Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Philippines

Philippines

Les îles Palawan et Coron

Nous cherchions une destination où passer Noël et Nouvel An en associant la pratique du snorkeling en mer (palmes, masque et tuba) ainsi que la découverte d'un nouveau pays. La météo était également à prendre en compte. Notre choix s'est porté sur les Philippines et plus exactement sur l'île de Palawan, qui semble encore préservée du tourisme de masse.

Climat et ensoleillement

La saison des pluies, qui correspond à la saison des typhons, se termine fin novembre. Contrairement au reste des Philippines, l'île de Palawan est peu touchée par les typhons. Le moment idéal pour découvrir les Philippines débute au mois de décembre.

En décembre, le soleil se lève vers 6h et se couche vers 18h ; la température en journée est en moyenne de 38°C et l'eau de mer est à environ 30°C.

En dehors des vols aller/retour (Allemagne - Hong Kong - Philippines), nous n'avions rien réservé à l'avance.

Nous avons emporté pour ce voyage le guide "Lonely Planet".

Notre itinéraire

Plan Palawan
LES NUITS LES VISITES
2 nuits
à Coron
Village Coron - Ile de Coron : Siete Pecados - Lac Kayangan - White Sand Beach - Twin Lagoon - Lac Barracuda
6 nuits
à El Nido
Ile de Palawan : El Nido - Makinit Hot Spring - Small Lagoon - Big Lagoon - Secret Lagoon - Simizu - Seven Commandos Beach - Pangalusian - Snake Island - Grotte de Cudugnon - Pinagbuyutan - Secret Beach - Détroit de Tapiutan - Matinloc Shrine - Hidden Beach - Helicopter Island
2 nuits
à Coco Loco
Roxas - Coco Loco
2 nuits
à Cacnipa
Port Barton - Cacnipa
2 nuits
à Port Barton
Port Barton : Pamuayan - Twin Rock - Exotic Island - Albaguen Island

Aller à Palawan

Le voyage aller s'est effectué en 4 vols ; tout d'abord 2 vols Francfort-Hong Kong via Beijing d'une durée de 10h+3h (590 EUR TTC aller/retour par personne pour le trajet Francfort-Hong Kong avec la compagnie Air China). Nous avons ensuite passé 3 jours à Hong Kong avant de reprendre 2 vols pour rejoindre Busuanga via Manille (vol Hong Kong-Manille = 2 h de vol ; vol Manille-Busuanga = 1 h de vol) (198 EUR TTC aller simple par personne pour le trajet Hong Kong-Manille-Busuanga avec la compagnie Cebu Pacific Air ; pas de repas à bord, mais la possibilité d'acheter à manger).

Billet d'avion pour les Philippines

A Manille, nous devons payer une taxe supplémentaire pour les vols domestiques de 200 PHP (Peso philippin) soit environ 3 EUR.
Pour information, la taxe pour les vols internationaux (pour quitter les Philippines) s'élève à 750 PHP soit environ 11 EUR.

Visa philippin

Le visa philippin est gratuit pour les séjours aux Philippines ne dépassant pas 30 jours. Celui-ci se fera directement à votre arrivée en présentant un titre de transport "retour" (billet d'avion ou autre).
Au delà de 30 jours, il est recommandé de contacter l'ambassade des Philippines de votre pays pour signaler vos intentions et connaître les modalités d'entrée dans ce pays. Information actualisée en 2016 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères


Coron

L'île de Busuanga

La vue de l'avion en arrivant à Busuanga est grandiose (îles et lagons bleu turquoise ; il est préférable d'être assis aux sièges de gauche de l'avion).

Rejoindre l'île de Busuanga depuis Manille

Le moyen le plus rapide pour rejoindre Busuanga depuis Manille est l'avion. Plusieurs compagnies aériennes, dont "Air Philippines" et "Cebu Pacific Air" proposent des vols réguliers Manille-Busuanga. Il est également possible de faire ce trajet en Ferry "rapide" en environ 16h.

Nous atterrissons sur Busuanga, une île de l'archipel des Calamian au nord de Palawan. L'aéroport se résume à une piste d'atterrissage et un terminal de quelques mètres carrés, qui ne semble occupé qu'à l'arrivée ou au décollage d'un avion. Dehors, des dizaines de vans attendent les passagers. Nous prenons le 1er qui nous convient pour rejoindre la ville de Coron (2 EUR/personne ; 30 mn de trajet ; piste partiellement bétonnée).

Sur l'île Busuanga, les principales activités touristiques sont la plongée, la visite de l'île de Coron, les sources d'eau chaude de "Makinit Hot Spring" et la réserve "Calauit Game Preserve & Wildlife Sanctuary" qui rassemble de nombreux animaux des Philippines et d'Afrique.

Coron est la capitale de l'île, située à l'extrême sud de l'île. La ville de Coron ne doit pas être confondue avec l'île de Coron qui se trouve non loin de là.

Cette petite ville ressemble davantage à un village, avec très peu d'infrastructures touristiques. Elle semble avoir conservé son authenticité et ce, malgré quelques maisons en béton, sans charme. Le béton commence même à remplacer le bois des maisons sur pilotis. Nous cherchons à nous loger et le tour est vite fait, puisqu'il n'y a pas beaucoup de choix. Nous nous posons au "Seadive Resort" (chambres de 4 à 18 EUR ; ventilateur ; avec ou sans salle de bain ; avec ou sans climatisation).

Où dormir à Coron

Voici 2 hébergements que nous avons visités dans la ville de Coron :

  • "Seadive Resort", où nous avons logé (bâtiment en béton sur pilotis ; les murs des chambres sont en nipa (bois tressé d'une variété de palmier) et abritent quelques rats très actifs la nuit ; un hébergement réputé de Coron pour son club de plongée et son restaurant de bonne qualité ; chambres de 4 à 18 EUR ; ventilateur ; avec ou sans salle de bain ; avec ou sans climatisation ; propose des locations de kayaks monoplace et biplace, du matériel de snorkeling et de plongée, etc. ; organise des tours de bateau pour plonger, snorkeler ou visiter les alentours ; ; www)
  • "Krystal Lodge" (petits cottages typiques en bois sur pilotis, à partir de 15 EUR ; chambres sommaires plus économiques)

Il y a bien entendu d'autres hébergements et pour tous les budgets. Certains hébergements sont à l'extérieur de la ville, d'autres se trouvent sur les îles alentours. Certaines agences locales à Coron proposent de découvrir sur photo les hébergements distants et vous y amènent ensuite par la route ou par la mer.

En fin d'après-midi, nous flânons dans le village. Nous sillonnons les pontons de bois qui relient les maisons sur pilotis. Les adultes et les enfants que nous croisons sont très souriants et nous saluent d'un "hello", en engageant parfois la conversation. Ils semblent amusés de nous voir ainsi déambuler dans leur lieu de vie. La langue officielle des Philippines est l'anglais, ce qui facilite les échanges ; mais il existe également des dialectes philippins selon les régions. Nous constatons que les gens vivent très sommairement, avec le strict minimum.

Plus de photos de la ville de Coron...

Nous dînons au "Seadive Resort" (belle terrasse sur pilotis ; très bonne cuisine ; environ 3 EUR un plat et 5,50 EUR un repas complet) et goûtons aux crabes (délicieux). Nous sommes contents de ne trouver ici aucun moustique !

Notre nuit sera "bercée" par les cris et la course poursuite des rats dans les murs creux des chambres !

Dépenses de cette fin de journée : 18 EUR/pers.
(taxe, van, dîner, boissons, hébergement)

L'île de Coron

L'île de Coron se protège du tourisme de masse en interdisant aux touristes d'y passer la nuit. La vue que l'on a de cette île, depuis la ville de Coron, sur l'île Busuanga, est de toute beauté. Nous rappelons que l'île de Coron n'est pas à confondre avec la ville de Coron qui se trouve sur l'île Busuanga.

Après un petit déjeuner au Seadive, nous retrouvons le sympathique Edmond, rencontré la veille lors de notre balade, avec qui nous avons négocié un tour en mer (Edmond est un ex-pêcheur qui possède maintenant une agence ; Edmond Decena ; @ ; tél. 09109547450).

Nous nous apprêtons donc à partir pour l'île de Coron en bangka (bateau typique philippin).

Rejoindre l'île de Coron en bangka

Le plus simple pour rejoindre l'île de Coron est de partir en bangka (bateau typique philippin) depuis la ville de Coron située sur l'île Busuanga. Des agences ou pêcheurs proposeront de vous y emmener pour un prix moyen de 22 EUR la petite bangka, qu'il est possible de partager jusqu'à 6 personnes (=nombre de place dans le bateau). Ce tarif prévoit 5 à 6 stops (dont certains pour du snorkeling) + la visite de l'île de Coron. Un ou deux pêcheurs peuvent mener la bangka. Le repas de midi est souvent compris dans le prix ; il est préparé sur l'île par le capitaine lui même et est composé de poisson grillé, légumes, riz et fruits (repas standards, quelque soit la bangka) au prix de 2 EUR par personne si c'est en supplément. A cela, il faut rajouter le prix d'accès aux Réserves (exemple : 1,50 EUR/pers. pour la réserve Siete Pecados). Pensez à avoir de la monnaie car les personnes qui vendent les tickets n'en ont jamais :o) !

Bangka - Philippines
Bangka, bateau typique philippin

Il est également possible de louer la bangka en privé si vous désirez découvrir les lieux en comité réduit. C'est ce que nous avons fait la plupart du temps.

Une autre possibilité envisageable est de louer un kayak de mer et d'y aller à la force de vos bras. Mais attention, cela nous a semblé très physique compte tenu de la distance, de la houle et des courants, liés ou non aux marées !

Nous louons donc la bangka d'Edmond (22 EUR le bangka + 2 EUR/pers. pour le repas de midi) et nous nous retrouvons à 4 sur le bateau puisqu'Edmond est accompagné d'un ami philippin. Nous avons prévu de faire 5 stops. Nous embarquons comme prévu à 8h30.

