Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Inde

Inde

Le Rajasthan

Après un séjour de 3 semaines dans la région du Ladakh (Inde), nous avons décidé de rester en Inde encore 2 petites semaines. Etant donné la grandeur de l'Inde, il nous a fallu faire un choix sur les sites à visiter qui se situaient non loin de Delhi. Notre choix s'est orienté sur la visite même de Delhi, du célèbre Taj Mahal à Agra et de la région du Rajasthan. S'agissant certainement des endroits les plus visités de l'Inde, nous craignions de rencontrer des indiens au comportement modifié par ce tourisme de masse !!!

En dehors des vols aller/retour (Allemagne-Inde) et de la première nuit à Delhi, nous n'avions rien réservé sur place.

Nous sommes partis munis du guide "Lonely Planet" et de visas indiens établis en France.

Pour information : après ce séjour en Inde, Emmanuelle continuera seule le voyage avec, comme destination, la Thaïlande...

Notre itinéraire

LES NUITS LES VISITES
1 nuit à Delhi Delhi - Red Fort de Delhi
1 nuit à Agra Agra - Taj Mahal - Red Fort d'Agra - Fatehpur Sikri
3 nuits à Jaipur Jaipur - Amber -Jantar Mantar - Hawa Mahal - Galta
1 nuit dans le bus
2 nuits à Udaipur Udaipur
1 nuit à Ranakpur Ranakpur
2 nuits à Jodhpur Jodhpur - Meherangarh
6 nuits à Pushkar Pushkar
1 nuit dans le bus
1 nuit à Delhi Delhi - Qutb Minar

Aller en Inde du Nord

Le voyage aller s'est effectué en deux vols de la compagnie "Turkisk Airlines" d'une durée totale de 10h, plus l'escale. Un premier vol de Francfort (Allemagne) à Istanbul (Turquie), puis un second d'Istanbul à Delhi, capitale de l'Inde.

Billet d'avion pour l'Inde

A notre sortie de l'avion, nous sommes submergés par la chaleur et l'humidité ! A l'aéroport de Delhi, les formalités douanières se font rapidement, car pour aller en Inde, le visa est à établir préalablement au vol et obligatoirement dans son pays d'origine.

Visa indien

Le visa indien doit être impérativement établi préalablement au voyage à partir du pays d'arrivé (pour nous, la France). En effet, plusieurs jours sont nécessaires pour son établissement. En France, celui-ci doit être demandé à l'Ambassade de l'Inde à Paris. Plusieurs possibilités existent : se déplacer à l'Ambassade, faire une demande par courrier recommandé ou passer par un intermédiaire. Nous avions opté pour le courrier recommandé envoyé à l'Ambassade, soit un coût de 50 EUR pour le visa + 6 EUR pour les frais de retour en courrier recommandé + les frais d'envoi en recommandé. Les délais peuvent être de plus d'un mois, alors il faut s'y prendre tôt ! Le visa touristique est établi pour 6 mois (généralement) à partir de la réception de votre demande (environ), ce qui ne vous laisse plus que maximum 5 mois en Inde. Pour plus d'informations, voici le site Web de l'Ambassade de l'Inde à Paris : www.amb-inde.fr/french/index-fr.html . Vous trouverez tout ce qu'il faut savoir sur le visa dans "Services Consulaires" - "Services de Visa".

Notre arrivée de nuit à Delhi (3h15 du matin), m'a poussé à réserver un hôtel depuis la France et à demander à ce que l'on vienne nous chercher à cette heure tardive de la nuit.

Arrivée de nuit à Delhi

Beaucoup de vols arrivent ou partent la nuit à Delhi. Si vous arrivez de nuit, plusieurs solutions se présentent à vous : faire comme nous, c'est-à-dire réserver un hôtel et demander que l'on vienne vous chercher, mais attention au coût, car ce n'est pas la solution la plus économique. Une deuxième solution est de se débrouiller tout seul et d'essayer de chercher un hôtel en pleine nuit (à pied ou en taxi), mais attention, les rues et ruelles de Delhi la nuit sont glauques et très noires ce qui ne facilite pas la recherche d'un hébergement ! La solution la plus économique et la plus sûre est de rester à l'aéroport dans un espace prévu à cet effet moyennent quelques Roupies et d'attendre le premier bus du matin. Bien entendu, si vous connaissez déjà Delhi ou quelqu'un sur place, tout sera beaucoup plus facile...

Comme prévu, une personne envoyée par l'hôtel nous attend à la sortie de l'aéroport (9 EUR le transfert pour nous 4). Nous embarquons dans son véhicule délabré et fonçons à travers les rues désertes.


Delhi

Nous traversons les faubourgs de Delhi, puis le centre de Delhi aux ruelles noires, visiblement vides ; mais en y regardant de plus près, je constate que de nombreux sans-abri dorment sur les trottoirs... 45 mn plus tard, nous arrivons dans le quartier touristique (routard) de Delhi, Pahar Ganj (ou Paharganj), où se situe notre hôtel. De nuit, la rue principale "Main Bazaar" de ce quartier est vraiment impressionnante... Dans cette rue très étroite, quelques lampadaires éclairent difficilement le sol en terre et les ombres qui se dessinent sur les murs rendent l'atmosphère glauque...

Où dormir à New Delhi

Voici 3 hébergements que nous avons visités et testés :

  • "Star Paradise" ou le "Star View" (sommaire, mais propre ; 7 EUR/chambre ; douche chaude, mais l'eau froide suffira amplement par cette chaleur ; calme puisque celui-ci se trouve en retrait par rapport à la rue principale ; se trouve au fond d'un passage étroit où sont implantés plusieurs autres hôtels ; ventilateur ; le gérant Raj Gaur parle assez bien le français et dirige plusieurs hôtels situés dans le même quartier comme le "Star Palace" ou le "Star View" (ou "StarView") ; starview@vsnl.com)
  • "Down Town" (5 EUR la chambre ; très propre ; salle de bain très propre ; un peu bruyant dans les couloirs)

Nous ne sommes pas encore dans le Rajasthan, mais Delhi est un passage obligé lorsque l'on arrive par les airs. Cette 3ème ville d'Inde de presque 14 millions d'habitants est aussi la capitale du pays.

Après une nuit très courte dans une chaleur étouffante, nous nous apprêtons à visiter Delhi, mais avant cela, nous changeons nos Euros en Roupies.

Changer de l'argent à Delhi

Dans "Main Bazaar", de nombreuses agences proposent de changer de l'argent à des taux intéressants tout en proposant également d'autres services comme les réservations d'hôtels, de vols aériens, des excursions etc..

Nous prenons notre petit déjeuner à l' "Everest Backery Cafe" (bon ; 0,70 EUR/personne) situé en face de l'entrée du "Star Paradise". Nous découvrons ensuite une "Main Bazaar" grouillante de monde : plus rien à voir avec la nuit précédente !!! Nous nous laissons happer par cette foule qui ondule, bruyante et colorée... Nous marchons jusqu'à Old Delhi puis en direction du Red Fort (ou Fort Rouge). Au fil de nos pas, nous découvrons une ville extrêmement polluée, sale mais également une extrême pauvreté.

Red Fort (Fort Rouge)

Après 1 heure de marche dans les dédales de Delhi et afin de rejoindre plus rapidement le "Red Fort", nous prenons deux rickshaws (pousse-pousse à vélo) ; il faut avouer que nous nous étions un peu perdus ;o) et que, de surcroît, nous marchions sous une chaleur cuisante (35°C à l'ombre et un taux d'humidité important) avec un ciel sans nuage !

