Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com

La boîte à outils du voyageur

Comment voyager en bonne santé ?

Vous avez choisi votre destination et réservé vos billets ? Vous avez réfléchi aux affaires que vous allez emporter, ainsi qu'aux lieux que vous allez visiter ? Très bien ! Il vous reste encore à vous renseigner sur les précautions à prendre pour votre santé avant de partir en voyage. Qu'il s'agisse de vaccinations à effectuer pour pouvoir entrer dans un pays, pour se protéger d'une maladie ou bien de précautions à prendre, vous trouverez ici nos conseils concernant votre santé pour passer un bon séjour.


Se renseigner avant son départ

Mesures sanitaires

Avant de partir, pensez à bien vous informer sur les mesures sanitaires exigées dans votre pays de destination. En effet, certains pays conditionnent l'entrée à l'obligation d'avoir certains vaccins (ex : la Côte d'Ivoire exige, à votre entrée dans le pays, un certificat vaccinal contre la fièvre jaune). Nous vous conseillons de vous informer sur le site du Ministère des affaires étrangères, France Diplomatie : vous y trouverez de nombreux renseignements qui vous aideront à préparer votre voyage.

Selon vos conditions de séjour (séjour en complexe hôtelier ou plutôt à l'aventure, en zone urbaine ou plutôt rurale) mais également la durée de votre séjour (quelques jours, quelques semaines, en expatriation) certains vaccins comme ceux contre la rage, la typhoïde, l'encéphalite ou encore la méningite sont conseillés.

Carnet de vaccination international

Quoi qu'il en soit, nous vous recommandons de consulter votre médecin avant votre départ. Il vous connaît personnellement et est le mieux placé pour vous conseiller en matière de santé, que ce soit avant votre départ ou durant votre séjour (notamment si vous suivez des traitements au long cours ou si vous avez des problèmes de santé spécifiques). Il pourra également vous transmettre un carnet de vaccination international sur lequel figurera également votre groupe sanguin.

De la même façon, pensez à consulter votre dentiste si vous partez pour plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Cela vous rassurera sur la santé de vos dents. Se rendre chez un dentiste en pays inconnu n'est pas toujours chose aisée...

La Covid-19

Dans le cadre de l'épidémie de la Covid-19, tous les pays ne sont pas forcément accessibles tandis que d'autres ont des mesures restrictives d'entrée. Par conséquent, le nombre de vols a diminué dans sa globalité en raison de l'épidémie. Lorsque vous aurez trouvé votre destination, renseignez-vous sur l'obligation de réaliser un test Covid un peu avant le départ (en général 72h), quand ce n'est pas celle d'être vaccinée. De plus, vous serez sûrement soumis à une « quarantaine » à votre arrivée, alors prévoyez des séjours plus longs. Pour en savoir plus, consultez notre page Covid.

L'assurance santé

Avant tout séjour, nous vous conseillons de vérifier que vous soyez bien assuré. Que ce soit par le biais de votre carte de crédit ou d'une assurance santé spécifique, il est toujours rassurant de savoir que l'on sera pris en charge en cas de problème de santé. Par mesure de précaution, vous pouvez vous munir d'une liste des hôpitaux et leurs coordonnées se trouvant dans votre pays de destination. Pour tout complément d'information, vous pouvez consulter notre dossier Assurer son voyage.


Durant votre vol

Profitez de votre vol en avion pour vous détendre et vous reposer. Pour être à l'aise, pensez à vêtir des vêtements confortables qui ne vous compriment pas. Que vous souffriez ou non de problèmes circulatoires, hydratez-vous suffisamment, marchez dans les couloirs de l'avion et effectuez quelques étirements. Vous pouvez lire notre dossier détaillé sur la façon de Bien voyager en avion.


Une fois sur place

L'hygiène

Durant votre voyage, faites attention à votre hygiène en général et surtout à votre alimentation.

Voici quelques règles :

Il serait dommage d'attraper la « tourista » (également appelée « maladie du voyageur », qui équivaut à une gastro-entérite aiguë) ou même une hépatite A durant votre voyage. Ces consignes s'appliquent surtout dans les pays où l'hygiène laisse à désirer. Cela ne sera pas le cas si vous voyagez dans des pays fortement développés comme par exemple au Japon, en Europe, au Canada, aux Etats-Unis, en Australie ou encore en Nouvelle-Zélande.

Quelques désagréments possibles

Le soleil

Vous êtes nombreux à fuir les froideurs hivernales et à vous évader au soleil en plein hiver... Votre peau, restée depuis des mois sous des couches de vêtements, n'est plus habituée aux rayons du soleil. Une exposition brutale aux UV peut engendrer des brûlures de la peau qui peuvent vite transformer vos vacances en cauchemar...

