Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Finlande

Finlande

La Laponie finlandaise en hiver

Emplacement géographique de la Laponie

Nous cherchions une destination nous permettant, en premier lieu, l'observation d'aurores polaires. Dans ce cas, il s'agissait de choisir un pays situé à proximité du Grand Nord ou du Grand Sud et d'y aller durant l'hiver pour avoir le maximum de nuit. L'hémisphère Nord offre toutefois davantage de territoires propices à l'observation d'aurores polaires que l'hémisphère Sud, et non loin de chez nous, en Europe, la Laponie est une région qui regroupe de nombreux critères favorables à cette observation !

La Laponie (représentée en blanc sur la carte) est une région qui chevauche 4 pays : la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie. Cette région se trouve, en grande partie, au-dessus du Cercle Polaire Arctique et c'est justement au-dessus de celui-ci qu'il faut aller pour optimiser ses chances d'observer des aurores polaires. Il nous restait à choisir l'un des pays de la Laponie. Nous avons écarté la Russie, car plus difficile d'accès à notre sens ; il restait les trois autres pays, chacun étant bien desservi par les lignes aériennes avec un accès facile. Nous avons finalement choisi la Finlande (Suomi en finnois). Par ailleurs, il semblerait que le sauna, que nous adorons, soit plus répandu en Finlande qu'ailleurs ; cela a donc conforté notre choix pour cette destination ! Pour couronner le tout, c'est le pays du Père Noël ! Ce sera donc une belle destination pour notre fils Yann qui a 4 ans !

Nos visites en Laponie finlandaise

Cercle Polaire Arctique

C'est un parallèle (un cercle imaginaire) reliant tous les lieux situés sur la même latitude 66°33'44". Autre exemple d'un parallèle connu : l'Equateur situé à la latitude 0°. Il existe deux cercles polaires sur Terre : l'un est appelé Cercle Polaire Arctique et se trouve dans l'hémisphère Nord, l'autre est appelé Cercle Polaire Antarctique et se situe dans l'hémisphère Sud. Un Cercle Polaire marque la limite du jour polaire ou de la nuit polaire. Pour mieux comprendre, nous pouvons dire qu'au niveau du Cercle Polaire, le soleil reste au-dessus de l'horizon pendant au moins 24 heures consécutives une fois dans l'année (Jour Polaire ou Soleil de Minuit). Réciproquement, le soleil reste en-dessous de l'horizon pendant au moins 24 heures consécutives une autre fois dans l'année (Nuit Polaire). A partir du Cercle Polaire, plus on se rapproche du Pôle, plus la durée augmente : 2 jours par an... 10 jours par an... 3 mois par an... jusqu'à 6 mois par an si on se place exactement sur le Pôle.

La mythique Laponie nous fait déjà rêver et nous imaginons de vastes forêts enneigées. En effet, 70% du territoire finlandais est recouvert de forêts et seulement 10% est cultivé ! La neige sera présente en ce mois de janvier et le froid pourra être intense. Les journées seront courtes et le soleil restera très bas à l'horizon. Nous nous réjouissons également des activités "neige" que nous pourrons pratiquer (ski, luge, traîneau, motoneige, etc.).

Union européenne, Visa et Monnaie

La Finlande fait partie de l'UE (Union Européenne), ce qui permet aux ressortissants européens de voyager avec facilité dans ce pays. Exemple pour les ressortissants français : pour un séjour inférieur à 3 mois, une carte nationale d'identité en cours de validité suffit, mais un passeport est recommandé. Pour les séjours supérieurs à 3 mois, il faut déclarer sa présence en Finlande à un poste de police (40 EUR de frais par personne). La Finlande fait également partie de l'espace Schengen (libre circulation des personnes), ce qui facilite le passage avec les quelques pays frontaliers qui font également partie de l'espace Schengen, comme la Suède et la Norvège. De plus, la Finlande a adopté la monnaie Euro (EUR). Informations actualisées en 2013 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères

Pour ce voyage, nous étions munis d'un mini-guide "Petit Futé". Nous avions réservé 3 hébergements couvrant la totalité du séjour et bien entendu nos vols aller et retour. Sur place, nous avons prévu de nous déplacer avec les transports locaux (bus, taxi, traîneau, etc.) sur un rayon de seulement 100 km et sans avoir rien réservé à l'avance.

Aller en Laponie finlandaise

Pour choisir notre point de chute en Laponie, nous avons orienté notre choix en fonction des lignes aériennes directes depuis la France ou l'Allemagne, puisque nous habitons l'Est de la France. Bien entendu, le coût des billets d'avion a également été pris en compte. Après un bon moment de recherche et de réflexion, nous avons choisi de faire un vol direct Paris-Kittilä (qui se trouve en Laponie finlandaise) pour un coût de 240 EUR TTC/pers. avec la compagnie aérienne Transavia. Nous avons pu remarquer que plusieurs lignes directes s'ouvrent durant l'hiver pour desservir cette destination, alors qu'en été, elles sont plus rares. L'autre option, eut été de passer par Helsinki, où la quantité de vols est importante et les billets d'avion peu chers, puis de prendre un vol intérieur, puisqu'ils sont également assez fréquents durant toute l'année.

Comment rejoindre la Finlande

Avec son propre véhicule :
Pour rejoindre la Finlande avec son propre véhicule depuis la France, il faut parcourir au minimum 1 900 km. Ce trajet traverse uniquement des pays de l'UE et nécessite d'emprunter au moins un ferry pour traverser la mer Baltique. Il est possible de ne pas emprunter le ferry, mais cela oblige alors à passer par la Russie, où les formalités de passage en douane sont un peu plus compliquées avec un véhicule (2 600 km de trajet pour l'aller). Autre solution : remonter toute la Suède pour atteindre le nord de la Finlande (pour un total "aller" de 2 700 km).

Une autre option est de se rendre en Finlande en privilégiant le maximum de trajet en ferry. Cette option réduit considérablement le temps de trajet sur route et a l'avantage d'être plus reposante, compte tenu du temps élevé que dure la navigation en ferry (pouvant aller jusqu'à 2 jours de navigation).

La Finlande fait partie de l'UE (Union Européenne) et fait partie de l'espace Schengen (libre circulation des personnes). Le passage avec son propre véhicule ne pose donc généralement pas de problème mais il faut toutefois vérifier si l'assurance automobile du véhicule est valable en Finlande (présence du code FIN (non barré) sur la carte verte) ; c'est en général le cas. Dans le cas contraire, il faut voir ce point avec son assureur pour souscrire une assurance complémentaire pour ce pays.

Concernant le coût total du trajet, il faut prendre en compte le carburant, les péages et les ferries.

En avion :
Il est bien entendu beaucoup plus rapide de rejoindre la Finlande en avion. De nombreuses liaisons existent avec la capitale Helsinki, mais également avec ne nombreuses autres villes comme Enontekio, Ivalo, Joensuu, Jyväskylä, Kajaani, Kauhajoki, Kauhava, Kemi, Kitee, Kittilä, etc.. Il existe des vols directs depuis la France. En hiver, d'autres lignes, même directes, sont ajoutées pour rejoindre les villes du nord du pays (Laponie).

Nous rejoignons Paris en TGV, puis l'aéroport d'Orly où nous embarquons. Quatre heures plus tard, notre avion atterrit en douceur sur le minuscule aéroport enneigé de Kittilä. Ici, pas de passerelle pour le débarquement et nous sommes donc immédiatement confrontés à la neige ainsi qu'aux -16°C de température extérieure ! Il est 20h et il fait nuit noire. Le temps de récupérer les bagages, nous nous lançons à la recherche d'un moyen de transport. Dehors, plusieurs cars attendent les touristes ayant réservé un séjour en Laponie. En effet, la plupart des touristes qui sont arrivés avec nous sont presque tous dans le cadre d'un voyage organisé. Nous demandons ici et là mais aucun autocar ne souhaite nous prendre et le bus public a déjà terminé sa tournée ! Nous voyons peu à peu l'aéroport se vider et tous les autocars et véhicules privés quitter le parking !