Dans l'enceinte du Fort Rouge se trouvent deux musées et plusieurs jardins. L'entrée est de 1,90 EUR. L'architecture du fort est belle. Les Indiens, qui sont en congé ce jour-là, profitent de la fraîcheur des jardins et nous nous joignons à eux pour passer le reste de l'après-midi à nous reposer dans cet environnement très paisible...

Plus de photos...

Sur le chemin du retour, nous marchons jusqu'au Jama Masjid, une grande mosquée. Nous prenons ensuite deux rickshaws pour rejoindre notre hôtel.

Nous terminons notre journée par un dîner à l'"Everest Backery Cafe" (bon ; 1,20 EUR/pers.).


Le lendemain matin, nous partons pour Leh, passer 3 semaines dans la région du Ladakh (Cachemire indien), avant de retourner à Delhi...

Récit de voyage du Ladakh...


Retour à Delhi

Après une longue nuit de bus (15h de route), nous voilà de retour à Delhi. Nous arrivons à l'une des gares routières vers 7h et retrouvons la chaleur, l'humidité, la pollution et le bruit ! Nous prenons aussitôt 2 rickshaws pour rejoindre l'hôtel "Star Paradise" où nous avions laissé des affaires il y a 3 semaines de cela (prix de la consigne : 4 INR (0,08 EUR) par sac par jour).

Nous prenons possession d'une chambre pour quelques heures, afin d'y prendre tous les 4 une douche (qui sera facturée comme une nuit complète, soit 7 EUR ; trop cher à mon goût, mais nous acceptons par commodité).

Il nous faut également retirer de l'argent et il nous faudra au moins une heure pour trouver un distributeur.

Distributeur d'argent à Delhi

Après un bon moment de recherche, nous constaterons qu'il y en un non loin de Main Bazaar (prendre la direction de la gare ferroviaire jusqu'au croisement avec la grande avenue (Outb Road) juste en face de la gare, prendre l'avenue par la gauche (direction Old Delhi), le distributeur se trouve un peu plus loin sur le côté gauche).

Emmanuelle et moi, cherchons ensuite un moyen simple et rapide de rejoindre Agra, afin de découvrir le Taj Mahal avec mes parents (ceux-ci nous quittent dans 3 jours). Nous choisissons de louer une voiture avec chauffeur pour une durée de 4 jours à l'agence ITB (Indian Tours Bureau ; www ; New Delhi) (151 EUR pour 4 jours tout inclus ; trajet prévu : Delhi - Agra - Fatehpur Sikri - Jaipur - Delhi).

De retour à Main Bazaar, nous nous faisons surprendre par une pluie diluvienne qui nous trempe jusqu'aux os ! Nous ne devons pas oublier que nous ne sommes pas encore sortis de la saison des pluies !

Saison des pluies (Mousson)

En Inde du Nord, la saison des pluies appelée également "mousson", débute au mois de juin. De fin juin à septembre, des trombes d'eau se déversent sur le pays, avec un pique durant les mois de juillet et août. Les pluies diminuent pour s'arrêter mi-septembre dans le Nord-Ouest et fin septembre dans le Nord-Est.

Vers 14h30, nous quittons Delhi avec notre véhicule + chauffeur sous une pluie torrentielle ! A New Delhi (quartier des affaires) nous sommes pris dans le flot d'une circulation intense, où les véhicules non motorisés n'ont pas vraiment leur place ! Il nous faut près d'une heure pour sortir de la circulation dense de Delhi ! Heureusement qu'ensuite, la route devient très fluide, mais notre chauffeur ne dépasse toutefois jamais les 85 km/h, ce qui est déjà une bonne vitesse en Inde !


Agra

Nous arrivons à Agra vers 19h30, soit 5h de trajet pour 200km. Comme j'avais choisi de dormir juste à côté du Taj Mahal et que la circulation y est interdite, nous quittons notre chauffeur et prenons 2 rickshaws pour partir à la recherche d'un hébergement. Nous nous posons finalement à l'hôtel "Sheela" et dînons au même endroit (3 EUR le repas ; restauration moyenne).

Où dormir à Agra

Voici un hébergement que nous avons testé :

  • "Sheela" (de 8 à 10 EUR la chambre ; propre ; calme ; cadre sympa ; restaurant dans un jardin ; à 200 m de la porte "Est" du Taj Mahal)

La ville d'Agra est dans l'état de l'Uttar Pradesh. Son principal attrait touristique est le Taj Mahal.

Taj Mahal

Nous nous levons vers 4h45, car le Taj Mahal ouvre ses portes à 6h. Nous souhaitons y être à l'ouverture pour pouvoir profiter pleinement de ce monument à la levée du jour et sans la foule habituelle ! A 6h, nous nous présentons à la porte "Est" du Taj Mahal (à 200 m de notre hôtel). Les droits d'entrée du Taj Mahal sont les plus élevé d'Inde, soit 14 EUR par personne. Il s'agit du tarif appliqué aux touristes, car les indiens payent nettement moins cher et ce dans la plupart des sites touristiques ! Par ailleurs, nous nous faisons fouiller et devons laisser quelques affaires au poste de sécurité...

Produits interdits dans l'enceinte du Taj Mahal

Au niveau de la caisse, un poste de sécurité contrôle le contenu des sacs ! Voici la liste (non exhaustive) des affaires non autorisées : canif, nourriture/boisson, lampe de poche, stylo, ...

Nous voilà dans l'enceinte de ce magnifique édifice... Par chance, les nuages disparaissent et laissent apparaître un ciel d'un bleu limpide... Le site est somptueux... Les photos parlent d'elles-mêmes... Un minimum de 2 heures est nécessaire pour visiter ce lieu.

Plus de photos...

De retour à l'hôtel, nous reprenons 2 rickshaws pour rejoindre notre chauffeur à l'endroit où nous lui avions donné rendez-vous.

Red Fort (Fort Rouge)

Nous partons ensuite au Red Fort (ou Fort Rouge) d'Agra. Je suis le seul à le visiter (6 EUR). Celui-ci est en cours de restauration et promet d'être grandiose, car de l'extérieur, il est déjà beaucoup plus beau que celui de Delhi. Il offre également de belles vues sur le Taj Mahal.

Plus de photos...

Nous partons ensuite prendre un petit déjeuner dans un restaurant typiquement indien et très sommaire, où nous découvrons les "parats" (chapati fourré de ce que l'on veut). Exemple : parat aloo (chapati fourré à la pomme de terre (aloo)).


Fatehpur Sikri

Nous partons ensuite à 35km d'Agra, visiter la cité fortifiée édifiée au 16e siècle de Fatehpur Sikri (5 EUR/personne ; une merveille ; durée minimum nécessaire pour la visite : 1h30).

Par manque de temps, nous ne visitons que la partie restaurée (payante). Il est possible d'aller au-delà et d'y découvrir le reste des ruines qui s'étale sur plusieurs kilomètres.

En sortant, nous découvrons un attroupement de personnes autour de Jeannot qui en a profité, pendant que nous visitions la cité, pour se faire raser, couper les cheveux et masser la tête par des locaux dans la rue !

Plus de photos...

Où dormir à Fatehpur Sikri

Jaipur

Nous reprenons la route en direction de Jaipur (7h de route pour 200 km avec 2 pauses) ; nous entrons maintenant dans la région du Rajasthan.