Siete Pecados

Siete Pecados est une réserve marine située tout à côté de l'île de Coron. Nous nous jetons à l'eau et observons avec satisfaction de beaux coraux aux abords des magnifiques rochers qui percent l'eau vers le ciel. L'endroit est préservé mais parfois, cependant, nous avons remarqué des coraux détruits, apparemment par l'ancre des bateaux. Edmond nous explique que les locaux ont conscience de l'importance de préserver intacts ces sites naturels ; s'ils n'en connaissent pas forcément la raison majeure, au moins le font-ils pour que les touristes puissent apprécier la beauté de ces récifs coralliens. Aussi, peu à peu, sont construits des points d'ancrage hors de l'eau qui permettent aux bangkas de s'amarrer sans détruire ce précieux environnement. L'endroit est propice au snorkeling et à la plongée. Nous nous contentons du snorkeling (palmes, masque et tuba personnels que nous avions apportés de France, mais il y a la possibilité d'en louer dans la ville de Coron). L'accès à Siete Pecados doit être payé à une personne qui se trouve sur place, postée dans une petite bangka (1,50 EUR/pers.).

Respecter la faune et la flore marine

Que ce soit pour une baignade ou pour tout autre sport aquatique, pensez à respecter la mer, sa faune et sa flore ! Voici quelques conseils : ne pas toucher les coraux, ni les poissons, ni les tortues (les animaux de façon générale) ; ne pas non plus les nourrir, car il est important de ne pas changer leur comportement naturel ; ne pas marcher sur les coraux ou plantes sous-marines ; en nageant, ne pas heurter les coraux, même petits, avec les pieds ou les palmes et s'assurer qu'il y a suffisamment de fond lorsque l'on souhaite se mettre à la verticale ; éviter les crèmes solaires chimiques et privilégier un tee-shirt ou des crèmes solaires biologiques pour ne pas empoisonner ce merveilleux environnement si fragile (voir notre page "Crème solaire biologique" pour en savoir davantage et notamment où en acheter) !

Lac Kayangan

Nous accostons pour cette seconde halte sur l'île de Coron. L'approche de l'île de Coron est magnifique, je dirais même à couper le souffle !

Nous nous acquittons des droits d'accès au lac de 3 EUR/pers.. Nous empruntons ensuite un sentier pédestre durant 10 minutes pour rejoindre le lac de Kayangan (sentier facile). Nous arrivons sur des pontons en bois construits au bord du lac. L'eau est d'une limpidité incroyable et d'un magnifique bleu turquoise ! Les 30°C de l'eau nous invitent à la baignade ! Il s'agit d'un lac d'eau douce qui nous semble cependant très légèrement salé. Les fonds sont dépourvus de flore, ceci étant certainement dû à la composition particulière de l'eau. Le snorkeling ou la plongée sont toutefois intéressants du fait des rochers vertigineux qui entourent le lac et de l'eau salée qui se trouve à environ 5 m de profondeur. Muni de mes palmes, mon masque et mon tuba, je descends vers ce fond intrigant en longeant la falaise ; à environ 5 mètres de profondeur, je remarque comme un miroir, une limite d'eau, que je n'hésite pas à traverser avant de constater une brutale augmentation de la température. Je me trouve maintenant dans de l'eau salée, mais difficile d'y goutter en apnée. Juste avant de remonter à la surface, j'observe à nouveau ce miroir (limite) qui se trouve maintenant au-dessus de ma tête.

Plus de photos du lac Kayangan sur l'île de Coron...

White Sand Beach

Il s'agit d'une succession de plages paradisiaques. Nous accostons sur la toute première plage que nous voyons (accès à 0,75 EUR/pers.) ; nous sommes les seuls touristes et le cadre est paradisiaque ! Une crique de sable blanc est encaissée dans des rochers de calcaire érodés, dont les bords semblent être aiguisés comme des lames de couteaux. Nous nous jetons à l'eau avec ravissement pour snorkeler ; les fonds sont malheureusement peu intéressants, mais l'eau est délicieusement chaude ! Pour le déjeuner, nous savourons avec appétit, dans ce cadre sublime et à l'ombre d'une petite hutte, le repas qu'Edmond et son ami nous ont préparé durant notre baignade : poisson grillé, riz nature, salade de tomates et de concombre ainsi que des fruits.

Plus de photos de White Sand Beach sur l'île de Coron...

Twin Lagoon

L'accès à Twin Lagoon nécessite de naviguer entre de nombreux pics de calcaires ; le cadre est absolument magnifique (0,75 EUR/pers.) !

Il s'agit de 2 étendues d'eau (lagons) qui communiquent par une petite grotte. L'un des lagons est composé d'eau de mer salée, l'autre lagon est plus que surprenant puisqu'il est composé d'eau douce sur environ 20 cm et d'eau salée en-dessous de cette couche. Le snorkeling dans ce deuxième lagon est impressionnant et éprouvant pour plusieurs raisons : l'eau douce du dessus est nettement plus fraîche que celle du dessous et cette différence de température est ressentie sur le corps ! En mélangeant l'eau douce et l'eau salée, l'eau devient trouble et on ne voit plus rien autour de soi ! Il est par exemple difficile de nager derrière une autre personne. Il est donc impératif de ne pas trop remuer l'eau pour profiter des fonds. La ligne qui sépare l'eau douce de l'eau salée est bien visible, celle-ci apparaît comme un miroir ou comme une deuxième surface d'eau. En longeant les bords abrupts du lagon, nous apercevons des fonds totalement différents d'un endroit à un autre ; certains sont magnifiques ! Un excellent moment passé dans cet endroit magique !

Plus de photos de Twin Lagoon sur l'île de Coron...

Lac Barracuda

Ce lac est également situé sur l'île de Coron ; une petite marche relativement difficile de 5 minutes est nécessaire pour y accéder. L'accès à l'eau est bien plus difficile, car restreint à un petit passage entre les rochers. Une eau également d'un bleu limpide à 32°C ! Sous l'eau, quasiment pas de flore et peu de poissons ; nous avons tout de même eu la chance de pouvoir observer deux grands barracudas ainsi que de petites écrevisses au bord du lac. Les falaises vertigineuses sous-marines rendent le snorkeling et la plongée particulièrement impressionnants et intriguants.

Plus de photos du lac Barracuda sur l'île de Coron...

Nous sommes de retour à Busuanga vers 15h30.

Dépenses de cette journée : 38 EUR/pers.
(repas, tour en bangka, accès aux Réserves, hébergement)

Plus de photos de l'île de Coron...


Palawan

Nous quittons l'île de Busuanga pour rejoindre l'île de Palawan. Nous embarquons dans une grande bangka vers 8h du matin. Malheureusement une panne de moteur empêche le bateau de quitter l'embarcadère ; nous quittons finalement le port vers 12h, après 4 heures de réparation ! Durant la traversée, 3 autres pannes stoppent temporairement notre trajet. La durée de la traversée devait être d'environ 6h....En définitive, nous avons accosté à Palawan après 11h de temps passés sur le bateau ! Fort heureusement nous étions à l'aise sur cette bangka, car nous n'étions que 8 touristes, alors que la bangka peut en contenir une trentaine !

Rejoindre l'île de Palawan depuis Busuanga

Plusieurs solutions existent pour rejoindre l'île de Palawan depuis l'île de Busuanga :

La solution que nous avons choisie est de prendre une grande bangka (bateau typique). La traversée est estimée entre 4 et 8 h, abstraction faite des éventuelles pannes de moteur ! Le tarif est visiblement unique quelque soit l'agence ou le bateau, soit 33 EUR/pers.. Il faut penser à emporter de quoi se nourrir et se désaltérer sur le bateau (et de la crème solaire). Il y a des départs tous les jours, mais les bangkas ne naviguent que si la météo le permet et selon le remplissage du bateau (c'est-à-dire un nombre suffisant de personnes). Différents bateaux se partagent les départs chaque jour de la semaine : Jessabel (celui que nous avions), Overcomer, Atienza, Princess Welia (réputé le plus rapide). Attention, renseignez-vous dans plusieurs agences, car certaines n'hésitent pas à vous dire qu'il n'y a pas de bateau le jour que vous désirez, tout simplement parce qu'elles préfèrent que vous partiez avec leur bateau.

Une autre solution est de louer les services d'un pêcheur et de sa bangka. Attention toutefois aux embarcations trop petites, cela risque d'être assez mouvementé en pleine mer, voir même dangereux.

Une dernière solution est de prendre un avion. A ce jour (2009), il n'y a plus d'avion faisant la liaison Busuanga-Palawan en direct. Il est donc nécessaire de repasser par Manille.

La traversée fût longue, mais le temps était magnifique ! La mer était agitée, mais pas déchaînée. Durant le trajet, le bateau passe régulièrement à proximité de petites îles paradisiaques. Certaines îles semblent désertes, d'autres sont occupées par des hôtels, d'autres sont privées. Il s'agit toujours de l'archipel des Calamian.

El Nido

Nous arrivons à El Nido vers 19h. Il fait malheureusement déjà nuit et nous devons patienter jusqu'au lendemain pour pouvoir admirer les alentours, réputés magnifiques, de El Nido !

Nous dînons rapidement au "Art Café", une adresse visiblement recommandée et à 2 pas de l'embarcadère.

