Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Maroc

Maroc

Marrakech et le Haut Atlas

Pour ce voyage, le choix de la destination s'est fait au gré des offres "dernière minute" proposées sur internet. Une semaine avant notre départ, nous ne savions donc pas encore où nos pas nous mèneraient !

En dehors des vols aller/retour France-Maroc et d'une voiture de location, nous n'avions rien réservé à l'avance.

Nous sommes partis munis du livre "Le Guide du Routard".

Notre itinéraire

LES NUITS LES VISITES
1 nuit à Marrakech Marrakech - Jema El Fna
1 nuit à Aït-Ben-Haddou Ksar d'Aït-Benhaddou
2 nuits près des Gorges de Dadès Skoura - Gorges de Dadès - Vallée des doigts de singe
1 nuit à Aït-Ben-Haddou Ksar d'Aït-Benhaddou
2 nuits à Marrakech Marrakech

Aller au Maroc

Le vol aller, d'une durée totale de 3h30, s'est effectué avec la compagnie "Atlas Blue" (191 EUR TTC A/R par personne) au départ de l'aéroport de Mulhouse-Bâle.

Comment rejoindre le Maroc

Avec son propre véhicule :
Rejoindre le Maroc avec un véhicule depuis la France nécessite d'emprunter un ferry pour traverser la mer Méditerranée. Les traversées proposées sont multiples, au départ de la France ou de l'Espagne. Il faut prendre en considération le temps dont vous disposez ; rouler jusqu'à l'extrême Sud de l'Espagne prend du temps (2 jours minimum) et a un certain coût (péage, carburant et hébergement), mais permet de réduire le coût du ferry avec seulement 1h de navigation. Un trajet en ferry depuis la France sera plus onéreux, (quoiqu'il faut bien calculer entre péage+carburant ou ferry), mais moins fatiguant (compter, en revanche, presque 2 jours de navigation).
Il n'y a aucune difficulté pour rejoindre l'Espagne avec son propre véhicule étant donné que l'Espagne se trouve dans l'UE (Union Européenne) et fait partie de l'espace de Schengen (libre circulation des personnes). Les assurances automobiles souscrites en France sont en général valables sur le territoire espagnol. Pour la rentrée au Maroc, c'est un peu plus compliqué et cela prend un peu de temps (papiers à remplir) ! Concernant l'assurance automobile, il suffit de vérifier votre carte verte (le code "MA" ne doit pas être rayé) ou de contacter votre compagnie d'assurance. Il est impératif d'effectuer cette vérification avant votre départ, car si votre véhicule n'est pas assuré sur le territoire marocain, vous ne passerez pas la frontière !
En 2011, lors d'un second voyage, nous avons justement choisi de rejoindre le Maroc par la route en camping-car...

En avion :
Bien entendu, il est possible de rejoindre le Maroc beaucoup plus rapidement et à des tarifs avantageux grâce à quelques compagnies aériennes low-cost. Il suffit de réserver un billet d'avion à destination de l'une des grandes villes du Maroc, comme par exemple Marrakech, Casablanca, Agadir, Oudja, Fès ou encore Rabat. Pour en savoir plus sur les prix actuels, vous pouvez consulter la page suivante pour effectuer une recherche d'un billet d'avion (méthode unique pour comparer des milliers de vols sur une ou plusieurs dates) ou encore utiliser la recherche rapide ci-dessous :

Passeport dans tous les cas :
Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire. Un passeport suffit pour avoir un droit de séjour au Maroc d'une durée de 3 mois (gratuit). Que ce soit par la route, par la mer ou par les airs, il est nécessaire d'avoir un passeport.
Toutefois, exceptionnellement, les touristes voyageant en groupe avec une agence de voyage, pourront être acceptés avec simplement une carte d'identité, même si un passeport reste préférable ! Information actualisée en 2012 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères


Marrakech

Nous atterrissons à Marrakech à 11h45, avec un décalage horaire de 2h en moins par rapport à la France.

En sortant de l'aéroport, nous nous faisons accoster par les chauffeurs de taxi qui souhaitent nous véhiculer. Nous déclinons gentiment leurs offres puisque nous préférons prendre le bus dont l'arrêt est situé à moins d'1 kilomètre de là. Nous marchons avec nos gros sacs à dos sous un soleil de plomb et l'ombre des quelques palmiers qui bordent la route est la bienvenue !
(en sortant de l'aéroport, prendre la route principale par la gauche jusqu'au bout de la route, puis prendre à droite sur encore 100 m, l'arrêt se trouve sur le côté gauche de la route ; il n'y a pas d'indication de l'arrêt de bus, mais les marocains se feront un plaisir de vous indiquer l'endroit exact).

A cette heure de la journée, il y a peu de monde dans les rues ; les habitants préfèrent goûter à la fraîcheur de leur habitation et cela se comprend aisément ! Nous attendons une vingtaine de minutes avant de voir arriver le bus qui rejoint la place Jema El Fna (0,30 EUR par pers. ; Jema El Fna est le terminus).

