Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Thaïlande

Thaïlande

Bangkok et les îles du Sud‑Ouest

Emmanuelle avait déjà parcouru en solo la Thaïlande du centre en 2005 et elle avait beaucoup apprécié son voyage. Etant maintenant à 3 avec notre fils de 3 ans, nous avons voulu choisir un pays qu'il est facile de visiter avec un jeune enfant. Lors de son voyage en 2005, Emmanuelle avait remarqué de très nombreux couples de touristes avec des enfants en bas âge. Nous avons donc choisi la Thaïlande comme destination. Souhaitant surtout découvrir les îles du sud, et pour éviter de ne pas trop nous déplacer sur notre mois de voyage, nous avons opté pour le sud-ouest, du côté de la mer d'Andaman, en nous cantonnant de graviter autour de Phuket.

Nous sommes partis munis du "Lonely Planet" et du "Petit Futé", livres touristiques sur la Thaïlande.

Notre itinéraire

LES NUITS LES VISITES
2 nuits dans l'avion, avec escale à Dubai
2 nuits Bangkok
6 nuits Koh Phuket
7 nuits Koh Phi Phi
4 nuits Koh Lanta
6 nuits Krabi (réion Railay)
3 nuits Koh Yao Noi
1 nuit Bangkok
1 nuit dans l'avion

Aller en Thaïlande

Après 12h de vol et 18h d'escale à Dubaï (voir récit : Visiter Dubaï durant une escale), nous atterrissons vers 8h à l'Aéroport International Suvarnabhumi de Bangkok ; nous trouvons comme prévu la chaleur qui nous manquait tant en France !

Billet d'avion pour la Thaïlande

Nos vols aller-retour Francfort-Bangkok nous auront coûté 519 EUR TTC par personne, un tarif trouvé par notre page "Moteur de recherche de billets d'avion" et en utilisant la flexibilité des dates.

Entrée et Visa

Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire. Un passeport suffit pour avoir un droit de séjour en Thaïlande pour une durée de 30 jours (gratuit). Information actualisée en 2012 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères


Bangkok

Pour rejoindre la ville depuis l'aéroport, nous prenons le train express "Airport Rail Link" qui nous emmène en 30 mn au centre de Bangkok jusqu'à la station "Phaya Thai". Nous prenons ensuite un taxi jusqu'à Khao San Road (ou Thanon Khao San), l'un des coins "routard" de Bangkok.

Rejoindre le centre de Bangkok depuis l'aéroport international Suvarnaghumi

L'aéroport de Bangkok se situe à 25 km au nord de la ville. Pour rejoindre le centre-ville, voici deux possibilités que nous avons relevées :

  • le train express est certainement la solution simple et très bon marché. La station de l'aéroport porte le nom de l'aéroport, soit "Suvarnaghumi". Il circule à partir de 6h du matin. En 30 mn, il rejoint la station "Phaya Thai" qui se trouve au plus près du centre de Bangkok (1,10 EUR/pers. (45 THB)). Ensuite il faut prendre le taxi ou un tuc-tuc (ou rickshaw) pour rejoindre sa destination finale. Exemple, pour faire "Phaya Thai" - "Khao San Road" le taxi coûte 2 EUR (80 THB) avec un taxi avec compteur, indiqué "taxi-meter" ; les autres taxis sans compteur n'hésitent pas à vous annoncer plutôt 4x cette somme et nous avons payé une première fois 5 EUR (200 THB) un taxi, ou 3,50 EUR (150 THB) un tuc-tuc, avant de découvrir le prix réel !
  • le taxi de l'aéroport jusqu'à Khao San Road coûte environ 12 EUR (500 THB)/taxi (à négocier). Si vous négociez un tarif, attention à préciser que le péage ou autres taxes soient inclus, sinon vous risquez de devoir payer 1 ou 2 suppléments en cours de route ! Ce trajet en taxi dure environ 30 mn.

Dans le cas où vous terminez par un taxi, communiquez lui toujours une adresse ou un nom d'hôtel. Ne laissez pas savoir que vous ne savez pas où dormir, car celui-ci risque de vous proposer des hébergements qui l'arrangeront.

Le taxi nous dépose devant notre hôtel réservé, le "Sleep Withinn", situé dans une rue parallèle à Khao San Road.

Où dormir à Bangkok

A Bangkok, on trouve des hébergements pour toutes les bourses allant des hôtels pour "routards" à ceux, plus luxueux, pour des porte-monnaies plus conséquents !
Lorsqu'on arrive pour la première fois à Bangkok, choisir l'un des deux quartiers "routards" pour se loger est une bonne solution. Quasiment tous les chauffeurs de taxi connaissent "Khao San Road" et "Sukumvit Road". Dans ces deux rues, on trouve aussi bien des hôtels que des restaurants ainsi qu'un nombre inimaginable de boutiques et d'agences de voyage ; tout est concentré dans un périmètre réduit ce qui facilite bien des choses lorsqu'on arrive pour la première fois à Bangkok. Nous nous sommes posés au "Sleep Withinn" (ou "Sleep With Inn" ; situé à Rambuttri Road (ou Thanon Rambouttri, une rue parallèle à Khao San Road ; 31 EUR la plus grande chambre, côté rue, donc bruyante le soir ; très propre ; climatisation ; piscine sur le toit ; www ; ; réserver sur...). Lors de notre retour, nous avons passé une nuit au "Rikka Inn" (30 EUR la chambre supérieure ; propre ; au calme si la chambre se trouve à l'arrière ou sur le côté ; WiFi gratuit ; piscine sur le toit ; coffre ; consigne à bagages à 0,50 EUR (20 THB) par bagage ; ).

Wat Bovornivet

La fatigue due au voyage et au décalage horaire se fait ressentir et nous nous contentons d'une petite promenade dans le quartier. C'est ainsi que nous découvrons par hasard le temple Wat Bovornivet.

Ce temple semble très peu visité. Il est situé à l'extrémité Est de Rambouttri Road, au niveau d'une place où circulent de nombreux véhicules.

Plus de photos de Wat Bovornivet...

Internet, le WiFi et les Cybercafés

Les hébergements proposent, de plus en plus fréquemment, un accès à Internet, soit par WiFi, soit en mettant à disposition quelques ordinateurs connectés. Les cybercafés sont également très courants : ils proposent en général une bonne connexion et sont bon marché !!!

Dépenses de cette journée : 11 EUR/pers.
(train express, taxi, repas)

Le lendemain, reposés et après un bon petit déjeuner, nous partons visiter quelques classiques de Bangkok.

Le Grand Palais

Site incontournable à Bangkok, le Grand Palais est ouvert de 8 h à 15h30.
Le droit d'entrée de 5 EUR permet d'accéder à l'ancienne résidence impériale qui est maintenant ouverte aux touristes (enfin l'extérieur seulement !). A l'intérieur du site se trouve également le Wat Phra Keo qui abrite le Bouddha d'Emeraude.
La Thaïlande et ses sites culturels sont profondément imprégnés du bouddhisme, religion qui apparut dans le pays au 5e siècle et qui est pratiqué à ce jour par environ 95% de la population.

Dans l'enceinte du palais, une multitude de temples splendides dont les toits sont dorés à l'or fin et les murs incrustés de pierres précieuses, s'offrent à nos yeux...

Plus de photos du Grand Palais...

Se rendre au Grand Palais ou à Wat Pho depuis Khao San Road

Le Grand Palais se trouve à environ 1 km de Khao San Road. Voici quelques tuyaux pour rejoindre le Grand Palais ou Wat Pho depuis Khao San Road (ou inversement) :

  • à pied en 25 mn de marche et 10 mn de plus pour rejoindre Wat Pho (500 m de plus).
  • à pied et en bateau. Rejoindre tout d'abord l'embarcadère Tha Phra Athit sur la rivière Chao Phraya (600 m de Khao San Road). Puis prendre un bateau-bus (et non un bateau touristique) jusqu'à l'embarcadère Tha Chang (pour le Grand Palais) ou l'embarcadère Tha Tien (pour Wat Pho) (0,33 EUR/pers. (14 THB)).
  • en taxi (environ 1,20 EUR le taxi (50 THB)).
Avertissement : Visites guidées en tuk-tuk dans Bangkok

De nombreux chauffeurs de tuk-tuk proposent une visite guidée de Bangkok pour une somme dérisoire.
Le détail qu'ils passent sous silence est la visite, durant cette virée, de boutiques en tous genres (bijoux, pierres précieuses, vêtements etc.). Si vous êtes tentés par un achat, sachez qu'à la sortie, le chauffeur empochera une belle commission qui aura été évidemment grevée au préalable sur votre prix d'achat !

En 2005, Emmanuelle a été confrontée à cette situation !

