Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Malaisie

Malaisie

Kuala Lumpur

En cherchant un billet d'avion pour notre voyage en Indonésie en 2007, nous avons trouvé un vol intéressant via Kuala Lumpur (Malaisie), ce qui nous a permis d'effectuer une escale d'une nuit lors de notre vol aller et de 2 nuits lors de notre vol retour. En 2012, nous nous sommes rendus en Malaisie pour visiter la côte Est du pays. En 2015, nous nous sommes une nouvelle fois arrêtés à Kuala Lumpur lors d'une escale entre la Thaïlande et l'Indonésie, et nous y avons passé 3 nuits.

Notre itinéraire

LES NUITS LES VISITES
1 nuit à Kuala Lumpur en 2007 Kuala Lumpur
2 nuits à Kuala Lumpur en 2007 Kuala Lumpur
1 nuit à Kuala Lumpur en 2012 Kuala Lumpur
3 nuits à Kuala Lumpur en 2015 Kuala Lumpur

Aller à Kuala Lumpur

Faire un stop en Malaisie a toujours été très simple, tant pour les vols que pour le passage en douane. Il est à souligner toutefois que le passage par la frontière terrestre Thaïlande-Malaisie, nécessite de passer par une zone où il peut y avoir quelques tensions politico-militaires.

Billet d'avion pour la Malaisie
Entrée et Visa

Pour les ressortissants français, aucun visa n'est nécessaire. Un passeport suffit pour avoir un droit de séjour en Malaisie pour une durée de 90 jours (gratuit). Aucun vol retour n'est demandé. Information actualisée en 2015 ; pour obtenir une information récente : Ministère des Affaires étrangères


Kuala Lumpur

Kuala Lumpur, capitale de Malaisie, est une ville moderne dont la population est cosmopolite, avec un nombre important de personnes d'origine asiatique, bien sûr, mais également d'indiens ou encore d'occidentaux. Tout comme l'Indonésie, il s'agit d'un pays de religion majoritairement musulmane (60%), auxquels s'ajoutent 20% de bouddhistes, environ 10% de taoïstes, des hindouistes, des chrétiens, etc.. La langue officielle est le bahasa (ou langue malaise) qui est quasiment la même langue que celle pratiquée en Indonésie. Le bahasa est parlé par quasiment un habitant sur deux. L'alphabet est le même que l'alphabet occidental, contrairement à certains pays voisins comme par exemple la Thaïlande. En tant qu'ancienne colonie britannique, l'anglais est bien entendu très souvent parlé.

La langue malaise

Voici quelques mots de la langue malaise (bahasa) :

  • oui : ya
  • non : tidak
  • bonjour (jusqu'à midi) : selamat pagi
  • bonjour (de midi à 15h) : selamat tengah hari
  • bonjour (de 15h à 18h) : selamat petang
  • bonsoir (bonne soirée) : selamat malam
  • bonne nuit : selamat tidur
  • bienvenue : selamat datang
  • au revoir : selamat jalan (dit par celui qui reste), selamat tinggal (dit par celui qui part)
  • merci : terima kasih
  • de rien : sama sama
  • comment vous appelez-vous ? : siapa nama kamu ?
  • apa khabar ? : comment allez-vous ?
  • khabar baik ; çà va bien
  • français : perancis
  • ville : bandar
  • montagne : gunung
  • banane : pisang
  • poulet : ayam
  • riz frit : nasi goreng
  • nouilles sautées : mee goreng
  • poisson : ikan
  • petit : kecil
  • grand : besar

Le climat de la Malaisie est très chaud et très humide tout au long de l'année, avec un pic de mousson durant les mois d'avril et octobre ; nous avons donc été surpris plusieurs fois par des pluies battantes accompagnées de violentes bourrasques de vent.