Restaurants à El Nido

Voici les restaurants à El Nido même, dont certains ont été testés (mis à jour en 2013) :

  • [19] "Pura Vida" (terrasse avec vue sur la mer ; loue également des motos)
  • [21] "Art Café" (valeur sûre ; tenu par une allemande ; restauration excellente ; goutez au Banana chocolate milk sake, délicieux ; WiFi et ordinateurs portables à disposition ; musique tous les soirs, malheureusement trop forte à notre goût ; restaurant à l'étage, magasin au rez-de-chaussée : souvenirs, vêtements, crème solaire, matériel de snorkeling, ... ; propose également de nombreux services : tours en bateau, réservation d'hébergement, de transport, loue des VTT (7 EUR la journée, 5 EUR la demi-journée), loue des kayaks (10 EUR la journée, 7 EUR la demi-journée), retrait de cash avec sa carte de crédit moyennant 8% de commission ; ; www)
  • [23] "Squido's" (repas excellent ; service lent ; propriétaire français ; plats locaux comme les "calamars grillés" ou français comme les "crevettes à la provençale", "crêpes" en dessert (délicieuses) ; pas de vue sur la mer ; )
  • [25] "Balay Tubay" (restaurant tout en bambou ; bonne cuisine ; grand choix de poissons frais exposés à l'entrée ; bonnes bananes flambées ; service lent ; pas de vue sur la mer ; ; un autre "Balay Tubay" existe au repère [28])
  • [27] "Blue Arul" (restaurant tout en bambou ; musique douce ; à l'air sympa ; pas de vue sur la mer)
  • [28] "Balay Tubay" (restaurant tout en bambou ; orchestre tous les soirs ; pas de vue sur la mer ; un autre "Balay Tubay" existe au repère [25])
  • [29] "Ric Sons", "Sea Slugs" et "Ogie Beach Pension & Restaurant" (3 restaurants bars qui s'étalent sur la plage et proposent des diners les pieds dans le sable ; ambiance festive souvent accompagnée de musique plus ou moins bruyante)
  • [30] "El Toro" et "Pukka Restobar"
  • [33] "Bhing's Bizz Bar and Restaurant" (en face de l'église ; pas cher ; propre ; propose des plats à 3 EUR pour 2 personnes ; carte très complète ; cadre sympa ; pas de vue sur la mer ; )
  • [36] "Habibi Restaurant & Shisha Cafe" (situé au 1er étage du club de plongée "Submariner Diving Center")
  • [39] "Aplaya Bar"
  • [40] "Marber's Restaurant"
  • [42] "Bacuit Grill"
  • [43] "El Nido Corner Beach Bar & Restaurant"
Où dormir à El Nido et sur les îles alentours

Voici les hébergements que nous avons visités, dont 3 testés (mis à jour en 2013) :

  • [1] "Golden Monkey Cottages" (bungalow climatisé à 18 EUR ; bungalow avec ventilateur à 12 EUR ; très simple ; possède une grande cage avec des singes ; accessible seulement à pied à 15 mn de marche ; )
  • [2] "Hadefe's Beach Cottages" (bungalow climatisé à 18 EUR ; bungalow avec ventilateur à 12 EUR ; très simple ; accessible seulement à pied à 15 mn de marche ; )
  • [3] "Kalinga Beach Resort" (bungalow à 12 EUR ; familial ; accessible seulement à pied à 15 mn de marche ; )
  • [4] "Makulay Lodge & Villas" (chambre à 15 EUR ; villa à 30 EUR ; la villa est bien fournie, se situe en hauteur et bénéficie d'une superbe vue sur la baie ; spacieux et propre ; typique ; cuisine ; matelas toutefois en mousse ; accessible seulement à pied, à 5 mn de marche ; ; @ ; tél. 0906-3236470, 0926-6816971 ou 0918-6624864)
  • [5] "El Nido Garden Beach", où nous avons logé (certainement l'hébergement le plus haut de gamme de El Nido même ; chambre "deluxe" à 69 EUR (tarif normal) ou 52 EUR (tarif promotionnel) ; chambre "beach view" à 75 EUR (tarif normal) ou 60 EUR (tarif promotionnel) ; petit déjeuner simple inclus ; moderne ; propreté impeccable ; piscine (d'ailleurs la seule de El Nido) ; chaises longues autour de la piscine ; beau jardin bien entretenu ; au calme (même très calme) ; situé en face de la mer, mais en raison de nombreux rochers, il est préférable de se baigner à 100 m sur la gauche ; )
  • [6] "Lally and Abet Beach Cottages" (à ne pas confondre avec le "Lally and Abet Beach Hotel" ; chambre avec climatisation à 36 EUR petit déjeuner inclus ; chambre impeccable ; certains matelas sont en mousse ; design traditionnel ; chambre avec ventilateur à 22 EUR ; bungalow climatisé à 42 EUR ; chambre "exécutive" avec ventilateur à 36 EUR ; propose des tours en bateau ; )
  • [7] "El Nido Beach Hotel", où nous avons logé (52 EUR la chambre en face de la mer ; grande baie vitrée qui donne sur la terrasse puis la plage ; climatisation ; petit déjeuner très simple inclus ; grande et belle chambre ; bonne literie ; salle de bain pas parfaitement propre pour cette catégorie d'hôtel ; ; www)
  • [8] "Chisluk Cottages" (15 EUR la chambre simple ; draps propres ; petite salle de bain qui ne sentait pas très bon lors de notre passage ; chaises longues en face de la mer ; )
  • [9] "Rosanna's Cottages" (de 18 à 22 EUR la chambre avec ventilateur ; 33 EUR la chambre avec climatisation ; petit déjeuner inclus ; ; @ ; tél. 09206054631 ou 09186937428)
  • [10] "Tandikan Beach Cottages" (13 EUR la chambre avec ventilateur et salle de bain)
  • [11] "The Entalula" (en haute saison : 22 EUR la chambre avec ventilateur ; 34 EUR avec climatisation ; en basse saison : 13 EUR avec ventilateur ; 24 EUR avec climatisation ; www)
  • [12] "Dara Fernanfez Beach Cottages" (cottage fonctionnel à environ 18 EUR ; seulement 2 cottages ; )
  • [13] "Gloria's Beach Cottages" et "Rico's Cottages" (2 hébergements réunis ; 12 ou 13 EUR la chambre avec ventilateur et salle de bain ; moustiquaire ; sommaire, mais propre ; )
  • [15] "Spider Pension House"
  • [18] "Casa Buenavista" (plusieurs chambres à l'étage chez l'habitant ; 12 EUR la chambre avec ventilateur et salle de bain ; d'autres chambre sans salle de bain ; simple ; lumineuse ; mignon ; propre ; terrasse et coin bar commun avec vue sur la mer ; )
  • [20] "Shore Pass Lodge" (18 EUR la chambre avec climatisation et salle de bain ; situé juste en face du restaurant et magasin "Art Café" ; )
  • [22] "Marina Garden Beach Cottages", où nous avons logé (belles chambres avec terrasse commune dans une villa appelée "Country Villa" ; literie propre, matelas épais en mousse mais de bonne qualité ; 29 à 34 EUR côté plage ; 22 EUR côté rue ; petit déjeuner inclus ; d'autres hébergements appelés "Native Cottages" sommaires sont proposés de 10 à 13 EUR ; ; @ : tél. +63 917 624 7722 ou +63 908 884 3711)
  • [24] "Rovic's Pension House" (16 EUR la chambre avec ventilateur ; 22 EUR avec climatisation ; matelas en mousse ; chambres sans fenêtre ; mur en nipa ; sommaire ; à côté de la boîte de nuit ; )
  • [35] "La Banane Hostel" (www)
  • [37] "El Nido Waterfront Hotel"
  • [38] "Lally and Abet Beach Hotel" (à ne pas confondre avec le "Lally and Abet Beach Cottages")
  • [41] "Casa El Nido"
  • [hors plan] "El Nido Cove" (situé à environ 6 km au nord de El Nido (route+piste) ; 128 EUR la chambre en haute saison ; 97 EUR en basse saison ; superbe chambre avec vue sur la mer ; grande et magnifique plage ; au calme ; pension complète ; )
  • [hors plan] "Miniloc Island Resort" (hôtel de luxe situé sur l'île de Miniloc à environ 45 mn de navigation d'El Nido ; possède sa plage privée et une autre sur l'île Entalula ; )

Tous les tarifs indiqués ci-dessus correspondent aux tarifs "haute saison touristique" (sauf précision contraire) et sont TTC.
La basse saison se situe du 1er juin au 30 novembre.
La moyenne saison du 1er décembre au 31 mai.
Les périodes de haute saison sont : du 1er février au 10 février, du 14 au 23 mars et du 20 décembre au 7 janvier (pour l'année 2010).
Dans beaucoup de cas, des frais de 5% sont ajoutés lorsque les paiements sont effectués par carte de crédit.
Beaucoup d'hébergements disposent d'un réseau WiFi.

Nous devons maintenant chercher un hébergement. A quelques jours de Noël, de nombreux hébergements affichent "complet" ; après 1 bonne heure de recherche, nous nous posons au "El Nido Beach Hotel", l'un des hôtels haute catégorie d'El Nido (52 EUR la chambre face à la mer ; grande baie vitrée qui donne sur la terrasse et la plage ; climatisation ; petit déjeuner très simple inclus ; grande et belle chambre ; bonne literie ; salle de bain pas parfaitement propre pour cette catégorie d'hôtel ; repère [7] sur le ).

Dépenses de cette journée : 71 EUR/pers.
(trajet en bangka Coron-El Nido, repas, hébergement)

El Nido est un petit village de pêcheurs situé à l'extrême nord de l'île de Palawan. Ce village s'est peu à peu transformé en lieu très apprécié des touristes. Quelques petits bâtiments en béton viennent un peu gâcher la côte. Pour l'instant c'est encore un endroit très charmant ; espérons que le village saura garder son côté authentique. Le village, entouré de falaises, et la baie sont de toute beauté ! Au loin se détache le pic rocheux de l'île de Cadlao. La plage est fréquentée par les pêcheurs, mais la baignade est permise.

Plus de photos de El Nido...

Ce matin, nous continuons la recherche d'un hébergement. Finalement, nous décidons de nous poser au "El Nido Garden Beach" (certainement l'hébergement le plus haut de gamme à El Nido même ; chambre "deluxe" à 69 EUR (tarif normal) ou 52 EUR (tarif promotionnel, c'est le prix que nous obtenons) ; chambre "beach view" à 75 EUR (tarif normal) ou 60 EUR (tarif promotionnel) ; petit déjeuner simple inclus ; moderne ; propreté impeccable ; piscine (d'ailleurs la seule de El Nido) ; chaises longues autour de la piscine ; beau jardin bien entretenu ; au calme (même très calme) ; repère [5] sur le ).

Nous louons ensuite une moto au "Pira Vida" (1,20 EUR par heure pour une 125 cm3 ; repère [19] sur le ) pour découvrir la campagne du nord de Palawan.

