui (en 2011) la plus haute tour du monde, avec ses 828 m de haut ! C'est un véritable gratte-ciel et la Tour Eiffel, du haut de ses 324 m de haut, fait figure de naine à côté ! :o) D'autres chiffres, liés à cette tour, sont impressionnants : 160 étages habitables et 64 km/h pour ce qui est de la vitesse de ses ascenseurs, les plus rapides du monde !

Pour rejoindre le centre-ville, nous prenons un taxi et lui demandons de nous déposer au pied de Burj Khalifa (20 min de trajet ; 9 EUR le taxi).

Rejoindre le centre de Dubaï depuis l'aéroport (ou inversement)

Rejoindre le centre de Dubaï est facile, puisque l'aéroport est aux portes de la ville. Voici 3 manières pratiques :

  • Prendre un taxi (environ 20 min de trajet et 9 EUR (44 AED) le taxi pour rejoindre par exemple Burj Khalifa).
  • Le bus coûtera environ 2,10 EUR/pers..
  • Prendre le métro. La ligne rouge "Red Ligne" passe au terminal 1 et 3 de l'aéroport . Pour la somme de 1,30 EUR (6,5 AED), vous pourrez rejoindre n'importe quel endroit de Dubaï. Exemple, pour rejoindre Burj Khalifa, il faudra descendre à l'arrêt du même nom "Burj Khalifa" . Si vous désirez aller au pied de la tour, il vous restera à marcher encore 500 m. Ce tarif correspond au tarif le plus élevé pour parcourir toute la ville. Pour ne faire que quelques kilomètres, le coût sera moindre. A savoir : ce métro est aérien et permet donc de découvrir la ville (plan photographié) (site web officiel, où vous trouverez une carte et les tarifs : DubaiMetro.eu).

La tour se fait remarquer de loin et en nous rapprochant, elle nous semble tout droit sortie d'un film de science fiction ! Le taxi nous dépose non loin du pied de la tour.

C'est donc à pied que nous contournons la tour. Il nous est impossible de nous en approcher davantage car des gardes nous l'interdisent, apparemment pour des raisons de sécurité.

Déplacement à pied dans Dubaï

Nous remarquons très vite que nous nous trouvons très souvent seuls dans les rues de Dubaï. Les promenades à pied dans cette ville semblent inhabituelles ! Passer d'un endroit à l'autre à pied n'est pas évident, car les nombreuses routes sont souvent bordées de barrières pour éviter que les piétons ne traversent ! Il faut donc souvent faire un grand détour pour trouver le passage ou la passerelle qui permettra de rejoindre sa destination. Cette ville semble avoir été construite pour les voitures ! Les piétons sont confinés dans les galeries marchandes (les "malls") et empruntent les transports en commun pour se déplacer.

A l'Est de la tour, "Dubaï Mall" : un immense centre commercial (ouverture à 9h, ouverture des magasins à 10h et fermeture à minuit).

Nous ne visitons pas la tour, bien qu'il soit possible de le faire (pour plus d'info concernant la visite : Visit the Burj Khalifa ; le coût est de 20 EUR).

Plus de photos de Burj Khalifa et alentours...

Dubaï Marina

Dubaï Marina est un district situé à quelques kilomètres de Dubaï. C'est aussi une nouvelle ville construite en bord de mer. Elle est caractérisée par de nombreux gratte-ciels encerclés de canaux et de bassins artificiels.

Pour rejoindre Dubaï Marina, nous prenons le métro ("Red Ligne") jusqu'à l'arrêt "Dubaï Marina" (1,30 EUR/pers. ; 20 min de trajet depuis le centre de Dubaï ; ). De la gare de métro, il nous faudrait encore marcher 1 à 2 kms pour rejoindre les plages de Dubaï Marina. Nous choisissons de prendre un taxi (2 EUR le taxi (10 AED) ; 5 min).

Nous découvrons une immense plage en face de buildings très modernes, sans oublier les immenses parkings remplis de voitures "haut de gamme", qui sont, pour certaines, lavées pendant que leur propriétaire est, soit à la plage, soit entrain de siroter un verre dans l'un des nombreux restaurants et bars avoisinants (jus de fruit à 5 EUR). Les restaurants proposent de la cuisine du monde entier. Nous avons choisi cet endroit pour nous reposer car nous avons peu dormi dans l'avion et subissons déjà un peu de décalage horaire. Yann, qui n'a que 3 ans, tombe de sommeil. Des chaises longues sous un parasol sont proposées à la location par l'hôtel Hilton, mais le prix est de 36 EUR pour la journée, durée non réductible, mais qui donne accès à leur piscine. Nous choisissons la formule gratuite et nous nous posons à même le sable ! Nous passons un moment à faire la sieste, et ce, malgré le bruit de fond permanent (scooters des mers, bouées tirées par des bateaux, parachutes ascensionnels, ...). Nous laissons la baignade aux moins frileux car l'eau est fraîche (même si des personnes s'y baignent) !