L'aéroport International KLIA

La plupart des grandes compagnies aériennes atterrissent et décollent de l'aéroport international KLIA (Kuala Lumpur International Airport ; code KUL). S'agissant d'une grande plateforme aéroportuaire asiatique, les tarifs des billets d'avion sont "bon marché", tout comme ils le sont au départ de l'aéroport de Bangkok en Thaïlande. Nous avons donc réussi à trouver un vol à 507 EUR TTC aller/retour pour un Strasbourg-Kuala Lumpur avec l'aide de ce comparateur en 2007. En 2015, le meilleur tarif France-Malaisie se situe autour des 403 EUR TTC aller-retour.

Le terminal KLIA2

Le terminal KLIA2 a été mis en fonction le 9 mai 2014 pour remplacer le terminal LCCT. Le terminal KLIA2 est en effet plus fonctionnel que l'ancien. Etant situé juste à côté du terminal KLIA, tout est bien plus simple lorsqu'il s'agit de passer d'un terminal à l'autre. Il est par ailleurs très facile de rejoindre le centre-ville de Kuala Lumpur à partir de KLIA2 ou du terminal principal KLIA (voir Rejoindre le centre de la capitale depuis l'aéroport KLIA (ou inversement)). Au terminal KLIA2 atterrissent principalement les compagnies low-cost comme Air Asia.

Liaisons entre les deux terminaux KLIA et KLIA2

Pour passer d'un terminal à l'autre, le plus simple et le plus rapide est de prendre le "KLIA Ekspres" ou le "KLIA Transit" (suivre les panneaux roses). Il s'agit de 2 trains rapides qui relient entre autre les 2 terminaux en 3 min pour 0,50 EUR (2 MYR). Les trains sont nombreux et il est rare de devoir attendre plus de 15 min.

Il est 18h05 lorsque nous atterrissons. L'aéroport étant éloigné de la ville, nous rejoignons la capitale en train afin de trouver un hébergement pour la nuit.

Rejoindre le centre de la capitale depuis l'aéroport KLIA/KLIA2 (ou inversement)

Voici 3 moyens relevés pour rejoindre le centre de Kuala Lumpur depuis l'aéroport KLIA, ainsi que depuis le terminal KLIA2 :

  • Train : Le moyen le plus rapide est de prendre un train express appelé "KLIA Ekspres" ou "KLIA Transit" (suivre les panneaux roses). Le train "KLIA Ekspres" relie directement l'aéroport KLIA à la gare "KL Sentral" de Kuala Lumpur ("KL Sentral Station") en 28 min (9 EUR (35 MYR) l'aller simple). Le train "KLIA Transit" quant à lui, effectuera 3 stops avant d'arriver à "KL Sentral Station" en 34 min. Ces 2 trains sont également en partance du nouveau terminal appelé KLIA2, pour le même prix et en 5 min de plus. Les trains sont nombreux et il est rare de devoir attendre plus de 15 min.
  • Bus : Le moyen le moins cher est de prendre le bus. Un service régulier des bus "Aerobus" (bus jaune ; ) et "Skybus" (bus rouge ; ), en partance seulement du terminal KLIA2, vous permettent de vous rendre au centre de Kuala Lumpur et plus précisément, à la station "KL Sentral" d'où il est possible de prendre d'autres bus, des métros, des trains ou des taxis. Les départs se font pratiquement toutes les 1/2 heures et cela durant presque toute la journée. Le prix d'un aller simple est de 2,50 EUR (10 MYR) avec "Aerobus" et de 2,35 EUR (9,50 MYR) avec "Skybus". L'achat des tickets se fait directement dans les bus. Le trajet jusqu'à l'aéroport dure environ 1h15, dans le cas d'une circulation sans encombrement ! Les bus sont confortables et climatisés. Dans l'autre sens, il est recommandé de se rendre à "KL Sentral" suffisamment tôt, car selon la file d'attente, il ne sera pas toujours possible d'embarquer dans le 1er bus qui se présente.
  • Taxi : Il y a bien entendu les taxis à un tarif d'environ 20 EUR pour rejoindre le centre de Kuala Lumpur (75 MYR avec un compteur ; quelque soit le nombre de personnes). Si la route n'est pas encombrée, il faudra compter 45 min de trajet. L'avantage est d'être déposé directement à son hôtel.
Chinatown de Kuala Lumpur - Malaisie
KLIA Ekspres