Le bus nous dépose à quelques dizaines de mètres de la célèbre place Jema El Fna (10 mn). Située au cœur de la médina, cette immense place est l'un des symboles de Marrakech ! Point central de rencontres, de détente ou de commerce, l'on y côtoie aussi bien des charmeurs de serpents, des tatoueurs au henné que des musiciens, ou encore des commerçants qui vendent diverses variétés de produits comme des amandes, des fruits, des épices, ou encore ces magnifiques lampes et lanternes au charme oriental...

Mais il nous faut trouver un hébergement pour la nuit et nous nous lançons donc à sa recherche. Nous nous posons à l'Hôtel "Sindi Sud".

Où dormir à Marrakech

Hébergements situés dans le centre de Marrakech où nous avons logé :

  • "Hotel Sindi Sud", où nous avons logé (très propre ; murs de la chambre en carrelage ; quartier bruyant jusqu'à minuit ; tél. 212 (0) 24 44 33 37 ; @ ; )
  • "Dar Youssef", où nous avons logé (propriétaires sympas ; quartier bruyant jusqu'à minuit)

Voici quelques hébergements autour de Marrakech que nous avons visités lors d'un second voyage en 2011 :

  • "Manzil La Tortue", où nous avons logé (somptueux hébergements et terrain de camping ; magnifique piscine ; beau jardin ; emplacements de camping bien conçus ; au calme ; un camping haut de gamme d'une propreté impeccable ; restaurant ; accueil chaleureux ; tenu par Pascale et André, un couple de français et leurs enfants ; 13 EUR (150 MAD) la place de camping ; propose des hébergements : superbes chambres ou sous tente avec tout le confort d'une chambre ; situé à 13 km du centre de Marrakech ; sur la route N9, prendre la piste , un panneau l'indique, puis bien suivre les panneaux sur environ 2,5 km ; tél. 06 61 95 55 17 ; @ ; ; propose également de la location de camping-cars ; organise des visites)
  • "Kasbah Caracalla", où nous avons logé (situé à 27 km au sud de Marrakech ou de l'aéroport ; sur la route P2017, prendre la piste vers l'Ouest , puis rouler durant 2,5 km de piste, facile en voiture, mais difficile avec un camping-car ; ; 95 EUR la chambre en demi-pension ; au calme absolu ; magnifique vue sur l'Atlas ; belle piscine, mais froide en cette saison (avril) ; ; réservé par OUI.sncf)
  • "Les Terres M'Barka", où nous avons logé (hôtel de charme ; très propre ; chambre avec terrasse individuelle ; piscine ; ferme à animaux ; au calme ; 67 EUR la chambre double avec petit déjeuner ; restaurant ; terrasse ; bar ; situé à 20 km au sud de Marrakech ; sur la route P2009, prendre la piste vers l'Ouest , puis rouler durant 6 km de piste, facile avec une voiture, difficile mais faisable avec un camping-car ; ; ; réservé par OUI.sncf)
  • "Le Relais de Marrakech", où nous avons logé (auberge-camping ; dispose de chambres en dur (de 39 à 78 EUR), de tentes (de 21 à 43 EUR) et d'emplacements de camping (10 EUR) ; assez cher pour la qualité offerte ; lieu très fréquenté ; piscine ; restaurant ; situé à 13 km du centre de Marrakech ; rejoindre tout d'abord l'embranchement suivant , il reste ensuite 2 km à parcourir : emprunter la petite route en direction du nord qui traverse un village puis se transforme en piste, tout en suivant les panneaux car la piste bifurque à droite ; ; )

Il existe bien entendu de nombreux autres hébergements ou riads à Marrakech et alentours.

Nous partons ensuite changer de l'argent dans un bureau de change que nous trouvons à proximité de l'hôtel. Puis nous nous baladons autour de la place Jema El Fna. De superbes jardins ornent les rues de la ville et le majestueux minaret de la mosquée avoisinante surplombe la ville de toute sa hauteur !

Vers 18h, nous dinons "Chez Chegrouni" (5 EUR le couscous ou le tajine à la viande ; bon ; terrasse avec vue sur la place). Avant de nous coucher, nous nous promenons à nouveau sur la place qui, cette fois, est noire de monde et sur laquelle sont installés une multitude d'étals ("bouiboui") qui servent toutes sortes de plats traditionnels (plus de détail).

Dépenses de la journée : 15 EUR/pers.
(transport, dîner, hébergement)

Le lendemain, réveil à 7h. Nous partons à pied (2h de marche) jusqu'à l'agence de location Avis auprès de laquelle nous avons réservé une voiture (situé sur l'avenue Mohammed V ; une Renault Logan réservée depuis la France par un courtier (voir page Voitures) à 226 EUR pour 5 jours). Après plus d'une heure de démarches administratives qui tirent en longueur, nous prenons enfin la route !

Plus de photos...