Autres lieux à El Nido

Quelques lieux qui peuvent être utiles (mis à jour en 2013) :

  • [13] Landry service (service de nettoyage de vêtements ; proche des hébergements "Gloria's Beach Cottages" et "Rico's Cottages")
  • [14] "El Nido Marin Club" (club de plongée)
  • [16] Eglise ();
  • [17] Poste
  • [19] "Pura Vida" (location de motos ; une petite moto 125 cm3 à 1,20 EUR par heure ou 12 EUR la journée ; une grande moto à 1,50 EUR par heure ou 15 EUR la journée ; fait également restaurant ; )
  • [26] Boîte de nuit (en face du restaurant "Squido's" ; très bruyante)
  • [32] Gare routière (d'où partent et arrivent les bus locaux et les vans privés pour Taytay à 60 km, Roxas à 130 km, Port Barton, Puerto Princesa ou autres destinations)
  • [33] Embarcadère
  • [34] Cimetière
  • [36] "Submariner Diving Center" (club de plongée ; situé dans le même bâtiment que le "Habibi Restaurant & Shisha Cafe")

Les numéros des repères sont en rapport avec ce .
Il n'y a aucun distributeur d'argent à El Nido. Si vous êtes à cours de cash, vous pouvez en demander au "Art Café", moyennant une commission de 8% (repère [21]).

La route en direction du nord d'El Nido est bétonnée sur environ 5 km, c'est-à-dire jusqu'à l'embranchement avec l'aéroport Lio.

Aéroport de El Nido

L'aéroport "Lio" de El Nido se trouve à environ 5 km au nord d'El Nido. Il s'agit d'un petit aéroport avec un trafic réduit (quelques vols par jour). Par exemple, il existe 3 vols par jour effectuant El Nido-Manille (la capitale des Philippines) avec un décollage à 9h30, 13h et 17h, avec la compagnie aérienne ITI (Island Transvoyager Inc.).

Au croisement, nous bifurquons à gauche ; la route bétonnée devient très vite de la piste et il est prudent de rouler doucement, car de gros galets jonchent le sol. Il y a peu de circulation ; nous croisons de temps à autre, une autre moto ou un scooter, un camion transportant du matériel ou des gens à pied. Toujours beaucoup de sourires et de "hello". 1 km après il y a l'hébergement "El Nido Cove", un hôtel de luxe (voir rubrique plus haut "Hébergements à El Nido" ; petit sentier discret même à l'hôtel). La côte est superbe ! Nous y accédons par de petits sentiers difficilement praticables à moto.

Cascades

A environ 13 km au nord d'El Nido et après 45 mn de route, nous arrivons à un sentier à partir duquel plusieurs cascades sont accessibles, moyennant une petite marche de 45 mn (aller) et plusieurs gués à traverser (plus ou moins profonds selon la saison). Quelques panneaux au bord de la piste indiquent l'endroit où débute le sentier. Nous débutons la marche en pensant déjà aux cascades sous lesquelles nous allons nous rafraîchir... mais il y a tellement de sentiers qui se croisent et se recroisent que nous rebroussons vite chemin, de peur de nous perdre !

Nota : des locaux postés aux sentiers (pas du tout insistants) proposent d'être votre guide jusqu'aux cascades.

Makinit Hot spring

A environ 17 km au nord d'El Nido, se trouvent des sources d'eau chaude. Ces sources ("Hots springs") ne sont pas indiquées et nous devons à plusieurs reprises en demander la direction. Nous empruntons ensuite un petit sentier que nous parcourons à moto sur environ 500 m. Nous faisons les derniers 100 m à pied car il est impossible de les faire à moto. Le sentier se transforme en marécage aménagé de quelques planches de bois bancales. Nous remarquons déjà de l'eau très chaude qui s'écoule ici et là. A 50 m des sources, Emmanuelle dérape sur une planche et tombe dans la boue en s'enfonçant jusqu'aux fesses ! Elle hurle de terreur ! Heureusement qu'à cet endroit l'eau n'est pas chaude, car la boue pourrait être brûlante !!! Pour elle, impossible de sortir seule ! Je la tire de là, mais l'une de ses sandales reste dans la boue ! J'enfonce donc l'un de mes bras pour essayer de la récupérer ! Après quelques minutes de brassage, je la récupère enfin ! Emmanuelle se déshabille ensuite prestement car elle a peur des sangsues que pourrait contenir la boue... heureusement ce n'est pas le cas ! Nous nettoyons ses vêtements dans un ruisseau brûlant !

Emmanuelle rebrousse chemin pour se remettre de ses émotions, tandis que je continue ma progression vers les sources... J'arrive déçu devant une mare d'eau bouillante à 55°C (mesurée avec mon thermomètre), c'est marécageux tout autour, et même dangereux si on tombe ou s'enfonce dans la boue. Aucun intérêt !

Pour information, "Makinit Hot Spring" existe aussi sur l'île de Busuanga et ces sources-là sont propices à la baignade ! :o)

Quelques photos de Makinit Hot Spring proche d'El Nido...

Après 4h30 de balade à moto (5,50 EUR), nous sommes de retour à El Nido. Nous faisons un saut à la piscine de notre hôtel pour nous remettre de nos émotions de l'après-midi, puis nous dînons au "Squido's" (repas excellent ; service lent ; propriétaire français ; filet de poisson et riz aux légumes excellent ; 11 EUR le repas complet ; plats locaux comme des "calamars grillés" ou français comme des "crevettes à la provençale" ou encore des "crêpes" pour le dessert (délicieuses) ; voir repère [23] sur le ).

Dépenses de cette journée : 35 EUR/pers.
(location moto, repas, hébergement)

Archipel de Bacuit

Les tours en bangka dans l'archipel de Bacuit

L'attrait principal de El Nido est une sortie en mer dans la baie ou l'archipel de Bacuit. Il s'agit d'une baie dans laquelle on voit émerger de nombreux pics rocheux de calcaire dont la beauté rivalise avec la baie d'Along au Viêt Nam ! La baie est tellement grande, qu'il faut plusieurs jours pour découvrir les différents recoins de cet endroit absolument magnifique ! C'est ainsi que bon nombre d'hébergements, agences ou tout simplement des pêcheurs, proposent de vous emmener faire un tour "à la journée" en bangka. Différents tours sont bien rodés et identiques d'une agence à l'autre ; ils sont appelés "Tour A", "Tour B", "Tour C", etc.. Chaque tour vous emmène sur 4 à 7 sites propices au snorkeling, la baignade, la balade terrestre ou tout simplement un paysage à voir. Les prix sont également très proches d'une agence à l'autre, même en passant directement par un pêcheur. Les bangkas sont généralement à partager à 6 personnes au prix moyen de 9 EUR par personne, mais celles-ci peuvent être louées en privé (c'est-à-dire pour vous seul) de 22 à 38 EUR selon la distance du tour choisi. Ces tarifs incluent le déjeuner (poisson ou viande grillé ; légumes ; riz ; fruit), mais n'incluent pas la boisson qu'il faut apporter. Il est également possible de louer du matériel de snorkeling pour environ 1,50 EUR la journée.

Voici les principaux tours proposés ; nous en avons testé 3 :

  • "Tour A" (que nous avons testé) : découverte des sites splendides de "Small" et "Big Lagoon", du snorkeling intéressant à l'île Simizu, le tour se termine par la plage de rêve "Seven Commandos Beach" ; certainement le tour le plus fréquenté ; environ 30 EUR la bangka avec 2 déjeuners ; lieux visités dans l'ordre : "Small Lagoon", "Secret Lagoon", parfois "Payong Payong", "Simizu Island", "Big Lagoon", et "Seven Commandos Beach".
  • "Tour B" (que nous avons testé) : découverte des sites de rêve de "Snake Island" et "Pinagbuyutan Island", mais tour peu intéressant pour le snorkeling ; environ 33 EUR la bangka avec 2 déjeuners ; lieux visités dans l'ordre : "Pangalusian Island", "Snake Island", "Cudugnon Cave", parfois "Cathedral Cave" (une grotte accessible en bateau, mais praticable uniquement par mer calme) et "Pinagbuyutan Island".
  • "Tour C" (tour que nous avons testé) : tour beaucoup moins fréquenté et donc intéressant pour cela. Le détroit de Tapiutan est grandiose et le snorkeling intéressant ; environ 34 EUR la bangka avec 2 déjeuners ; lieux visités dans l'ordre : "Hidden Beach", "Matinloc Shrine", "Secret Beach", parfois "Star Beach" et "Tapiutan Area".
  • "Tour D", lieux visités dans l'ordre : "Cadlao Lagoon", "Helicopter Island", "Paradise Beach", "Nat Nat Beach" et "Bucal Island".

D'autres tours existent, ainsi que d'autres lieux à visiter. Il est également possible de faire un tour sur mesure en tenant compte des distances. Fiez-vous aux locaux qui sont de très bons conseillers.

Un autre moyen pour visiter ces lieux, est de louer un kayak, mais il faut prendre en compte les distances, la météo, l'état de la mer ainsi que sa forme physique. Par exemple, en partant d'El Nido peuvent être rejoints "Seven Commandos Beach" et "Cadlao Lagoon" (nous n'avons nullement testé cette aventure en kayak, mais nous avons vu des personnes le faire).

Une "Eco Taxe" est à payer pour effectuer l'un des tours. Celle-ci est soit perçue directement par le vendeur du "Tour" ou alors doit être payée auprès d'une personne officielle qui sillonne la plage d'El Nido. La taxe est de 200 PHP (soit 3 EUR) par personne et est valable 10 jours. Un peu partout à El Nido, des affiches font référence à cette taxe d'éco-tourisme. Vérifiez que vous obtenez le justificatif car il peut vous être demandé ultérieurement lors d'un tour suivant. La personne officielle a un badge autour du cou qui atteste de sa fonction ; à ses dires, cette taxe finance (par exemple) les bouées qui permettent d'accrocher les bangkas et autres embarcations sur les sites pourvus de coraux, afin de les préserver des dégâts qu'occasionnent les ancres qui sont jetées au fond !

Aujourd'hui, nous choisissons de faire le "Tour A" de cet archipel de Bacuit ; nous avons réservé notre tour chez "Rosanna's Cottages" (repère [9] sur le ; 30 EUR la bangka ; déjeuner inclus). Nous louons la bangka pour nous deux.

Small Lagoon

Nous quittons El Nido à 9h. Après 45 mn de navigation, nous accostons à l'île Miniloc. La bangka fait stop dans une crique. Nous ne sommes pas seuls sur le site car 6 autres bateaux sont déjà là ! Pour rejoindre Small Lagoon, il faut tout d'abord nager (snorkeler) jusqu'à un passage avec peu de fond (30 cm). Beaucoup de personnes marchent, alors que cela est faisable en snorkelant sans toucher le fond et abîmer les coraux (selon la marée) ; les quelques coraux restants sont malheureusement maltraités par les pieds des touristes !