Dans le flot de la circulation de Jaipur, notre voiture se fait interpeller par un agent de police qui me gratifie d'un magnifique "P.V." pour "non port de la ceinture de sécurité" (sachant que la moitié des indiens ne mettent pas cette ceinture) !!! Notre négociation reste veine, il m'en coûtera pas moins de 6 EUR pour cette infraction au code de la route !!! Comme dans toutes les villes d'Inde, ça grouille de monde ! En plus des voitures, rickshaws, auto-rickshaws (version motorisée), vaches, ânes, zébus, chevaux et motos, nous côtoyons également des charrettes tirées par des dromadaires ou des éléphants.

Nous roulons ensuite, à la recherche d'un hébergement. Nous avions spécifié dès le départ à notre chauffeur, que nous souhaitions choisir nous-mêmes les lieux et les endroits où nous nous arrêterions. Mais ce dernier feint de ne pas connaître tel ou tel quartier ou rue et nous comprenons qu'il essaye de nous emmener loger aux adresses qu'il connaît dans la mesure où il sera commissionné s'il arrive à nous placer dans ces lieux. Nous nous posons au "Ashivva Guest House".

Où dormir à Jaipur

Voici quelques hébergements que nous avons visités dans la vieille ville :

  • le "Ashivva Guest House" (7 EUR la grande chambre ; lit très propre ; grande chambre ; certaines sont climatisées ; possibilité d'y prendre des repas)
  • le "Athiti Guest House" (8 à 15 EUR la petite chambre ; très propre ; certaines climatisées ; Internet très rapide ; très bon restaurant ; très bonnes pizzas ; délicieuses salades de fruits ; atithijaipur@hotmail.com ; belle terrasse sur le toit)
  • le "Samode Haveli" (une demeure de Maharajah...)

En dehors de la vieille ville :

  • le "Lake Palace" (10 à 13 EUR la chambre ; en face du lac ; pas très propre)

Nous sommes fatigués de la route et décidons de dîner à notre guest house (très bon thali (riz et légumes), mais un peu limite en quantité).

Le lendemain, réveil à 7h et petit déjeuner à la guest house (bon). Ce matin, le temps est couvert !

Amber

Nous partons visiter "Amber" à 8 km de Jaipur (30 mn de route). Ce fort se trouve au sommet d'une colline.

On y monte à dos d'éléphant ou à pied ; nous optons pour ce mode d'acheminement (environ 15 mn de marche). L'entrée dans l'enceinte du fort est gratuite, mais la visite du monument coûte 1 EUR/personne (+ 0,50 EUR/appareil photo ; + 1,40 EUR/caméscope).

Cette fois, seules Jane et Emmanuelle visitent les vestiges des quartiers d'hiver et d'été du Maharajah et de sa Maharani... L'on se perd dans les dédales des innombrables couloirs et pièces qui composent le fort. Les rares peintures quasiment effacées laissent deviner le faste de naguère. Une magnifique galerie de motifs incrustés de milliers de miroirs (malheureusement très abîmés) peut être admirée au premier étage du bâtiment. Cette immense bâtisse très abîmée vaut tout de même le détour !

Plus de photos...

De retour à Jaipur, une surprise de taille attend mes parents Jane et Jeannot ! En effet, Emmanuelle et moi avons réservé, pour leurs 60 ans respectifs, une nuit dans une demeure de Maharajah ! Nous avions effectué cette réservation lors de notre dernier passage à Delhi, auprès de la même agence qui nous a fourni notre voiture + chauffeur. Mes parents ne se doutent évidemment de rien !!!

Nous arrivons avec notre chauffeur au lieu concerné, le "Samode Haveli" situé presque au cœur de Jaipur. De l'extérieur, le bâtiment semble simple... Mais une fois à l'intérieur... !!! Nous visitons les lieux et emmenons mes parents visiter une chambre "Delux", "juste pour voir" !!! C'est à ce moment-là que nous leur annonçons l'agréable surprise : 24h dans un Haveli (petit palais ou maison de maître du Rajasthan). Ce Haveli possède une grande piscine, un jacuzzi, une piscine pour enfant, un jardin, un superbe restaurant, plusieurs salons. Les chambres sont magnifiques avec un immense lit au milieu, climatisées, les sols sont en marbres et la salle de bain possède une baignoire également en marbre.

Comme il est proche de midi, nous restons déjeuner avec mes parents (buffet à 9 EUR ; excellent ; peu épicé ; succulents desserts).

Plus de photos...

Nous les quittons ensuite et donnons rendez-vous à notre chauffeur pour le lendemain matin, car nous préférons parcourir seuls et à pied la vieille ville. Cette dernière se trouve au centre de Jaipur. Celle-ci se trouve encadrée d'une enceinte fortifiée. A l'intérieur, les murs des bâtiments sont de couleur orange.

Jantar Mantar

Nous commençons la visite par Jantar Mantar. Il s'agit d'un vieil observatoire astronomique regroupant un grand nombre de cadrans monumentaux et autres constructions. C'est assez particulier, mais cela vaut tout de même le coup (0,20 EUR/personne). Nous nous dépêchons de visiter cet endroit, car le ciel devient menaçant : un gros orage se prépare !

Plus de photos...

Juste à côté, se trouve le City Palace (3 EUR/personne), que nous ne visitons pas.

Nous dînons ensuite au "Atithi Guest House" (très propre et délicieux ; voir description plus bas) et réservons une chambre pour le lendemain. Pour ce soir, nous devons retourner au "Ashivva Guest House". Comme il pleut, nous faisons le trajet en rickshaw bâché, mais malgré la bâche, nous sommes trempés car à chaque coup de frein ou virage, le contenu de la bâche se déverse sur nous ! Le chauffeur se trouve désolé... mais nous le sommes encore plus pour lui, car lui, pédale sous le déluge !

Le lendemain matin, nous quittons notre guest house et partons avec notre voiture + chauffeur emporter nos sacs au "Athiti Guest House" où nous avions réservé une chambre la veille (8 à 15 EUR la chambre ; très propre ; certaines climatisées ; Internet très rapide ; très bon restaurant ; très bonnes pizzas ; délicieuses salades de fruits ; atithijaipur@hotmail.com ; belle terrasse sur le toit ; nous le recommandons vivement).

Hawa Mahal

Nous partons ensuite visiter le Hawa Mahal ou "Palais de Vents" (0,90 EUR/personne ; petit, mais vaut le coup).

Plus de photos...

Vers 10h, nous rejoignons avec notre chauffeur le Haveli où logent mes parents. Nous les trouvons au bord de la magnifique piscine. Je ne résiste pas à l'envie de plonger dans la belle piscine (alors même que c'est interdit pour les non résidants !) et je me change dans le magnifique vestiaire !

Nous déjeunons encore une fois au Haveli. Après ce délicieux repas, nous nous disons au revoir, car mes parents prennent aujourd'hui même le chemin du retour. Ils partent en effet avec le chauffeur jusqu'à Delhi (soit 7h de route), d'où ils prendront un vol le lendemain à 4h du matin.

Nous voilà maintenant juste nous deux (Emmanuelle et moi) pour les 2 semaines suivantes !