Haut Atlas

Nous quittons Marrakech vers 10h et roulons, au volant de notre Renault Logan rutilante, en direction de Ouarzazate. Quelques kilomètres plus loin, nous rentrons dans le Haut Atlas. Cette majestueuse chaîne de montagne, qui appartient au massif de l'Atlas, est le point culminant du Maroc (le Toubkal à 4 165 m). Les paysages, tout d'abord verdoyants, deviennent de plus en plus arides. C'est tellement beau que nous nous arrêtons à chaque virage et chaque village pour admirer ce superbe paysage ! Lorsque nous nous arrêtons, les habitants viennent nous voir avec curiosité ! En fait, nous voyons surtout des vieillards ainsi que de jeunes enfants. Les femmes restent éloignées, cachées derrière leur voile... Peu de touristes doivent s'arrêter dans ces villages ! Nous passons un col à 2 260 m d'altitude et malheureusement, le ciel se couvre tout juste après !

Attention au "Coup de la panne"

Nous avions entendu parler de cette pratique qui est apparemment très courante au Maroc... mais nous ne nous doutions pas que nous y serions confrontés !!!
Le scénario, très simple, est le suivant : 2-3 marocains, assis sur le bas côté de la route, auprès d'une voiture qui semble en panne (preuve en est le capot du véhicule grand ouvert !) vous accostent (vous êtes généralement vous-même en voiture) pour vous demander de remettre un petit mot à une adresse bien précise (en fait, à l'endroit même où vous aviez l'intention d'aller !) tout en vous remerciant chaleureusement pour ce service ! Cette adresse est sensée être celle d'amis qui sont à même de pouvoir venir les secourir ! Nous jouons le jeu... peut-être la panne est-elle réelle !!??!! Nous demandons donc notre chemin pour parvenir à cette adresse (dans Aït-Ben-Haddou) et nous remettons notre mot aux destinataires qui nous accueillent chaleureusement. Pour nous remercier, ils nous indiquent un hôtel appartenant à un ami et qui nous fera un prix défiant toute concurrence si nous venons de leur part. Nous constatons à notre arrivée, qu'une chambre est déjà réservée pour 3 personnes dans l'hôtel qui nous a été conseillé, chambre que nous avons évidemment fuit !!! Ces rabatteurs sont très bien organisés et vous orientent vers un hébergement potentiel moyennant une belle commission qui leur sera versée et qui ne manquera pas d'être grevée, au préalable, sur le prix de votre chambre !

Plus de photos...

Aït-Ben-Haddou

30 km avant Ouarzazate, nous partons vers la gauche sur une petite route jusqu'à Aït-Ben-Haddou (ou Aït-Benhaddou).

Nous nous posons dans une chambre de l' "Auberge Etoile Filante d'Or" tandis que Dominique opte cette nuit pour la terrasse.
(9 EUR la chambre pour 2 pers. ; douche et toilette ; 2 EUR pour dormir sur la terrasse ; odeur forte dans certaines chambres ; service moyen ; à notre départ, un gardien essayera de nous faire payer le soi-disant parking gardé !).

Dormir sur une terrasse

Au Maroc, nombreux sont les hébergements qui proposent de dormir sur la terrasse pour 1 à 3 EUR. Un bon moyen pour voyager à moindre coût !

Mais avant la tombée de la nuit, nous profitons d'abord de l'attrait principal de cette ville : le Ksar d'Aït-Benhaddou (ou Ksour d'Aït-Benhaddou) qui renferme de nombreuses kasbahs (ou casbahs).

Ksar, Ksour et Kasbah

Dans le centre et le sud marocain, on peut encore admirer de nombreuses kasbahs. Il s'agit d'anciennes constructions fortifiées en terre. Certaines tiennent encore debout grâce à des programmes de conservation, d'autres ont complètement disparu. Celles d'Aït-Benhaddou sont protégées par l'Unesco.
Un ensemble de kasbah (ou casbah) forme un ksar (ou ksour) qui signifie "village".

Ne surtout pas rater ce site classé patrimoine de l'humanité par l'Unesco ! Le lieu est resté tellement authentique que plusieurs tournages de films s'y sont déroulés.

Nous devons tout d'abord traverser une oued (rivière). Pour ne pas être importunés par les faux guides ou les faux caissiers, nous passons par la droite du site, puisque l'entrée est normalement gratuite !

Ce panorama exceptionnel, dans lequel se dressent ces superbes mais fragiles bâtisses dont la couleur ocre se fond dans le bleu azur du ciel, nous laisse béat d'admiration !
A l'intérieur, un véritable labyrinthe nous attend... Quelques maisons sont toujours habitées et certains propriétaires nous proposent une visite moyennant quelques piécettes.

Le hasard (qui fait bien les choses !) nous permet d'assister à une cérémonie donnée à l'attention de la femme du président du Chili qui arrive juste à ce moment-là !
Les femmes marocaines lancent en cœur leur cri typique pour lui souhaiter la bienvenue ! Tandis qu'elles entonnent les chants traditionnels, les hommes rythment leurs paroles au son de leurs instruments qui vibrent sous leurs doigts habiles.

Quel moment intense ! C'est à regret que nous quittons ce lieu en fin d'après-midi...

