Comment conduire à l'étranger ?

Lorsque vous voyagez à l'étranger, que la durée de votre séjour soit longue ou pas, il est parfois intéressant d'y voyager avec son propre véhicule ou d'en louer un sur place pour pouvoir circuler en toute liberté. Voici quelques informations importantes pour vous aider à planifier votre voyage en toute sérénité.


Ai-je le droit de conduire ?

Prendre la route

Commencez par définir le type de véhicule que vous souhaitez et vérifiez que vous ayez bien le droit de conduire dans le pays en question. En effet, selon le pays dans lequel vous vous rendez, les autorisations peuvent être différentes. Par exemple, la Birmanie interdit aux touristes de prendre le volant d'une voiture (alors que conduire un scooter sera autorisé dans quelques régions). D'autres pays vous autoriseront à conduire des scooters, mais pas de voiture. Dans certains pays, il vous faudra repasser un permis de conduire.

Si vous vous rendez dans un pays membres de l'Espace Economique Européen, vous pourrez circuler librement grâce à votre permis de conduire français.

Permis international

Si vous vous rendez en dehors de cet Espace Economique Européen, il faudra vous renseigner auprès de l'ambassade de votre pays de destination (ou sur le site internet du gouvernement : diplomatie.gouv.fr). Certains pays accepteront votre permis français mais celui-ci vous donnera l'autorisation de conduire uniquement pendant une période définie. D'autres pays vous demanderont d'avoir un permis international, ou encore, d'avoir les deux (permis international et permis français).

Le permis international est une simple transcription pour que les autres pays puissent comprendre les autorisations qu'il vous donne. La demande de permis international est à effectuer auprès de votre préfecture. Il est valable durant 3 ans et la demande est gratuite, mis à part les frais d'envoi. Il existe également des pays comme le Japon qui n'acceptent pas le permis international et requièrent une traduction du permis de conduire français (à réaliser par l'administration officielle du Japon).


La conduite

N'oubliez pas qu'on ne conduit pas partout de la même façon. En France, on roule à droite avec le volant à gauche tandis que pour d'autres pays, la conduite se fait à gauche avec le volant à droite. Renseignez-vous sur le sens de circulation.

Dans une situation où la conduite se fait dans le sens opposé, nous vous déconseillons vivement de prendre votre propre véhicule. Il deviendra non conforme à la circulation et il vous sera parfois très compliqué de circuler sans danger. Un passager est vivement conseillé si vous ne pouvez pas faire autrement. Il pourra vous aider dans les situations ou vous manquez de visibilité. Enfin, rappelez-vous que, lorsque le véhicule est adapté à la conduite à gauche, toutes les commandes sont inversées, sauf l'ordre des vitesses et la position des pédales.

Soyez vigilant

Faites bien attention à la signalisation. Celle-ci peut comporter des panneaux totalement différents, avec des formes autres que celles que nous connaissons en France ou même avec d'autres couleurs. De plus, l'alphabet latin que nous utilisons ne sera pas forcément celui en vigueur. En Thaïlande, par exemple, les panneaux contiennent des indications en alphabet thaï. Il faudra donc être vigilant afin de ne pas commettre d'infraction. De plus, il ne sera pas facile de comprendre les panneaux d'orientation. Par chance, en Thaïlande, l'indication thaï est souvent complétée par une traduction en anglais, mais ce n'est pas le cas dans tous les pays. Par ailleurs, les limitations de vitesse ne sont pas toujours les mêmes qu'en France.

Il faudra redoubler de vigilance quant au style de conduite de certains pays. Si l'on prend des pays bien adaptés à l'automobile comme les États-Unis, la conduite se fait sans trop de danger. En revanche dans d'autres pays, comme par exemple en Asie du Sud, il est parfois dangereux de prendre le volant. Il faudra également s'attendre à des routes en mauvais état, où encore, à la présence de charrettes, de troupeaux, de personnes sur les routes (les trottoirs étant souvent absents) ainsi que d'animaux (chiens, poules) qui traversent les routes sans crier gare.