Il semble que nous soyons les seules personnes de tout l'avion à être arrivées en Laponie en individuel (sans voyage organisé) ; un jeune couple, qui se trouve dans la même situation que nous, nous rejoint alors et nous nous retrouvons à 5 dans un aéroport désert ! Il n'y a absolument plus personne et les comptoirs d'hôtels et de voitures de location sont vides ! C'est alors que nous découvrons les cartes de visites de chauffeurs de taxi posées sur un comptoir. Nous nous concertons avec l'autre couple et puisque nous souhaitons aller dans la même direction, nous arrivons à faire venir rapidement un grand taxi pour nous 5. A proximité de l'aéroport (à seulement 5 km) il y a, vers le sud, la ville de Kittilä ; vers le nord se trouve la ville de Sirkka, située à 13 km de l'aéroport, notre ville de destination à tous les 5 (32 EUR le taxi ; tél. +358 16 106 441 ; ou bien, à 10 EUR/pers., Airport Express Levi 040 861 7000 @).


Levi

Notre taxi roule à pleine allure, à environ 100 km/h sur une route enneigée ! Au départ, cela surprend... Puis, au fil des jours, nous comprenons vite que les pneus sont particulièrement bien adaptés au climat (ici pas de chaînes) ! Les conducteurs semblent toutefois très prudents et courtois puisqu'ils s'arrêtent systématiquement lorsqu'un piéton se présente pour traverser la route ! Nous arrivons à Sirkka, une ville construite pour accueillir les nombreux vacanciers désirant faire du ski de piste. En effet, Sirkka se trouve au pied de la station de ski de Levi. L'appellation "Levi" étant bien plus connue que celle de "Sirkka" et bien que Levi ne soit que la station de ski, pour faciliter les choses nous appellerons donc désormais cette station et cette ville, "Levi". Le taxi nous dépose tous les 5 devant l'hôtel "K5 Levi", dans lequel le jeune couple a réservé sa chambre. De là, nous nous rendons à pied jusqu'au chalet-appartement que nous avions réservé depuis la France. Les 200 m à parcourir nous semblent interminables car il fait -16°C et nous n'avons pas encore enfilé nos vêtements pour le froid (voir Vêtement "Grand Froid") !

Climat en Laponie finlandaise

La Laponie finlandaise bénéficie encore un peu de l'influence du Gulf Stream, ce qui rend le climat plus chaud que ce qu'il devrait être, surtout en hiver. L'expression "plus chaud" ne veut pas dire "chaud" ! En hiver, la moyenne des températures se situe entre -10 et -20°C, mais cela peut descendre jusqu'à -30°C, voire plus rarement -40°C. L'hiver dure de 7 à 8 mois et s'étend d'octobre à avril. Les précipitations apportent alors beaucoup de neige, ce qui rend la région propice au ski, praticable de fin octobre à mi-avril. Vers la fin décembre, la région est plongée dans la Nuit Polaire : les journées deviennent très courtes et le soleil n'est jamais visible, une période idéale pour l'observation des aurores polaires. A partir de février, les journées deviennent de plus en plus longues et le soleil est de plus en plus visible. Janvier et février sont les mois les plus froids. Mars et avril sont les mois les plus secs et les lunettes de soleil sont indispensables ! A partir du 20 mars (équinoxe), les journées deviennent plus longues qu'en France. En mai, c'est le printemps. De début juin à début juillet (maximum le 21 juin), la région se trouve plongée dans une période de Soleil de Minuit, durant laquelle le soleil reste visible tout la journée ! Durant cette période, inutile d'essayer d'observer des aurores boréales, ni de faire du ski, car il n'y a plus de neige. En été, la température moyenne atteint 11°C, mais il n'est pas rare d'avoir des journées à +25°C, avec un record constaté fin mai 2013 à 29°C. On pratique alors la pêche et le kayak. Au fil des semaines, les journées se raccourcissent à nouveau et à partir du 21 septembre (équinoxe), elles deviennent plus courtes qu'en France : l'hiver approche à grand pas ! La meilleure période pour voyager en Laponie finlandaise en hiver est de mi-janvier à mi-avril, afin de garantir un maximum de neige et des durées "de jour" acceptables. Pour découvrir la Laponie en été, les mois de juin à septembre sont parfaits. Pour davantage de précision sur le climat, vous pouvez consulter notre fiche climat de la Finlande.

Nous voilà enfin installés dans notre location "Levin Kausikämpät & Origot" : bien au chaud et avec tout le confort pour faire oublier le froid extérieur ! Nous terminons la journée autour d'un bon bol de soupe bien chaude (apporté de France !).

Où dormir à Levi (Sirkka)

Levi est une station de ski réputée en Finlande. La ville de Sirkka, située au pied des pistes de ski, offre un large choix d'hébergements comme des hôtels, ou encore des chalets et appartements à louer. Pour effectuer une recherche d'hébergement, il est préférable de mentionner le nom de "Levi", bien plus répandu que celui de "Sirkka". Voici l'hébergement dans lequel nous avons logé :

  • "Levin Kausikämpät & Origot" (chalet-appartement ; très propre ; cuisine tout équipée ; bouilloire ; machine à laver la vaisselle ; TV + lecteur DVD ; le couchage se fait à l'étage, par un escalier assez raide ; sauna ; armoire chauffante ; chauffage au sol ; cheminée avec bois disponible ; pas d'Internet ; il y a d'autres appartements de 35 à 50 m² pour 2 à 6 personnes ; le nôtre de 35 m² est à 100 EUR/nuit, nettoyage de fin de séjour inclus ; 20 EUR par linge de lit/séjour (quelque soit la durée) ; ; ski-bus gratuit ; situé à 200 m des arrêts de bus et de l'office du tourisme ; situé à 500 m des pistes de ski ; ; réservé via notre page Hôtels ou à réserver directement sur cette page Levin Kausikämpät & Origot)

Le lendemain, nous découvrons la ville de Levi par une température de -17°C. Le taux d'humidité de l'air est bien plus sec que chez nous en France ce qui explique que nous puissions plus facilement supporter ces températures négatives élevées. Levi est une station de ski qui possède toute l'infrastructure touristique adéquate, avec de nombreux logements, restaurants, magasins de vêtements (exemple InterSport), de locations ou de souvenirs. La ville est moderne, tout en gardant un charme local où les constructions en bois dominent. Un vaste domaine skiable s'étend devant nos yeux où ceux qui pratiquent le ski de pistes, ski de fond ou encore la moto neige peuvent s'en donner à cœur joie ! La plupart des voyageurs viennent à Levi pour faire du ski de piste, du snowboard, du télémark ou du ski de fond. Cette station de 43 pistes compte au total 44 km de pistes. Toutes les pistes sont implantées sur les flans du Mont Levi. Son sommet culmine à seulement 530 m d'altitude, mais les pistes offrent tout de même 330 m de dénivelé ! L'enneigement est bien entendu élevé, étant donné la position géographique de la ville. Il est donc possible d'y skier de novembre à mi-avril. Une route fait le tour complet du Mont Levi et permet d'accéder aux différents parkings situés tout autour. L'accès le plus important se situe bien entendu à Sirkka, surnommé simplement Levi, ou "Levi Center". C'est également ici qu'il est le plus facile de louer tout l'équipement pour pratiquer l'un des sports de glisse. Les pistes de ski sont largement éclairées presque toute la journée car la pleine lumière du jour est très courte, environ 3h30 en ce moment de l'année.