Le soir, nous dinons à l' "Auberge Restaurant-Cafe Fodoud" (bon et copieux couscous à 3 EUR/pers. ; familiale ; propose des chambres sympa et très propres pour 6 EUR la chambre pour 3 pers. ; Tél. 024 88 25 06 ; si vous indiquez que vous venez de la part de PartirOu.com, vous serez servis comme des rois) !

Dépenses de la journée : 37 EUR/pers.
(voiture, essence, repas, hébergement)

Réveil le lendemain matin à 6h45. Petit déjeuner à notre hébergement (jus d'orange, boisson chaude, pain, beurre, miel et confiture ; avec en prime, une fourmi géante dans mon chocolat chaud !). En partant, un soi-disant gardien tente de nous faire payer notre place de parking !

Où dormir à Aït-Ben-Haddou

Voici quelques hébergements que nous avons visités :

  • "Riad Maktoub", où nous avons logé en 2006 (excellent accueil) et revisité en 2011 (de 45 à 90 EUR par chambre double avec petit-déjeuner ; hôtel de charme décoré avec beaucoup de goût à la mode berbère ; quelques chambres avec salon et cheminée et climatisation si besoin ; lors de notre dernier passage en 2011, une piscine a été construite et les chambres ont été complètement rénovées ; www ; )
  • "La Rose du Sable" (26 EUR la chambre double avec petit-déjeuner ; climatisation ; piscine ; possibilité de camper sur le toit ; www ; )
  • "Auberge Etoile Filante d'Or", où nous avons logé en 2006 et revisité en 2011 (35 EUR par chambre double avec petit-déjeuner ; depuis notre 1er passage en 2006, plusieurs gérants se sont succédés, dont Hind et Aurélien rencontrés en 2011 lors de notre dernière visite de l'hébergement. En 2012, c'est au tour de Nadia et Christian de gérer le lieu ; )
  • "Defat Kasbah", où nous avons logé en 2011 (chambres d'hôtes et camping ; belles chambres ; très propre ; chambre 24 EUR pour 2 pers. avec petit-déjeuner ; bon accueil ; places de camping boueuses en cas de forte pluie ; attention à l'accès pour les camping-cars, il faut passer sous un porche (notre camping-car fait 3 m de large et nous sommes passés facilement) ; place de camping à 7 EUR ; restaurant et salon chaleureux ; bonne cuisine ; piscine ; situé au village Tamdaght et à 3 km d'Aït-Ben-Haddou ; ; )

Il existe bien entendu de nombreux autres hébergements.

Nous roulons un peu plus loin (à 6 km précisément) jusqu'au village de Tamdaght où se trouve également une superbe kasbah. Malheureusement nous ne pouvons la visiter car un film semble s'y tourner. Nous rebroussons donc chemin, pour rejoindre Ouarzazate, puis Skoura.

Plus de photos...

Skoura

Un kilomètre avant Skoura, nous nous arrêtons près d'une grande palmeraie dans laquelle sont construites plusieurs kasbah ; avec, en toile de fond, les sommets enneigés de l'Atlas, la vue qui s'offre à nos yeux est grandiose !

Au centre de Skoura, nous faisons quelques achats (des fruits notamment) dans un souk très local ! Parfois sur des étals, parfois à même le sol sur une grande bâche, les oranges, choux verts, piments, carottes, pommes de terres, navets et autres fruits et légumes côtoient les épices qui elles-mêmes côtoient les amphores et plats à tajine en terre cuite ou autres casseroles en alu...
On trouve de tout et du son de leur voix, les marchands scandent leur offres promotionnelles pour attirer la clientèle...

Plus de photos...

Où dormir à Skoura

Voici un hébergement où nous avons logé lors de autre voyage réalisé en 2011 :

  • "Auberge-Camping "Amerhidil", où nous avons logé (très belles chambres, spacieuses, propres et neuves, avec toilettes, salle de bain et douche chaude à 35 EUR pour 2 pers. ; grand camping peu ombragé pour l'instant à 3 EUR l'emplacement pour 2 pers. sans électricité et 2 EUR de plus pour avoir l'électricité ; sanitaires du camping sommaires ; aire de service fonctionnelle ; restaurant avec bonne cuisine familiale ; petit déjeuner à 3 EUR/pers. ; propriétaire extrêmement sympathique et attentionné ; au calme ; situé à côté de la palmeraie, non loin de la rivière, à 600 m de la Kasbah Amerhidil (à rejoindre à pied), à 400 m de la route, et à 2,5 km de Skoura ; ; )

Il existe bien entendu de nombreux autres hébergements.

Gorges de Dadès

Nous continuons notre route jusqu'à Boumalne-Dadès.

A Boumalne-Dadès, nous quittons la route principale en empruntant une plus petite route vers la gauche en direction des gorges de Dadès. A partir de là, la route est bien plus encaissée et offre un panorama avec de magnifiques couleurs ! Nous traversons plusieurs villages typiques et passons à côté de plusieurs ksour avec des kasbahs. Nous sommes tout près de la vallée des doigts de singe que nous explorerons le lendemain.