Galta

Nous prenons aussitôt un auto-rickshaw (véhicule motorisé à 3 roues) jusqu'à la porte de Galta, à l'est de Jaipur. Nous continuons à pied sur un chemin qui suit le relief de la colline et ce, jusqu'au sommet (20 mn de marche). De nombreux singes, chèvres et cochons nous tiennent compagnie sur le parcours ! Au sommet se trouvent quelques petits temples. La vue sur Jaipur est belle, mais le ciel est gris. Nous continuons sur le chemin qui redescend de l'autre côté de la colline jusqu'aux temples qui se trouvent en contrebas. Nous passons tout d'abord à côté d'un bassin où se baignent des hommes, puis un 2e bassin où se trouvent les femmes. Nous sommes accueillis chaleureusement par ces indiens qui visiblement, voient très peu de touristes passer par là ! Les couleurs des saris au milieu de ces temples subliment cet endroit déjà magnifique ! Nous nous sentons bien dans ce lieu "magique" et nous restons un bon moment en compagnie des locaux.

Plus de photos...

Pour le retour, nous faisons le parcours inverse, soit 20 mn de montée, puis 20 mn de descente pour retrouver la pollution de Jaipur. Nous prenons un rickshaw jusqu'à notre nouvel hébergement, le "Atithi Guest House" (voir plus haut pour la description). Nous dînons dans la guest house.

Le lendemain matin : grasse matinée. Puis prenons un délicieux petit déjeuner sur le toit de la guest house.

Le cinéma indien (Bollywood)

C'est décidé ! Aujourd'hui, nous allons au cinéma voir un Bollywood (film indien) !

Les films Bollywood

L'origine de terme "Bollywood" provient d'un mélange de la première lettre de la ville de Bombay (maintenant appelée Mumbai) et le terme "Hollywood". Il s'agit bien évidemment de films indiens, donc en langue hindi et rarement traduits en français (juste sous-titrés) ! Les particularités des Bollywood sont la durée du film qui avoisine en général les 3h, les danses hautes en couleurs ainsi que les chansons qui sont fréquentes dans le film et qui permettent donc d'apparenter les Bollywood à une comédie musicale... Pour en savoir plus : www

Nous nous rendons au cinéma "Raj Mandir" et choisissons le film "Salaam Namaste".

Le "Raj Mandir" est neuf et pimpant ! Tout y est propre et l'établissement est climatisé. Une première grande salle fait office de salle d'attente. Ensuite, selon la catégorie de place achetée, on se dirige vers les différents étages de la salle de cinéma. Les places les moins chères sont situées en bas. Les nôtres (les plus chères) se trouvent en haut sur les balcons (1,50 EUR la place). Comme par hasard, à côté du cinéma est implanté un... "Mc Donnald's" !!! Pour le fun, nous y avons testé le cheeseburger au curry (pas mal du tout !) !!!

Le film "Salaam Namaste" nous a vraiment enchanté !!! Nous pensions voir un film kitch (en fait, on ne savait pas du tout à quoi s'attendre !) ...mais pas du tout !!! Le tournage est réellement digne d'un Hollywood américain ! L'histoire est romantique et comique, mais c'est aussi une comédie musicale (propre aux Bollywood). Le film a duré 2h45 avec, oh surprise, un entracte d'une quinzaine de minutes au milieu du film !!! Cet entracte nous a permis de nous dégourdir les jambes et d'aller siroter une boisson en compagnie des indiens au bar du cinéma !

Depuis notre retour en France, nous nous faisons de temps en temps une soirée "Bollywood" à la maison !!!
Nous avions passé un réel bon moment dans cette salle de cinéma ce qui nous a donné envie d'élargir notre DVDthèque de quelques films indiens ! Depuis, nous sommes également allés voir un spectacle sur scène "Bharati" (danses, musiques et chants indiens, riche en couleurs) qui se produit actuellement en France (2006/2007) et que nous recommandons chaudement !!!

En sortant du cinéma, nous testons cette fois un... (allez, une fois n'est pas coutume !) ...Pizza Hut (très bon ; très propre ; mais cher : 4,50 EUR la pizza pour deux) !!!

Plus de photos...


Udaipur

Nous quittons notre belle guest house pour prendre un bus de nuit pour Udaipur, bus que nous avions réservé la veille (6 EUR/personne en bus A/C delux ; départ au quai no 3 de la gare routière principale sur "station road", juste à côté de la porte Chandpol ; 10h de route).

Le trajet est très fatigant (routes mauvaises - de nombreux arrêts) et nous dormons peu. Le bus est climatisé, mais nous avons l'impression de voyager dans un camion frigorifique !!! Enfin, quelqu'un prend l'initiative d'éteindre la climatisation ! Mais quelques dizaines de minutes plus tard... c'est la fournaise !!! Les thermostats ne semblent pas exister en Inde !

Vers 4h du matin, nous arrivons déjà à destination. Initialement, nous devions mettre 10h pour rejoindre Udaipur, mais curieusement, et c'est bien la première fois, nous mettons une heure de moins !

Il fait encore nuit lorsque nous arrivons à Udaipur et nous préférons attendre une petite heure dans la gare avant de nous aventurer dans la ville. Udaipur est à 600 m d'altitude, il y fait donc plus frais. Nous prenons ensuite un auto-rickshaw jusqu'au bord du lac Pichola (0,40 EUR l'auto-rickshaw) et nous nous posons au "Jheel Guest House" (disposé dans 2 bâtiments, dont l'un est au bord du lac, avec des chambres donnant sur le lac ; moyennement propre ; 7 EUR la chambre avec balcon ; 5 EUR la chambre sans balcon).

Où dormir à Udaipur

Voici quelques hébergements que nous avons visités :

  • le "Jheel Guest House" (7 EUR la chambre avec balcon ; 5 EUR la chambre sans balcon ; disposé dans 2 bâtiments, dont l'un est au bord du lac, avec des chambres donnant sur le lac ; moyennement propre)
  • le "Udai Niwas Hotel" (5 à 11 EUR la chambre ; neuf ; très propre ; très belles chambres ; nous vous le recommandons ; www ; restaurant "Sun & Moon" sur le toit)
  • le "Hotel Badi Haveli" (5 à 8 EUR la chambre ; petites et vieilles chambres ; certaines avec salle de bain ; présence de vieilles peintures sur les murs)
  • le "Jag Hiwas Guest House" (pas cher ; chambre simple)

Nous prenons un petit déjeuner au "Anna Restaurant" (bon accueil ; bons toasts ; crêpes infectes ; thé à la menthe bizarre).

L'endroit est beau mais le temps est gris puisqu'il y pleut depuis de nombreux jours déjà, à la grande joie des indiens ! En effet, depuis plusieurs années, le lac d'Udaipur était à sec ! Avec la pluie qui tombe sans discontinuer, le lac est, depuis maintenant un mois, à nouveau bien rempli ! La ville est en liesse et nous croisons toute la journée des cortèges qui fêtent Ganesh (dieu indien) pour le remercier du retour de la pluie !

Nous déjeunons au "Maxim's Cafe" (restaurant sur un toit ; bon ; propre).

Comme il pleut toujours, nous visitons le musée du "City Palace" (1 EUR/personne ; 4 EUR/caméscope ; environ 1h de visite ; à faire).

En sortant du musée, c'est le déluge ! Nous marchons dans 10 cm d'eau ! Alors nous décidons de faire comme les locaux : fêter la pluie ! Nous nous mêlons au cortège qui transporte une statue de Ganesh jusqu'aux rives du lac. De là, la statue est emmenée en bateau au centre du lac, puis est jetée à l'eau !

Comme il pleut toujours, nous passons un moment au café "Edelweiss Backery" (délicieuses pâtisseries ; juste à côté des Ghats (escaliers et promontoires qui bordent une étendue d'eau (ici le lac) où se déroulent des ablutions (toilettes purificatoires rituelles) et éventuellement des crémations)).