Après le passage, nous découvrons le cadre magnifique de "Small Lagoon" : une eau d'un intense bleu turquoise encaissée dans la falaise. Malheureusement, le ciel est couvert. Les fonds n'ont rien d'extraordinaire et l'eau est plutôt trouble. La difficulté d'accès à Small Lagoon rend difficile le transport d'un appareil photo ou d'un caméscope ; certains touristes pénètrent dans ce lieu en kayak qu'ils louent à l'hôtel "Miniloc Island Resort", situé non loin de là.

Quelques photos de l'accès à Small Lagoon...

Big Lagoon

Toujours à l'île Miniloc et non loin de Small Lagoon, se trouve un autre lagon appelé Big Lagoon et accessible cette fois en bateau à marée haute. Dans le cas contraire, celui-ci est accessible facilement à la nage ou en snorkeling.

Ce lagon est également impressionnant et superbe en raison de la couleur bleu turquoise de l'eau et de la roche qui l'entoure. Nous snorkelons, mais les fonds ne sont pas très visibles car l'eau est trouble. Nous observons cependant avec émerveillement, tout en prenant nos distances, une méduse d'environ 30 cm de diamètre !

Plus de photos de Big Lagoon...

En continuant à longer l'île Miniloc, nous apercevons l'hôtel de luxe "Miniloc Island Resort" et la plage privée qui jouxte l'hôtel (voir rubrique "Hébergement à El Nido" pour plus d'informations). A droite de l'hôtel, s'érige une formation rocheuse très photographiée depuis la plage. L'accès semble être privé, donc peu de tours proposent de vous y déposer.

Secret Lagoon

Il s'agit d'un tout petit lagon (sans intérêt) situé au sud de l'île Miniloc, accessible en passant un trou dans la roche. L'accès est difficile, car il est nécessaire de marcher dans peu d'eau au milieu des coraux, où de snorkeler avec peu d'eau selon la marée (c'est ce que nous avons fait). Je déconseille donc ce lieu, sans intérêt et qui plus est, détruit la flore et la faune sous marine ! Ensuite il faut ramper dans la roche pour arriver à Secret Lagoon. A l'extérieur du lagon et juste à côté, se trouve une belle petit plage.

Quelques photos de Secret Lagoon et de la plage à coté...

Ile de Simizu

Nous nous arrêtons sur une belle plage de l'île de Simizu (ou Semizu), pour y faire du snorkeling. Les fonds sont beaux et il y a beaucoup de poissons. Malheureusement, le ciel se gâte et il commence même à pleuvoter ! Notre capitaine nous prépare ici notre déjeuner (poisson grillé, riz nature, salade de concombre, salade de tomates, oignons et sauce tamari ainsi que des bananes pour le dessert ; un délice !).

Quelques photos de la plage sur l'île Simizu...

Seven Commandos Beach

Cette plage se trouve sur l'île de Palawan, au sud d'El Nido. Magnifique et paradisiaque, d'autant plus que le soleil est revenu. Il y a cependant beaucoup de monde. Un buvette permet de se rafraîchir. De beaux coraux sont visibles dans l'eau non loin de la plage.

Plus de photos de Seven Commandos Beach...

Après une bonne sieste sur cette plage de rêve, nous reprenons la navigation pour arriver à El Nido à 16h30.

Nous dînons au "Balay Tubay" (restaurant tout en bambou ; repère [25] sur le ; bonne cuisine ; grand choix de poissons frais proposés sur un étalage à l'entrée ; bonnes bananes flambées ; service lent).

Dépenses de cette journée : 48 EUR/pers.
(Tour A, taxe, repas, hébergement)

Aujourd'hui nous testons le "Tour B", encore une fois acheté chez "Rosanna's Cottages", mais en demandant une bangka moins bruyante que le jour précédant (33 EUR la bangka ; nous la louons pour nous deux). Notre sympathique capitaine et accompagnateur est Eddie Amoto (tél. 09166607544).

Ile Pangalusian

Après 45 mn de navigation, nous arrivons sur l'île Pangalusian. Nous n'accostons pas, mais jetons l'encre en face d'une plage privée. Nous sommes ici pour faire du snorkeling. L'eau est un peu trouble et les fonds ne sont pas exceptionnels.

Quelques photos de l'île Pangalusian...

Snake Island

Nous partons ensuite sur l'île Snake. L'endroit est magnifique. Il s'agit d'une toute petite île reliée à l'île de Palawan par une bande de sable. "Snake", qui veut dire "serpent", est le nom donné à cette île en raison de la forme de la bande de sable reliant les 2 terres. Cette bande de sable n'est visible qu'à marée basse ! Le véritable nom de l'île est Vigan. Un sentier permet de rejoindre le sommet de Snake Island en 10 mn ; la vue y est splendide. Le snorkeling n'a pas d'intérêt ici. Nos 2 accompagnateurs nous préparent ici un délicieux déjeuner (poisson grillé, crudités, riz nature et ananas).

Plus de photos de Snake Island...

Grotte de Cudugnon

Située sur la côte de l'île de Palawan, Cudugnon Cave est une grotte accessible par un petit trou dans la roche. A l'intérieur, rien d'exceptionnel. Quelques nids d'hirondelles à voir. La plage, à côté de la grotte, est belle.

Quelques photos de la grotte Cudugnon...

Ile de Pinagbuyutan

Le paradis sur terre..."Pinagbuyutan Island"... Exceptionnel ! Plage de rêve déserte. Nous nous sentons comme seuls au monde ! Un peu plus tard, un second bateau accoste avec un groupe de touristes. Cette île est également appelée Inabuyutan.

L'île est un grand pic rocheux, mais par-ci, par-là, quelques criques rendent ce paradis accessible. Nous savourons ces instants magiques durant presque 2 heures, avant de prendre le trajet du retour pour El Nido.

Durant notre halte, nos 2 accompagnateurs nous confectionnent avec talent des chapeaux, des insectes et autres animaux... avec de simples feuilles de palmier !

Plus de photos de l'île Pinagbuyutan...

Nous arrivons à El Nido à 15h30 et avons encore le temps de profiter pleinement de la piscine de l'hôtel.

Nous sommes le 24 décembre 2009 et ce soir c'est le réveillon de Noël ! El Nido étant à majorité catholique, les festivités pour les locaux et les touristes sont préparées comme chez nous ! Dans la rue, des sapins de Noël en plastique recouverts de guirlandes et des "Merry Christmas" ("Joyeux Noël") à tout va de la part des locaux, comme toujours adorables et souriants. Des pétards crépitent déjà un peu partout pour annoncer les festivités !

Nous décidons de passer la soirée au "Art Café" (repère [21] sur le ) qui propose pour l'occasion un buffet de Noël à 7,50 EUR/pers. incluant un cocktail, le repas et le dessert à volonté. Nous passons une excellente soirée (superbe buffet) en compagnie d'autres touristes ! L'ambiance est très sympathique ! La soirée est agrémentée de danses locales et de chants, présentés par les serveurs et les serveuses eux-mêmes !

Dépenses de cette journée : 57 EUR/pers.
(Tour B, taxe, repas, réveillons de Noël, hébergement)

La journée du lendemain est consacrée à la visite du village et aux hébergements pour alimenter notre site. En ce 25 décembre, les locaux sont en congés et se retrouvent en famille pour fêter Noël !

Pour le dîner, nous retournons au "Balay Tubay" (repère [25] sur le ) pour son excellent poisson grillé !

Dépenses de cette journée : 35 EUR/pers.
(repas, fruits, verres, accès Internet et téléphone, hébergement)

Aujourd'hui, nous testons le "Tour C". Nous repartons avec Eddie (34 EUR la bangka que nous louons en privé pour nous deux) ; la mer est particulièrement calme.

Après 20 mn de navigation, nous apercevons au loin Helicopter Island (ou Dilumacad Island), dont la forme ressemble à un hélicoptère .

Trente minutes plus tard, nous contournons l'île Matinloc par le nord et rentrons dans le détroit de Tapiutan. Le paysage est grandiose !

Secret Beach

Peu de temps après, nous stoppons à Secret Beach (plage secrète). Située dans le détroit de Tapiutan et sur l'île Matinloc, cette plage est accessible par un petit trou dans la falaise. Accès sympa et petite plage intérieure sympa. Selon la marée, l'accessibilité est très variable, allant de la simple nage à la surface, à la nage sous l'eau. Si la mer est agitée, cela peut devenir dangereux ! Dans les alentours, plusieurs cavités sont faisables en snorkeling. La vision sous-marine des cavités est toujours impressionnante et magnifique ! L'eau est d'une incroyable limpidité !

Encore une fois, nous n'avons pas de photos de Secret Beach dans la mesure où l'accès se fait à la nage.

Plages dans le détroit de Tapiutan

Nous rebroussons chemin, mais toujours dans le détroit de Tapiutan, nous faisons un stop sur une plage afin de snorkeler et déjeuner. Le cadre est magnifique, l'eau très limpide, les fonds sont beaux, malheureusement, la plupart des coraux sont morts ; il y a toutefois beaucoup de poissons. Nous observons des seiches, une énorme tortue, un groupe de Centriscus scutatus ou de Aeoliscus strigatus (poisson nageant à la verticale), ainsi qu'une multitude d'autres poissons.

Puis nous avons droit à notre déjeuner sur la plage (encore une fois poisson, viande, riz, crudités et ananas... mais nous ne nous en lassons pas tellement nous apprécions !).

Plus de photos du détroit de Tapiutan et de ses plages...

Matinloc Shrine

Nous remontons le détroit jusqu'à Matinloc Shrine. Il s'agit d'une fondation chrétienne avec une église dans laquelle se déroulent parfois des cérémonies tels que des mariages. Aujourd'hui, l'endroit est vide et nous sommes seuls. Nous visitons les lieux. L'emplacement est magnifique. Nous montons les quelques marches construites dans la roche pour atteindre une croix (attention, c'est étroit et très escarpé) ; d'ici, la vue est sublime !

Plus de photos de Matinloc Shrine...

Nous faisons un dernier stop "snorkeling" à un autre endroit dans le détroit, mais l'eau est moins limpide et les fonds peu intéressants.