Nous nous posons 6 km avant les gorges, à l'Hôtel "La Gazelle du Dadès".

Où dormir dans la vallée de Dadès

Voici quelques hébergements que nous avons visités et qui sont éparpillés tout le long de la vallée de Dadès (du sud au nord de la vallée) :

  • "Pattes de Singes", visité en 2011 (auberge-camping ; chambre très sommaire sans salle de bain à 4,50 EUR ; petit camping simple ; emplacement de camping à 3,50 EUR pour 2 pers. sans électricité ; 1 EUR de plus pour l'électricité ; superbe vue, car situé juste en face des rochers de la vallée des doigts de singes ; se trouve à 17 km après l'intersection N10/R704 à Boumalne-Dadès ; ; )
  • "Gazelle du Dadès", où nous avons logé en 2006 et revisité en 2011 (de 12 à 20 EUR la chambre pour 2 pers. ; très propre ; douche et toilettes ; accueil agréable ; soirée animée au restaurant ; très bon rapport/qualité prix ; patron typiquement marocain, sympathique et attentionné, qui passe toujours vérifier si tout va bien ; beaucoup de personnel ; possibilité de dormir sur la terrasse ou de faire du camping pour 2,50 EUR/pers. ; se trouve à 27 km après l'intersection N10/R704 à Boumalne-Dadès ; possibilité de faire une petite randonnée dans une petite gorge située presque en face de l'hôtel, si le petit pont en bois est toujours là ; ; )
  • "Kasbah de la Vallée", visité en 2011 (situé à côté de "Gazelle du Dadès" ; 25 EUR la chambre double avec petit déjeuner)
  • "Berbère de la Montagne", où nous avons logé en 2011 (hôtel-camping ; belles chambres ; chauffage (souvent nécessaire, car situé à environ 1700 m d'altitude) ; 30 EUR la chambre sans salle de bain en demi-pension et 49 EUR la chambre double avec salle de bain en demi-pension ; camping avec emplacements ombragés ; sanitaires du camping moyens ; restaurant ; belle terrasse ; pas de WiFi ; pas de réception du réseau Inwi pour Internet ; accueil moyen ; se situe juste après la partie étroite des gorges du Dadès et à 33 km après l'intersection N10/R704 à Boumalne-Dadès ; ; www ; )

Il existe bien entendu d'autres hébergements dans la vallée.

Comme nous avons encore un peu de temps avant la fin de la journée, nous nous promenons dans une petite gorge quasiment en face de l'hôtel ; nous commençons par traverser un petit pont mais malheureusement de grosses gouttes de pluie se mettent à tomber ! Nous rebroussons rapidement chemin pour finalement décider de prendre la voiture.

Climat au Maroc

Le climat du Maroc est plutôt sec durant toute l'année, en-dehors des côtes où il y pleut un peu durant les mois d'hiver (de novembre à mars), une quantité égale à la pluie que nous avons en France durant les même mois. L'Atlas et l'Est de l'Atlas sont très secs tout au long de l'année. Concernant la température, étant donné la latitude du Maroc, il y fait plus chaud qu'en France. En été, cela peut être même insupportable. Sur la côte Atlantique, la température toujours fraîche de la mer viendra baisser la température de l'air, il y fera donc à peine plus chaud que chez nous dans le sud de la France. En revanche, pour le reste du pays, c'est la canicule en été ! A l'Est de l'Atlas et malgré les 1000 m d'altitude, la température dépassera certainement les 40°C. En hiver, l'Atlas est froid et même propice à la pratique du ski alpin, avec tout ce que cela implique : routes enneigées, cols fermés (souvent partiellement), etc.. Quant à la côte en hiver, la température reste tempérée. Le Maroc se visite donc toute l'année mais il est tout de même préférable de choisir une période selon l'endroit visitée. Pour davantage de précision sur le climat, vous pouvez consulter notre fiche climat du Maroc, détaillée selon la région.

Nous traversons tout d'abord un petit col avec une route en lacets assez impressionnante, puis après 6 km, nous arrivons dans les gorges. Malheureusement, dehors c'est le déluge et nous pouvons difficilement quitter la voiture !

A 18h, nous sommes de retour à l'hôtel. Comme nous avons choisi la demi-pension, nous attendons le dîner dans la belle salle du restaurant.

Au diner, nous commençons par un hors d'œuvre composé de légumes, puis un excellent couscous (mais peu de viande) et pour le dessert, des rondelles d'orange à la cannelle. Délicieux ! Après le repas, la soirée continue au son du "djembe" (type de tambour) qui rythme la danse du ventre. Et bien entendu, nous sommes vivement conviés à participer !!! Le serveur, qui a terminé son service, se métamorphose en musicien expert qui s'avère être un excellent professeur ! Au bout de quelques minutes d'apprentissage puis d'échauffement, nous nous mettons tous à tambouriner en rythme le "djembe" de nos mains...

Nous passons une excellente soirée et nous nous couchons peu avant 23h. La nuit sera calme et reposante...