L'ensoleillement est particulier dans ces contrées nordiques, et il dépend fortement de la situation géographique et de la période de l'année. Par exemple, en ce 15 janvier, il commence à faire jour vers 8h30 du matin, le soleil apparaît à l'horizon vers 11h00, à midi, le soleil rase l'horizon à seulement 2° de hauteur, puis il se couche à 14h et il fait nuit noire à 16h30. Le soleil n'est donc visible que durant à peu près 3h, à condition qu'une montagne ou même une colline ne le cache pas toute la journée ! Pour pouvoir bien imaginer la situation, à midi, l'horizon est orange, comme chez nous le matin ou le soir, au lever ou au coucher du soleil ! Cette curieuse sensation de lever du soleil dure finalement une bonne partie de la journée, avant la pénombre qui arrive vers 14h et dure environ 2h30 avant de nous plonger dans une nuit totale vers 16h30. Durant une période autour du 21 décembre (solstice d'hiver), la région est confrontée à la Nuit Polaire.

Nuit Polaire

La Nuit Polaire (ou Kaamos en finnois) représente les jours où le soleil n'est pas visible durant 24h, autrement dit, il fait nuit noire durant toute la journée et la nuit ! L'exemple connu est celui du Pôle Nord ou du Pôle Sud, où la Nuit Polaire dure 6 mois et est suivie de 6 mois de Jour Polaire, également appelé Soleil de Minuit (lorsque le soleil ne se couche plus). Plus on s'éloigne du Pôle, moins ce phénomène dure. En France, cela n'existe pas ! En effet, c'est entre le Cercle Polaire et le Pôle que ce phénomène apparaît. Au niveau du Cercle Polaire, cela arrive un seul jour dans l'année. En avançant de quelques kilomètres en direction du Pôle, le phénomène n'apparaît que quelques jours dans l'année. La Laponie est placée principalement au-dessus du Cercle Polaire Arctique, donc le phénomène de la Nuit Polaire apparaît plusieurs jours, voire plusieurs semaines, autour du 21 décembre (solstice d'hiver). Le Soleil de Minuit apparaît quant à lui autour du 21 juin (solstice d'été). Ces phénomènes sont les mêmes entre le Pôle Sud et le Cercle Polaire Antarctique, mais de manière inversée : Nuit Polaire autour du 21 juin et Soleil de Minuit autour du 21 décembre. En Laponie, une Nuit Polaire ne signifie pas une nuit noire, mais plutôt comme si le soleil s'était couché il y a 1h ou 1/2 heure, mais cela dure toute la journée. Les couleurs orangées du coucher de soleil permanent lapon, passe d'Est vers le Sud, puis à l'Ouest, le Nord, puis à nouveau à l'Est. C'est une curieuse impression. Cette lumière partielle permet aux habitants de continuer une vie quasi normale. Le climat est directement induit par la Nuit Polaire, avec une baisse possible des températures jusqu'à -40°C !

N'étant pas venus en Laponie pour pratiquer du ski, nous n'avons réservé que 2 nuits à Levi. Nous nous promenons dans les environs et utilisons les ski-bus gratuits (1 toutes les 30 mn) pour passer d'un endroit à l'autre ; puis nous décidons d'aller à "Icium Wonderworld of Ice". Il s'agit d'une exposition de sculptures sur glace qui s'étend sur environ 1 hectare (15 EUR/pers.). Les artistes sculpteurs viennent de Pékin, c'est donc sur le thème de la Chine que les sculptures se dressent. Il y a la Grande Muraille de Chine, des temples chinois, des dragons, mais également d'autres sculptures en lien avec la Laponie, comme un immense Père Noël ! Un éclairage en couleur rend le lieu féérique dès la nuit tombée ! La Grande Muraille de Chine est utilisée comme toboggan.

"Icium" n'est présent à Levi que depuis l'hiver 2010-2011. Lors de notre passage, il s'agissait de leur deuxième année d'exposition. Durant l'hiver 2012-2013, "Icium" était malheureusement resté fermé et ce sera certainement également le cas pour l'hiver 2013-2014. Pour les hivers à venir, rendez-vous sur leur site web www pour vérifier si l'exposition est reconduite.

Une autre exposition de glace se trouve à Luvattumaa, à 7 km de Sirkka-Levi . Il s'agit en fait de l'hôtel-restaurant "Luvattumaa - Levi Ice Gallery" que l'on peut visiter. Il est bien entendu possible d'y manger ou d'y passer la nuit (vous pouvez réserver une nuit sur la page Luvattumaa - Levi Ice Gallery). Un autre hôtel-restaurant de glace se trouve dans les alentours de Ylläsjärvi, à 42 km de Levi (voir Ylläs).

Pour nous permettre de nous accommoder aux -17°C, nous avons apporté avec nous de bons équipements de ski, ainsi que des chaussures permettant de supporter jusqu'à -30°C. Dans notre appartement, une armoire chauffante permet de sécher les vêtements mouillés (mais nous ne l'avons jamais utilisée). Le sauna privé installé dans le chalet est, quant à lui, le bienvenu et nous l'avons utilisé tous les jours !

Sauna

Le sauna est une institution en Finlande. On compterait plus d'un million de saunas pour cinq millions d'habitants ! A l'origine, il était utilisé pour soigner, accoucher et purifier le corps. Aujourd'hui, il est présent dans presque toutes les habitations et même dans les appartements, car il est synonyme de bien être. Très souvent, le sauna se trouve dans un chalet extérieur indépendant. Il est chauffé soit au bois, soit au gaz ou à l'électricité. La température intérieure peut varier entre 70 et 110°C, voire 130°C. Il est construit en bois, à l'extérieur comme à l'intérieur. Ainsi, comme le bois est un mauvais conducteur thermique, la banquette sur laquelle on s'assoit ne peut pas brûler la peau. Pour une question d'hygiène, il est important (voire obligatoire) de s'asseoir sur une grande serviette et d'y poser également ses pieds. Il est normalement prévu un système d'humidification pour humidifier l'air. En général, il s'agit de verser de l'eau sur des pierres chaudes placées au-dessus du foyer chauffant. Pour les personnes non habituées, cela peut s'avérer insupportable. Après quelques séances de sauna, on peut adorer et cela peut devenir un réel besoin, comme c'est le cas pour nous ! Nous sommes des habitués des saunas et des centres thermaux allemands, aussi, nous nous réjouissions à l'idée de venir en Laponie pour faire notre sauna quotidien ! En général, cela fait du bien, mais il faut tout simplement être à l'écoute de son corps et sortir lorsque la chaleur nous indispose (avec un maximum de 15 mn à l'intérieur si on souhaite que cela soit bénéfique). Ensuite, il est de coutume de s'immerger dans une eau glacée, très souvent un trou percé dans la couche de glace d'un lac, ou de se frotter avec de la neige. Ceci est également agréable à condition que le sauna ait été suffisamment chaud et que vous y soyez resté suffisamment longtemps. Contrairement à ce que l'on peut penser, c'est relativement facile, supportable et surtout, agréable (exemple : sauna à 90°C pendant 15 min, puis immersion dans le l'eau à 10 ou 5°C pendant quelques secondes, puis rester environ 5 mn à l'air d'environ 10°C ou 0°C). Pour davantage d'information sur les saunas finlandais, rendez-vous sur ce site web : Sauna Finlandais.