Hidden Beach

Nous quittons ensuite le détroit de Tapiutan, contournons l'île Matinloc par le nord, pour stopper à Hidden Beach également située sur l'île Matinloc. Il s'agit d'une plage "cachée" par de grands rochers. L'accès se fait par plusieurs passages, du tout petit trou dans la roche, au grand passage presque accessible en bangka. Nous y accédons en snorkeling. Les fonds sont beaux et de belles et grandes cavités sont à voir. Nous nous trouvons nez-à-nez avec un petit requin qui nage dans le lagon situé juste devant la plage "cachée".

Plus de photos de Hidden Beach...

Helicopter Island

Pour finir cette journée, nous faisons un nouveau stop "plage" à l'île Hélicoptère (non prévu dans le "Tour C"). l'île porte ce nom en raison de sa forme, proche d'un hélicoptère, lorsque l'on observe l'île de l'Est (en venant de El Nido, ou en repartant vers El Nido). Le véritable nom de l'île est Dilumacad.

Nous stoppons sur une longue plage et savourons les lieux pendant environ 1h.

Plus de photos de Helicopter Island...

Retour à El Nido vers 17h.

Nous changeons aujourd'hui d'hébergement par faute de chambre disponible à notre hébergement actuel. Nous nous posons au "Marina Garden Beach Cottages" (belles chambres avec terrasse commune dans une villa appelée "Country Villa" ; literie propre, matelas épais en mousse mais de bonne qualité ; 29 à 34 EUR côté plage ; 22 EUR côté rue ; petit déjeuner inclus ; d'autres hébergements appelés "Notives Cottages" sommaires sont proposés de 10 à 13 EUR ; repère [22] sur le ). Nous prenons la dernière chambre disponible, côté rue en espérant que cela ne soit pas trop bruyant la nuit...

Nous dînons au "Art Café".

Dépenses de cette journée : 39 EUR/pers.
(Tour C, taxe, repas, hébergement)

Plus de photos de El Nido...

Ce matin, réveil à 5h45, puis petit déjeuner à l'hébergement (compris). La nuit a été relativement calme, malgré la boîte de nuit située non loin de l'hébergement. A 7h, un van privé vient nous chercher, réservé la veille à la gare routière (repère [32] sur le ) d'El Nido. Nous quittons El Nido par la seule route parcourant l'île de Palawan du nord au sud. La route est partiellement bétonnée, le reste c'est de la piste, mais nous constatons que de grands travaux de voierie sont en cours. Après 3h de trajet, le van nous dépose à Roxas (130 km ; de 6 à 7 EUR par personne).

Coco Loco (Modessa)

Pour information, "Coco Loco" est devenu "Modessa" depuis 2011. Le nom du seul hébergement de l'île est donc "Modessa Island Resort" (les tarifs ont augmenté depuis, mais sans être excessifs ; les bungalows semblent être les mêmes, mais avec une meilleure prestation ; les internautes semblent être satisfaits ; www).
Les commentaires ci-dessous concernant l'hôtel correspondent à l'ancien hébergement. Les commentaires concernant l'île en elle-même restent d'actualité.

Nous indiquons au chauffeur du van que nous souhaitons rejoindre l'île de Coco Loco, ainsi, le chauffeur nous dépose directement à l'embarcadère de Roxas. A El Nido, nous avions pris la précaution de réserver une chambre sur l'île Coco Loco. A l'embarcadère, une agence "Coco Loco" nous prend en charge, vérifie notre réservation et nous indique qu'un bateau viendra nous chercher d'ici 1h, soit à 11h30. Nous constatons que nous avons bien fait de réserver, car la personne de l'agence nous apprend que l'île affiche "complet" ! Pour patienter, nous nous promenons dans les alentours et en profitons pour acheter des noix de cajou, la spécialité de Roxas, ainsi que du poivre de Palawan.

Comme prévu, à 11h30, nous embarquons dans une grande bangka d'une capacité de 20 personnes. 3 départs sont prévus par jour (10h, 11h30 et 17h). En nous approchant de Coco Loco, la vue que l'on a de l'île promet un séjour paradisiaque ! Nous avons l'impression d'être aux Maldives : petite île toute plate, débordant de cocotiers, entourée de sable blanc et une mer et un lagon d'un superbe bleu turquoise ! Le rêve !

Après 1h15 de navigation, nous débarquons sur l'île. Nous sommes accueillis avec un verre de l'amitié : une noix de coco à boire ! Nous prenons ensuite dans la foulée notre déjeuner.

L'île Coco Loco est très petite et seul un hôtel sommaire est implanté sur l'île. Les tarifs des hébergements sont toujours en pension complète et incluent le transfert en bangka depuis Roxas (sur l'île Palawan). Le petit bungalow sommaire mais propre est à 18 EUR/pers., en pension complète, sans salle de bain ni toilettes (les douches et toilettes communes et sommaires sont proches du bungalow), prévu pour 2 personnes. Le plus grand bungalow est à 25 EUR/pers., en pension complète, avec salle de bain et toilettes, prévu jusqu'à 4 personnes. La literie de tous les bungalows est propre, avec un matelas en mousse fin pas très confortable et le lit est recouvert d'une moustiquaire. De petites serviettes de toilettes sont également fournies. Les bungalows les plus chers sont directement sur la plage. Les moins chers sont en retrait, à 30 m de la plage. La restauration en pension complète consiste à choisir un des plats proposés sur la carte bien fournie en poisson, crevette, crabe, pâtes, soupe, plats philippins, viande, sandwich et plats végétariens. En général, il faut passer commande au repas précédent. Au dîner, une soupe est toujours servie en entrée. Les plats sont généralement copieux et sont servis avec une salade. Des fruits sont servis pour le dessert. Les boissons sont en supplément (la bouteille de 1,5 L est à 1,17 EUR). Il y a cependant du thé et du café en libre service toute la journée. Pour un enfant de moins de 4 ans, le séjour est gratuit. De 4 à 12 ans, le tarif est à 50%. L'hôtel dispose d'un billard et d'un club de plongée qui loue du matériel de plongée, de snorkeling et des kayaks. Le tour de l'île se fait en 20 mn à pied.

Par manque de disponibilité, nous nous contentons du bungalow le moins cher. Il est petit et le lit prend pratiquement toute la place dans le bungalow mais tout est propre et la moustiquaire parait neuve. Il y a même une petite table dans le bungalow. Il est équipé d'un ventilateur et d'une lumière. Il y a également un petit balcon avec 2 chaises. Le cadre est paradisiaque.

Bungalow basic de Coco Loco - Palawan - Philippines Intérieur du bungalow basic de Coco Loco - Palawan - Philippines
Petit bungalow de Coco Loco

Bungalow supérieur de Coco Loco - Palawan - Philippines Bungalow supérieur de Coco Loco - Palawan - Philippines
Grands bungalows de Coco Loco

Le soir nous dînons au restaurant de l'hôtel puisque nous sommes en pension complète. La restauration est bonne. Voici quelques exemples de plats que nous avons goûtés : "Pancit Canton" (délicieuses pâtes), "Stuffed Squid" (seiche fourrée, excellent), "Shrimps in coconut milk" (crevettes dans du lait de noix de coco). Le restaurant dispose de quelques tables et chaises dans le sable. Le reste se trouve dans un bâtiment tout ouvert en bois.

Il y a beaucoup de moustiques et devons utiliser du spray anti-moustiques.

Dépenses de cette journée : 27 EUR/pers.
(trajet El Nido-Roxas, hébergement et pension complète, boissons)

La nuit est très calme et reposante, même si, au loin, nous entendons un groupe électrogène fonctionner pour l'électricité. Le petit déjeuner est très copieux.

Nous tentons le snorkeling. Selon l'endroit, il y a beaucoup de coraux et une grande variété de poissons. Nous avons la chance de pouvoir observer 4 Lion Fish (Poisson Lion ou Poisson Scorpion). Attention à ne pas marcher sur les coraux ! L'accès à la mer ou à la barrière de corail est facile. L'eau est limpide et vraiment chaude, dépassant largement les 30°C au niveau du lagon. Selon le courant généré par la marée, nous avons enregistré 37°C jusqu'à une profondeur d'un mètre, au-dessus du tombant et des coraux... incroyable ! Juste en face de la plage, des bancs de poissons par millier et...un énorme barracuda !

Sur la plage, nous sommes parfois embêtés par la mouche des sables (une petite mouche qui pique ; d'après quelqu'un, il faut se frotter avec de l'huile de noix de coco pour faire fuir cette mouche). La faible capacité d'hébergement de l'île permet de ne croiser que très peu de monde.

Plus de photos de Coco Loco...

Dépenses de cette journée : 21 EUR/pers.
(hébergement et pension complète, boissons)

Après un bon petit déjeuner, nous quittons Coco Loco à regret ! Nous prenons la 1ère bangka pour retourner à Roxas, départ à 8h (la 2e est à 13h).

De l'embarcadère de Roxas, nous prenons un tricycle à moteur (moyen de locomotion courant à Palawan ; il s'agit d'une moto additionnée d'une structure qui permet de véhiculer 2 à 3 personnes) jusqu'à la gare routière de Roxas (0,30 EUR ; 5 mn). A la gare routière, de nombreux Jeepneys (transport en commun populaire aux Philippines) s'apprêtent à rejoindre la plupart des villes de Palawan ; il est à noter qu'ils partent lorsqu'ils sont pleins !

Port Barton

Nous embarquons dans un Jeepney pour rejoindre Port Barton (1h30 de trajet par temps sec ; essentiellement de la piste qui peut se dégrader par temps de pluie ; 2,20 EUR/pers.).

Après un rapide déjeuner au "Bamboo House Restaurant" (situé au terminus de Jeepney ou à l'embarcadère de Port Barton ; bonne cuisine ; repère [3] sur le ), nous embarquons sur une petite bangka (3,50 EUR/pers.) apprêtée par l'hébergement "Coconut Garden Island Resort", un hébergement situé sur une île et réservé il y a 3 jours, de El Nido.

Le calme et la belle côte de Port Barton méritent que l'on s'y pose quelques jours ! Pour l'instant nous souhaitons rejoindre l'hôtel situé non loin de là mais nous reviendrons découvrir plus en détail Port Barton dans 2 jours.