"Il faut partir du principe que, sauf exception, les thaïlandais ne parlent pas spontanément aux étrangers ! "
Le thaïlandais en question est très sympathique, vous demande d'où vous venez, où vous allez... Quelle que soit votre réponse (Grand Palace, Wat Pho, ...), le thaïlandais vous explique que vous ne pouvez pas y aller car c'est exceptionnellement fermé pour des raisons diverses liées à la religion bouddhiste ou à la famille royale...
Or, il faut savoir que les attractions touristiques de Bangkok comme le Grand Palace ou Wat Pho rapportent des sommes considérables pour le pays grâce aux droits d'entrée. Elles sont donc bien sûr ouvertes 365 jours par an. Des parties du Grand Palace peuvent être parfois fermées au public du fait de manifestations royales, mais jamais la totalité du site.
Mais bien sûr, votre "ami" thaïlandais ne manque pas d'idées et vous conseillera de visiter d'autres temples ou attractions touristiques ouvertes...
Il vous explique, enfin, que du fait du caractère particulier de cette journée, certains tuk-tuks participent à une opération spéciale et que le prix du transport est de 20 baths de l'heure (ou quelque chose dans ce style).
Or, il n'y a pas d'opération spéciale concernant les tuk-tuks car ils appartiennent à des propriétaires privés qui les gèrent en totale autonomie.
Le thaïlandais fait signe à un tuk-tuk (dont le chauffeur est bien sûr impliqué dans l'arnaque) et arrange le déplacement pour votre compte jusqu'à l'attraction touristique, un temple, en général) qu'il vous a indiqué. Le chauffeur de tuk-tuk vous laisse visiter, en vous assurant qu'il vous attend et que vous pouvez prendre votre temps. Bien évidemment, c'est ce qu'il va faire puisqu'il doit, au final, vous emmener dans un magasin de pierres et bijoux pour aller y jeter un œil. En réalité, Pour chaque client qu'il emmène, il reçoit un bon pour de l'essence... auquel s'ajoute bien évidemment une commission si le client fait un achat dans la boutique !!!

Wat Pho

Wat Pho (ou Wat Po, ou encore appelé Wat Phra Chetuphon), ouvert de 8h à 21h, se situe derrière le Grand Palais. Le prix de la visite est de 1,20 EUR/pers. (50 THB). Il s'agit du plus grand et du plus vieux temple de Bangkok qui date du 16ème siècle. C'est dans son enceinte, que se trouve l'impressionnant Bouddha couché, tout d'or vêtu et long de 46 mètres (pour 15 mètres de hauteur), allongé dans une pièce qui semble bien trop étriquée pour lui ! De nombreux stupas (ou chedis) recouverts de fleurs magnifiquement sculptées et colorées ont également été érigés ici et là. Par ailleurs, Wat Pho abrite le Centre National de l'Enseignement et de la Préservation de la Médecine Thaïlandaise Traditionnelle, et plus précisément une école de massage qui dispense des cours mais aussi... des massages !

C'est à pied, depuis le Grand Palais que nous rejoignons Wat Pho.

Plus de photos de Wat Pho...

Nous choisissons de faire le retour par bateau. L'embarcadère Tha Tien se trouve juste à côté et d'ici, il est possible soit de prendre un bateau touristique permettant d'aller visiter plusieurs endroits de Bangkok, soit de prendre l'un des nombreux bateaux-bus qui s'arrêtent à tous les quais bordant la rivière Chao Phraya, tantôt à droite de la rive, tantôt à gauche. Nous prenons un bateau-bus et après quelques arrêts, nous stoppons à l'embarcadère Tha Phra Athit, située à seulement 600 m de Khao San Road (pour 0,33 EUR/pers. (voir encadré plus haut "Se rendre au ...")).

Nous passons un petit moment à la piscine de l'hôtel qui se trouve sur le toit, avant d'aller diner au "Wild Orchid Villa" (rue bruyante). La nuit est tombée sur Bangkok (il est 18 heures 30) et la rue Khao San Road et les rues alentours grouillent de touristes en quête de leur dîner ! En plus des nombreux restaurants qui bordent la rue, il y a quantité de petits étals qui proposent des plats "vite-faits" pour une poignée de bahts (monnaie locale), comme par exemple des nouilles aux légumes (Pad Thaï) qui sont cuisinées devant les clients et servies dans une petite barquette en carton à emporter... avec des baguettes en bois bien évidemment !

Pad Thaï

L'un des plats les plus populaires en Thaïlande est le "Pad Thaï" qui est un plat unique composé de nouilles de riz qui sont frites dans de l'huile avec divers légumes dont des pousses de soja, du tofu frais, des oignons de printemps (ou spring onions), des œufs ainsi que des crevettes fraîches ou séchées, le tout accompagné de chou chinois, coupé en fines lamelles et parsemé de cacahuètes broyées. Un délice pour les papilles !!!

Pad Thaï

Fruits
La découverte de fruits méconnus en France fait aussi parti du voyage !
Pitaya (ou fruit du dragon, en anglais "dragon fruit") - n'a pas beaucoup de goût.
Fruit du dragon Fruit du dragon
Longan (ou longane, ou encore œil du dragon) - texture intérieure et noyau similaire aux lychees, mais le goût est légèrement différent.
Longan Longan
Jaque (ou fruit du jacquier, en anglais "jack fruit") - énorme fruit qui ressemble extérieurement au durian ; l'intérieur montré sur cette photo est jaune ; bon fruit à découvrir...
Fruit du jacquier
dans l'ordre : Grenadille (ou fruit de la passion) - Mangoustan ; deux fruits à peau assez épaisse qui s'ouvrent en les cassant en deux. De délicieux fruits à découvrir absolument...
Fruit de la passion et Mangoustan
dans l'ordre : Salacca (ou salak, ou encore fruit à peau de serpent), fruit acidulé - Tamarillo (ou tomate arbuste) aux couleurs et au goût assez proche de la tomate
Salacca et Tamarillo

Bien entendu, il y a d'autres fruits en Thaïlande, plus communs : ananas, banane, mangue, noix de coco, orange, papaye, pastèque, melon, ... Pour en savoir plus : www.fruits-exotiques.fr

Après une journée de visite, nous devons déjà quitter Bangkok, car notre vol pour Phuket est réservé pour le lendemain.

Dépenses de cette journée : 36 EUR/pers.
(hébergement, taxis, visites, bateau, repas)

Autres visites possibles à Bangkok

Voici quelques autres visites possibles à Bangkok :

  • l'impressionnant Grand Bouddha (45 mètres de haut - tout en or) ainsi que la Montagne d'Or (Golden Mountain) qui est une colline artificielle de 75 m de haut, située en plein cœur de Bangkok, et au sommet de laquelle a été construit le Wat Saket, temple qui contenait, durant une période, les reliques de Bouddha : voir notre autre récit de voyage qui s'est déroulé au centre de la Thaïlande (Grand Bouddha).
  • les marchés flottants, qui font partie de la tradition thaïlandaise. Celui de Damnoen Saduak est le plus connu ! Ce marché n'a malheureusement plus guère le charme qu'il devait avoir il y a des décennies et le nom de "marché touristique sur l'eau" serait plus approprié ! En effet, la plupart des bateaux en jonc dirigés, pour la plupart, par des femmes coiffées de larges chapeaux de paille en forme de cône, sont présents pour le tourisme (du moins à cet endroit précis) ; mais cela donne tout de même un bon aperçu de ce que pouvait être ce magnifique marché à ses débuts : voir notre autre récit de voyage qui s'est déroulé au centre de la Thaïlande (Marché flottant).
  • les canaux, qui sont reliés au fleuve Chao Phraya, principal cours d'eau du pays, ont été surnommés "Venise de l'Asie". Ceux-ci peuvent être parcourus avec des bateaux touristiques aux départ du fleuve, ou par endroit, par des bateaux locaux.

Plus de photos de Bangkok...

Nous quittons Bangkok et rejoignons l'aéroport, en empruntant un taxi, puis le train express. A 8h40 nous nous envolons pour Phuket avec la compagnie AirAsia.


L'objectif de ce voyage est de rejoindre la côte du Sud-Ouest. La liaison aérienne Bangkok-Phuket nous a paru la plus courante et la moins chère. Nous avons décidé de prendre un aller-retour Bangkok-Phuket, puis de rayonner autour de Phuket. Nous resterons quelques temps sur Phuket afin de visiter, tout de même, l'île la plus courue de la Thaïlande !

Koh Phuket

Après 1h25 de vol, nous atterrissons sur l'ile de Koh Phuket sur laquelle nous avons l'intention de séjourner une semaine.

Billet d'avion pour Bangkok-Phuket

Notre vol aller-retour Bangkok-Phuket nous a coûté 99 EUR TTC/pers. bagage compris avec la compagnie aérienne AirAsia.

A savoir : des vols directs à destination de Phuket sont proposés depuis Paris (ou encore de Francfort ou d'autres grandes villes).

L'île de Koh Phuket fait environ 50 km de longueur et 15 km de largeur. Etant donné sa grande taille, il ne faut donc pas s'attendre à avoir l'impression d'être sur une île. De plus, l'île est reliée au continent par un pont ; il est donc facile de s'y rendre par la route. Koh Phuket, parfois écrit Ko Phuket, est aujourd'hui plutôt appelée simplement Phuket, "Koh" ou "Ko" en thaï, voulant dire "île". Phuket est certainement la destination du sud de la Thaïlande la plus touristique. Pour nous, elle est idéale pour rallier le sud depuis Bangkok par avion, car de nombreux avions effectuent ce trajet. Nous profitons tout de même de cette destination, pour découvrir cette île si réputée.

Climat dans le Sud de la Thaïlande

La saison sèche au sud de la Thaïlande va de décembre à mars. De mai à octobre il peut beaucoup pleuvoir. Quant à la température, elle ne varie pratiquement pas tout au long de l'année. La haute saison touristique correspond aux mois les plus secs, avec un pic de fréquentation pendant la période de Nöel ! Même si les mois de juillet et août sont plutôt pluvieux, la région est tout de même prisée des touristes. Pour davantage de précisions sur le climat, vous pouvez consulter notre fiche climat du sud de la Thaïlande.

A l'aéroport, nous récupérons notre véhicule de location, réservé depuis la France via un courtier.