Pour nos repas, nous allons parfois au restaurant pour découvrir la cuisine laponne.

Restaurants à Levi

Il y a de nombreux restaurants à Levi (ou Sirkka). On en trouve surtout dans la ville même, mais également au pied des pistes. Certains hôtels disposent de leur propre restaurant, accessible aux non résidents. Voici les 2 restaurants que nous avons testés :

  • "Hôtel-Restaurant Levitunturi" (excellent buffet à 25 EUR : beaucoup de plats de poissons froids, mais aussi des plats chauds, café+thé, jus de fruits, mais peu de desserts ; )
  • "Kana ja Kannu" (très bonne crêperie ; située au centre de Levi)

Plus de photos de Levi...

Durant ces 2 jours nous nous sommes rendus à l'office du tourisme pour y glaner des informations qui nous serviront à préparer la suite de notre voyage.


Äkäslompolo

Après 2 jours passés à Levi, nous devons nous rendre à notre second hébergement, loué à Äkäslompolo (qui se trouve à 65 km de là). Nous prenons tout d'abord un bus jusqu'à l'aéroport (4 EUR/pers.), puis un minibus jusqu'à Äkäslompolo (15 EUR/pers.).

Comment se déplacer en Laponie

Pour se déplacer à travers la Finlande, la Laponie ou dans les villes, il y a :

Le Bus :
Utiliser les transports en commun est la solution la plus économique. Le réseau de bus est bien développé en Laponie et, malgré la neige abondante, les bus circulent même l'hiver ! Voici les compagnies de bus que nous avons relevées et utilisées, qui proposent des trajets sur toute la Finlande, dont la Laponie :

  • "Matkahuolto" www
  • "V. Rundgren Ky" www
  • "Eskelisen Lapin Linjat" www
  • "Tunturilinjat Oy" www

Le Train :
Le réseau ferroviaire est bien développé en Finlande du Sud, mais pratiquement pas en Laponie. Par exemple, il sera possible de faire Helsinki (capitale) - Rovaniemi (porte d'entrée de la Laponie) en train, puis il faudra poursuivre en bus. La compagnie ferroviaire finlandaise est "VR" www.

Le Taxi :
Le réseau de taxi est également bien développé dans toute la Finlande, Laponie comprise. Les tarifs varient beaucoup et nous avons parfois payé 1 EUR le km et parfois 4 EUR le km !

La Voiture :
Louer une voiture ou venir avec son propre véhicule est certainement la solution idéale pour visiter la Finlande. Toutefois, l'enneigement peut-être un handicap pour les non habitués. Les routes sont très bonnes et la conduite des finlandais respectueuse du code de la route. Le prix du carburant est cependant plus élevé qu'en France et en janvier 2012, les tarifs étaient les suivants : essence 95 à 1,63 EUR/L ; gasoil à 1,59 EUR/L. Louer une voiture se fait sans problème, même en hiver avec de la neige car les véhicules sont équipés pour rouler sur la neige. Si vous désirez venir avec votre propre véhicule, lire "Comment rejoindre la Finlande".

L'Avion :
De nombreuses villes sont desservies par des lignes aériennes intérieures. Helsinki, la capitale de Finlande, se trouve au sud du pays. Pour rejoindre la Laponie, qui se trouve à au moins 700 km de la capitale, il devient intéressant de prendre l'avion.

Le minibus nous dépose devant l'hébergement que nous lui indiquons. Il s'agit d'un chalet privé que nous avons réservé depuis la France. Nous téléphonons au propriétaire pour qu'il vienne nous ouvrir la porte... Le petit chalet de style lapon, que nous avons loué pour une durée de 6 nuits, nous enchante tout de suite avec son côté chaleureux tout en bois et son sauna privé.

Où dormir à Äkäslompolo

Äkäslompolo n'est pas comparable à la ville de Levi, mais ce petit village possède néanmoins quelques hôtels ainsi que des locations. Voici l'hébergement dans lequel nous avons séjourné :

  • "Ylläksen Yöpuu" (dispose de plusieurs chalets de tailles différentes ; le nôtre était le plus petit des chalets prévu pour 4 personnes ; très propre ; cuisine tout équipée ; machine à laver la vaisselle ; bouilloire ; WiFi gratuit mais qui fonctionnait très mal depuis notre chalet ; TV + lecteur DVD ; 1 salon-salle à manger avec un canapé lit ; 1 chambre avec 2 lits une personne ; 1 petite salle de bain avec toilettes ; 1 douche ; sauna privé situé à l'intérieur ; 72 EUR/nuit, linge de lit compris, ainsi qu'un lit bébé gratuit ; ; à l'extérieur, en commun, et à la disposition des hôtes, il y a : 2 petits chalets pour faire des grillades ; 1 local technique pour le matériel (ski, luge, ...) ; dispose de luges (luge bob avec et sans volant, luge à tracter, trottinettes des neiges, ...) ; avec supplément : 1 grand sauna au bord du lac et son trou dans la glace pour faire trempette ; ; situé à 250 m d'un supermarché ; proche de quelques restaurants et agences proposants des activités de neige ; ; réservé via notre page Hôtels ou à réserver directement sur cette page Ylläksen Yöpuu)

Nous savourons cet endroit particulièrement tranquille. Durant 6 jours, nous découvrons les plaisirs des activités de neige ; il fait encore plus froid et le thermomètre affiche -18°C ! A l'arrière de notre chalet s'étend un grand lac gelé recouvert de neige que nous traversons à pied. Cette région est réputée pour le ski de fond, avec un nombre important de tracés à travers les forêts et le lac. Le village d'Äkäslompolo est agréable. Ici, pas d'immeubles, mais uniquement des maisons individuelles en bois, habitées pour la plupart par des autochtones, ainsi que quelques parcs d'élevage de rennes.

Nous découvrons la trottinette des neiges, utilisée par les locaux et notamment les écoliers ! Comme notre hébergement en dispose, nous utilisons ces trottinettes des neiges tous les jours, aussi bien pour nous promener sur les chemins que sur la route, pour faire les courses ou encore pour aller au restaurant...

Trottinette des neiges
Trottinette des neiges - Finlande Trottinette des neiges - Finlande Trottinette des neiges - Finlande

La trottinette des neiges est appelée "potkukelkka" en finois et "sparkstötting" en suédois et existe en différentes variantes. Il s'agit d'une luge spéciale qui ressemble à une trottinette : on reste debout et on utilise son pied pour propulser l'engin. Le modèle que nous avons découvert en Finlande est une trottinette des neiges équipée d'une chaise, ce qui permet à quelqu'un de s'asseoir à l'avant (en enfant par exemple). Cela fonctionne vraiment bien et encore mieux sur une neige dure ! Nous avons adoré en faire et l'avons donc très souvent utilisée pour nos déplacements !

A seulement 1 km de notre hébergement, nous partons visiter Lapp Village, qui signifie Village Lapon. Il s'agit d'un regroupement qui comprend le magasin "Santa's Fift Shop" (le magasin du "Père Noël"), du restaurant "Poro", d'hébergements et d'activités "neige". Durant la période de Noël (environ du 05/12 au 05/01), le Père Noël est présent pour accueillir les enfants .

A 250 m de notre hébergement, se trouve le supermarché "Jounin Kauppa" (situé à l'arrière de la station essence), qui nous permet de faire nos achats alimentaires et d'y découvrir les habitudes culinaires des finnois. Nous achetons du pâté de renne, du pain et des gâteaux de la région, ainsi que d'autres spécialités culinaires... Les tarifs sont à peine plus élevés qu'en France, et pour certains produits, c'est même moins cher. Lorsque nous ne dînons pas dans notre chalet, nous nous rendons dans l'un des restaurants situé à proximité.