KL Sentral Station

Dans le train, nous avançons nos montres de 6h par rapport à l'heure de France. Une fois à la gare "KL Sentral Station" (c'est bien écrit "Sentral" et non "Central" ; ), il est alors possible de prendre le "Rapid KL" (il s'agit d'un métro) - ligne "Kelana Jaya Line" - pour rejoindre Chinatown ou encore les tours Petronas. De "KL Sentral", il est également possible de prendre "KL Monorail" (monorail aérien) pour rejoindre également Chinatown .

Chinatown

Le quartier chinois de Kuala Lumpur est idéal pour trouver des hébergements et des restaurants à des prix raisonnables. De plus, depuis ce quartier, il est très facile de rayonner et visiter le reste de la ville. De la gare "KL Sentral", nous choisissons de prendre le "KL Monorail" pour rejoindre Chinatown. Quelques minutes après, nous arrivons à l'arrêt "Maharajalela" (2e arrêt ; 0,34 EUR/pers. ; ). L'autre possibilité eût été de prendre le "Rapid KL" jusqu'à l'arrêt "Pasar Seni" (1er arrêt ; 0,21 EUR/pers. ; plus simple que la version précédente, mais à ce moment là, nous ne le savions pas encore).

Prendre un métro ou un monorail

Il est très facile de se déplacer à Kuala Lumpur grâce aux 3 lignes de métro et à la ligne monorail. Pour embarquer, il suffit d'acheter un billet soit aux distributeurs automatiques, soit aux guichets si ceux-ci sont ouverts (en fonction des horaires d'ouverture). Il faut connaitre par avance sa destination finale, car le prix sera déterminé en fonction de l'endroit où l'on souhaite aller. En effet, les entrées et les sorties des quais sont équipées de portillons automatiques qui s'ouvrent à l'aide des jetons ou des cartes que l'on a achetés.

Nous sortons à l'arrêt "Maharajela" et marchons encore une dizaine de minutes avant d'arriver à Chinatown. A 19 heures passées, les rues sombres sont désertes. Avec nos gros sacs sur le dos, la chaleur et l'air ambiant très humide font dégouliner la sueur sur tout notre corps.

Nous arrivons dans la ruelle principale de Chinatown, "Jalan Petaling" qui elle est noire de monde ! De nombreux étals sont en cours de démontage. Avec la chaleur, les odeurs de poissons et d'autres odeurs variées qu'il nous est difficile de reconnaître, l'air est carrément nauséabond ! Comme nous n'avons pas la force de chercher bien longtemps un hébergement, nous nous posons dans le premier hôtel trouvé, l'hôtel "China-town 2".

En 2015, nous découvrons un Chinatown bien plus vivant, qui reste ouvert en soirée. avec de nombreuses échoppes vendant toutes sortes de produits, mais également de quoi se restaurer "local" et à petits prix.

Où dormir à Kuala Lumpur

Voici un hébergement où nous avons logé :

  • "Hotel China-town 2", où nous avons logé en 2007 (hôtel bon marché ; certaines chambres sont sans fenêtre ; propre ; climatisé ; ; en 2015, l'hôtel est toujours présent)
  • "Hotel Transit", où nous avons logé en 2015 (hôtel quasi neuf ; très propre ; chambre spacieuse à environ 45 EUR ; situé à 500 m de Chinatown)

Nous dînons juste à côté au "Swiss Inn" (délicieux ; springs rolls végétariens à 2,50 EUR ; nasi lemak = trop pimenté ; grand jus de fruit à 2,50 EUR). Il y a de nombreux autres restaurants ou stands où il est possible de se restaurer à des coûts modiques.