Ile Cacnipa

L'hôtel "Coconut Garden Island Resort" se trouve sur l'île Cacnipa, située à 45 mn de navigation de Port Barton (repère [6] sur le ). L'endroit est paradisiaque et d'un calme absolu ! Les bungalows sont bien disposés dans un cadre de verdure et pratiquement toujours à l'ombre. Nous logeons dans l'un des meilleurs cottages (bungalows) pour 14 EUR le cottage, soit 7 EUR par personne sans repas. La plage est belle, bien entretenue et agrémentée ici et là de hamacs et de chaises longues. Sur la plage, il y a quantité de mouches des sables (petite mouche qui pique ; le propriétaire du lieux vend de l'huile de noix de coco qui, d'après lui, fait fuir et tue la mouche de sable ; un entretien de la plage est également fait chaque matin pour minimiser la prolifération de cette mouche, en brûlant par exemple de la fibre de noix de coco et en ratissant le sable).

Je tente seul le snorkeling, mais il n'y a rien d'intéressant à voir.

Nous dînons au restaurant de l'hôtel, dans la mesure où il n'y absolument rien d'autre ! Nous devons choisir l'un des plats proposés sur un tableau (environ 12 plats au total ; bonne cuisine ; de 7 à 12 EUR un repas complet).

Nous constatons qu'il y a très peu de moustiques ici. L'électricité est en fonction de 18h à 21h30. Certains cottages sont également équipés de lumières alimentées par des panneaux solaires et utilisables la nuit.

Dépenses de cette journée : 24 EUR/pers.
(trajet Roxas-Port Barton, transfert à l'hébergement, hébergement, repas, boissons)

La nuit est très calme. Après le petit déjeuner (environ 2 EUR/pers.), nous louons un kayak (1,20 EUR le kayak) et voguons sur la gauche de l'hôtel pour rejoindre une autre plage, sur laquelle 3 maisons de pêcheurs ont été construites (30 à 45 mn de kayak). Là aussi, pas de snorkeling intéressant mais une petite balade sympa en kayak.

De retour à l'hôtel, nous faisons une petite marche en suivant un sentier qui effectue une boucle, ce qui nous emène dans les hauteurs l'île : la vue sur la baie est très belle... Un des sentiers part au niveau de la maison familiale à louer (facile à trouver), l'autre part de derrière les 2 cottages les plus au fond (difficile à repérer). Les 2 sentiers se retrouvent au sommet. La boucle se fait en environ 20 mn.

Ensuite, journée farnienté...

Plus de photos de l'île Cacnipa et l'hébergement "Coconut Garden Island Resort"...

Dépenses de cette journée : 15 EUR/pers.
(hébergement, location kayak, repas, boissons)

Nous pensions initialement repartir sur Sabang (village plus au Sud sur Palawan) en empruntant un bateau régulier effectuant le trajet Port Barton-Sabang. D'après certains livres/guides, ces bateaux s'arrêtent à "Coconut Garden Island Resort" ainsi qu'à d'autres hôtels ou îles, mais nous n'avons pas trouvé ce type de trajet. Nous n'avons trouvé que des bangkas faisant Port Barton-Sabang, mais aucun arrêt intermédiaire ! Donc pour rejoindre Sabang, il faut soit retourner à Port Barton (3,50 EUR/pers.), soit aller directement à Sabang avec la bangka de l'hôtel (42 EUR la bangka ; 2 à 3h de navigation). L'hôtel propose également une bangka pour rejoindre Vivente (4 EUR/pers.).

Village Port Barton

Finalement, nous décidons de retourner à Port Barton, car lors de notre passage, 2 jours auparavant, le village nous avait beaucoup plu. Ce village encore typique, se résume à une longue plage en arc de cercle, une côte riche en cocotiers, un village sans grandes constructions, calme avec des ruelles non asphaltées.

Nous nous posons à l'hébergement "Ysobelle's Beach Resort" (12 EUR pour un bungalow individuel avec ventilateur et salle de bain ; serviettes fournies ; pas en face de la mer ; mauvais matelas en mousse ; pas très propre ; depuis, cet hébergement a changé de propriétaire et de nom : "360 Palawan" ; repère [5] sur le ).

Où dormir à Port Barton et sur les îles des alentours (voir le )

Voici les hébergements que nous avons visités, dont 2 testés :

  • [1] "Green View Resort" (15 EUR la chambre double ; 22 EUR la Family Room ; les chambres se trouvent toutes dans des bungalows ; possède un restaurant/bar ; un grand jardin ; )
  • [2] "Summer Homes"
  • [3] "Ayette's Bamboo Cottages" ()
  • [4] "Elsa's Beach Resort" (15 EUR le bungalow face à la mer avec une belle chambre avec salle de bain et ventilateur ; 12 EUR le bungalow à l'arrière ; 7 EUR une chambre ; restaurant avec une belle terrasse ; ; @ ; tél. 0921-280-5308 ou 0929-155-3456 ; demandez Jacqui de la part d'Emmanuelle de France)
  • [5] "360 Palawan" depuis janvier 2010, ex "Ysobelle's Beach Resort", où nous avons logé (nouveaux tarifs 2010 : de 27 à 15 EUR ; serviettes fournies ; WiFi ; possède un restaurant ; ; www)
  • [6] "Coconut Garden Island Resort", où nous avons logé (situé sur l'île Cacnipa, à 45 mn de Port Barton (3,50 EUR/pers. pour rejoindre l'île) ; cottage avec douche, toilettes, terrasse et ventilateur à 16 EUR ; cottage avec douche, toilettes et terrasse à 13 EUR ; chambre avec douche et toilettes à 11 EUR ; maison familiale pour jusqu'à 5 personnes avec douche, toilettes à 24 EUR ; réduction de 1,50 EUR si réservation par SMS au +63(0)9267210112 (réseau Globe) ou +63(0)9183702395 (réseau Smart) ; très propre ; serviettes fournies ; cottages (bungalows) bien répartis dans un cadre de verdure et presque toujours à l'ombre ; une plage privée bien entretenue agrémentée de hamacs et de chaises longues ; petit hic, il n'y a plus de soleil à partir de 16h ; loue du matériel de snorkeling et des kayaks ; dispose d'un restaurant (le seul de l'île) ; autre information utile : pas de téléphone et pratiquement pas de réseau de mobile ; le propriétaire, un suisse, est un peu rustique ; ; www)
  • [7] "Blue Cove" (situé sur l'ile Albaguen, à environ 30 mn de navigation (12 EUR la bangka pour rejoindre l'île) ; par son changement de propriétaire, l'hébergement est en cours de rénovation complète, avec de nouveaux bungalows, un nouveau restaurant ; la chambre "King n'Queen Rooms" est d'un style moderne et très propre ; beau cadre, mais qui manque un peu d'ombre, en attendant que les arbres poussent ; belle plage ; nous n'avons pas testé le snorkeling ; quelques sentiers permettent d'atteindre le sommet de l'île ; ; www)

Tous les tarifs indiqués ci-dessus correspondent aux tarifs haute saison touristique et sont TTC.
La basse saison se situe du 1er juin au 30 novembre.
La moyenne saison du 1er décembre au 31 mai.
Les périodes de haute saison sont : du 1er février au 10 février, du 14 au 23 mars et du 20 décembre au 7 janvier (en 2010).
La plupart du temps, des frais de 5% sont ajoutés lorsque les paiements sont effectués par carte de crédit.

Plus de photos de Port Barton...

Cascade Pamuayan

Dans l'après-midi, nous nous baladons jusqu'à la cascade "Pamuayan Waterfall" accompagnés des deux jeunes fils du propriétaire d'un hébergement (située au nord de Port Barton à 1h de marche sur 4 km ; sentier peu intéressant, sauf sur les derniers 500 m ; la cascade est belle ; l'eau est fraîche ; il est préférable de prendre un accompagnateur/guide pour trouver le chemin). Après 1h de marche, nous terminons par un sentier en pleine jungle en longeant une rivière, avant d'arriver à la cascade. Nous transpirons à grosses gouttes, car il est fait chaud et humide. Nous nous jetons donc à l'eau avec délice pour nous rafraîchir !

Plus de photos de la cascade Pamuayan...

Aujourd'hui, nous sommes le 31 décembre et nous nous apprêtons à passer le réveillon du Nouvel An à Port Barton ; plusieurs restaurants proposent des buffets pour l'occasion. Nous choisissons de passer la soirée au "Green View Resort" à 5 EUR le buffet sans les boissons (pas trop de choix dans le buffet, mais prix très correct ; orchestre). Une soirée que nous passons avec 4 autres touristes/routards.

A minuit, c'est l'apogée de la fête avec une multitude de pétards et de fusées qui sont lancés sur la plage ! Nous ne dérogeons pas à la tradition des embrassades en souhaitant à chacun une heureuse nouvelle année... riche en voyages :o) ! Nous commençons l'année en rêvant de contrées lointaines...

Dépenses de cette journée : 22 EUR/pers.
(transfert à Port Barton, hébergement, réveillons du Nouvel An, boissons)

Le lendemain, vers midi, nous décidons de faire un tour "snorkeling" avec 2 autres routards. Nous organisons une sortie sur le vif avec 3 stops auprès d'un pêcheur que nous croisons sur la plage (15 EUR la bangka sans repas ; soit 3,75 EUR/pers.).

Les tours en bangka depuis Port Barton

L'attrait principal de Port Barton est une sortie en mer. Plusieurs sites réputés sont proposés par les agences, les hébergements ou directement par les pêcheurs : Paradise Island, Exotic Island (snorkeling), Double Island (snorkeling), Albaguen Island (snorkeling, plage, hébergement et restaurant), Cacnipa Island (hébergement et restaurant), Pagdaman Island, Daplac Bay à Boayan Island (grotte et plongée), German Island (plages), Capsalay Island, Aquarium Reef (snorkeling), Twin Rock (snorkeling), ainsi que d'autres lieux. Les tarifs à la journée d'une bangka avec son accompagnateur sont aux environs de 18 EUR la petite bangka pour 4 personnes ou 45 EUR la grande bangka pour 10 personnes, sans repas et équipement de snorkeling. Un équipement de snorkeling est loué pour environ 1,50 EUR la journée.

Twin Rock

Twin Rock est un récif en pleine mer. Le snorkeling est intéressant car il y a beaucoup de coraux. Le site n'est pas propice aux personnes peu habituées au snorkeling, car il faut y accéder à partir du bateau (bangka) puisqu'il n'y a aucune terre hors de l'eau et que la mer peut être agitée.