Restaurants à Äkäslompolo

Äkäslompolo n'est pas Levi, mais ce petit village possède néanmoins quelques bons restaurants. Voici ceux que nous avons repérés et parfois testés :

  • "Julli's Bar & Restaurant" (belle atmosphère et beau cadre ; plats délicieux et bien présentés ; environ 20 à 25 EUR un repas complet ; très bon service ; ; )
  • "Ylläshumina" (il s'agit d'un hôtel-restaurant ; très belle salle ; propose l'entrée et le dessert en buffet ; 25 EUR un repas complet ; très bon ; ; )
  • "Poro" (situé à Lapp Village et à côté du magasin "Santa's Fift Shop" ; )
  • "Äkäslompolo" (restaurant-café-pizzeria ; )

Plus de photos d'Äkäslompolo...

Motoneige

Un peu partout dans Äkäslompolo se trouvent de nombreuses agences qui proposent des activités liées à la neige. Nous choisissons de faire une sortie combinant la motoneige et le traîneau à renne, avec l'agence "Scandinavian Adventures" à 167 EUR/adulte. Pour cela, nous partons en groupe avec un accompagnateur. Gilles conduit sa motoneige et trouve cela très impressionnant ! Il s'agit d'une sortie de 35 km dans la forêt finlandaise. Compte-tenu de son jeune âge, Yann a été placé, accompagné d'Emmanuelle, dans un traîneau couvert, tiré par la motoneige de notre accompagnateur. Durant le parcours, Yann a tout de même pu faire, en binôme avec Jean-Philippe notre accompagnateur et à son grand plaisir, quelques kilomètres sur la motoneige ! Pendant ce temps, Emmanuelle est allée tester l'engin à l'arrière de la motoneige de Gilles.

Motoneige

La motoneige (ou scooter des neiges) est l'un des moyens de locomotion utilisé par les locaux. Elle est également largement proposée aux touristes en location simple ou en circuit organisé. C'est un véhicule puissant qui tient parfaitement bien la neige, même si, à la conduite, la motoneige a tendance à ne pas suivre exactement la trajectoire demandée ! Attention, les accidents existent ! En général, les locations incluent les vêtements "Grand Froid". Par ailleurs, les poignées de la motoneige sont généralement chauffantes ce qui est d'un grand confort pour les mains ! Voici quelques exemples de tarifs d'un circuit organisé, souvent à thème : 20 km sur 2h = 100 EUR ; 40 km sur 2 à 3h + traîneau à rennes = 170 EUR ; 95 km sur 5 à 7h, avec visite de sculptures sur glace = 200 EUR. Et voici quelques exemples de tarifs d'une location "simple" de motoneige : 3h = 125 EUR ; 1 jour = 210 EUR ; 3 jours = 450 EUR ; le tarif variera selon le prestataire, selon les modèles et la puissance du motoneige. Voici quelques agences repérées à Äkäslompolo : Lapland Safaris ; Snow Fun Safaris, toutes les trois situées dans la même rue .

Plus de photos de notre sortie "motoneige"...

Traîneau à renne

A mi-chemin de notre parcours, nous avons rejoint, en pleine forêt, un campement représentant la vie lapone d'antan, avec son élevage de rennes, son tipi et les costumes traditionnels d'autrefois. De là, nous avons échangé nos montures en acier pour un magnifique traîneau en bois tiré par un renne ! Nous étions tous les trois dans le même traîneau, bien au chaud sous des couvertures en peau de renne. Nous avons fait 3 km dans un superbe paysage de neige immaculée, loin de toute pollution. Seuls les pas des rennes dans la neige rompaient le silence qui nous entourait.

Renne et Traineau à renne
Renne - Finlande

Le renne sauvage est très répandu en Laponie. Durant notre séjour, nous avons pu observer quelques rennes sauvages au bord ou sur la route. Cette même espèce existe au Canada, mais elle est appelée "caribou". Le renne est également élevé pour sa viande et plus occasionnellement pour tirer des traîneaux. Le traîneau à renne était très utilisé autrefois mais aujourd'hui ce moyen de transport s'est perdu ; les touristes pourront toutefois continuer à découvrir cette pratique ! C'est durant une sortie en traîneau à renne que nous apprenons que les rennes mangent 300 variétés de plantes dans la nature, que les femelles rennes ont également des bois sur la tête mais que seuls les mâles les perdent chaque année à la fin de l'automne, après la saison des amours. Exemple de tarif : 1 km = 20 EUR ; 4 km sur 3h = 130 EUR/pers.. Voici quelques agences repérées à Äkäslompolo : Lapland Safaris ; Snow Fun Safaris, toutes les trois situées dans la même rue .

Nous avons ensuite passé un petit moment sous un tipi, autour d'un feu, à écouter Hannun nous raconter la vie d'autrefois. C'est là que nous avons appris tous ces détails sur les rennes. Siipa, la femme d'Hannun nous a également préparé des tartelettes de lakka (sorte de mûres orangées), accompagnées d'un délicieux jus de baies chaud, une boisson locale qui fut grandement appréciée par les petits et les grands ! Voici le numéro de tél. de Hannun : +358 16 567163.

Plus de photos de notre sortie "traîneau à renne"...

Nous regagnons ensuite Äkäslompolo avec nos motoneiges. De retour dans notre chalet et comme chaque jour, nous profitons du sauna privé qui se trouve dans notre chalet. Après un bon sauna bien chaud, il est coutume de se tremper, voire de nager dans un lac gelée. Mais nous n'avons pas le courage de nous plonger dans le trou creusé dans le lac prévu à cet effet ! Nous nous contentons de sortir dehors à -18°C et nous constatons qu'à cette température, les gouttelettes d'eau sur le corps gèlent rapidement !


Ylläs

Tout comme Levi, Ylläs est une station de ski réputée en Finlande. Nous nous y rendons en bus (3 EUR) car Ylläs ne se trouve qu'à 4 km d'Äkäslompolo. Plusieurs accès (parkings) sont possibles. La station offre 53 km de pistes de ski, avec 63 pistes parmi lesquelles se trouve la plus longe piste de Finlande qui fait 3 km ! Les pistes sont installées sur le Mont Ylläs qui culmine à environ 720 m d'altitude. Le dénivelé des pistes est d'environ 400 m. L'enneigement est bien entendu élevé étant donné la position géographique de la station ; il est donc possible d'y skier de novembre à mi-avril. En dehors du ski alpin classique, le télémark est très pratiqué, le snowboard ainsi que le ski de fond. Quasiment toutes les pistes sont éclairées, puisque le taux d'ensoleillement est très faible ici, avec même une période de Nuit Polaire autour de décembre.

Où dormir à Ylläs

En dehors de quelques hôtels construits au pied de la station de ski Ylläs, les villages d'Äkäslompolo (4 km au nord) et de Ylläsjärvi (4 km au sud) sont bien davantage fournis en hébergements.

Entre Ylläs et Äkäslompolo se trouve le centre d'information touristique d'Ylläs (situé dans le centre d'accueil Kellokas ; ). Il est possible d'y obtenir toutes sortes d'informations sur la région et notamment sur le Parc National de Pallas-Yllästunturi. Nous sommes en effet au bord de ce Parc National qui protège forêts, étangs, marais et faune. Le centre d'information dispose d'un petit restaurant "Ylläs Cafe Milli" et d'une exposition permanente gratuite présentant la faune et la flore de la région. La station de ski Ylläs se trouve à l'extérieur du Parc National.