De notre table, nous voyons défiler les Indiens, remplis d'allégresse, dans la rue.
Les visages sont rayonnants et les saris aux couleurs chatoyantes des femmes, ajoutés à cette poudre colorée que les jeunes se lancent entre eux, donne une chaleur toute particulière à ce spectacle de rue qui se déroule sous nos yeux...

Nous dînons ensuite au "Natural View Restaurant" (au-dessus de "Evergreen Guest House" ; belle vue sur le lac ; bon), puis allons nous coucher.

Nous faisons à nouveau une grasse matinée, puisque de toute façon... il pleut dehors ! Nous quittons ensuite notre chambre pour rejoindre, 100 m plus loin, un autre hébergement, le "Udai Niwas Hotel" (voir description plus haut) dans lequel nous prenons une nouvelle chambre, beaucoup plus jolie et à peine plus chère que la précédente ! Nous prenons notre petit déjeuner sur le toit le l'hôtel où se trouve le restaurant "Sun & Moon" (sur 3 étages ; bon ; superbe vue sur la ville). La pluie ne s'arrête toujours pas ! Nous en profitons pour passer 2h30 sur Internet. A notre sortie, et comme il pleut encore, nous décidons de nous faire un petit après-midi "pâtisseries" bien à l'abri de la pluie ! Donc retour à l' "Edelweiss Backery" ! Une fois nos estomacs bien remplis nous prenons notre courage à deux mains et partons, sous notre parapluie, visiter la ville ! Nous déambulons au gré des ruelles, les pieds dans l'eau mais qu'importe, nous nous sentons bien !

L'heure du dîner étant proche, nous nous dirigeons de l'autre côté de la rive du lac vers un restaurant de charme, le "Ambrai Restaurant" (terrasse au bord du lac ; bon standing ; vue sur le Lake Palace et le City Palace (superbe) ; restauration très bonne ; très bon "vegetable sizzler" (spécialité indienne composée de légumes et éventuellement de viandes dans un plat en fonte brûlant) ; 3 EUR le plat). La pluie cesse enfin et nous pouvons pleinement profiter de la superbe vue de nuit sur le lac !

Plus de photos...

En quittant le restaurant, il s'est remis à pleuvoir, alors nous nous couchons.


Ranakpur

Le lendemain matin, nous quittons Udaipur et rejoignons Ranakpur en bus (0,85 EUR/personne ; 60 km ; 3h de route ; départ toutes les 30 mn à partir de 5h30 depuis la gare routière principale). La route est très belle et sillonne à travers la montagne jusqu'à 850 m d'altitude.

Ranakpur se trouve à 450 m d'altitude en pleine forêt, loin de la pollution des villes. Le bus s'arrête juste devant le temple que nous souhaitons visiter et en plus, nous retrouvons enfin le soleil. Avant d'entreprendre la visite du temple, nous goûtons un fruit, dont nous ne connaissons pas le nom et qui est délicieux !

Le temple de Ranakpur

Il s'agit d'un magnifique temple Jaïna (entrée gratuite ; 0,94 EUR/appareil photo ; 3 EUR/caméscope). Pour effectuer convenablement la visite, nous laissons nos sacs à dos à la caisse (service que nous demandons).

L'extérieur du temple est déjà très attirant, mais ce n'est rien en comparaison avec l'intérieur ! Tout est en marbre et plus de mille colonnes, toutes sculptées différemment, ornent ce superbe édifice ! Le site n'est pas très grand, mais il faut au minimum 1h pour visiter ce lieu de toute beauté !

Plus de photos...

Après la visite, nous nous renseignons sur les hébergements éventuels proches du site, mais il ne semble pas y en avoir dans les alentours. Seule, l'administration du temple propose des chambres sommaires à 0,19 EUR, mais nous préférons trouver un endroit plus confortable.

Nous partons donc à pied (avec nos gros sacs sur le dos) sur la route très peu fréquentée qui mène au petit village de Ranakpur, situé à environ 2 km (en sortant du temple, prendre à droite). Nous sommes en pleine forêt ; nous rencontrons quelques troupeaux de zébus ainsi que des singes lorsque, tout à coup, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, la pluie se déverse sur nous ! Nous n'avons même pas le temps de sortir notre parapluie que déjà nous sommes trempés jusqu'aux os !!!

Nous nous installons finalement au "Roopam Restaurant".

Où dormir à Ranakpur

Voici quelques hébergements que nous avons visités :

  • le "Roopam Restaurant" (de 4 à 7 EUR la chambre ; grandes chambres sommaires ; beau cadre extérieur avec jardin ; restaurant (pas très propre) proposant un buffet à 3 EUR et une carte avec des plats indiens ; roopaminn@hotmail.com ; tél. 02934-285321)
  • le "Ranakpur Hill Resort" (superbe cadre ; service impeccable et sympa ; très bon ; sizzler végétarien délicieux ; mail@ranakpurhillresort.com ; tél. 91-2934-286411 ; propose des chambres simples à partir de 8 EUR ; piscine ; presque un palace)

Nous partons ensuite nous balader jusqu'au lac (10 mn à pied à travers les sentiers). L'endroit est très agréable et nous sommes entourés de nombreux singes. Sur le chemin, nous sommes chaleureusement invités par des locaux qui vivent dans de simples huttes ; il s'agit apparemment d'une caste "inférieure" qui n'a pas suffisamment d'argent pour se construire une maison "en dur". Ils ne parlent pas anglais et nous essayons de communiquer par gestes...

Le soir, nous dînons au "Ranakpur Hill Resort". Après le dîner, nous marchons à la lampe de poche jusqu'à notre hébergement (20 mn).

Une fois dans la chambre, nous commençons la chasse aux insectes car une multitude de sauterelles noires, d'énormes sauterelles vertes ainsi que d'immenses scarabées ont décidé de sous-louer notre chambre !!! Nous essayons tant bien que mal de les regrouper dans un seau pour les remettre dans la nature. Puis nous essayons de combler l'énorme interstice qui se trouve sous la porte et par lequel entrent toutes ces bestioles !

Puis nous installons, comme d'habitude, notre moustiquaire et nous endormons sous le ventilateur dans une chaleur étouffante.

Au matin, nous sommes agréablement réveillés par le chant des oiseaux et les cris des singes (bien plus harmonieux que les klaxons des voitures !). A 7h du matin, il fait déjà 24°C et il fait un temps splendide ! Nous prenons le petit déjeuner à l'hôtel. Puis nous rejoignons le "Ranakpur Hill Resort" (voir plus haut), pour y boire un verre et décider si nous allions quitter ce petit paradis...

Plus de photos...

Finalement, nous choisissons de continuer notre route à la découverte de cette Inde qui nous appelle...
L'heure de passage du bus étant indéterminée et comme il n'y a pas d'arrêt marqué, un employé de l'hôtel se poste sur la route pour attendre, en notre compagnie, le passage du bus. A midi, un bus local passe et l'employé l'interpelle pour nous !


Jodhpur

Le bus nous permet de rejoindre la ville de Jodhpur (1,60 EUR/personne ; 5h de trajet avec les arrêts). Au fur et à mesure que les kilomètres s'égrènent, les paysages deviennent à nouveau plus arides. Nous arrivons à Jodhpur vers 17h et prenons aussitôt un auto-rickshaw à la recherche d'un hébergement dans la vieille ville. Après avoir comparé plusieurs hébergements, nous nous installons au "The Blue House" (9 EUR la grande chambre avec petit déjeuner ; propre ; climatisation avec supplément ; belle vue du toit ; Internet très lent et écran pourri).