Dépenses de la journée : 30 EUR/pers.
(voiture, essence, repas, hébergement)

Réveil ce matin vers 8h, puis petit déjeuner (compris dans la demi-pension ; pain, beurre, confiture, thé et jus d'orange). Nous partons en voiture jusqu'à la vallée des doigts de singe (ou la vallée des corps humains). Nous garons la voiture au niveau de l'auberge "Miguirne" (à mi-chemin entre notre hébergement et Boumalne-Dadès ; à 14 km de notre hébergement ; à 13 km de Boumalne-Dadès). De là, nous descendons au fond de la vallée et remontons l'oued (cours d'eau) vers la vallée des doigts de singe et ce, jusqu'à la falaise de Tamalt (2h de marche aller).

L'itinéraire est superbe ! Au début, nous avons la possibilité de nous diriger vers la droite dans la gorge de Sidi-Boubkar, mais comme il y a trop d'eau en ce moment, nous laissons tomber cette idée. Nous nous contentons donc de la vallée.

Nous traversons tout d'abord une vallée cultivée, calme et ombragée. Les milliers de coquelicots qui fleurissent dans les champs, ajoutent une touche "rouge flamboyant" à ces paysages déjà superbes ! Des enfants du village voisin nous accompagnent un bout de chemin. Nous essayons de communiquer avec les quelques mots d'arabe que nous connaissons mais surtout par signes et ceux-ci s'en amusent beaucoup ! La vallée des doigts de singe est splendide et la forme des rochers ressemble effectivement à des mains d'hommes ou de singes ! Nous marchons sous un soleil de plomb pour commencer, puis sous la pluie et pour finir, sous un orage accompagné de grêle !

Dominique se porte volontaire pour chercher la voiture, tandis qu'Emmanuelle et moi continuons la balade sous la grêle et essayant de nous abriter tant bien que mal ! Nous remontons tous les deux au niveau de la falaise de Tamalt pour rejoindre Dominique et la voiture. Nous rentrons ensuite à l'hôtel et passons l'après-midi à flâner, à jouer aux cartes et à nous reposer, puisque dehors, c'est le déluge.

Plus de photos...

Pour le dîner (qui débute à 20h) nous avons droit à une spécialité cuite dans un plat à tajine (très bon !). Nous terminons notre soirée, comme le soir précédent (musique, danse, ...) avant de nous coucher vers 22h.

Dépenses de la journée : 34 EUR/pers.
(voiture, essence, repas, hébergement)

Aujourd'hui, réveil à 7h30. Après notre petit déjeuner, nous quittons notre hébergement et repartons en voiture pour entamer le retour vers Marrakech.

Nous redescendons toute la vallée jusqu'au village de Boumalne-du-Dadès. Cette fois, nous entrons dans le centre de la ville où se trouve un souk (tous les vendredis ; depuis, ce souk ne se déroule plus au centre de la ville comme auparavant, mais à l'extérieur de la ville, sur la route en direction de Tinerhir ). La vue du haut de la ville est superbe. De plus, le ciel se dégage enfin !

Plus de photos...

Ouarzazate

Nous reprenons la route et refaisons une halte à la palmeraie de Skoura, avant d'arriver à Ouarzazate.

A Ouarzazate, nous nous promenons un peu autour d'une belle kasbah, goutons aux pâtisseries marocaines et terminons au restaurant pour manger un bon couscous royal au "Obelix" (cadre au décors égyptien ; propre ; très bon ; menu à 10 EUR).

Où dormir à Ouarzazate

Aït-Ben-Haddou

Nous repartons ensuite à Aït-Ben-Haddou (ou Aït-Benhaddou) et y arrivons de nuit. Nous cherchons, ici aussi un hébergement pour la nuit. Nous nous posons finalement au "Riad Maktoub" (de 18 à 55 EUR la chambre ; construite avec charme tout en terre ; très jolie ; douche ; toilettes ; certaines chambres avec cheminée, climatisation et salon ; gérant attentionné et serviable ; superbe livre d'or ; si vous indiquez que vous venez de la part de PartirOu.com, vous serez aussi servis comme des rois ; organise des treks). Dominique dormira dans le restaurant de l'hôtel pour quelques Euro.


Hébergement "Riad Maktoub"
Où dormir à Aït-Ben-Haddou

voir l'encadré en haut de page : Hébergements à Aït-Ben-Haddou

Dépenses de la journée : 47 EUR/pers.
(voiture, essence, repas, hébergement)

Ce matin, nous nous réveillons un peu plus tard car il est déjà 9h ! Dehors, il fait beau et chaud ! Nous visitons pour la deuxième fois le magnifique ksar d'Aït-Benhaddou.

Plus de photos...

Vers 11h30, nous reprenons la route pour Marrakech et décidément, le temps se couvre à nouveau ! La route est vraiment belle. Nous pique-niquons juste après le col.