Louer un véhicule

Il est visiblement plus simple et moins cher de réserver un véhicule de location via un courtier, depuis la France. Voici notre expérience : nous avons réservé un véhicule via le courtier AutoEurope que vous trouverez sur notre page "voitures de location" à 144 EUR pour 7 jours, soit 21 EUR/jour. L'agence finale qui nous a loué le véhicule est "Thai Rent A Car" (service impeccable ; l'agence se trouve à 100 m de l'aéroport ; ils vous cherche dans l'aéroport avec une pancarte ; de plus, ils sont arrangeants puisqu'ils acceptent de récupérer le véhicule dans 7 jours de l'autre côté de l'île, à 30 km de là, sans frais supplémentaires ; www). Sur place, nous avons constaté que les locations du même type de véhicule étaient plutôt de l'ordre de 29 EUR/jour. Un autre avantage de louer un véhicule via un service "sérieux", c'est la garantie d'être assuré correctement (assurance proposée par le loueur, assurance carte de crédit, ...). Notre expérience n'est pas unique pour la Thaïlande car nous passons depuis bien longtemps par ce système de "courtier" pour nos voyages. Cette façon de procéder nous garantit en général un prix plus favorable que de passer directement par le loueur, et nous permet également d'avoir un interlocuteur en France, une garantie du paiement en ligne, etc.. (voir notre page "voitures de location").

C'est donc en voiture que nous filons vers le sud, en restant sur la côte ouest de l'île (la plus intéressante). Pour faciliter notre arrivée à Phuket, nous avons réservé les 2 premières nuits dans un hôtel situé dans la ville de Patong (la plus touristique).

Où dormir à Phuket

Nous avons réservé nos 2 premières nuits au "P.S Hill Resort" (initialement réservé au prix de 45 EUR via notre page "hotels", mais le prix sera baissé à 41 EUR une fois sur place ; petit déjeuner compris ; au calme, à condition de ne pas être placé à côté de la route passante ; pas de musique aux alentours ; loin de la mer ; bien pour passer la nuit ; situé à Patong ; possède 3 hôtels dans cette ville P.S Hotel, P.S Hill Resort et P.S2 Bungalow ; www ; ).
Pour les 4 nuits suivantes, nous avons trouvé une adorable guest-house nommée "Jum Guest House" (située à Kata Beach ; 29 EUR ; très propre ; climatisation et ventilateur ; WiFi ; accueil sympathique ; très beau jardin ; très bien entretenu ; au calme ; à 300 m de la mer, mais nous n'y sommes pas allés ; ).

Nous avons trouvé les tarifs des hébergements excessivement élevés en cette saison (haute saison touristique) et il nous a été difficile de trouver une nuit en-dessous de 24 EUR. Les hébergements bon rapport-qualité-prix étaient en général complets, surtout ceux qui nous plaisaient. D'autres sont des hébergements de luxe, hors de prix. Ce sera la même constatation pour le reste de notre voyage dans cette partie du sud de la Thaïlande. L'île Phuket étant très grande, cela ne facilite pas le choix du lieu où se poser. Circuler avec un véhicule nous a évidemment facilité la chose. Il est finalement et peut-être préférable de réserver d'avance les hébergements pour cette période.

A savoir, une maison peut se louer à 190 EUR/mois.

Que dire de Phuket ? C'est grand. Avoir un véhicule est presque idéal. Le sud de l'île est bondé, surtout Patong, la plus grande ville de la côte ouest, qui est une grande station balnéaire. La circulation est intense à Patong. Le nord est plus préservé, avec des côtes sauvages et beaucoup moins de villes. L'extrême sud de Phuket est également plus préservé. Phuket Ville est la capitale de l'île Phuket, elle est située à l'Est de l'île et attire nettement moins les touristes, certainement parce qu'elle ne possède quasiment pas de plages. Tout comme Patong, il y a beaucoup de circulation à Phuket Ville. De manière générale, les plages de Phuket se trouvent plutôt à l'Ouest de l'île. Les plages sont généralement bondées et souvent remplies de chaises longues louées à 2,40 EUR (100 THB) la chaise longue avec son parasol. Les grandes plages sont très souvent fréquentées par les jet-skis, les parachutes ascensionnels et les bateaux à moteur. Il est difficile de manger pour moins de 7 EUR (ou alors nous n'avons pas été au bon endroit), et c'est en moyenne, minimum 12 EUR boisson comprise par personne. L'achat d'une bouteille d'eau de 1,5 L est à 0,33 EUR (14 THB). Phuket est une destination à la mode et attire du monde, certainement du fait que l'on y trouve une quantité innombrable d'hébergements, de restaurants, mais aussi de bars, de boîtes de nuit, de magasins, de coiffeurs, etc.. Nous n'avons pas vraiment apprécié cette île car les plages sont loin d'être paradisiaques, sont bondées et fréquentées par les jet-skis et autres engins. L'intérieure de l'île est plutôt désertée des touristes, et les différentes réserves existantes sur l'île ne facilitent pas leur accès.

Grâce à notre voiture, nous avons tout de même trouvé quelques petites plages sans chaises longues et parasols avec pas trop de touristes. L'une des plages découverte qui nous a plu est Banana Beach et une autre petite plage située juste au nord de la plage Hai Harn Beach, à côté de l'hôtel "Baan Krating Jungle Beach" .

En 6 jours, nous avons parcouru 350 km sur l'île de Phuket. A Kata Beach, nous avons diné deux fois au "Dino Park" (très bon ; beau cadre de jungle semi-artificielle avec des décors préhistoriques). A côté du restaurant, se trouve un parc pour les enfants sur le thème des dinosaures (entrée payante ; non testé).

Quelques visites sont à faire à Phuket, dont la visite des singes gibbon au "Gibbon Rehabilitation Project" (fondé en 1992 pour la sauvegarde des gibbons (races de singes) mais aussi la protection de leur habitat naturel qu'est la forêt tropicale). La visite du centre est limitée aux cages dans lesquelles sont enfermées des gibbons en cours de réapprentissage de la vie sauvage. En effet, ces gibbons sont récupérés, souvent de force, auprès de gens peu scrupuleux qui détiennent un animal illégalement et qu'ils ont souvent arraché bébé à leur famille (on imagine par quel moyen !). D'autres gibbons trop affectés par cette rupture avec la vie sauvage, resteront dans ce centre à vie. La visite est gratuite, mais comme le centre se trouve dans une réserve, l'accès à la réserve est payante. Il est par contre possible "d'adopter" un gibbons moyennant un don, ou tout simplement de donner une contribution. Juste à coté, il est possible de faire une petite balade jusqu'à une cascade (vraiment petite).

L'île est légèrement montagneuse, et nous passons plusieurs fois au point de vue dominant la région de Kata Karon. Non loin de là, il est possible de faire des balades à dos d'éléphant (nous ne testons pas), ou tout simplement d'aller les observer.

Plus de photos de Phuket...

Finalement, nous sommes relativement déçus par Phuket, si courue, et nous écourtons d'un jour notre séjour sur l'île. Nous rendons notre véhicule 1 jour plus tôt que prévu et quittons Phuket pour rejoindre l'île Koh Phi Phi.


Koh Phi Phi

Le lendemain matin, un "van" vient nous récupérer à notre guest-house et nous emmène jusqu'au port de la ville de Phuket ; puis nous embarquons dans un grand bateau (7 EUR (300 THB)/pers incluant le van et le bateau ; réservé le jour d'avant auprès une agence ; le même trajet est proposé par d'autres agences à 400 THB ; 1h30 de route + 1h30 de navigation) pour rejoindre Koh Phi Phi (ou Ko Phi Phi ou encore Koh Pee Pee).

Comment venir sur Koh Phi Phi

Exclusivement par bateau puisqu'il n'y a (fort heureusement) pas d'aéroport à Koh Phi Phi. Tous les jours, un flot continu de bateaux débarquent ou récupèrent les touristes qui viennent visiter l'île. Nombreux sont ceux qui ne passent que la journée sur Koh Phi Phi. La première provenance est Phuket à seulement 1h30 de navigation en bateau normal, beaucoup moins de temps en "speed boat" (bateau rapide). Les autres provenances sont : Ao Nang (Krabi), Koh Lanta, mais aussi Koh Lipe, Trang, et autres... Les bateaux accostent en général dans la baie Ton Sai, où se trouve le principal embarcadère de Koh Phi Phi.

Notre navigation depuis Phuket se fait en passant entre les deux îles Koh Phi Phi Don et Koh Phi Phi Leh. L'environnement est vraiment magnifique ! Les deux îles sont principalement formées de pics karstiques entourés d'une eau parfois bleu turquoise, parfois vert jade. La côte est donc formée soit de falaises, soit de magnifiques plages de sable blanc. C'est actuellement une grande destination thaïlandaise à la mode, donc elles sont très fréquentées ! Les îles font parties du Parc National Maritime de Koh Phi Phi, qui a pour vocation la protection de la faune et la flore marine.

Koh Phi Phi Don

Nous accostons à Koh Phi Phi Don (ou Ko Phi Phi Don), la plus grande des deux îles.

Ao Ton Sai

C'est du côté de la baie Ton Sai (Ao Ton Sai, ou encore Ton Sai Bay) que se trouve l'unique port de l'île, en dehors de quelques autres embarcadères sur l'île. "Ao" signifie "Baie".