Non loin d'Ylläs et de Ylläsjärvi, il y a le "Snow Village" . Un endroit éphémère qui ne dure que durant l'hiver et qui est fait de constructions et sculptures de glace. Il s'agit d'un hôtel et d'un bar-restaurant, que l'on peut visiter. Tout est fait en glace : les murs, les tables et même les lits ! Ce lieu est très souvent proposé dans le cadre d'une excursion "motoneige" depuis Levi ou Äkäslompolo. Pour réserver une nuit dans cet hôtel hors du commun, pour pouvez le faire sur cette page Snow Village.


Muonio

Après les 6 nuits passées dans notre chalet, nous quittons Äkäslompolo pour rejoindre Muonio en taxi (80 EUR le taxi) car il n'y pas de liaison de bus effectuant ce trajet en direct. Prendre le taxi nous apporte de nombreux avantages : nous sommes pris à notre hébergement actuel, et après les 57 km de trajet, nous sommes déposés à l'hébergement suivant. En bus, il aurait fallu repasser par Levi, ce qui nous aurait fait un trajet de 125 km, puis prendre encore un moyen de transport de 3 km pour rejoindre l'hôtel que nous avons réservé et qui se trouve à l'extérieur du village. Le taxi nous dépose comme convenu à l'hôtel "Harriniva". Cette fois, nous logeons en pleine nature sans aucune habitation autour, aucun restaurant, aucun magasin à moins de 3 km ! Nous sommes entourés de forêts et d'une rivière gelée. Nous découvrons nos chambres et nous sommes encore une fois enchantés par la qualité de la prestation.

Où dormir à Muonio

Muonio est un petit village. La région dispose de quelques hébergements à hôtel ou en location. Voici l'hôtel dans lequel nous avons logé :

  • "Harriniva" (belles chambres entièrement en bois ; grande table avec banc ; grande salle de bain ; très propre ; ménage fait tous les jours ; notre chambre avait 1 lit double + 1 petit simple ; 160 EUR/nuit en demi-pension (tarif en moyen-saison) ; ; 2 grands saunas gratuits, non mixtes, ouverts de 17 à 20h ; Spa avec jacuzzi en supplément ; d'autres hébergements sont proposés comme des appartements, chalets et même un igloo ! ; formule possible en petit déjeuner seul, demi-pension ou pension-complète ; restaurant très bon ; dîner de 19 à 21h : entrée et dessert sous forme de buffet, plat principal unique et différent tous les jours ; petit-déjeuner de 8 à 10h ; mise à disposition gratuite de luges et de trottinettes des neiges ; ; mise à disposition gratuite d'un équipement "Grand Froid" pour tout le séjour, à la condition de participer au moins à une activité "neige" payante durant le séjour ; nous avions réservé la sortie en chien de traîneau de 9 km d'une durée d'1h30 pour 70 EUR/pers. ; de nombreuses activités sont proposées tout au long du séjour (chien de traîneau, renne, motoneige, pêche, raquette, aurore boréale, ski, etc..) sur 1 ou plusieurs jours ; excellente organisation ; situé au bord de la rivière Etuväylä marquant la frontière avec la Suède ; situé à 3 km du centre de Muonio, accessible à pied en 30 à 45 mn ; ; réservé via notre page Hôtels ou à réserver directement sur cette page Harriniva)

Nous recevons un équipement complet "Grand Froid" fourni gratuitement par l'hôtel, à partir du moment où au moins une activité "neige" a été réservée, ce qui est notre cas. Alternativement, nous utiliserons soit leurs vêtements, soit les nôtres composés de vêtements de ski et de chaussures "grand froid". La température est descendue à -19°C, mais en étant bien couvert de la tête aux pieds, c'est largement supportable !

Equipement vestimentaire "Grand Froid"
Vêtements "Grand Froid" - Finlande Vêtements "Grand Froid" - Finlande Vêtements "Grand Froid" - Finlande

La température hivernale en Laponie peut être extrêmement basse et descendre jusqu'à -40°C ! En ce mois de janvier, nous avons eu la chance d'avoir des températures clémentes qui variaient entre -13°C et -19°C. Entre ces deux températures, nous avons vraiment senti la différence et nous pouvions difficilement imaginer nous promener avec des -30°C ou -40°C (surtout avec notre fils de 4 ans) !

Pour affronter ces températures extrêmes, il faut s'équiper de vêtements adéquats. En général, si vous voyagez en Laponie dans le cadre d'un "voyage organisé", un équipement appelé "Grand Froid" vous est fourni. Renseignez-vous tout de même au préalable ! Dans ce cas, il suffit d'emporter des sous-vêtements, ainsi que quelques vêtements chauds. L'équipement "Grand Froid" est composé d'une combinaison (pantalon + veste), de bottes et de chaussettes, de gants, d'une cagoule et d'un bonnet. Tous ces vêtements sont prévus pour ce climat extrême.

Si, comme nous, vous arrivez en Laponie en individuel (sans voyage organisé) il faudra penser à vous équiper au préalable. Dans notre cas, nous avions emporté un pantalon de ski, une veste de ski, des gants, des sous-gants, des sous-vêtements (haut et caleçon) et chaussettes prévues pour le froid, une cagoule et un bonnet. En ce qui concerne les chaussures, il n'est pas facile de trouver en France des modèles qui supportent -30°C de température ! Nous avons tout de même trouvé notre bonheur dans des magasins spécialisés pour les sports extrêmes ou pour le "trekking". Une autre solution serait d'acheter cet équipement sur place, car nous avons vu de nombreux magasins qui en vendaient et pourquoi ne pas en louer. Il est bon de savoir également que les agences laponnes qui organisent des activités "neige" fournissent l'équipement "Grand Froid" qui est compris dans le prix de l'activité.

Nous avions également acheté quelques chaufferettes chimiques, prévues pour chauffer les pieds, les mains ou le corps en cas de difficulté. Nous en avons utilisé plusieurs pour Yann, notre fils de 4 ans, qui se plaignait parfois du froid. Il faut, en effet, être très vigilant avec un jeune enfant car son corps est bien plus sensible aux températures extrêmes que celui d'un adulte. De plus, l'enfant risque de ne pas prendre conscience du froid et de s'endormir ! En effet, une hypothermie peut se développer lentement en commençant par un frisson ; au fur et à mesure que la température du corps baisse, l'enfant peut ensuite présenter des troubles comme l'endormissement, des difficultés à s'exprimer, une respiration superficielle, etc.. Il ne faut donc pas hésiter à vérifier constamment son état en lui parlant et en contrôlant sa chaleur avec nos mains. C'est encore plus vrai lorsque l'enfant se trouve inactif, assis sur une luge ou traîneau, et qu'il s'endort !

Notre hôtel se trouve en pleine forêt et nous nous promenons tous les jours à proximité de la rivière Etuväylä qui marque la frontière avec la Suède. En cette saison, la rivière est gelée mais il reste des endroits où l'eau est visible. Il est donc important de ne pas s'aventurer n'importe où sur la rivière, et pour cela, nous respectons le balisage qui a été mis en place par l'hébergement. Les sentiers passent sur la terre ferme et très rarement sur la rivière. Nous utilisons souvent les trottinettes des neiges fournies gratuitement par l'hébergement, ainsi que des luges pour le plus grand bonheur de Yann ! Vers midi, le soleil est à peine au-dessus de l'horizon et ce, durant seulement 3h. Il règne une atmosphère spéciale, d'aube ou d'aurore sans fin. Parfois, le soleil semble étiré dans le sens de la hauteur, comme le montrent les deux dernières photos qui ont été prises autour de midi.