Couvrez-vous du soleil

Pour échapper aux coups de soleil et préserver son capital solaire, voici nos conseils :

Si vous voyagez avec des enfants, il est impératif que vous respectiez ces précautions.

Ces recommandations sont également importantes pour éviter les coups de chaleur, en aidant notre corps à réguler sa température. Vous pouvez y être confronté si vous restez plusieurs heures au soleil ou si vous pratiquez un sport sous une forte chaleur. L'insolation provoque les mêmes symptômes (fièvre très élevée, maux de tête, vertiges) mais elle résulte plus spécifiquement d'une exposition de la tête au soleil.

Ces consignes s'appliquent d'autant plus lorsque l'on voyage dans un pays tropical. Le soleil est au zénith et tape fort. Le vent, souvent présent, fait oublier la force du soleil et c'est la porte ouverte aux coups de soleil ! En montagne aussi, l'air frais peut amoindrir la sensation de chaleur... mais l'agressivité des UV est bien là !

Par ailleurs, si le temps est couvert, n'oubliez pas que les rayons du soleil, même s'ils sont filtrés par les nuages, ne sont pas totalement inoffensifs. À contrario, ils peuvent même, par un phénomène de réverbération, augmenter la puissance du rayonnement ! De la même façon, le soleil est réverbéré par le sable et par l'eau ; donc pensez à vous protéger même si vous êtes sous un parasol !

La constipation

Se retrouver dans une contrée inconnue, loin de ses repères avec une alimentation différente peut perturber le transit de certains voyageurs. Que l'on soit en France ou ailleurs, les remèdes pour stimuler des intestins paresseux restent les mêmes :

Et tout devrait rapidement rentrer dans l'ordre...

Nos amis les bêtes et les maladies

Même si nous avons tendance à nous laisser amadouer par ces boules de poils, il vaut mieux éviter de trop s'en approcher car, même si, au premier abord ils semblent inoffensifs, les animaux, qu'ils soient domestiques ou sauvages, peuvent se montrer agressifs. Il est donc fortement conseillé de rester à distance.

Selon les pays, les animaux domestiques n'ont pas les mêmes attitudes qu'en France. Par exemple, en Asie, les chiens et les chats ne sont pas vus comme des animaux domestiques ; ainsi, pour eux, les hommes représentent un danger et ils se défendront à leur approche. En plus de leurs tendances agressives liés à leur état sauvage, les animaux peuvent être porteurs de maladies dangereuses comme la rage.

La rage

Très répandue dans le monde, cette maladie virale (encéphalite), généralement transmise par morsure ou griffure, est mortelle dans quasi 100% des cas. Il n'existe pas de remède une fois que les symptômes de la maladie se sont déclarés. C'est pourquoi, en cas de morsure ou de griffure à risque (par un chien, un chat, un renard, une chauve-souris, un singe, etc.), il est IMPÉRATIF de suivre un protocole vaccinal (dans un hôpital ou un centre antirabique) qui permettra d'endiguer la maladie. Notez, qu'il est possible de se faire vacciner contre la rage avant d'entreprendre votre voyage.

Nos ennemis les moustiques et leurs maladies

Les insectes sont tout autant dangereux, si ce n'est plus. Les moustiques, par exemple, sont porteurs de nombreuses maladies dont les plus courantes sont le paludisme, la dengue, la fièvre jaune, le Zika et le chikungunya.

Le paludisme

Le paludisme (ou malaria) est une maladie qui se déclenche par la présence d'un parasite appelé Plasmodium. Il est transmis par la piqûre d'un moustique femelle que l'on trouve principalement dans les zones tropicales, l'Anophèle, qui pique surtout entre le coucher et le lever du soleil (l'Anophèle nourrit ses œufs de sang). Soyez particulièrement vigilants avec vos enfants car cette maladie est potentiellement mortelle. Selon les pays visités, des cachets antipaludéens peuvent être pris (il en existe pour les adultes et pour les enfants). Mais attention, car ils ne protègent pas à 100%. À ce jour, même si des vaccins sont à l'étude, il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. Votre médecin sera de bon conseil et vous indiquera la conduite à tenir.

La dengue

Cette maladie est transmise par le moustique de l'espèce Aedes. Ce moustique sévit principalement dans les régions tropicales et subtropicales du monde. La maladie entraine une forte fièvre accompagnée de maux de têtes intenses ainsi que de douleurs musculaires. Il n'existe aucun traitement, mais la maladie peut devenir mortelle en cas de complication. Une prise en charge médicale est nécessaire afin de prévenir les dangers. Contrairement à l'anophèle, ces moustiques piquent également de jour !