Pour comprendre la configuration de l'île Koh Phi Phi Don, c'est presque comme si l'île était en fait deux îles (Koh Nai et Koh Nok) recouvertes de pics karstiques, mais reliées par un tombolo (cordon littoral de sédiments reliant deux étendues terrestres). C'est d'ailleurs sur ce cordon de terre qui relie les deux terres, que se trouve le village Ton Sai, ainsi que la majorité des hébergements et restaurants de l'île. C'est aussi ici, côté sud de l'île et du village Ton Sai, que se trouve le mini-port (côté Ao Ton Sai) dans lequel accostent tous les bateaux qui viennent du continent.

En débarquant, nous sommes pris dans la foule. Sur le ponton, nous devons nous acquitter d'une taxe de 0,50 EUR (20 THB)/pers. pour entrer sur l'île, cette somme étant utilisée pour la protection du Parc National. Ensuite, de nombreux rabatteurs attendent les touristes, mais aussi le personnel des hôtels qui brandissent des pancartes sur lesquelles sont inscrits les noms des clients. Tout de suite après le ponton, il y a, de part et d'autre, de grands panneaux indiquant les tarifs, les photos, les descriptions et les disponibilités des hébergements de l'île. C'est plutôt pratique lorsqu'on arrive sans avoir réservé ! Ce n'est pas notre cas puisque nous avons réservé sur internet 3 nuits dans un hébergement, il y a quelques jours de cela. Nous nous dirigeons donc vers celui-ci à pied, car ici, plus de voiture ou de scooter. D'ailleurs les bagages et autres marchandises sont transportés à l'aide de charrettes poussées ou tirées par les locaux. Nous arrivons au "Mama Residence Beach". Pour la suite, il nous faudra chercher un autre hébergement pour 4 nuits supplémentaires, puisque nous comptons rester 7 jours sur Koh Phi Phi.

Où dormir à Koh Phi Phi

Voici une listes d'hébergements situé sur Koh Phi Phi Don. Nous avons logé dans les 2 premiers. Les tarifs indiqués sont des tarifs appliqués en haute saison touristique :

  • "Mama Residence Beach", où nous avons logé (à partir de 74 EUR ; au moment du voyage, 98 EUR (4100 THB) la chambre avec petit déjeuner ; chambre dans de petites résidences ; impeccable ; très propre ; situé à l'Est de Ao Ton Sai, à 10 mn à pied de l'embarcadère, donc bruit de fond de moteurs de bateaux permanent en journée lorsqu'on est dehors, et parfois de la pollution dans l'air due aux fumées des moteurs, mais aussi dans l'eau ; plage de sable fin avec chaises longues pour les clients ; WiFi pour 2,40 EUR (100 THB) pour tout le séjour ; www ; )
  • "Andaman Beach Resort", où nous avons également logé (à partir de 29 EUR ; au moment du voyage, 71 EUR (2950 THB) la chambre dans un bâtiment, petit déjeuner compris ; chambre moyennement propre ; literie propre ; au calme ; climatisation ; propose également des bungalows plus chers ; piscine ; situé en face de Hat Yao (Long Beach) ; www ; )
  • "Bamboo Mountain View Phi Phi Resort" (de 21 à 287 EUR)
  • "Phi Phi Arboeal Resort" (de 42 à plus de 1000 EUR)
  • "Phi Phi Chang Grand Resort" (124 EUR (5200 THB) en haute saison)
  • "Phitharom Phi Phi Resort" (de 47 à 258 EUR)
  • "JJ Residence" (de 32 à 215 EUR)
  • "Chao Koh Phi Phi" (de 25 à 258 EUR)
  • "Snowwith Resort" (143 EUR (6000 THB) en haute saison)
  • "Phi Phi Nice Beach Resort" (335 EUR (14000 THB) en haute saison)
  • "Phi Phi Andaman Resort" (182 EUR (7600 THB) en haute saison)
  • "JJ Bungalows" (de 28 à 72 EUR)
  • "Phi Phi Villa Resort" (à partir de 55 EUR ; www)
  • "Tohko Beach Resort" (situé à Ao Toh Ko, accessible en bateau ; loin de l'agitation de Ton Sai ; bungalows sur pilotis en bord de mer ; à partir de 25 EUR ; )
  • "Phi Phi The Beach Resort" (à partir de 84 EUR ; )

Il y a d'autres hébergements sur l'île. Les hébergements se concentrent au niveau de Ton Sai. Plus on s'éloigne du port, plus cela semble cher. En cette haute saison touristique, impossible de trouver une chambre pour moins de 17 EUR (700 THB) et tout est pratiquement complet. A ce prix, la chambre est sommaire. Les prix pratiqués en haute saison sont au plus haut !

Les plages du côté de la baie de Ton Sai sont belles, à condition de s'éloigner du port. Malheureusement, il y a beaucoup de petits bateaux et leurs moteurs gâchent le côté paradisiaque de cette baie, car ils génèrent pollution et bruit. L'idéal est de rejoindre les plages Hat Hin Khom ou Hat Yao à l'Est de la baie, ou à la rigueur rejoindre la plage à l'Ouest du port, mais qui reste à notre goût un peu trop proche des bateaux.

Ao Ton Sai - Koh Phi Phi Don - Thaïlande Plage de Ao Ton Sai - Koh Phi Phi Don - Thaïlande
Plages situées à l'Ouest du port à Ao Ton Sai

Plus de photos de Ao Ton Sai...

Distributeur d'argent à Koh Phi Phi

Il y a quelques distributeurs d'argent sur l'île.

Ao Lo Dalam

L'autre plage située dans la baie Lo Dalam (Ao Lo Dalam, ou encore Loh Dalam Bay) est bien moins fréquentée des bateaux à moteurs et le sable est encore plus fin ! Cette baie est celle située au nord du village Ton Sai. Nous ne nous lassons pas d'observer le magnifique paysage qu'offre la vision des pics situés au fond de cette baie ! Malheureusement, la baignade est moins agréable, car il y a très peu de fond et par endroit, il y a plus de vase que de sable. C'est tout de même la plage la plus fréquentée de l'île. C'est également ici qu'il y a le plus de bars et de musique. Le soir, cette plage se transforme en boîte de nuit, où l'alcool coule à flot, d'ailleurs, le soir venu, sont vendues de petites bouteilles d'alcool et autres boissons conditionnées dans de petits seaux en plastiques (pas très écologique, d'autant plus qu'en journée, nous trouverons souvent des seaux dans la mer). Nous ne sommes pas partisans des soirées arrosées mais en journée, l'île et ses alentours sont magnifiques et nous nous y plaisons bien plus qu'à Phuket !

Se restaurer à Koh Phi Phi

Des dizaines de restaurants sont implantés partout sur l'île. "Le Grand Bleu" tenu par un français est très bien (délicieux ; situé du côté d'Ao Ton Sai ; ). Le "Ciao Bella" tenu par un italien aussi (situé du côté d'Ao Lo Dalam ; ). Un bouteille d'eau d'1,5 L est ici à 0,72 ou 0,96 EUR (30 ou 40 THB), mais il existe une bouteille d'eau d'1 L économique, en plastique souple à 0,24 EUR (10 THB).

Plus de photos de Ao Lo Dalam...

View Point

Il y a 3 points de vue consécutifs et accessibles en 30 mn de marche par un sentier aménagé et bien indiqué. De là haut, la vue est grandiose et l'on distingue très bien les deux baies Ton Sai et Lo Dalam.

Ton Sai - Koh Phi Phi Don - Thaïlande Ton Sai - Koh Phi Phi Don - Thaïlande
Vue des deux baies situées de part et d'autre du village : Ao Ton Sai et Ao Lo Dalam

Plus de photos depuis Koh Phi Phi View Point...

Ao Toh Ko

De View Point, il est possible de redescendre de l'autre côté de l'île et de rejoindre les plages Phak Nam, Rantee ou Ao Toh Ko. Il n'y a pas beaucoup de panneaux indicatifs et lorsqu'il y en a, ils sont souvent tombés à terre. Les sentiers sont nombreux, donc c'est plutôt par hasard et après 30 mn de marche à travers la jungle, en nous bagarrant contre les très nombreux moustiques, que nous arrivons sur une plage nommée Ao Toh Ko.

"Ao" signifie "Baie", mais curieusement, Ao Toh Ko n'est pas une baie, mais plutôt une petite plage. Il y a vraiment très peu de monde. Nous trouvons l'hébergement "Tohko Beach Resort" (+ restaurant du même nom), installés ici. La baignade n'est pas facile à marée basse. Le snorkeling est intéressant et facilement faisable jusqu'à la plage Rantee.

Quelques photos de Ao Toh Ko...

Nous faisons le retour avec le bateau de l'hébergement pour 5 EUR (200 THB)/pers. jusqu'au port d'Ao Ton Sai.

Hat Yao

La plage de Hat Yao (ou Had Yao ou davantage connue sous le nom de Long Beach) est bien plus belle. "Hat" signifie "Plage". Cette plage est moins fréquentée. Le sable est beau et il y a moins de pollution émanant des bateaux, même s'il y a de nombreux va et vient de long thai boats (bateaux typiques thaï) qui passent non loin de la plage. Plusieurs hébergements sont installés là, dont un hébergement haut de gamme, mais aussi des bungalows rustiques qui proposent des chambres pour 17 EUR (700 THB). Pour rejoindre cette plage, deux solutions : à pied en 20 mn ou en taxi-boat (2,40 EUR (100 THB)/pers.).

Après nos 3 premières nuits passées au "Mama Residence Beach", nous déménageons au "Andaman Beach Resort", situé à Hat Yao (Long Beach), pour les 4 nuits suivantes.

Quelques photos de Hat Yao...