Plus de photos de Chinatown...

Le lendemain matin, nous nous baladons dans le parc situé à l'arrière des tours Petronas puis retournons à notre hébergement pour... faire une sieste jusqu'à midi : le décalage horaire se fait ressentir ! Nous déjeunons à nouveau au "Swiss Inn". Avant de quitter notre hébergement, nous réservons une chambre pour dans 1 mois, puisque lors de notre vol retour de l'Indonésie, nous aurons une escale de 2 nuits dans la capitale malaise.

Nous quittons Chinatown avec le "Rapid KL" (depuis la gare "Pasar Peni" juqu'à la gare "KL Sentral" - quelques minutes de trajet ; 0,21 EUR/pers.) pour nous rendre ensuite à l'aéroport LCCT.

L'aéroport ou le terminal LCCT

Le terminal LCCT (ou LCC-T ; Low Cost Carrier Terminal) a été fermé le 9 mai 2014 et a été remplacé par le terminal KLIA2.

C'est de l'aéroport LCC, LCC-T ou LCCT (Low Cost Carrier Terminal ; code KUL) qu'atterrissent et décollent la plupart des vols domestiques et low-cost internationaux, dont principalement les vols de la compagnie aérienne Air Asia. Il s'agit en fait d'un terminal situé à quelques kilomètres de l'aéroport international KLIA. En 2012, nous avons volé avec Air Asia pour moins de 600 EUR TTC aller/retour pour un Paris-Kuala Lumpur avec l'aide de notre comparateur (malheureusement, à partir d'avril 2012, Air Asia stoppe ses liaisons avec Paris et Londres).

Rejoindre l'aéroport LCCT depuis la capitale (ou inversement)

Voici 3 moyens relevés pour rejoindre l'aéroport LCCT depuis le centre de Kuala Lumpur :

  • le moyen bon marché est de prendre le bus. Pour cela, il faut tout d'abord rejoindre "KL Sentral Station" en métro "Rapid KL" (ligne Kelana Jaya Line") ou avec le monorail "KL Monorail" . Une fois à la gare "KL Sentral", il faut se rendre au niveau 0, à l'endroit où s'arrêtent tous les bus. De cet endroit, partent les bus "Aerobus" (bus jaune ; ) et "Skybus" (bus rouge ; ) à destination de l'aéroport LCCT, avec des départs pratiquement toutes les 1/2 heures, de 3h du matin à 22h30. Il est recommandé de s'y prendre suffisamment tôt, car selon la file d'attente, il ne sera pas toujours possible d'embarquer dans le 1er bus qui se présente. Le prix d'un aller simple est de 2 EUR (8 MYR) avec "Aerobus" et de 2,30 EUR (9 MYR) avec "Skybus". L'achat des tickets se fait directement dans les bus. Les tickets pour "Skybus" peuvent être achetés via AirAsia au même prix. Le trajet jusqu'à l'aéroport dure environ 1h15, dans le cas d'une circulation sans encombrement ! Les bus sont confortables et climatisés. Dans l'autre sens, si souhaitez rejoindre Kuala Lumpur depuis l'aéroport LCCT, les bus "Aerobus" et "Skybus" se trouvent à votre gauche en sortant du terminal ( ; ; circulent dans ce sens de 7h à 3h du matin). Quand vous êtes au "The Coffee Bean", il reste 100 m à faire.
  • une autre possibilité est de combiner le train et le bus. Pour cela, il faut également rejoindre "KL Sentral Station" à Kuala Lumpur. Il faut ensuite prendre le train, la ligne "KLIA Transit" (attention, à ne pas prendre le train "KLIA Ekspres" qui circule sur la même voie), et descendre à la station "Salak Tinggi" (30 min de trajet). Une fois à la station "Salak Tinggi", prendre le bus "shuttle" prévu pour rejoindre LCCT (environ 15 min de trajet). Le train + le bus couteront 3,20 EUR (12,5 MYR).
  • un autre moyen pour rejoindre cet aéroport est le taxi, mais cela sera évidemment plus onéreux !