Où dormir à Jodhpur

Voici les quelques hébergements que nous avons visités dans la vieille ville :

  • le "The Blue House" (9 EUR la grande chambre avec petit déjeuner ; propre ; climatisation avec supplément ; belle vue du toit ; Internet très lent et écran pourri)
  • le "Yogi's Guest House" (4 à 7 EUR la petite chambre ; assez sommaire)

En dehors de la vieille ville :

  • l'hôtel "Ratan Vilas" (12 à 28 EUR la chambre ; très calme et chic)

Nous dînons à l'hôtel. A 23h, il fait encore 33°C !

Le lendemain matin, nous prenons notre petit déjeuner à l'hôtel (compris dans le prix de la chambre ; médiocre).

La vieille ville de Jodhpur est toute bleue ! Les ruelles sont très étroites et ne permettent pas la circulation des voitures ; seuls les rickshaws, auto-rickshaws et motos se faufilent dans cette partie de la ville où il est d'ailleurs difficile de retrouver son chemin ! Les égouts sont à ciel ouvert et dégagent des odeurs nauséabondes.

La ville est dominée par un fort situé au sommet d'une colline.

Meherangararh (ou Majestic Fort)

Nous prenons un auto-rickshaw jusqu'au Meherangararh (ou "Majestic Fort"). En effet, celui-ci est accessible soit par une route qui monte (10 mn), soit par un long escalier (15 mn).

L'accès au fort est à 5 EUR/personne (appareil photo compris). A ce prix, nous avons droit à un guide électronique en langue française, c'est-à-dire un appareil audio muni d'un casque. Cette touche de modernité est due à la fille du dernier Maharaja qui, ayant fait des études d'audiovisuel aux Etats-Unis, à fait mettre en place ce système de visite, très bien conçu et très instructif. Au fur est à mesure de la visite, il suffit de taper le numéro du lieu (indiqué par un panneau) pour entendre les explications correspondantes.

La visite du fort est vraiment très intéressante... Nous parcourons des salles tout en couleurs, observons l'architecture du fort, si fine et ciselée par endroits...

Du haut du fort, l'on a, de surcroît, une superbe vue d'ensemble sur la ville ! Ce bleu des maisons, rendu si lumineux par les rayons du soleil, qui se détache sur la couleur ocre du sol aride de la région... C'est tout simplement magnifique !

Plus de photos...

Nous ressortons de l'enceinte du fort, 2h30 plus tard et regagnons la ville, mais cette fois par l'escalier (10 mn - c'est plus facile en descente !). Il fait très beau, mais aussi très chaud. Nous souffrons un peu de la chaleur, car il fait 35°C à l'ombre et il n'y a pas un seul souffle de vent. Nous sillonnons péniblement la vieille ville.

Nos pas nous amènent au "Sardar Market", un immense marché sur une place facile à trouver, puisqu'en son centre, se trouve une tour avec une horloge (d'ailleurs, un bon point de repère dans Jodhpur).

Internet à Jodhpur

A Jodhpur, l'on a trouvé peu de cyber-café. Nous en avons repéré un sur "Sardar Market" du nom de "iWay".

Nous prenons un verre au "Mid Town" et au "Kalinga Restaurant" (très propre ; situé juste en face de la gare ferroviaire).

Nous dînons au "Mid Town" (beaucoup de spécialités du Rajasthan ; nous avons goûté le "Malai Kofta" (pommes de terre farcies à la sauce à la crème, noix de coco et noix de cajou) = assez gras, pas épicé et bon).

Restauration à Jodhpur

A Jodhpur, peu de restaurants proposent des plats occidentaux. Alors profitez-en, pour goûter une spécialité du Rajasthan !

Nous rentrons de nuit à notre hôtel. Il fait toujours très chaud... surtout dans la chambre ! A 2h du matin nous ne dormons toujours pas et il y fait encore 31°C ! Habituellement, nous préférons nous contenter des ventilateurs, qui permettent de sortir plus facilement de la chambre et supporter la chaleur de l'extérieur. Mais là, nous ne tenons plus et allumons la climatisation ! Résultat : un bon rhume pour moi !

Dès le lever du jour et après notre petit déjeuner, nous organisons notre étape suivante.

Plus de photos...


Pushkar

Nous prenons un bus proposé par notre hôtel pour Pushkar (2 EUR/personne ; bon bus ; 4h30 de route ; mais celui-ci nous déposera à 6 km d'Ajmer, au lieu de nous déposer dans le centre d'Ajmer). Nous prenons alors un taxi-rickshaw (grand auto-rickshaw où les prix se négocient par personne) jusqu'à Ajmer (0,28 EUR/personne ; 30 mn de route pour 6 km). Puis nous prenons un bus jusqu'à Pushkar (0,17 EUR/personne ; 30 mn de route pour 11 km).

Le centre de Pushkar est interdit aux véhicules mais l'on peut s'y rendre en charrette poussée à la force des bras ; mais comme le centre ne se trouve qu'à 10 mn à pied, nous optons pour cette solution. Au centre, on trouve de très nombreux hébergements et pour tous les budgets. Je mets près d'1h30 à trouver celui qui nous convient !

Où dormir à Pushkar

Voici quelques hébergements que nous avons visités :

  • "Hotel White House" (5 à 8 EUR la chambre ; drap pas très propre ; familiale ; au calme)
  • "Hotel Paramount Palace" (8 EUR pour une belle chambre avec balcon et belle vue)
  • "Lake View" (8 EUR pour une belle chambre)
  • "Lake View Resort" (5 EUR pour une belle chambre ; familiale ; jardin)
  • "Hotel Pushkar Palace" (56 EUR pour une très belle chambre ; beau restaurant intérieur et extérieur ; www)
  • "Hotel Shree Palace" (piscine très basic)
  • "JP's Tourist Village Resort" (13 à 24 EUR la grande chambre ; calme ; propre ; grand jardin ; piscine basic avec eau verdâtre ; restaurant au toit qui fuit lorsqu'il pleut ; à 2 km de la ville)
  • "Jagat Singh Palace Hotel" (51 EUR/chambre, négocié à 38 EUR la chambre avec le petit déjeuner ; superbe chambre climatisée avec un grand lit ; salle de bain avec baignoire simple ; grand et magnifique jardin ; grande et belle piscine ; un peu à l'écart du centre ; www)

Nous choisissons de nous installer au "Lake View Resort" pour deux nuits (5 EUR pour une grande chambre ; familial ; jardin ; à ne pas confondre avec le "Lake View"). Nous sommes comblés car nous avons gagné 3°C, soit seulement 28°C dans la chambre au lieu de 31°C la nuit dernière !

Nous terminons notre journée par un dîner à l"Om Shiva" (buffet à 0,94 EUR ; très bon), avant d'aller nous coucher.

Ce matin, grasse matinée jusque 10h ! Puis nous partons à la découverte de ce grand village après avoir déjeuné au "Lake View" (grandes et bonnes pizzas !). Pushkar est réputée pour être très touristique (enfin, c'est relatif, car nous sommes en basse saison, donc, comme depuis le début du voyage, les hébergements sont quasiment vides !). Et une ville touriste a un avantage : on y trouve des pizzas !!! Et il faut avouer qu'après les restrictions alimentaires de notre trek, les "show-meins"(pâtes de riz et légumes frits) et les "riz frit et légumes", rien de tel qu'une bonne pizza !!!

Non, Pushkar n'est pas que cela ! Il y a un très beau lac entouré de Ghats et les alentours sont montagneux. Il s'agit d'un haut lieu de pèlerinage pour les hindous, d'où la présence de nombreux sadhu (prononcer "sadou" - il s'agit d'un homme qui consacre sa vie à la religion hindou).