Shark Point

A 200 m de nage de Hat Yao (ou Long Beach), se trouve Shark Point, un petit îlot de roches entouré de quelques beaux fonds marins, où des requins à pointes noires viennent souvent nager. Nous aimons l'endroit et y retournons 3 fois pour faire du snorkeling (2x à la nage, 1x en "long thai boat") ; à chaque fois nous avons la chance de voir des requins, jusqu'à 6 en même temps, d'une longueur allant de 0,5 à 2 m de long !

Une photo de Shark Point...

Snorkeling et sortie en bateau depuis Koh Phi Phi Don

Le "snorkeling" correspond à la nage avec palmes, masque et tuba (parfois abrégé par PMT). Contrairement à la "plongée", le "snorkeling" ne nécessite pas de bouteille. Il est partout, possible sur les îles, de louer du matériel PMT. Faire du snorkeling est possible depuis le bord. Shark Point est intéressant pour voir des requins, la côte Est de Koh Phi Phi Don est également propice, et de nombreux autres endroits. Attention toutefois à être vigilant aux courants marins !

Pour voir davantage de beaux fonds, il faut s'éloigner. Des tours "snorkeling" en bateaux sont proposés et en voici quelques variantes :

  • en "long thai boat" (bateau typique thaï) à 36 EUR (1500 THB) les 3h négociable à 29 EUR (1200 THB) ou 72 EUR (3000 THB) les 6h. Les prix correspondent au bateau entier à partager éventuellement
  • en groupe, sur un grand bateau, à 11 EUR (450 THB) par personne
  • d'autres proposent de combiner bateau + kayak.

Les tours classiques sont :

  • les îles Koh Yung, Koh Phai et le récif Hin Klang au départ de la plage de Ao Lo Dalam. La visite se situe à environ 10 km au nord de Ao Lo Dalam. Sortie que nous testons en long thai boat (voir plus bas pour plus de détail).
  • le plus couru des tours, c'est celui qui va vers Koh Phi Phi Leh au départ du côté sud de Koh Phi Phi Don. Site situé à environ 8 km. Sortie que nous testons en long thai boat (voir plus bas pour plus de détail).
  • d'autres tours, plus éloignés, sont également proposés, et sont donc généralement effectués en speed boat.

Photos de pancartes proposants ces tours :

Respecter la faune et la flore marine

Que ce soit pour une baignade ou pour tout autre sport aquatique, pensez à respecter la mer, sa faune et sa flore ! Voici quelques conseils : ne pas toucher les coraux, ni les poissons, ni les tortues (les animaux de façon générale) ; ne pas non plus les nourrir, car il est important de ne pas changer leur comportement naturel ; ne pas marcher sur les coraux ou plantes sous-marines ; en nageant, ne pas heurter les coraux, même petits, avec les pieds ou les palmes et s'assurer qu'il y a suffisamment de fond lorsque l'on souhaite se mettre à la verticale ; éviter les crèmes solaires chimiques et privilégier un tee-shirt ou des crèmes solaires biologiques pour ne pas empoissonner ce merveilleux environnement si fragile (voir notre page "Crème solaire biologique" pour en savoir davantage et notamment où en acheter) !

Plus de photos de Koh Phi Phi Don...

Koh Yung

(carte)

Nous choisissons de faire une première virée "snorkeling" en direction du nord de Koh Phi Phi Don. Nous prenons l'option "long thai boat" que nous louons pour nous seuls (durée 3h ; 29 EUR (1200 THB) ; 2 stops snorkelings + 1 stop plage).

Le premier stop "snorkeling" se fait à Koh Yung (ou Mosquito Island). Les fonds sont moyens.

Plus de photos de Koh Yung...

Koh Phai

(carte)

Le deuxième stop se fait sur une plage de Koh Phai (ou Koh Mai Pai, mais plus connue sous le nom de Bamboo Island), mais lorsque nous voyons le monde qui peuple la plage, nous décidons de zapper cet endroit (taxe à payer pour pouvoir débarquer sur la plage).

Plus de photos de Koh Phai...

Hin Klang

(carte)

Le troisième stop se fait à Hin Klang, un récif corallien en pleine mer. Des fonds plus jolis que notre précédent stop, mais cependant pas exceptionnels...

Koh Phi Phi Leh

(carte)

L'île Koh Phi Phi Leh est plus petite que sa voisine Koh Phi Phi Don. l'île est protégée et il n'y a aucune possibilité d'y loger, ce qui est parfait pour sa préservation ! Certaines agences proposent des tours en groupe pour découvrir cette île (11 EUR). Sinon, il est très facile de négocier un trip en individuel en "long thai boat" (environ 36 EUR pour 3h ou 72 EUR pour 6h, négociable...). C'est vraiment une visite incontournable si on séjourne à Koh Phi Phi car c'est splendide.

Donc, notre deuxième virée "snorkeling" se fait autour de Koh Phi Phi Leh (Maya Bay, Loh Samah Bay, Pileh, Viking Cave ; 3h négocié à 29 EUR (1200 THB) le "long thai boat").

Ao Maya

(carte)

La baie Maya, plus connue sous le nom de Maya Bay est entourée de grandes falaises. L'endroit est vraiment magnifique ! C'est ici, sur la petite plage, qu'a été tourné le film "La Plage" avec Leonardo DiCaprio. Le film a fait apparaître le mythe de la plage cachée et déserte mais cette plage et cette baie sont bien connues et sont quotidiennement bondées de touristes. L'eau est limpide et le snorkeling est pas mal...

Plus de photos de Ao Maya...

Loh Samah

(carte)

Deuxième stop "snorkeling" à Loh Samah, situé au sud de Koh Phi Phi Leh. Bon snorkeling.

Plus de photos de Loh Samah...

Ao Pi Leh

(carte)

Ao Pi Leh (ou Pi Leh Bay, ou Pilah, ou encore Pileh Bay), une baie tout en longueur. Ici, les bateaux font un aller-retour juste pour observer le paysage, donc pas de snorkeling.

Plus de photos de Ao Pi Leh...

Viking Cave

(carte)

Sur le retour, nous passons à côté de ce qui a été appelé "Viking Cave". Il s'agit en fait de grottes où nichent des hirondelles. Les nids d'hirondelles étant des mets très prisés et extrêmement coûteux pour certains pays d'Asie. Le site est surveillé en permanence par un gardien qui loge sur place.

Plus de photos de Viking Cave...

Plus de photos de Koh Phi Phi Leh...

Plus de photos de Koh Phi Phi et alentours...


Koh Lanta

Nous quittons Koh Phi Phi en bateau pour rejoindre Koh Lanta en 1h15 de navigation. l'île de Koh Lanta regroupe 2 îles, Koh Lanta Noi et Koh Lanta Yai, mais c'est cette dernière qui attire les touristes. Après notre difficile recherche d'hébergement à Koh Phi Phi, nous avons pris la précaution de réserver notre hébergement sur Koh Lanta (via notre page "hôtels"). Quelqu'un de l'hôtel est venu nous chercher au port, et après 15 mn de route nous arrivons à l'hôtel "Chaw-Ka-Cher Tropicana Lanta Resort". Nous nous y posons pour 4 nuits.

Où dormir à Koh Lanta

Nous avons passé seulement 4 nuits sur l'île Koh Lanta et nous nous sommes posés au "Chaw-Ka-Cher Tropicana Lanta Resort" (54 EUR le bungalow avec petit déjeuner ; piscine ; climatisation ; WiFi + 2 ordinateurs fixes disponibles gratuitement à l'accueil ; situé à 15 mn de marche de la plage, après avoir traversé la route principale de l'île ; au calme, mais un peu de bruit provenant de la route ; service impeccable ; ensemble propre, sauf quelques taches sur le linge de lit ; belle chambre ; belle salle de bains extérieure (ouverte) ; loue des scooter pour 5 EUR (200 THB)/jour ; propose des tours ; www ; ; réservé via notre page "hôtels" ; à 1 km se trouvent quelques magasins alimentaires ainsi que le café "Faim de Loup", une pâtisserie française tenu par un français).
Il y a bien entendu de nombreux autres hébergements. Les hôtels sont disposés tout au long de la route principale qui parcourt l'ouest de l'île, plus concentré au nord qu'au sud.

Nous louons un scooter pour nous 3 durant 1 journée, afin de découvrir le reste de l'île.

L'île Koh Lanta, également écrit Ko Lanta, est bien moins touristique que Koh Phi Phi. Elle est cependant plus plate et donc moins jolie, en ce qui concerne les paysages intérieurs. Les plages sont, quant à elles, très nombreuses, belles et propices à la baignade, mais seulement à marée haute ! A marée basse, la baignade est, en général, difficile. Nous avons bien aimé la plage Klong Nin.

Plus de photos de Koh Lanta...


Krabi (région Railay)

Nous quittons Koh Lanta en bateau, pour rejoindre cette fois le continent (que ce soit par l'hôtel ou par les agences, le prix du bateau est identique). La province de Krabi englobe Koh Phi Phi et Koh Lanta. La ville de Krabi existe, mais nous n'y passons pas. En général, lorsqu'on projette de partir à Krabi, cela semble assez confus entre ville ou province. La question est : où dans la province ? Si l'on désire trouver les fabuleux paysages de falaises (pics karstiques) qui agrémentent généralement les brochures associées au nom "Krabi", il faut se rendre à Railay pour en prendre plein les yeux.

A l'approche de la terre, c'est absolument magnifique ! Cette région est riche en pics karstiques recouverts de jungle. Il y a certainement d'autres côtes entourées de pics karstiques, dans la province de Krabi, mais nous nous contentons de celles proches de Railay.