Nous choisissons de prendre le bus pour rejoindre l'aéroport LCCT et prenons un billet aller/retour. 1h après, nous voilà à l'aéroport. A l'intérieur, il y a de nombreux comptoirs d'enregistrement mais nous notons que la seule compagnie aérienne qui y figure est Air Asia. Notre vol décolle à l'heure à 16h30 à destination de Bali en Indonésie (46 EUR TTC l'aller simple par personne pour le trajet Kuala Lumpur-Denpasar en Indonésie ; billet acheté sur www.airasia.com depuis la France ; pas de repas à bord, mais la possibilité d'acheter quelque chose à manger ; 3h de vol ; pas de frais supplémentaires).

Billet d'avion Malaisie-Indonésie
Liaisons entre les deux aéroports KLIA et LCCT

Des navettes effectuent la liaison entre les deux aéroports KLIA et LCCT qui ne se trouve qu'à ; durée du trajet environ 25 min pour environ 0,40 EUR.

L'aéroport Subang

L'aéroport de Subang (appelé aussi "Abdul Aziz Shah Airport Sultan" ou encore "SkyPark Subang" ; code SZB) est principalement desservi par le fret, et seul le terminal 3 est utilisé pour quelques vols avec passagers. Parmi les compagnies aériennes qui l'utilisent, il y a Berjaya Air qui propose des liaisons avec la Thaïlande et la Malaisie (île de Redang par exemple), ou encore les compagnies Firefly (pour voler vers la Malaisie, la Thaïlande, Singapour et l'Indonésie) et Malindo Air pour des vols intérieurs. Cet aéroport était très utilisé avant la construction de l'aéroport international KLIA. Quasiment abandonné pour les transports de passagers, il reprend d'année en année du service pour décharger les passagers en nombre croissant à KLIA.

Rejoindre l'aéroport Subang depuis la capitale (ou inversement)

Cet aéroport se trouve à environ 22 km de route du centre de Kuala Lumpur. Des bus effectuent le trajet en environ 25 min depuis "KL Sentral Station" à Kuala Lumpur (environ 0,50 EUR/pers.). Il y a deux autres solutions pour rejoindre cet aéroport, mais moins pratiques : soit prendre le train "KTM Komuter" depuis "KL Sentral Station" jusqu'à la gare "Subang Jaya" (0,40 EUR), puis prendre un taxi jusqu'à l'aéroport (8 km) ; soit prendre le "Rapid KL" (ligne Kelana Jaya Line) depuis "KL Sentral Station" jusqu'à la station "Kelana Jaya" (terminus), puis prendre un taxi jusqu'à l'aéroport (15 km). Le plus pratique est de prendre le taxi pour l'intégralité du trajet (entre 5 et 6,50 EUR le taxi).

Liaisons entre l'aéroport Subang et l'aéroport KLIA/KLIA2

Le taxi sera l'option la plus pratique, bien que la plus onéreuse. La plus économique, est de passer par la station "KL Sentral Station" à Kuala Lumpur (lire Rejoindre Subang et Rejoindre KLIA).


(INDONESIE : KOMODO, RINJANI ET BALI)

Partie du voyage qui se passe en Indonésie (voir Indonésie), avant de revenir à Kuala Lumpur (voir ci-dessous).


Nous voilà déjà sur le chemin du retour... Nous décollons comme prévu de Surabaya en Indonésie à 18h30 avec la compagnie Air Asia, pour rejoindre Kuala Lumpur (vol acheté depuis la France sur www.airasia.com au prix de 16 EUR TTC par personne l'aller simple ; pas de repas à bord, mais la possibilité d'acheter à manger ; 2h35 de vol ; pas de frais supplémentaires).