Pour mieux découvrir les alentours, nous louons une moto (4 EUR/jour ; 28 EUR de caution ; bonne 100 cm3 ; en face de l'arrêt de bus).

Louer une moto en Inde

Pour avoir une plus grande mobilité et ne pas être tributaire des transports en commun, rien de tel que de louer une moto ! Pushkar est un endroit idéal puisque aucune voiture n'est autorisée dans la ville ce qui rend la conduite nettement moins dangereuse que dans un flot important de circulation ! Le permis international est préférable si l'on souhaite avoir son propre moyen de locomotion en Inde.

Nous roulons alors tranquillement à la découverte de la campagne environnante et parcourons les routes sinueuses des petites montagnes des alentours. Quelle promenade agréable !

Vers 16h, il commence à pleuvoir sans discontinuer, ce qui nous contraint à retourner à Pushkar. Les routes se recouvrent d'eau (parfois jusqu'à 20 cm !) et nous ne voyons plus les trous de la route ; alors nous roulons très doucement et, sous notre parapluie, nous essayons de rester un peu au sec !

De retour à Pushkar, nous dînons au "Raj Palace" (carte bien fournie ; très bon ; personnel sympa ; tél. 0091-145-2772600).

Le lendemain matin (7h), il pleut toujours et à grande averse. Nous tentons tout de même l'aventure à moto, mais très vite, nous renonçons, car en moins de deux, nous sommes trempés jusqu'aux os ! Nous restons alors dans la ville, où les ruelles sont inondées mais où la vie continue normalement !

Nous prenons un petit déjeuner au "Om Shiva" (buffet à 0,94 EUR ; très bon ; thé, café et pan cake compris) dont la terrasse (abritée !) offre un point de vue sur la place centrale ; cela nous permet d'observer à loisir la vie quotidienne des indiens sous la mousson... Chacun vaque à ses occupations sans avoir l'air de se soucier de cette pluie qui tombe, tombe...

Nous déjeunons ensuite au "Baba Restaurant" (très bonnes pizzas ! (eh oui, encore !!!).

Nous quittons notre hôtel, pour nous installer un peu en retrait du village. En effet, nous avons décidé, pour ces derniers 4 jours en Inde, de faire un petit "extra" et de nous poser dans un palace !!! Nous nous installons donc dans une magnifique chambre du "Jagat Singh Palace Hotel" que nous avions réservé la veille (51 EUR/chambre, négocié à 38 EUR la chambre avec le petit déjeuner ; superbe chambre climatisée avec un grand lit ; salle de bain avec baignoire simple ; grand et magnifique jardin ; grande et belle piscine ; un peu à l'écart du centre ; www).

Plus de photos...

Nous rendons ensuite notre moto, car le temps ne s'arrange pas ! En fin de journée, le soleil réapparaît et nous laisse le temps de profiter un petit peu de la piscine...

Nous dînons au palace (buffet à 6 EUR ; superbe salle ; très bon), puis nous nous couchons dans cette magnifique chambre, et pour une fois, nous n'installons pas notre moustiquaire.

Le lendemain matin, réveil à 8h30. Nous prenons notre petit déjeuner au Palace (inclus dans le prix négocié de la chambre ; excellent ; buffet).

Nous partons ensuite dans le centre de Pushkar, faire des achats d'habits (beaucoup de choix), surfer un peu sur Internet afin de donner des nouvelles et déjeuner au "The Third Eye" (excellente cuisine israélienne que nous découvrons ici dont voici quelques plats : Malawach (cheese, olives & mushroom) = sorte de pizza à pâte épaisse ; Fatut (cheese, olives & mushroom) = idem que le Malawach, mais coupé en morceaux (moins bien) ; Ziva (olives & mushroom) = long chausson fourré d'olives et de champignons (très bon et bourratif)).

De retour au Palace, nous profitons de la piscine par cette journée ensoleillée. Pour le dîner, nous retournons à nouveau au "The Third Eye" (au niveau de la place centrale de Pushkar)(voir ci-dessus) afin d'y goûter d'autres spécialités israéliennes.

Le lendemain matin, petit déjeuner au Palace (inclus dans le prix de la chambre). Ce matin, et par faute de clients, il n'y a pas de buffet ; on nous sert alors un petit déjeuner très copieux composé de toasts, confiture, jus d'orange, thé et de bananes.

Le soleil étant maintenant bien présent, nous louons à nouveau une moto (4 EUR/jour ; louée au même endroit qu'il y a 2 jours ; pas de caution cette fois). Nous partons en moto au pied du temple "Savitri". Celui-ci se trouve au sommet d'une colline (30 mn de montée à pied). D'en haut, la vue sur Pushkar est splendide mais le temps se couvre à nouveau. Nous restons un moment dans cet endroit si paisible et en profitons pour déguster les fruits mûrs à souhait, juteux et sucrés, achetés le matin même au marché (une grande papaye et un ananas, 1,13 EUR pour le tout).

Nous passons l'après-midi à la piscine puis partons, en fin de journée, en moto à Ajmer (ville située à 11 km), pour trouver un distributeur d'argent car il n'y en a pas à Pushkar. La circulation à Ajmer est infernale et y circuler à moto ne nous rassure pas vraiment ! Emmanuelle en profite pour faire des photos d'identité et en ressort d'ailleurs très amusée d'avoir joué la star chez le photographe !!! La photo a été prise avec un tout petit appareil numérique et l'impression couleur se fait directement à partir d'un ordinateur sur du papier photo ce qui nous permet d'obtenir les photos très rapidement.

Mais nous avons tout de même passé plus de temps que prévu à Ajmer et nous retournons donc à Pushkar de nuit.
Au loin, les lumières du village se dessinent sur un fond de ciel limpide et étoilé ; l'air est frais, mais comme c'est agréable !!! Nous roulons prudemment car seul le faible phare de la moto éclaire la route.

Nous dînons cette fois au "Pushkar Palace" (4 EUR le buffet essentiellement composé de plats indiens ; très belle terrasse au bord du lac). Nous prenons ensuite un dessert au "The Third Eye" ("Coffee Shake" avec une boule de glace ; excellent). Puis nous rentrons en moto nous coucher à notre Palace !

Le lendemain, nous décidons de partir toute la journée en moto. Nous passons tout d'abord au "The Third Eye" pour y acheter des sandwiches (excellents ; préparés sur place).

Nous prenons ensuite la même route qui mène au temple Savitri. La campagne est belle et nous croisons une multitude de gens, qui semblent amusés de nous rencontrer et qui nous saluent bien souvent ; à midi, nous nous arrêtons à côté d'une mare et nous savourons nos sandwiches devant plusieurs buffles qui paraissent grandement apprécier leur bain !

Nous continuons ensuite la route... qui se transforme ensuite en piste, avant de contourner la montagne par la gauche. Ensuite, la route est à nouveau asphaltée et rejoint Ajmer. Une fois à Ajmer, nous reprenons la route normale (principale) pour rejoindre Pushkar.

De retour au Palace, nous plongeons dans la fraîcheur, si agréable, de la piscine et nous passons le reste de l'après-midi à somnoler sur nos chaises longues. A la tombée de la nuit, de petits moucherons viennent nous réveiller !

Nous revoilà à nouveau au "The Third Eye" où nous mangeons un excellent couscous végétarien. Puis nous retournons nous coucher dans notre magnifique chambre et ce pour la 4ème et dernière nuit !