Nous nous rendons au centre de Muonio en trottinette des neiges ; il nous faut environ 40 mn pour faire les 3 km qui séparent l'hôtel du village. L'itinéraire passe à côté du pont qui permet de rejoindre la Suède . A Muonio, nous allons nous réchauffer dans l'un des restaurants. Au centre du village se trouve également un supermarché.

Plus de photos de Muonio et environ...

Traîneau à chiens

Lors de la réservation de notre hébergement, nous avions également réservé une sortie en traîneau à chiens. Selon les recommandations du personnel qui s'occupe de cette activité, nous avons choisi un petit tour de seulement 9 km pour une durée de 1h30, et ce, en raison de la présence de notre fils Yann qui n'a que 4 ans. Le complexe "Harriniva" possède sont propre chenil de chiens huskies, qui se trouve juste à côté de l'hôtel et que nous avons eu l'occasion de côtoyer tous les jours. Après quelques minutes de cours sur la conduite de la luge, nous voilà prêts à partir à l'aventure : Gilles en conducteur de meute (le musher), Emmanuelle en passager sur le traîneau et Yann placé dans le traîneau de notre accompagnatrice. Yann est assis sous une grosse couverture et seuls ses yeux sont encore visibles ! Les 6 magnifiques chiens de notre attelage trépignent sur place et nous les sentons impatients de se lancer à l'assaut de cette nature, sauvage et hostile pour l'homme ! Il est 14h. Notre accompagnatrice lève le bras pour le départ et nous voilà, glissant sur les chemins enneigés ! Le paysage hivernal qui nous entoure est grandiose ! Des milliers de sapins, recouverts de neige, se dressent de part et d'autre de notre trajectoire. Nous apercevons le soleil rougeoyant qui longe l'horizon. Les chiens sont puissants et notre luge semble être un poids plume pour eux ! C'est très impressionnant et dans cette situation, Gilles comprend vite qu'il faut savoir maitriser le frein et non l'accélérateur ! Notre accompagnatrice contrôle régulièrement la température de Yann, d'autant plus qu'il finit par s'endormir... de fatigue !

Husky et Traineau à chiens
Husky - Finlande Husky - Finlande Husky - Finlande

Le husky est une race de chien résistant aux grands froids, mais c'est également un excellent compagnon de l'homme. Depuis bien longtemps, il a permis à l'homme de vivre ou même de voyager en Laponie ainsi que dans d'autres endroits extrêmes du monde. Les huskies sont utilisés pour tirer des traîneaux, d'où le nom de "chien de traîneau" ou de "chien d'attelage". Le husky est le plus rapide des quatre races reconnues de chien nordique. Le traîneau est dirigé par une personne placée à l'arrière de la luge et qui reste debout. Ce conducteur (ou musher) est là pour diriger le traîneau et la meute de chiens, mais également pour ralentir l'attelage, grâce à un frein. Les huskies ne sont pas des chiens d'appartement, mais bien des chiens de travail et de nature. Ils aiment courir et nous le comprenons aisément à ce moment-là ! Le traîneau peut transporter du matériel ou des personnes. Pour les personnes inactives assises sur le traîneau, attention au froid ! Voici quelques exemples de tarifs de sorties en traîneau à chiens (coût par personne) : 2 km = 30 EUR ; 9km, 1h30 = 70 EUR ; 40 km = 200 EUR ; 2 jours = 530 EUR. Le traîneau peut être remplacé par une trottinette des neiges, plus légère, plus maniable et tirée par un ou deux chiens.

Plus de photos de huskies et de notre sortie en "traîneau à chiens"...

La région de Muonio est propice à ce genre d'activité et plus particulièrement le Parc National de Pallas-Yllästunturi. Il est, en effet, possible de partir plusieurs jours à travers ce Parc National, que l'on soit à pied, à ski, en raquettes, en motoneige ou à traîneau. Au niveau de la faune il y a des ours bruns, des lynx, des gloutons, des élans et bien entendu des rennes. Certains animaux ne sont visibles qu'en été, comme l'ours brun. En hiver et en raison des conditions climatiques, prenez toujours vos précautions si vous partez seul dans la nature. En effet, Gilles est parfois parti randonner tout seul, mais en ayant toujours un téléphone portable sur lui.

Aurore boréale

Le ciel est souvent dégagé et il se trouve que l'activité solaire est particulièrement intense ! Nous nous improvisons donc chasseurs d'aurores boréales ! Enfin, ce qu'il faut surtout, c'est être résistant au sommeil pour pouvoir se lever à n'importe qu'elle heure de la nuit pour scruter le ciel !

La chance était avec nous, puisque nous avons pu observer des aurores durant 3 nuits consécutives ! Le spectacle que nous avons eu sous nos yeux était tellement grandiose et magique que c'est très difficile à décrire ! Ce n'était pas la première fois que nous observions des aurores boréales (nous en avions vues en Islande et en France), mais cette fois, elles dépassaient toutes nos espérances ! C'est comme si une symphonie était jouée en plein ciel ! Des draperies blanches, vertes et parfois rouges ou violettes flottaient au-dessus de nos têtes... Parfois très intenses, parfois estompées, allant d'un endroit du ciel à un autre, légères comme les doigts qui survolent les touches d'un piano ou les cordes d'une harpe et virevoltant comme des robes de princesses, comme l'a justement remarqué Yann !

Pour les premières aurores, nous avons été réveillés en pleine nuit par le "scrutateur d'aurores" de l'hôtel dont le travail consiste à prévenir les clients de l'hôtel qui le souhaitent, qu'une aurore se produit (service payant, 12 EUR pour tout le séjour). Nous sommes donc sortis une fois à 1h30 du matin et une fois à 6h pour observer les aurores dans le ciel. Un autre jour, les premières aurores ont débuté à 20h30, ce qui a permis à Yann de pouvoir également observer ce fabuleux spectacle que nous offre dame nature ! Les photos sont une pâle reproduction de ce que nous avons pu voir ou ressentir, mais bon, cela donne déjà une idée !

Aurore Boréale

Une Aurore Boréale est un phénomène lumineux observable à une latitude proche des Pôles. Elle est appelée aurore boréale lorsqu'elle se produit dans l'hémisphère nord (Canada, Alaska, Laponie, Russie, Groënland, Islande) et aurore australe lorsqu'elle se produit dans l'hémisphère sud (Antarctique, Patagonie). On parlera d'aurore polaire pour désigner l'ensemble. Ce phénomène se produit lorsque des particules solaires, emportées par les vents solaires, arrivent dans les hautes couches atmosphériques de la Terre. Ces particules solaires, envoyées par le soleil, sont plus intenses lorsqu'une éruption solaire se produit : les aurores polaires sont alors encore plus visibles ! Elles peuvent généralement être observées au niveau du Cercle Polaire Arctique ou Antarctique. Ces mêmes régions sont soumises à la Nuit Polaire et au Jour Polaire (ou Soleil de Minuit). Il est donc important de privilégier un moment où il fait le plus noir possible et le plus longtemps possible. L'hiver est donc la meilleure période, même si cette saison est synonyme de froid extrême ! Pour observer une aurore polaire, il faut que le ciel soit dégagé. Pour maximiser les chances, voici 2 sites web utiles pour connaître l'activité solaire et aurorale en temps réel : www. En général, l'aurore boréale commence à l'horizon nord. Des lueurs vertes sont alors observables. Si tout va bien, l'aurore boréale se déplace, tout comme une fumée, jusqu'au-dessus de votre tête. Parfois, une palette de couleurs mauve, rouge et blanc peut apparaître. Le mouvement et le déplacement de l'aurore ressemble au flottement d'un drapeau, d'où l'expression "draperie aurorale" ou "draperie de l'aurore" (voir Animation d'une aurore boréale (en vitesse x10 ; durée réelle : 1 mn). L'activité aurorale peut durer 5 mn ou plusieurs heures et cela plusieurs fois par nuit.