Exotic Island

L'île Exotic est rattachée à l'île Albaguen par un banc de sable avec très peu de fond selon la marée (1 m de profondeur lorsque nous y étions). Le snorkeling est moyennement intéressant, mais le lieu est beau et la plage propice à la baignade.

Nous sommes aujourd'hui le 1er janvier, jour du Nouvel An. Nous constatons qu'il n'y a aucun touriste en dehors de nous 4, mais de nombreux autochtones en congés, venus également en bangka, qui pique-niquent en famille ! Une ambiance extrêmement chaleureuse où les sourires et les "Happy New Year" fusent de toute part !

Plus de photos de Exotic Island...

Albaguen Island

Nous nous arrêtons au nord de l'île Albaguen, à l'hébergement "Blue Cove" pour manger un petit quelque chose (repère [7] sur le ). Nous en profitons pour découvrir les chambres de cet hébergement qui semble encore construction, suite à un changement de propriétaire. Pour l'instant, le restaurant est en plein air en attendant que celui en cours de construction soit terminé (voir rubrique "Hébergement à Port Barton et alentours" pour plus de détails). Nous mangeons un peu, avant de repartir pour Port Barton.

Plus de photos de Albaguen Island et de l'hébergement "Blue Cove"...

A 17h, nous sommes de retour à Port Barton.

Nous dînons à notre hébergement, le "Ysobelle's Beach Resort" (service très lent, presque 2h pour les plats ; pas vraiment extraordinaire ; certains plats trop gras ou trop épicés ; 5 EUR un repas complet).

Dépenses de cette journée : 17 EUR/pers.
(tour en bangka, repas, boissons, hébergement)

Puerto Princesa

Ce matin, nous quittons Port Barton en van pour rejoindre Puerto Princesa (6 EUR/pers. ; 3h de trajet ; 40 mn de piste jusqu'à la jonction avec la route principale de Palawan, puis 2h20 de route complètement bétonnée jusqu'à Puerto Princesa).

Nous demandons au chauffeur de nous déposer au restaurant "Kalui" que nous avions repéré dans le Lonely Planet, qui semble bien et se trouve de plus sur notre passage, à savoir sur la route vers l'aéroport de Puerto Princesa. Malheureusement, le restaurant est fermé pour cause de travaux de rénovation et ce jusqu'au 4 janvier 2010 (nous sommes le 2 janvier 2010 !). Le restaurant est réputé excellent d'après plusieurs forums sur Internet. Nous déjeunons finalement au restaurant voisin, le "The Lotus Garden", qui semble également bien (buffet le samedi et dimanche midi et soir à 4 EUR/pers. et à la carte tous les jours ; excellent ; style balinais ; propreté et service impeccable ; propose quelques chambres ; situé au bord de la route bruyante menant à l'aéroport ; voir rubrique ci-dessous "Hébergements à Puerto Princesa" pour plus de détails).

Nous partons visiter un peu le centre de Puerto Princesa qui se trouve à 10 mn de marche de là. En suivant la route principale, nous marchons jusqu'à l'église, puis nous nous baladons dans les ruelles situées entre l'église et la côte. Au centre de Puerto Princesa, nous faisons quelques achats dans un grand centre commercial du nom de "NCCC Mall". Un distributeur de billets se trouve juste à l'entrée (qui accepte les cartes Visa, Master Card, ainsi que d'autres cartes).

Où dormir à Puerto Princesa

Voici quelques hébergements que nous avons visités lors de notre courte visite de Puerto Princesa :

  • "The Lotus Garden" (27 EUR la chambre de charme ; petit déjeuner inclus ; style balinais ; propreté impeccable ; bon matelas ; salle de bain style balinais à savoir à plafond ouvert ; excellent restaurant ; WiFi ; situé au bord de la route (bruyante) menant à l'aéroport ; à 300 m à pied du centre de Puerto Princesa ; à 1 km de l'aéroport ; )
  • "Pagdayon Inn" (de 13 à 19 EUR ; situé en retrait de la route (bruyante) menant à l'aéroport ; à 300 m à pied du centre de Puerto Princesa ; à 1 km de l'aéroport ; ; tél. (048) 434-9102 ou 0909-211-3677)

Il y a bien entendu une multitude d'autres hébergements à Puerto Princesa et pour tous les budgets !

Quelques photos de Puerto Princesa...

Plus de photos de l'île de Palawan...


Le retour

Nous rejoignons ensuite l'aéroport de Puerto Princesa en tricycle à moteur (1 à 1,5 km de trajet). L'aéroport est minuscule. Nous payons à nouveau une taxe pour les vols domestiques de 3 EUR/pers. pour prendre notre vol jusqu'à Manille. Puis à Manille, nous repayons une taxe de 11 EUR pour le vol international jusqu'à Hong Kong (118 EUR TTC aller simple par personne pour le trajet Puerto Princesa-Manille-Hong Kong avec la compagnie Cebu Pacific Air ; pas de repas à bord, mais la possibilité d'acheter à manger ; Puerto Princesa-Manille = 1 h de vol ; Manille-Hong Kong = 2 h de vol). Nous avons passé quelques jours à Hong Kong avant de reprendre deux vols Hong Kong-Francfort via Beijing d'une durée de 3h+11h (590 EUR TTC aller/retour par personne pour le trajet Francfort-Hong Kong avec la compagnie Air China).

Billet d'avion pour les Philippines

Informations complémentaires

Budget

Coût de ce voyage de 15 jours (par personne) : environ 1 390 EUR, dont :

  • le vol aller/retour Francfort-Hong Kong : 590 EUR TTC
  • le vol aller Hong Kong-Busuanga : 198 EUR TTC
  • le vol aller Puerto Princesa-Hong Kong : 118 EUR TTC
  • le reste (hébergements, déplacements, bateaux, repas, accès aux sites, taxes, moto, ...) : 484 EUR, soit 32 EUR/jour/pers.
Notre itinéraire aux Philippines
Autres informations utiles

Quelques informations supplémentaires qui peuvent servir :

  • Prix d'une bouteille d'eau d'1,5 L : 0,53 EUR.
  • Prix d'une carte postale : 0,22 EUR.
  • 2 réseaux de mobile à Palawan : "Globe" et "Smart".
  • La langue officielle est l'anglais, mais le "tagalog" (ou "tagal") est une langue locale très pratiquée aux Philippines.
  • Une boisson rafraichissante : le jus de calamansi (ou kalamansi ; petit fruit qui ressemble à une petite orange aux couleurs extérieures orange/vert, l'intérieur est orange, le goût se rapproche plutôt du citron) servi un peu partout avec ou sans sucre. Ce fruit est également proposé avec les plats de poissons en remplacement du citron.
Hébergements aux Philippines

Données clés du voyage

Pays visité : Philippines
Villes visitées : Coron - El Nido - Roxas - Port Barton - Puerto Princesa
Lieux visités : Ile de Coron : Siete Pecados - Lac Kayangan - White Sand Beach - Twin Lagoon - Lac Barracuda ; Ile de Palawan : Makinit Hot Spring - Archipel de Bacuit - Small Lagoon - Big Lagoon - Secret Lagoon - Simizu - Seven Commandos Beach - Pangalusian - Snake Island - Grotte de Cudugnon - Pinagbuyutan - Secret Beach - Détroit de Tapiutan - Matinloc Shrine - Hidden Beach - Helicopter Island - Coco Loco - Cacnipa - Pamuayan - Twin Rock - Exotic Island - Albaguen Island
Le voyage : du 19 décembre 2009 au 3 janvier 2010
Mises à jour du récit : en 2013, ajout d'hébergements et restaurants
Durée : 15 jours
Hébergements : Hôtel - Bungalow - Guest House (chez l'habitant)
Moyens de transports : Van - Bangka (bateau) - Scooter - Tricycle à moteur - Jeepney (bus local)
Nombre de personnes : 2 (ma femme et moi)
Langue utilisée : Anglais
Taux de change moyen au moment du voyage : 1 EUR (Euro) = 66,84 PHP (Peso philippin) = 1,44 USD (Dollar américain)

Conclusion - Pourquoi aller à Palawan ?

Quel merveilleux voyage !!! Palawan est magnifique !!!

Les îles de Palawan et de Coron conjuguent plage, nature, paysages époustouflants et fonds marins de toute beauté ! 15 jours, c'est bien trop court pour découvrir les Philippines, c'est pourquoi nous ne nous sommes contentés que de 2 îles. Palawan est à découvrir et plus spécialement la baie de Bacuit du côté de El Nido. Coron, plus difficile d'accès, est également un lieu à découvrir.

Malheureusement, les Philippines sont parfois la cible du terrorisme, ce qui peut freiner l'attrait des touristes pour ce pays. Jolo est l'une des îles qui a beaucoup fait parler d'elle en matière de danger, et plus généralement le sud des Philippines. Palawan se trouve dans le sud, mais n'a, à ce jour, pas été trop touchée par ces problèmes ! Notre ressenti sur place a été positif, les philippins de Palawan et Coron sont très attachants (beaucoup de sourires et de "bonjour"). Nous avons facilement voyagé dans cette partie du pays ; nous n'avons jamais rencontré de "rabatteur" (personne qui essaye de diriger les touristes vers l'hébergement ou autre établissement pour lequel il est commissionné), pas d'arnaques (ou peu), pas de tarifs exagérés annoncés, même si la négociation est toujours possible. Le budget à consacrer est cependant un peu plus élevé que les autres pays d'Asie comme la Thaïlande ou l'Indonésie.

Ce pays d'Asie est bien différents des autres de par sa majorité de pratiquants catholiques (environ 90%). Il ne faut donc pas s'attendre à visiter des temples hindous ou bouddhistes, mais plutôt des églises. La 2e religion du pays est l'islam (environ 5%).

Les Philippines nous ont laissé des merveilleux souvenirs, et nous comptons d'ores et déjà y retourner un jour car le pays est vaste !!!

J'espère que le résumé de notre voyage vous aura fait rêver et qu'il vous aura peut-être donné l'envie de découvrir cette région du monde ! Si vous souhaitez d'autres précisions pour votre futur voyage n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Merci de votre intérêt, bon vent et à bientôt, j'espère, pour une nouvelle aventure !

Gilles

Toutes les photos de Palawan et Coron (Philippines)...