Railay

Après 1h45 de navigation, le bateau fait un premier stop, et nous débarquons au niveau de Railay (ou Rai Leh). Ici, pas de port. Le bateau s'arrête en mer et de petits bateaux (long thai boat) viennent chercher les gens qui débarquent ici (transfert compris dans le prix). Pour information, le bateau continue ensuite sa navigation jusqu'à Ao Nang (15 mn de plus).

Quel paysage de rêve ! Railay se trouve sur le continent et pourtant, nous avons l'impression d'être sur une île car l'endroit est isolé. Pas de route, pas de voiture ou de scooter. Seulement de petits bateaux. Nous sommes encerclés par les pics karstiques et la jungle, ce qui explique certainement cet isolement que nous savourons pleinement !

Les hôtels se sont installés sur presque toutes les parties exploitables. Là aussi, pour éviter de trouver des hôtels complets, nous avons réservé notre hébergement et nous nous posons au "Sand Sea Resort".

Où dormir à Railay

Voici quelques hébergements que vous avons visités :

  • "Sand Sea Resort", où nous avons logé (situé côté Ao Railay West ; 77 EUR (3205 THB) pour un bungalow supérieur avec petit déjeuner ; climatisation ; bouilloire, café et thé à disposition dans la chambre ; 1 petite bouteille d'eau par jour et par personne ; propre et ménage très bien fait, linge de lit avec quelques taches, mais changé tous les jours ; propose 4 catégories de bungalows : plus simple et moins cher ("deluxe fan"), mais aussi plus luxueux et plus cher ("sweet cottage") ; selon l'emplacement des bungalows, une odeur d'égout peut être sentie (comme dans beaucoup d'hébergements) ; les tarifs des chambres en haute saison varient entre 47 et 142 EUR ; en basse saison entre 32 et 75 EUR ; belle piscine ; cadre splendide ; petit déjeuner buffet, bon et varié ; WiFi gratuit à l'accueil ; www ; ; réservé via notre page "hôtels") ;
  • "Railay Village Resort & Spa" (à partir de 90 EUR)
  • "Sunrize Tropical Resort" (situé coté Ao Railay East ; www ; )
  • "Bhu Nga Thani" (situé coté Ao Railay East ; www ; à partir de 82 EUR ; )
  • "Railay Bay Resort and Spa" (tarif entre 108 et 454 EUR (4500 et 19000 THB) en basse saison et entre 141 et 524 EUR (5900 et 21900 THB) en haute saison ; www ; )
  • "Anyavee Railay Resort" (situé côté Ao Railay East ; à partir de 35 EUR ; )
  • "Railay Viewpoint Resort" (situé côté Ao Railay East ; à partir de 24 EUR ; )
  • "Rapala Resort" (situé coté Ao Railay East ; 7 EUR (300 THB) la chambre standard ; )
  • "Diamond Private Resort" (situé côté Ao Railay East ; à partir de 35 EUR en basse saison ; )
  • "Diamond Cave Resort & Spa" (situé côté Ao Railay East et juste à côté de la grotte Tham Phra Nang Nai ; à partir de 37 EUR en basse saison ; )
  • "Railay Garden View Resort" (situé au nord de Ao Railay East, dernier hébergement ; de 24 à 29 EUR (1000 à 1200 THB) ; un peu en hauteur et belle vue ; au calme ; www ; )
  • "Rayavadee" (plus de 570 EUR pour la chambre la moins chère ; le plus luxueux du coin ; www)
  • "Railay Cabana Garden Bungalows"

Les guest-houses les moins chères proposent des chambres à 7 EUR (300 THB) et sont en direction de Tham Phra Nang Nai.

Photos de pancartes avec la localisation des hébergements :

Nous avons pu observer à plusieurs reprises de magnifiques petits singes "à lunettes blanches" dans la jungle et à proximité de notre bungalow.

La région est très prisée des grimpeurs. La roche est dure et donc propice à ce type de sport. Les racines des arbres, contribuent également à cette solidité.

Ao Railay West

(carte)

Ao Railay West correspond à la baie ouest. La plage Hat Rai Leh West est propice à la baignade, aussi bien par marée basse que par marée haute. C'est ici qu'arrivent tous les jours de nombreux bateaux remplis de touristes qui passent la journée à Railay. Nous ne fréquentons Ao Railay West que le matin ou le soir, lorsque le flot de touristes a quitté l'île, pour admirer le paysage sublime (ainsi que le coucher du soleil) !

Plus de photos de Ao Railay West...

Ao Railay East

(carte)

Ao Railay East est situé à l'est de Railay. Ici, pas vraiment de plage, car cette côte est remplie de mangroves et les fonds sont boueux. Résultat, très peu de monde ici, mais les paysages sont également très beaux. 5 mn à pied suffisent pour rejoindre Ao Railay East depuis Ao Railay West. Plusieurs hôtels se sont établis ici, dont les plus luxueux. D'ailleurs, leurs clients, arrivent par bateau de ce côté de Railay ; selon la marée, l'accostage peut être difficile. De grandes cherrettes tirées par des tracteurs qui traversent les marécages est la solution trouvée pour faire débarquer les touristes ! C'est aussi ici qu'accostent apparemment les bateaux en provenance des villes de Krabi et de Ao Nam Mao.

Plus de photos de Ao Railay East...

Hat Tham Phra Nang

(carte)

Hat Than Phra Nang (ou Pranang Beach) est certainement la plus belle des plages du coin. Pour la rejoindre, il faut soit emprunter un "long thai boat" depuis Ao Railay West, soit louer un kayak (5 à 6 EUR (200 THB à 250 THB)), soit y aller à pied en 15 mn. Pour rejoindre Hat Than Phra Nang à pied, il faut tout d'abord rejoindre Ao Railay East, puis longer les mangroves vers le sud jusqu'à se retrouver devant les pics karstiques, puis emprunter le sentier aménagé entrant dans la jungle. Le sentier longe alors les falaises des pics karstiques qui se trouvent sur la gauche et l'enceinte de l'hôtel "Rayavadee" sur la droite. Sur cette partie du sentier, quelques cavités très accessibles peuvent être explorées.

10 mn après, on tombe directement sur la plage. Un endroit de rêve... très fréquenté des touristes !

On remarque très vite la grotte Tham Phra Nang (ou Tham Phra Nang Nok, ou encore Pranang Cave) remplie d'offrandes... très particulières ! La partie droite de la grotte, que l'on peut parcourir plus ou moins facilement selon la marée, est, quant à elle, à moitié dans l'eau.

Vers midi, des restaurants itinérants, installés sur des long thai boats, accostent sur la plage et proposent de délicieux plats thaï, mais également des jus de fruits frais, des pancakes, des glaces, etc..

Un autre jour, nous avons loué un kayak pour quelques heures (de 5 à 6 EUR (200 THB à 250 THB) à Ao Railay East par heure, ou 12 EUR à l'hôtel "Rayavadee") et avons pagayé jusqu'à Hat Tham Phra Nang. Malheureusement, le temps s'est très vite gâté et nous avons dû nous réfugier dans l'une des grottes de Hat Tham Phra Nang. De notre abri de fortune, nous regardions l'orage gronder et une pluie torrentielle s'abattre sur la mer ; le vent était par ailleurs si violent que nous avons vu un kayak vide s'envoler dans les airs ! Heureusement nous avions bien calé le nôtre ! Une journée mémorable pour Yann (3 ans) qui nous a longtemps reparlé de cette tempête et de notre grotte ! La région est vraiment agréable à parcourir en kayak, et il peut s'avérer utile de s'enquérir de la météo avant de s'aventurer au loin !

Plus de photos de Hat Tham Phra Nang...

Sa Phra Nang

(carte)

Au milieu du sentier reliant Ao Railay East et Hat Tham Phra Nang (voir paragraphe précédent), se trouve un autre sentier qui grimpe à pic. Attention car même si ce dernier est équipé de cordes, il est vraiment difficile et dangereux ! Le sentier permet de rejoindre un point de vue, mais aussi un lagon d'eau douce qui est appelé Sa Phra Nang (ou Princess Lagoon). Le chemin grimpe jusqu'au point de vue. Un autre sentier redescend pour rejoindre le lagon et plus on avance, plus cela devient difficile. Gilles à d'ailleurs rebroussé chemin lorsqu'il s'est retrouvé devant les descentes qui sont presque uniquement accessibles à ceux qui ont des notions d'escalade !

Plus de photos de Sa Phra Nang...

Tham Phra Nang Nai

(carte)

La grotte aménagée Tham Phra Nang Nai (ou Pranangnai Cave) est à visiter (40 THB/pers.). Un éclairage adapté met en avant de belles formations de calcaires.

Plus de photos de Tham Phra Nang Nai...

Hat Ton Sai

(carte)

La plage Hat Ton Sai (ou Ton Sai Beach) se trouve au nord de Ao Railay West, d'ailleurs elle est visible depuis Hat Rai Leh West. On y accède uniquement par un petit sentier en 15 mn de marche, ou encore en "long thai boat".

Plus de photos de Railay...

Ao Nang

(carte)

La ville de Ao Nang se trouve à 15 mn de navigation en "long thai boat". C'est ici que se trouve la majorité des touristes, car les agences semblent souvent diriger les touristes à cet endroit en raison du grand nombre d'hôtels et de complexes hôteliers. Durant leur séjour, ces touristes feront probablement une excursion vers Railay... Ici, les routes et la circulation sont omniprésentes. Nous passons une petite après-midi à Ao Nang lors d'une journée partiellement pluvieuse. Nous découvrons une ville avec son lot d'hôtels, de restaurants, de bars, de magasins et d'agences. La plupart des agences proposent des services d'excursions ou de transports, même si à Railay, nous en trouvons quelques-unes aussi. La longue plage est bondée.