La fièvre jaune

Cette maladie virale, parfois mortelle, est endémique aux régions tropicales d'Afrique et d'Amérique du Sud. Une seule piqûre de moustique suffit pour contracter la fièvre jaune. Il n'existe à ce jour aucun traitement spécifique, mais une prise en charge médicale rapide favorise le rétablissement. Il existe cependant un vaccin préventif qu'il est parfois obligatoire d'effectuer pour rejoindre certains pays d'Afrique comme le Bénin et le Togo.

Prévention contre les moustiques

Moustiquaire

Durant votre voyage, la règle numéro 1 est d'éviter au maximum de se faire piquer !

Pour se faire, des répulsifs anti-moustiques peuvent être achetés, en France mais également à l'étranger. En général, leur composition contient l'un des principes actifs suivants : DEET ou Icaridine. Parmi les produits naturels, l'eucalyptus citriodora fonctionne assez bien en répulsif.

Toutefois, l'un des meilleurs moyens pour se protéger est de se couvrir le corps avec des vêtements longs (pantalon, t-shirt manches longues). Pour la nuit, dormir sous moustiquaire est la protection idéale. Certains hébergements en sont équipés, le cas échéant, prévoyez d'en emporter une avec vous.

Autres maladies et troubles

La typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection due à la bactérie Salmonella typhi qui n'infecte que les humains. La bactérie se propage par consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Elle est donc un problème dans les pays peu développés ou ayant de mauvaises conditions d'hygiène. Elle peut être mortelle. Il existe des antibiotiques qui permettent parfois de réduire les risques de mortalité, mais ils ne guérissent pas dans tous les cas. Toutefois, il existe un vaccin qui permet de protéger contre la typhoïde pendant 3 ans.

Le Mal des montagnes

Le mal aigu des montagnes (parfois désigné par MAM) est un trouble qui affecte certaines personnes lors d'une montée trop rapide en altitude, sans acclimatation préalable. En effet, plus l'altitude augmente, et plus la quantité d'oxygène se réduit, ce qui peut causer un manque d'oxygénation du sang (hypoxie).

Cela peut entrainer des maux de tête, des vertiges, des palpitations et même la mort.

Même s'il existe des médicaments pour contrer les effets de l'hypoxie, certaines astuces permettent d'éviter de subir ces sérieux désagréments :

L'âge est un facteur qui peut entrer en jeu sur l'apparition des troubles. On les retrouve surtout chez les moins de 18 ans et les plus de 50 ans.

Encéphalite à tique

L'encéphalite à tique est une maladie due au Flavivirus qui est transmis par la piqûre d'une tique. Il existe actuellement deux formes du virus qui sévissent dans différentes régions du monde. La forme occidentale, que l'on peut retrouver en France et en Europe centrale, est la moins dangereuse. La forme orientale, qui sévit dans la partie Est du continent européen, possède un taux de mortalité élevé dû aux séquelles neurologiques qu'elle peut entrainer.

Afin d'éviter de contracter la maladie, il est important d'éviter les forêts et autres zones à risques. Si vous ne pouvez pas faire autrement, couvrez bien votre corps et utilisez des répulsifs (de même type que les anti-moustiques tropicaux). Vous pouvez également opter pour la vaccination.

Vaccination

Si vous souhaitez vous faire vacciner contre certaines maladies avant de voyager, vous pouvez retrouver une carte des vaccinations par pays sur le site de l'institut pasteur. Vous y trouverez les vaccins recommandés et, dans certains cas, des vaccins obligatoires puisque certains pays exigent que vous soyez vacciné contre certaines maladies. Si vous ne pouvez pas prouver que vous avez effectué ces vaccinations, vous ne pourrez pas vous y rendre (c'est le cas, par exemple, du Togo qui impose un vaccin contre la fièvre jaune).


La trousse à pharmacie

Lors de vos voyages, pensez à emporter une trousse à pharmacie. Il est toujours utile d'avoir avec soi de quoi soigner les petites blessures. Elle pourra également contenir quelques médicaments de base ainsi que les traitements que vous devez suivre.

Nota : Il serait impossible de lister, dans ce petit guide, toutes les maladies qui existent à travers le monde, alors prenez le temps de vous renseigner en détail en fonction de votre destination...


Nous espérons vous avoir aidé dans votre projet.
Emmanuelle & Gilles