Marrakech

Vers 18h, nous retrouvons Marrakech et les embouteillages de la ville. Découragés par la circulation et la difficulté de trouver un parking, nous décidons de rendre la voiture dès ce soir, au lieu du lendemain matin. Je dépose donc Emmanuelle et Dominique au niveau de la place Jema El Fna. C'est donc seul, que je vais rendre la voiture chez Avis qui me facturera quelques litres d'essence supplémentaires, soi-disant manquants (!) à 1,40 EUR le litre d'essence !!! Soit un total de 11 EUR à payer en plus !!! J'avais portant bien remis à niveau l'essence, mais bon... il n'y avait aucune discussion possible ! Je mets ensuite plus d'une heure pour rejoindre à pied Emmanuelle et Dominique car inutile de prendre le bus : la route est complètement saturée !

Stationner à Marrakech

Stationner au centre de Marrakech n'est pas chose aisée ! De petits parkings intérieurs existent mais ils sont tellement petits que les véhicules sont entassés ce qui vous oblige à laisser les clés du véhicule au gardien du parking afin qu'il puisse le déplacer si besoin. D'autres parkings extérieurs existent et sont pris d'assaut ! Il faut dans tout les cas suivre les instructions des gardiens pour savoir où se garer. Pour trouver un parking, c'est relativement facile, car très rapidement, des rabatteurs à deux-roues accostent les touristes motorisés perdus et proposent de les emmener jusqu'au parking le plus proche et normalement adapté au véhicule. Voici quelques points GPS de parkings repérés en 2011 : à côté du jardin de la Koutoubia ; à côté du casino de la Mamounia. Pour information, ces 2 parkings extérieurs sont utilisables par les camping-cars qui peuvent y passer la nuit.

Une fois sur la place de Jema El Fna, nous partons tous les 3 à la recherche d'un hébergement. Ce soir, pas de chance, tout à l'air complet ! Les seules chambres encore disponibles sont à des prix exorbitants. Mais il y a l'alternative de dormir sur la terrasse. Nous optons pour la terrasse de l'hôtel "Dar Youssef".

Où dormir à Marrakech

voir l'encadré en haut de page : Hébergements à Marrakech

Nous dinons sur la place Jema El Fna, qui vers 18h se rempli de stands "bouiboui" qui proposent toutes sortes de spécialités à manger (escargots, keftas, brochettes, poissons, légumes, desserts, boissons, fruits, ...). Nous commençons par observer chaque stand en passant d'allée en allée. Les rabatteurs nous invitent à nous asseoir tout en ventant les mérites de LEUR chef cuisinier !!! Nous jouons le jeu et, avec le sourire, leur disons que, peut-être, nous viendrons ! Il faut en effet bien choisir le stand, car tous les stands ne proposent pas la même chose. C'est en tout cas une expérience unique dont profitent principalement les familles marocaines qui sont de sortie puisque nous avons pu constater qu'il y avait très peu de touristes attablés !.

Plats proposés sur la place Jema El Fna
  • accueil par du pain et une salade de tomates (5 MAD = 0,46 EUR)
  • petite assiette d'olives, d'aubergines ou de poivrons (5 MAD = 0,46 EUR)
  • petite salade mixte (5 MAD = 0,46 EUR)
  • galette de pommes de terre (1 pièce = 5 MAD = 0,46 EUR)
  • kefta (boulettes de viande hachée ; 6 pièces = 25 MAD = 2,30 EUR)
  • tajine à la viande (25 MAD = 2,30 EUR)
  • pastilla (feuilleté au poulet ou au pigeon ; 25 MAD = 2,30 EUR; très bon);
  • escargots
  • soupe d'escargots
  • sandwich aux œufs, fromage et huile
  • abats de viandes
  • desserts aux épices
  • thé aux épices (1,50 MAD = 0,14 EUR ; cannelle, gingembre, clou girofle, ... ; délicieux !)
  • coca 25 cl. (5 MAD = 0,46 EUR)
  • ...

Nous goutons avec plaisir diverses spécialités sur différents stands. Attention à bien vérifier la note, car à chaque coup, il y avait une erreur !


Sur la place Jema El Fna

Certains stands ne proposent que du thé aux épices... cannelle, orange, clou de girofle... ce breuvage nous fait un peu penser au vin chaud de Noël de chez nous (en Alsace) ! un régal pour l'odorat, c'est délicieux... nous apprécions tellement que prendrons au moins une 10zaine de verres ! Fort heureusement nous n'avons eu aucun mal à dormir après cela !

Nous terminons notre soirée en faisant un passage obligé dans l'une des plus célèbres pâtisseries de la ville, la "Pâtisserie des Princes", non loin de la place, pour manger des pâtisseries marocaines (12 EUR le kg), puis une glace (grand cône avec 2 boules à 1,50 EUR) !

Vers 23h, nous rentrons nous coucher. Le début de la nuit est un peu bruyante, puisque nous dormons sur la terrasse de l'hôtel et que nous avons des voisins espagnols ! A 4h30 du matin, c'est la prière qui nous réveille !!

Dépenses de la journée : 34 EUR/pers.
(voiture, essence, repas, hébergement)

Nous nous levons vers 9h et prenons notre petit déjeuner sur la terrasse, autrement dit, à côté de notre lit (2 EUR ; copieux ; crêpe, croissant, pain, jus d'orange, thé ou autre boisson).