Plus de photos de Ao Nang...

Faire laver ses vêtements

Pour faire laver les vêtements, des services de "laundry" existent pour le prix de 1,43 EUR à 1,70 EUR (de 60 à 70 THB) par kg.

Un autre jour, depuis Railay, nous partons en "long thai boat" privé faire un tour d'île en île, pour faire un peu de snorkeling. Au programme Koh Kai, Koh Tup et Koh Poda.

Snorkeling et sortie en bateau depuis Railay ou Ao Nang

Le snorkeling n'est pas vraiment propice dans cette région. L'eau est assez trouble et de couleur verte. Ici, on choisit de faire une sortie en bateau pour observer les fabuleux paysages constitués de pics karstiques tombant dans la mer. Leurs formes sont parfois spectaculaires.

Des tours en bateaux sont largement proposés partout. En voici quelques variantes :

  • en "long thai boat", à prendre en privé si vous avez envie d'être seuls et si le budget le permet
  • moins chers que l'option précédente, en groupe, sur un plus grand bateau
  • d'autres proposent de combiner le bateau et le kayak

Les sorties classiques sont :

  • les îles Koh Kai, Koh Tup et Koh Poda, 3 îles situées à 6 km au sud-ouest de Railay. Sortie que nous testons en long thai boat (voir plus bas pour plus de détail).
  • les îles Koh Kong et alentours situés à 20 km au nord-ouest de Railay et non loin des grandes îles Koh Yao. Sortie proposée généralement en speed boat en raison de la distance, et intéressant à faire en version bateau + kayak. Une sortie que nous ferons depuis l'île Koh Yao Noi en long thai boat.
  • sortie sur la côte thaïlandaise au nord de Railay, à environ 20 km, généralement proposée en combinant bateau + kayak. Navigation dans les mangroves et grottes : Tham Lod Tai, Tham Phi Huay-Toh, ...
  • ou encore, beaucoup plus loin, exclusivement en speed boat car situés à 50 km au nord-ouest de Railay : James Bond Island (Khao Tapoo), Khao Ping Kan, Tham Lod, Koh Panuee et son village, Phang Nga, avec éventuellement 1 nuit à Phang Nga. Il s'agit certainement de la sortie la plus courue et également faisable depuis Phuket. Nous ne testons pas cette sortie.
Respecter la faune et la flore marine

Que ce soit pour une baignade ou pour tout autre sport aquatique, pensez à respecter la mer, sa faune et sa flore ! Voici quelques conseils : ne pas toucher les coraux, ni les poissons, ni les tortues (les animaux de façon générale) ; ne pas non plus les nourrir, car il est important de ne pas changer leur comportement naturel ; ne pas marcher sur les coraux ou plantes sous-marines ; en nageant, ne pas heurter les coraux, même petits, avec les pieds ou les palmes et s'assurer qu'il y a suffisamment de fond lorsque l'on souhaite se mettre à la verticale ; éviter les crèmes solaires chimiques et privilégier un tee-shirt ou des crèmes solaires biologiques pour ne pas empoissonner ce merveilleux environnement si fragile (voir notre page "Crème solaire biologique" pour en savoir davantage et notamment où en acheter) !

Koh Kai

L'île de Koh Kai est appelée également Chicken Island, en français "l'île du poulet", car sur le côté sud de l'île, il y a un grand rocher, reconnaissable de loin, qui ressemble à une tête de poulet ! Le snorkeling n'était pas très bon, car lorsque nous y étions, l'eau était assez trouble.

Plus de photos de Koh Kai...

Koh Tup

Au nord de Koh Kai, il y a deux petits îlots appelés Koh Tup. Ces deux îlots sont reliés entre-eux par une bande de sable, et sont également reliés à l'île Koh Kai par une bande de sable recouverte par marée haute. Nous ne faisons pas de snorkeling ici, même si c'est possible.

Plus de photos de Koh Tup...

Koh Poda

Nous accostons sur une longue plage bondée au nord-est de l'île Koh Poda. C'est vraiment beau et l'endroit est propice à la baignade. Les vagues sont cependant assez grandes. Pas de snorkeling ici. Plus on se dirige vers le sud de la plage, moins il y a de monde.

Plus de photos de Koh Poda...

Koh Ma Tang Ming

Koh Ma Tang Ming est l'île que l'on aperçoit depuis la plage au nord de Koh Poda. Il s'agit d'un énorme pic karstique.

Après 6 nuits passées à Railay, nous quittons ce magnifique endroit.

Plus de photos de la région de Railay (Krabi)...


Koh Yao Noi

Cette fois, nous prenons un "speed boat" (bateau rapide) pour rejoindre l'île Koh Yao Noi (11 EUR (450 THB)/pers. depuis Railay (ou Ao Nang) ; compagnie "Green Planet" ; tél. +66 075637488 ; départ de Ao Nang à 11h ou départ de Railay à 10h45 ; arrivée à Koh Yao vers 11h30 et arrivée à Phuket (Bang Rong Pear) vers 12h15 ; dans l'autre sens : Phuket 15h, Koh Yao 15h30, Ao Nang 16h15 ; ils proposent également un trajet Ao Nang-Koh Yao en "express boat" (plus lent) à 16h, arrivée à 17h et dans l'autre sens départ de Koh Yao à 8h, arrivée à Ao Nang à 9h). Nous sommes les seuls à bord, mais une fois à Ao Nang, le bateau se rempli. 30 mn après, nous accostons sur l'île Koh Yao Noi (ou Ko Yao Noi). A savoir : ce même bateau, poursuit sa navigation jusqu'à l'île voisine Koh Yao Yai, puis Pukhet.

En débarquant, 3 taxis collectifs attendent les touristes et les locaux. Ils sont tous munis d'une grille tarifaire de transport variant par rapport aux hôtels et leur éloignement (pratique ; tarif allant de 1,20 EUR à 3,60 EUR (50 à 150 THB) par pers.). Nous empruntons donc un des taxis, car de toute façon, le port de débarquement semble loin de tout et qu'il n'y a pas vraiment d'autre solution (pour nous, se sera 1,90 EUR (80 THB)/pers., puisque nous avons choisi un hôtel repéré sur Internet). Nous arrivons peu de temps après à l'hébergement que nous avions contacté il y a quelques jours, sans toutefois confirmer notre réservation, le "Tabeak View Point". Nous avions choisi le bungalow familial (le plus cher), et comme celui-ci nous convient parfaitement, nous nous y installons pour quelques nuits.

Où dormir à Koh Yao Noi

Voici 2 hébergements que vous avons visités :

  • "Tabeak View Point Bungalows", où nous avons logé (48 EUR (2000 THB) le bungalow "aircon", le plus cher et presque neuf ; propre ; climatisation ; eau chaude ; moustiquaire ; au calme ; la terrasse est équipée de chaise longue et la vue est fabuleuse, avec la baie de Krabi et ses pics karstiques au loin, dont l'île Koh Hong ; ici, pas vraiment de plage, d'ailleurs l'eau est plutôt trouble et n'invite pas à la baignade ; les bungalows du haut, moins neufs, bénéficient encore d'une meilleure vue ; d'autres bungalows sommaires sont proposés à 17 EUR (700 THB) sans eau chaude, ou à 22 EUR (900 THB) avec eau chaude, mais tous sont propres et mignons ; location de scooters automatiques (3,60 EUR (150 THB) la demi-journée ; 6 EUR (250 THB) la journée) et proposent toutes sortes de tours en bateau (visite, snorkeling ou pêche) ; la terrasse du restaurant bénéficie aussi d'une vue magnifique ; les repas sont bons et pas chers ; www ; )
  • "Sabai Corner Bungalows and Restaurant" (bungalows de 24 à 48 EUR (1000 à 2000 THB) ; situé à 200 m au sud de "Tabeak View Point" ; sympathique restaurant au bord de mer ; www ; )

Il y a d'autres hébergements sur cette île, dont quelques-uns haut de gamme.

C'est en scooter que nous découvrons un peu l'île. l'île fait environ 11 km de long et n'a pas encore été envahie pas le tourisme de masse. Il est vrai que les plages sont bien moins attrayantes car l'eau est particulièrement trouble, c'est d'ailleurs un peu le cas de toute la région alentour. Les routes sont bonnes et il y a peu de circulation. Nous rencontrons ici plus de locaux que de touristes et c'est bien ainsi ! Nous passons un peu de temps dans son unique village, Ko Yao, où se trouve le seul distributeur d'argent (ATM), mais qui ne fonctionne pas ce jour là ! Nous prenons un verre au café-restaurant "Je t'aime Yao Noi" (WiFi gratuit). Etant à court d'argent, nous nous rendons dans un hôtel "Resort" presque à l'autre bout de l'île pour récupérer de l'argent liquide via notre carte de crédit (10% de commission). Finalement, nous dînons au même endroit (beau restaurant ; bonne cuisine ; WiFi gratuit ; situé au nord de l'île).

Distributeur d'argent à Koh Yao Noi

Un seul distributeur d'argent sur l'île ! Il se trouve au village Ko Yao (distributeurs ATM). Il ne fonctionnait pas lors de notre passage sur l'île !