La circulation

Circulation dangereuse

Dans certains pays, le permis de conduire se passe « à la va vite » faisant de ces conducteurs des dangers potentiels. Étant habitué à des routes en mauvais état, ils sont capables de se déplacer de façon anarchique ce qui peut surprendre. Les dépassements et le passage des croisements devront être réalisés avec précaution pour éviter tout accident. Pour minimiser les risques, nous vous recommandons d'éviter de rouler la nuit.

Un autre point important se trouve dans les systèmes de péages. Chaque pays possède sa propre façon de procéder et il vous faudra vous renseigner en amont pour éviter les contraventions. Le Portugal, par exemple, demande d'enregistrer la plaque de votre véhicule sur internet. Ensuite, des portiques photographieront automatiquement votre plaque d'immatriculation pour effectuer la facturation.

En Europe, certaines grandes villes ont créé des zones écologiques, interdisant la circulation à certains véhicules. Dans ce cas, un système de vignette ou d'inscription des plaques d'immatriculation pourra exister. Prenez-en connaissance.

Il est d'autant plus important de faire attention aux réglementations si vous prenez un véhicule de location. En effet, en cas de contravention, celle-ci sera envoyée à votre loueur qui vous fera payer l'amende avec un supplément pour les frais de dossier.


Assurez-vous

Comme en France, il est en général obligatoire d'assurer son véhicule, qu'il soit le vôtre ou qu'il soit loué. Certains pays n'obligent pas d'être assuré, mais nous ne pouvons que vous le conseiller. Certaines assurances peuvent couvrir plusieurs pays, mais jamais tous les pays du monde. Même nos assurances souscrites en France, ne couvrent pas tous les pays, alors renseignez-vous (via votre carte verte) d'autant plus si vous comptez allez très loin avec votre propre véhicule.

En cas de location d'un véhicule, le loueur vous proposera une assurance. Vous pouvez également profiter de l'assurance liée à votre carte de crédit (consulter notre page l'assurance voyage).

Dans le cas de l'achat d'un véhicule, c'est à vous de souscrire une assurance auprès d'une agence locale.


Traverser plusieurs pays

Passer une frontière

Si vous choisissez de partir en road trip à travers plusieurs pays, il faudra vous renseigner sur les formalités de passage d'un pays à l'autre.

Il vous sera assez simple de traverser les frontières avec votre propre véhicule, mais parfois cela nécessitera une fouille ou encore la désinfection totale de votre véhicule. Malheureusement, ce type d'intervention se fait entièrement à vos frais.

Certains pays exigent que vous soyez en possession d'un Carnet de Passage en Douane (CPD). Ce document est une sécurité pour prouver au pays que vous ne souhaitez pas revendre votre véhicule dans leur pays. Il est à demander auprès de l'Automobile Club Association (ACA). Pour cela il vous faudra payer des frais d'inscription et donner une caution qui sera définie selon vos pays de destination. Cette caution vous sera rendue à votre retour en France, lorsque vous aurez justifié du retour de votre véhicule auprès de la gendarmerie.

Si vous avez décidé de louer un véhicule, le passage de frontière peut s'avérer beaucoup plus compliqué. Le mieux est de vous renseigner avant la location car, selon les pays, vous pourrez être confronté à quatre possibilités :

  1. Le loueur interdit formellement de traverser la frontière
  2. Le loueur interdit l'accès à certains pays
  3. Le pays et le loueur autorisent les déplacements transfrontaliers moyennant des frais supplémentaires
  4. Le pays et le loueur autorisent les déplacements transfrontaliers gratuitement

Assurez-vous au préalable, auprès du pays et du loueur, qu'il vous sera possible de traverser les frontières des pays souhaités. Prévenez à nouveau l'agence de location, lors de votre réservation, que vous allez passer une ou plusieurs frontières ! Cela vous permettra d'éviter une facturation supplémentaire.


Évidemment, rouler consomme de l'essence. Il est donc important, de se renseigner sur les prix des carburants dans les pays où vous souhaitez vous rendre, cela vous permettra de bien planifier où et quand faire le plein et facilitera la gestion de vos frais.


Nous espérons vous avoir aidé dans votre projet.
Emmanuelle & Gilles