Le lendemain matin nous nous réveillons tôt afin de profiter pleinement de notre dernière journée à Pushkar. Nous partons donc en balade à moto dans la campagne environnante.

De retour à Pushkar, nous effectuons nos derniers achats de vêtements. Puis, vers 11h, nous rendons la moto. Nous profitons une dernière fois de la piscine, car il fait beau et très chaud. A 14h, nous quittons à regret notre superbe chambre, mais nous pouvons encore profiter de la piscine toute la journée. Nous alternons donc balade à Pushkar et piscine au Palace...

A 19h30, nous quittons Pushkar, pour rejoindre Delhi en bus de nuit (4 EUR/personne ; bus soi-disant direct, mais celui-ci s'arrêtera tout le temps ; panne de moteur au milieu du trajet ; soit 12h de route au lieu de 10h ; route vraiment mauvaise ; donc privilégier une place "assise" plutôt qu'une place "couchette" ; personnellement, j'ai pris une couchette et j'ai trouvé que les secousses sont bien moins supportées couché plutôt qu'assis ! Emmanuelle avait fait le bon choix en prenant un siège normal).

Plus de photos...


Delhi

Vers 7h30, nous sommes à nouveau à Delhi. Nous rejoignons le quartier "Pahar Ganj" en rickshaw, puis l'hôtel "Star Paradise" (voir 1er jour à Delhi) pour récupérer nos sacs laissés lors de notre arrivée (0,08 EUR/sac/jour). Nous nous installons dans un hôtel juste à côté, le "Down Town".

Où dormir à New Delhi

Voici 3 hébergements que nous avons visités et testés :

  • "Star Paradise" ou le "Star View" (sommaire, mais propre ; 7 EUR/chambre ; douche chaude, mais l'eau froide suffira amplement par cette chaleur ; calme puisque celui-ci se trouve en retrait par rapport à la rue principale ; se trouve au fond d'un passage étroit où sont implantés plusieurs autres hôtels ; ventilateur ; le gérant Raj Gaur parle assez bien le français et dirige plusieurs hôtels situés dans le même quartier comme le "Star Palace" ou le "Star View" (ou "StarView") ; starview@vsnl.com)
  • "Down Town" (5 EUR la chambre ; très propre ; salle de bain très propre ; un peu bruyant dans les couloirs ; ltctravel@rediffmail.com ; tél. 91-11-51541529)

Emmanuelle a juste le temps de prendre une douche, préparer son sac et de prendre un rapide petit déjeuner au "Everest Backery Cafe" (juste à côté des 2 hôtels), avant de partir en taxi pour l'aéroport vers 11h15 (taxi fourni par l'hôtel ; 8 EUR). En effet, Emmanuelle quitte l'Inde aujourd'hui même, pour la Thaïlande. Un vol réservé il y a 2 semaines de cela à New Delhi.

Suite du voyage d'Emmanuelle : Le centre de la Thaïlande

Je me retrouve donc seul en Inde pour une dernière journée. Cette séparation est émotionnellement éprouvante, alors je commence par retourner dans ma chambre afin de préparer à mon tour mon sac, puisque demain, je m'envolerai à mon tour, mais pour la France.

Qutb Minar

Un peu plus tard, je prends un auto-rickshaw pour rejoindre "Qutb Minar" (2 EUR ; 30 mn de trajet pour 15 km).

"Qutb Minar" est un site archéologique musulman (5 EUR/personne ; compter 1h de visite ; magnifique). Le minaret principal est de toute beauté. Cette 1ère visite seul me laisse bien pensif puisque c'est la première fois je ne peux pas partager ce que je découvre...

Plus de photos...

Retour à l'hôtel en auto-rickshaw (2 EUR ; 30 mn de trajet pour 15 km). Je passe ensuite un moment dans un cyber-café. Puis je m'achète un petit sac à dos (8 EUR) pour remplacer le mien qui a un peu souffert des derniers voyages !

Je dîne ensuite au "Everest Backery Cafe" (pizza moyennement bonne), avant de me coucher.


Le retour

Je passe une nuit très courte, puisque je quitte l'hôtel à minuit, en taxi (fourni par l'hôtel ; 8 EUR le taxi) pour rejoindre l'aéroport international.

Mon vol retour est à 4h du matin avec la compagnie "Turkisk Airlines". Un premier vol de 7h15 Delhi-Istanbul, une escale de 6h20, suivie d'un deuxième vol Istanbul-Francfort. Finalement, le vol en partance d'Istanbul aura 1h30 de retard, soit une escale totale de 7h50 (très long, surtout lorsque l'on est seul !).

Billet d'avion pour l'Inde

A Francfort, j'ai juste le temps de consulter les nouvelles d'Emmanuelle sur une borne Internet (1 EUR les 10 mn ! Ca change des tarifs indiens !) avant de prendre le train pour rentrer chez moi...

Voilà donc mes vacances qui se terminent après 6 semaines passées en Inde, tandis qu'Emmanuelle prolonge son périple en Thaïlande (voir Le centre de la Thaïlande).


Informations complémentaires

Budget
Notre itinéraire
Hébergements en Inde

Données clés du voyage

Dates : du 12 au 30 septembre 2005
Durée : 19 jours
Pays visités : Inde
Villes visitées : Delhi - Agra - Jaipur - Udaipur - Jodhpur - Pushkar
Sites visités : Red Fort de Delhi - Taj Mahal - Red Fort d'Agra - Fatehpur Sikri - Amber - Jantar Mantar - Hawa Mahal - Galta - Ranakpur - Meherangarh - Qutb Minar
Hébergements : Hôtel - Guest House (Chez l'habitant) - Bus
Moyen de transports : Taxi - Voiture + chauffeur - Rickshaw - Auto-rickshaw - Bus - Moto
Nombre de personnes : 2 (ma femme Emmanuelle et moi Gilles)
   + 2 personnes durant les 3 premiers jours (mes parents Jane et Jeannot)
Langue utilisée : Anglais
Taux de change moyen au moment du voyage : 1 EUR (Euro) = 54,56 INR (Roupie indienne) = 1,21 USD (Dollar américain)

Conclusion - Pourquoi aller en Inde du Nord ?

Quel merveilleux voyage ! Quelle région magnifique !

Il s'agissait de notre deuxième voyage en Inde et nous avons pu constater que le Nord est très différent du Sud. La région du Rajasthan est beaucoup plus fournie en monuments et c'est d'ailleurs ce qui en fait l'un de ses principaux attraits ! Nous avons toutefois pu remarquer que les gens sont, de façon générale, moins chaleureux qu'en Inde du Sud, ceci étant certainement dû à l'affluence touristique de cette région. En effet, le Rajasthan est très certainement la région la plus visitée d'Inde ce qui indique bien sa richesse culturelle !

Le mois de septembre n'est pas encore le meilleur mois pour visiter cette région d'Inde, qui, je le rappelle, subit une grande mousson durant les mois d'été. Il est donc préférable, si l'on veut éviter la pluie, d'attendre le mois d'octobre. La preuve est que nous avons tout de même eu beaucoup de pluie, même au mois de septembre !

J'espère que le résumé de notre voyage vous aura apporté rêves et évasion, et qu'il vous aura peut-être donné l'envie de découvrir cette région du monde ! Si vous souhaitez d'autres précisions pour votre futur voyage n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Merci de votre intérêt, bon vent et à bientôt, j'espère, pour une nouvelle aventure !

Gilles

Toutes les photos d'Inde du Nord...