En 2009, nous avons observé 2 petites aurores boréales en Islande. L'intensité des aurores polaires est en rapport avec l'activité solaire. Un pic d'activité solaire a été constaté tous les 11 ans (environ). Pour information, le prochain pic d'activité solaire se trouve autour de 2012-2014. Il arrive qu'une aurore boréale soit observable dans certaines régions de France, mais cela reste rare et moins spectaculaire. En 2003, nous avons eu l'occasion d'observer 2 aurores boréales dans le nord-est de la France (Alsace). Nous avons alors publié nos photos et un récit sur cette page Aurore Boréale vue en Alsace.

Pour connaître les lieux dans le monde et les périodes idéales pour observer des aurores, rendez-vous sur notre page Où et Quand voir des aurores boréales ou australes.

Plus de photos d'aurores boréales...

Père Noël

Nous avons effectué une autre sortie, un soir, vers 17h30 en traîneau, tiré cette fois par une motoneige. Blottis tous les trois bien au chaud sous les couvertures, nous avons découvert le paysage de nuit, éclairé par les phares de notre motoneige ! Après quelques kilomètres à travers la forêt enneigée, nous apercevons tout à coup des lampions, accrochés aux branches des sapins, et illuminant le chemin... Etrange ! Nous avons donc suivi, intrigués, ce sentier lumineux qui nous a menés, un peu plus loin, à un petit chalet tout illuminé !

Mais qui pouvait bien habiter dans cette demeure, perdue au fin fond de la forêt ??! A travers les grandes baies vitrées, Yann aperçoit un grand manteau rouge qui lui fait de grands signes et... « c'est le Père Noël !!! » s'écrie-t-il tout surpris !

Etonné, intrigué, et tout de même un peu inquiet, Yann reste figé derrière la motoneige ! Nous l'encourageons à s'approcher du chalet... Il toque à la porte, et le Père Noël, en personne, vient lui ouvrir en lui disant « Bonjour Yann ! » ! Incroyable ! Nous sommes donc reçus tous les trois dans son chaleureux chalet ! Yann et le Père Noël discutent ; Yann entonne quelques chants et visite la maison du Père Noël ! Papa et maman, très émus, sont ravis de voir leur petit bonhomme en grande conversation avec le Père Noël ! Mais ce dernier est bien fatigué, après tout son travail de la fin d'année, nous le laissons donc se reposer ; Yann lui promet d'être bien sage avant le prochain Noël ! « A bientôt Père Noël... ! »...

Le Père Noël

Le Père Noël (ou Santa Claus) ne vit pas au Pôle Nord, mais bien en Laponie finlandaise. C'est à Santa Claus Village que le Père Noël habiterait... Ce village se trouve à 7 km de Rovaniemi et à seulement 3 km de l'aéroport de Rovaniemi. D'ailleurs, de nombreux vols "low-cost" proposent cette destination en hiver.

Santa Claus Village et Rovaniemi se trouvent à plus de 200 km au sud de notre hébergement ; nous ne ferons donc pas cette visite, mais voici ce que nous avons pu obtenir comme renseignements sur le sujet : dans le village du Père Noël, plusieurs maisons permettent aux enfants de rencontrer le Père Noël. La photo avec ce dernier est facturée environ 25 EUR. En général, les touristes sont heureux de cette expérience et s'il y a de jeunes enfants, alors c'est magique et émouvant. C'est certainement la destination touristique la plus populaire de Finlande. Une autre chose qui attire les touristes c'est le Cercle Polaire Arctique qui passe au milieu du village de Santa Claus et qui marque également la porte d'entrée en Laponie. Pour les touristes, des certificats "Cercle Polaire Arctique" sont délivrés (payants).

Durant la période de Noël, d'autres villes et villages organisent des rencontres avec le Père Noël. En cette fin du mois de janvier, il n'y a malheureusement plus rien de proposé, aussi bien à Levi, qu'à Äkäslompolo, au Lapp Village ou à Muonio. Avec l'aide des employés de l'hôtel "Harriniva" (merci à Vanessa pour l'organisation de cette rencontre !), nous avons tout de même pu offrir à Yann un moment mémorable avec le Père Noël !

Après ce moment inoubliable, nous remontons dans notre traîneau pour regagner notre hôtel tandis que Yann commente à tue tête cette surprenante et inespérée rencontre avec le PERE NOEL !

Plus de photos de la rencontre du Père Noël...


Le retour

Notre séjour en Laponie se termine et nous voilà sur le départ...
Depuis l'hôtel "Harriniva", nous rejoignons le centre-ville de Muonio en taxi (14 EUR le taxi pour 3 km ; excessivement cher). A Muonio, nous embarquons dans un bus réservé quelques jours auparavant ; 1h10 plus tard, nous arrivons à l'aéroport de Kittilä, via Levi (12 EUR/pers. ; compagnie de bus "Matkahuolto" ; www ; pour information, la station de bus à Muonio s'appelle "Muonio SEO" et la station de bus à l'aéroport de Kittilä s'appelle "Kittilän Lentoasema"). Peu de temps après, nous embarquons dans le vol Transavia pour rejoindre Paris.


Informations complémentaires

Liens
Billet d'avion pour la Finlande
Hébergements en Finlande

Données clés du voyage

Pays visité : Finlande
Région visitée : Laponie
Lieux visités : Levi (Sirkka) - Äkäslompolo - Ylläs - Muonio
Le voyage : du 14 au 29 janvier 2012 (15 jours)
Hébergements : Locations en chalet - Hôtel
Moyens de transport : Taxi - Bus
Nombre de personnes : 3 (Emmanuelle, Gilles et Yann (4 ans))
Langue utilisée : Anglais
Monnaie en cours : EUR (Euro)
Température : de -13 à -19°C
Budget

Budget nécessaire pour ce voyage de 14 jours passés en Finlande pour 2 adultes et 1 enfant : 3 495 EUR répartis de la manière suivante :

Ce qui correspond à un budget total d'environ 1 600 EUR par adulte pour 14 jours.
Ou encore, un budget journalier sur place de 100 EUR par adulte (sans les vols).


Conclusion

Ayant choisi de partir en individuel, c'est-à-dire sans réservation auprès d'une agence de voyage, et malgré notre méconnaissance du Grand Nord, notre voyage fut une réussite ! Ce fut un réel plaisir de découvrir la région et nous avons été subjugués par la féérie et la magie, non seulement des paysages, mais également des aurores boréales, l'une des grandes attentes de ce voyage ! Pour Yann, la rencontre avec le Père Noël fut un moment mémorable !

Seule ombre au tableau : cette région est malheureusement une destination relativement chère ; malgré tout, nous espérons pouvoir y retourner lorsque Yann sera plus grand !

J'espère que le résumé de notre aventure vous aura donné envie de découvrir cet endroit mythique qu'est la Laponie ! Si vous souhaitez d'autres précisions pour préparer votre voyage, n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Nous vous rappelons également les autres outils de notre site que nous mettons à votre disposition :
* Où et Quand partir - des fiches pays classées par climat et centres d'intérêts en fonction de votre budget et des heures de vols souhaitées
* Notre comparateur de billets d'avion qui vous permet de trouver les meilleurs tarifs ainsi que les meilleurs aéroports de départ et d'arrivée en fonction d'une destination
* Nos autres comparateurs pour vos séjours, hôtels et location de véhicules.

Merci de votre intérêt et bon vent !

Gilles

Toutes les photos de la Laponie finlandaise...