Par 2 fois, nous partons en "long thai boat" privé pour découvrir la côte de Koh Yao Noi, mais aussi les îles environnantes, dont Koh Hong. C'est avec l'excellent guide Leck Bung (tél. +66 878887158), avec un excellent bateau fourni par une agence (tél. +66 87265410) et proposé par notre hébergement "Tabeak View Point" que nous passons 2 agréables journées (de 48 à 60 EUR (2000 à 2500 THB) pour la journée de 5 à 6h ; les repas sont en supplément ; nous les prenons sous forme de "box" à notre hébergement (bon)). Le snorkeling n'est pas très propice dans cette région, car l'eau est en général plutôt verte et trouble, mais les paysages valent vraiment le coup !

Respecter la faune et la flore marine

Même pour une simple baignade, utiliser des crèmes solaires biologiques (=composées d'éléments naturels qui n'affectent pas l'écosystème) afin de ne pas empoissonner ce merveilleux environnement si fragile (voir page "Crème solaire biologique" pour en savoir plus et savoir où en acheter) !

Un des stops se fait sur la côte de Koh Yo Noi même, pour aller voir un immense arbre âgé d'environ 300 ans.

Plus de photos de Koh Yao Noi...

Koh Roi

Nous débarquons sur l'île Koh Roi (ou Ko Roi) pour nous faufiler, les pieds dans l'eau, dans une cavité aboutissant à une lagune remplie de mangroves. Selon la hauteur de la marée, il semblerait que ce ne soit pas toujours accessible.

Plus de photos de Koh Roi...

Koh Kudu

(carte)

Nous débarquons sur une petite plage sauvage de l'île Koh Kudu (ou Ko Kudu ou encore Koh Kudu Yai). Nous sommes seuls et savourons notre baignade dans ce cadre paradisiaque aux eaux de couleur vert émeraude...

Plus de photos de Koh Kudu...

Koh Lading

(carte)

Petit stop baignade et snorkeling sur l'île Koh Lading (ou Ko Lading).

Quelques photos de Koh Lading...

Koh Pak Bia

(carte)

Puis pause déjeuner sur l'une des deux îles de Koh Pak Bia (ou Ko Pak Bia, ou Pakbia, ou encore Phak Bia). Elles ont toutes les 2 une langue de sable. Un peu de snorkeling, de repos et nous repartons.

Plus de photos de Koh Pak Bia...

Koh Hong

(carte)

Cette île se trouve à 6 km à l'Est de Koh Yao Noi. l'île renferme une lagune accessible par bateau ou en kayak. De l'autre côté de l'île, se trouve une plage payante, car elle est protégée ; nous n'y débarquons pas.

Plus de photos de Koh Hong...

Koh Nok

(carte)

Les 2 petites îles de Koh Nok (ou Ko Nok) sont à environ 1 km de Koh Yao Noi. La plus grande des deux îles possède une magnifique langue de sable. Pendant qu'Emmanuelle et Yann restent sur la plage, Gilles et Leck grimpent en haut du pic karstique de l'île. La montée n'est pas aménagée, ni indiquée, elle est difficile et dangereuse, mais une fois en haut, la vue est magique !

Plus de photos de Koh Nok...

Plus de photos de Koh Yao Noi et alentours...


Bangkok

Le retour à bangkok depuis Koh Yao Noi s'est fait sans encombre : taxi jusqu'au port de Koh Yao Noi puis bateau rapide ("speed boat") jusqu'à Phuket. Il y a 1 bateau par heure, avec, en alternance, une fois un "speed boat" (5 EUR (200 THB)/pers. ; 30 mn de navigation) et une fois un "long thai boat" (3 EUR (120 THB)/pers. ; 1h de navigation). L'arrivée à Phuket se fait au port Bang Rong situé au nord-est de l'île. Du port, nous rejoignons l'aéroport de Phuket (12 EUR (500 THB) le taxi ; prix élevé, mais visiblement non négociable). Puis comme prévu, nous décollons avec la compagnie AirAsia en direction de Bangkok (1h25 de vol). De l'aéroport, nous réempruntons le train express "Airport Rail Link" pour rejoindre le centre-ville de Bangkok jusqu'à la station Phaya Thai (1,10 EUR (45 THB)/pers.), puis un tuc-tuc jusqu'à Khoa San Road (3,60 EUR (150 THB) le tuc-tuc ; préférable de prendre un taxi avec compteur, noté "taxi-meter", pour un coût d'environ 2 EUR (80 THB)). Nous nous posons à l'hôtel "Rikka Inn", un hôtel que nous avions repéré lors de notre dernier passage à Bangkok, il y a 30 jours de cela (voir encadré hébergement à Bangkok en haut de cette page).

Le lendemain, qui est notre dernier jour en Thaïlande, est consacré aux achats et à la piscine de l'hôtel.

Toutes les photos de Bangkok...


Le retour

Nous quittons l'hôtel vers 18h en taxi avec compteur (2 EUR (80 THB) le taxi, beaucoup moins cher que les trajets identiques fait précédemment avec taxi sans compteur ou tuc-tuc ; voir encadré "Rejoindre le centre de Bangkok depuis l'aéroport"). Puis le train express jusqu'à l'aéroport (1,10 EUR (45 THB)/pers.). Nous décollons à 20h50 avec la compagnie Emirates jusqu'à Dubaï, où nous avons une escale de 8h. L'escale à Dubaï se faisant la nuit, nous restons dans l'aéroport et essayons de dormir. L'aéroport est équipé de chaises longues quasi horizontales et nous avons également emporté avec nous une paillasse pour nous allonger par terre. A 8h40, nous redécollons pour Francfort.


Informations complémentaires

Autres informations
Hébergements en Thaïlande
Billet d'avion pour la Thaïlande

Données clés du voyage

Voyage réalisé : du 3 janvier au 4 février 2011
Durée : 32 jours
Pays visité : Thaïlande
Villes visitées : Bangkok - Ao Nang
Iles visitées : Koh Phuket - Koh Phi Phi - Koh Phi Phi Don - Koh Phi Phi Leh - Koh Yung - Koh Phai - Koh Lanta - Koh Kai - Koh Tup - Koh Poda - Koh Yao Noi - Koh Roi - Koh Kudu - Koh Lading - Koh Pak Bia - Koh Hong - Koh Nok
Sites ou régions visités : Bangkok - Wat Bovornivet - Grand Palais - Wat Pho - Krabi - Railay
Hébergements : Hôtel - Guest House (chez l'habitant)
Moyen de transports : Bus - Train - Taxi - Rickshaw - Bateau
Nombre de personnes : 3 (Emmanuelle, Gilles et Yann (3 ans))
Langue utilisée : Anglais
Taux de change moyen au moment du voyage : 1 EUR (Euro) = 41,83 THB (Baht thaïlandais) = 1,36 USD (Dollar américain)
Budget

Coût de ce voyage de 32 jours par personne : environ 2 200 EUR se répartissant de la manière suivante :

  • vols aller-retour Francfort-Bangkok : 519 EUR TTC
  • vols aller-retour Bangkok-Phuket : 99 EUR TTC
  • location d'une voiture durant 7 jours à Phuket : 144 EUR
  • le reste (hébergements de catégorie moyenne, restauration, déplacements, visites, ...) : 1438 EUR, soit 45 EUR/jour/pers.

Notre constatation : en comparant les tarifs pratiqués par les hébergements et ceux indiqués dans plusieurs "livres guides", il semblerait que les tarifs ont été en rapide augmentation ces dernières années. Dire que cette destination est très bon marché, n'est plus si vrai que cela ! Il est bien entendu possible d'y voyager pour moins cher que le budget indiqué ci-dessus, mais il faudra alors se contenter d'hébergements assez sommaires, privilégier une autre saison moins touristique, ou encore s'orienter vers des lieux moins fréquentés des touristes. Ce commentaire ne concerne que cette partie de la Thaïlande, ainsi que toutes les destinations du sud, réputées touristiquement, le nord étant meilleur marché.


Conclusion

Cette partie du sud de la Thaïlande nous a conquis car les paysages sont vraiment superbes ! Malheureusement, elle est victime de son succès et il est finalement difficile de découvrir les plus beaux endroits seuls ! Peut-être faut-il préférer la saison touristique basse, davantage pluvieuse et encore plus chaude au niveau de la météo. Le snorkeling n'a pas été très bon, voir même relativement médiocre, en comparaison de ce que nous avions déjà eu la chance de pouvoir observer dans le reste du monde !

Les tarifs pratiqués par les hébergements nous ont paru vraiment très élevés et semblent avoir considérablement augmentés ces dernières années. L'accueil des thaïlandais ne peut plus malheureusement être authentique dans ces lieux si fréquentés des touristes... Koh Yao Noï aura été l'endroit le moins touristique et le plus authentique de notre voyage. Le nord de la Thaïlande est un autre voyage à faire, avec un accueil apparemment encore authentique et des prix nettement moins chers.

Nous espérons que vous pourrez tirer profit de ce résumé, surtout si vous projetez de partir là-bas...

Nous vous rappelons également les autres outils de notre site que nous mettons à votre disposition :
* Où et Quand partir - des fiches pays classées par climat et centres d'intérêts en fonction de votre budget et des heures de vols souhaitées
* Notre comparateur de billets d'avion qui vous permet de trouver les meilleurs tarifs ainsi que les meilleurs aéroports de départ et d'arrivée en fonction d'une destination
* Nos autres comparateurs pour vos séjours, hôtels et location de véhicules.

Bon vent et belles découvertes !

Emmanuelle et Gilles

Toutes les photos de Thaïlande...