Plus de photos de Dubaï Marina...

Palm Jumeirah

Palm Jumeirah est la plus petite des 3 îles artificielles de Palm Islands. C'est aussi la première île construite et celle qui est aujourd'hui achevée. Ces îles ont été construites en forme de palmier et sont reliées à la terre par des ponts. L'île Palm Jumeirah abrite quelques hôtels et villas de luxe ainsi que des appartements.

De Dubaï Marina, nous prenons un taxi pour nous rendre sur l'île artificielle Palm Jumeirah ; il nous dépose au plus profond de l'île, c'est-à-dire à l'hôtel Atlantis (6 EUR le taxi (25 AED)).

Rejoindre et parcourir Palm Jumeirah

Pour rejoindre Palm Jumeirah, le plus simple est de prendre un taxi. Il est possible de s'en approcher en prenant le métro (ligne rouge "Red Line" jusqu'à l'arrêt "Dubaï Internet City" ou "Nakheel" ) puis de marcher ou prendre un taxi sur 1 km pour rejoindre la station du monorail de Palm Jumeirah . Si vous décidez de le faire à pied, demandez bien votre chemin. Au moment où nous y étions (01/2011), les taxis ne pouvaient pas s'arrêter près de la station, et il fallait encore marcher 10 min, car l'endroit est en plein chantier. Curieusement, d'autres véhicules vous proposent de vous emmener (pour un tarif supérieur aux taxis) au plus près de la station en passant par le parking payant de cette dernière. Une fois dans le monorail, on se retrouve rapidement sur Palm Jumeirah. Celui-ci parcourt toute l'île jusqu'à son extrémité où la dernière station est celle de l'hôtel Atlantis (3 EUR/pers. l'aller simple (15 AED) ; ). Tout semble encore en construction, car là aussi, les stations intermédiaires ne sont pas encore ouvertes ! Comme dans le reste de Dubaï, Palm Jumeirah ne se visite pas facilement à pied.

Puisque qu'il n'est pas vraiment concevable de s'y promener à pied, nous nous contentons d'une visite de l'hôtel Atlantis, car celui-ci a une galerie marchande (accès gratuit), mais aussi deux aquariums (payants ; 5 et 20 EUR), un incroyable parc d'attraction aquatique appelé Aquaventure, mais aussi 3 restaurants. Finalement, nous ne restons que peu de temps, et prenons cette fois le monorail pour le retour (3 EUR/pers.).

Quelques photos Palm Jumeirah et de l'hôtel Atlantis...


Le retour

Après un petit détour pour nous restaurer à Dubaï Marina, nous regagnons l'aéroport en empruntant le métro ("Red Line" ; 1,30 EUR/pers.). Une fois à l'aéroport, le passage de la douane est rapide. Et comme prévu, nous décollons à 23h10 pour Bangkok.


Informations complémentaires

Billet d'avion pour Dubaï
Où dormir à Dubaï

Plan de Dubaï

Repères :

Aéroport international
Burj Khalifa
Dubaï Marina
Palm Jumeirah

Cliquer sur  +  ou  -  pour zoomer
Cliquer sur un repère bleu pour obtenir la légende
Glisser la souris sur le plan pour déplacer le plan
Changer de vue : Satellite, Plan, Mixte ou Relief
Cliquer ici pour agrandir le plan sur Google Maps

Données clés du voyage

Date : le 4 janvier 2011
Durée : 1 jour (escale)
Pays visité : Emirats arabes unis
Ville visitée : Dubaï
Sites visités : Burj Khalifa - Dubaï Marina - Palm Jumeirah
Moyens de transports : Taxi - Métro
Nombre de personnes : 3 (2 adultes et 1 enfant de 3 ans)
Langue utilisée : Anglais
Taux de change moyen
au moment du voyage :
1 EUR (Euro) = 5,05 AED (Dirham) = 1,37 USD (Dollar américain)
Budget

Coût de cette escale d'une journée (par personne), hors vols : environ 44 EUR.


Conclusion

Difficile de dire s'il est intéressant d'y passer plusieurs jours. Nous n'avons vu qu'une infime partie de Dubaï et il y a certainement d'autres attraits touristiques dans le reste de pays ! Quoi qu'il en soit, durant une grande escale, cela vaut la peine de sortir de l'aéroport pour découvrir la ville !

J'espère que le résumé de notre escale vous aura apporté des informations vous permettant d'en faire autant, si le cas se présente. Si vous souhaitez d'autres précisions pour votre futur voyage n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Merci de votre intérêt, bon vent et à bientôt pour une nouvelle aventure !

Gilles

Toutes les photos de Dubaï...