Aujourd'hui, nous nous baladons dans Marrakech. Emmanuelle et moi, sommes un peu barbouillés. Nous arrivons tout de même à manger ce midi, pour moi un Shawarma au poulet (viande, légumes et sauce enroulé dans un pain plat) et pour Emmanuelle et Dominique, un couscous aux légumes au "Chic Kosybar" (situé sur la place des Ferblantiers, prêt du palais El-Badi ; excellent ; cadre chic ; plus cher qu'ailleurs). Dans la rue, nous goûtons au jus de canne (délicieux !).

Nous déambulons dans les ruelles de la ville avec l'espoir d'apercevoir, derrière une porte entr'ouverte, l'une des célèbres Riads qui fait la notoriété de Marrakech www. Cachés derrière les murs des ruelles de la médina et organisés autour d'un patio intérieur, ces superbes jardins sont richement décorés de céramiques colorées aux motifs géométriques et de plâtre habilement sculpté.

A défaut de Riad, nous visitons le palais El-Badi (1 EUR l'entrée). Il n'y a pas grand chose à voir, mais du haut du palais, nous avons la surprise d'apercevoir de nombreuses cigognes ! Eh oui, on retrouve ici ce bel échassier, que nous avons l'habitude de voir, perché sur les toits des maisons en Alsace, puisque cet oiseau migrateur africain vient se reproduire en Europe et plus particulièrement dans l'est de la France !

Nous retournons ensuite dans les souks situés autour de la place Jema El Fna, où l'on trouve vraiment de tout ! Nous en profiterons pour nous faire un stock d'amandes, épices etc..

Pour le dîner, nous appliquons la tactique de la veille au soir, à savoir goûter les plats aux différents stands installés sur la place. Nous dégustons ainsi une pastilla, un plat marocain composé d'un feuilleté au poulet ou au pigeon (très bon). Notre vol retour étant à 4h du matin, nous décidons de ne pas prendre d'hébergement pour ces quelques heures. Et comme nous nous sentons bien sur cette place, nous passons le reste de la soirée à regarder les spectacles de rue (charmeurs de serpents, musiciens, ...). Nous discutons également avec les employés des stands (certains parlent d'ailleurs très bien le français !) qui, vers minuit, alors qu'il n'y a plus beaucoup de monde sur la place, nous invitent à boire le thé et faire causette. Nous ne ratons pas le délicieux thé aux épices ! Nous terminons notre dernière soirée au Maroc avec un délicieux thé à la menthe à la "Pâtisserie des Princes".

Plus de photos...

Vers 1h du matin, nous récupérons nos affaires laissées à l'hôtel et à 1h30, un taxi réservé par l'hôtel, nous emmène à l'aéroport (15 mn de route ; 9 EUR le taxi), puisqu'à cette heure-ci, il n'y a plus de bus (le dernier bus pour l'aéroport est à 22h30).

Dépenses de la journée : 18 EUR/pers.
(repas, taxi)


Le retour

Nous décollons à 4h du matin et atterrissons à Mulhouse/Bale à 8h45 (2h45 de vol ; décalage horaire de 2h en plus par rapport au Maroc).

Billet d'avion pour le Maroc

Nous récupérons ensuite notre voiture garée sur le parking de l'aéroport (45 EUR pour 7 jours).


Informations complémentaires

Budget

Coût total de ce voyage de 7 jours (par personne) : environ 443 EUR, dont :

Liens
Hébergements au Maroc

Données clés du voyage

Dates : du 8 au 15 avril 2006 (récit mis à jour en 2011)
Durée : 7 jours
Pays visités : Maroc
Villes visitées : Marrakech - Aït-Ben-Haddou - Skoura - Boumalne-Dadès - Ouarzazate
Sites visités : Jema El Fna - Ksar d'Aït-Benhaddou - Palmerai de Skoura - Gorges de Dadès - Vallée des doigts de singe
Hébergements : Guest House (Chez l'habitant) - Hôtel
Moyen de transports : Bus - Voiture
Nombre de personnes : 3 (ma femme Emmanuelle, ma sœur Dominique et moi Gilles)
Langue utilisée : Français - Anglais
Taux de change moyen au moment du voyage : 1 EUR (Euro) = 10,91 MAD (Dirham marocain) = 1,21 USD (Dollar américain)

Conclusion

Nous n'avons parcouru qu'une toute petite partie du Maroc et sur seulement 1 semaine. Mais après cette semaine, nous savons déjà que nous y retournerons...

Le seul point négatif : nous n'avons pas eu beaucoup de chance au niveau de la météo !

J'espère que le résumé de notre voyage vous aura fait rêvé, et qu'il vous aura peut-être donné l'envie de découvrir cette magnifique région du monde ! Si vous souhaitez d'autres précisions pour votre futur voyage n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Merci de votre intérêt, bon vent et à bientôt, j'espère, pour une nouvelle aventure !

Gilles

Toutes les photos du Maroc...