Nous atterrissons à l'aéroport de LCCT de Kuala Lumpur avec 25 min d'avance. En récupérant nos sacs, j'ai la mauvaise surprise de découvrir qu'une de mes tirettes est ouverte, heureusement rien n'a été volé ; elle semble s'être ouverte toute seule et seules des notes et cartes de visites ont été égarées.

Nous prenons, avec notre billet acheté à l'aller il y a 1 mois de cela, le bus "Aerobus" qui nous dépose au centre de Kuala Lumpur et plus précisément à la gare "KL Sentral". Nous prenons le métro "Rapid KL" jusqu'à la station "Pasar Seni" (quelques minutes de trajet ; 0,21 EUR/pers.). Puis nous marchons durant 10 min jusqu'au centre de Chinatown pour rejoindre l'hébergement "Hotel China-town 2" que nous avions réservé pour 2 nuits lors de notre précédent passage il y a 1 mois de cela. Il est 1h du matin lorsque nous nous couchons.

Le lendemain matin, grasse matinée, puis nous passons 1h au cybercafé de notre hébergement (accès rapide à 0,21 EUR/10 min).

Petronas Twin Towers

Conçues par l'architecte Cesar Pelli et inaugurées en 1998, les "Tours Jumelles Petronas" sont hautes de 452 m et composées de 88 étages chacune. Elle sont reliées entre elles par une passerelle construite au niveau du 42e étage, à 170 mètres du sol. Le bâtiment est un centre d'affaires très sécurisé qui abrite notamment les bureaux du géant pétrolier malais Petronas, propriétaire des deux tours, et qui, de surcroît, leur a donné son nom. Il est donc impossible d'y accéder sans avoir un badge de passage.

Nous avions pu apercevoir les deux tours dans le film "Haute Voltige" dont les acteurs principaux sont Catherine Zeta-Jones et Sean Connery, mais de les voir grandeur nature, imposantes et superbes, nous laisse béat d'admiration !

Pour rejoindre les Tours Petronas depuis Chinatown, nous prenons le "Rapid KL" (ligne Kelana Jaya Line) à la gare "Pasar Seni", jusqu'à la gare "KLCC" (15 min de trajet ; 0,34 EUR ; ).

Comment rejoindre les Petronas Twin Towers

Le plus simple est de prendre la ligne "Kelana Jaya Line" du métro "Rapid KL" jusqu'à l'arrêt "KLCC" . Sinon, c'est le bus, le taxi ou la marche à pieds !

Pour visiter et accéder à la passerelle (skybridge), il faut obligatoirement prendre une visite guidée. La visite coûte 21 EUR/adulte. Il faut acheter un billet que l'on peut obtenir à l'intérieur de l'une des tours (il faut emprunter un escalator qui mène au sous-sol). Le billet ainsi obtenu indique l'heure de visite.

En 2007, nous y étions à 7h30 du matin et l'immense file d'attente de personnes qui attendaient devant le guichet depuis 6h du matin pour obtenir les premiers billets, nous avait dissuadé d'attendre à notre tour ! Autrement dit, les billets de la journée étaient dévalisés dès le matin de bonne heure (il est vrai qu'à l'époque, l'entrée était gratuite !).

En 2015, nous avons acheté notre billet le soir vers 20h et nous avons effectué la visite1/2h plus tard. La visite se décompose en trois parties : présentation de la construction, prise de l'ascenseur qui monte jusqu'au Skybridge (la passerelle), 10 minutes de visite, puis l'on prend à nouveau l'ascenseur pour accéder au 83e étage, suivi d'un deuxième ascenseur jusqu'au 86e étage (soit presque jusqu'au sommet) pour 15 minutes de visite.
Information importante : le lundi est jour de fermeture ! Par ailleurs, il est apparemment impossible de prendre son billet la veille pour le lendemain.

Accolé aux tours, une immense galerie commerciale appelée "Suria KLCC" et ouverte de 10h à 22h. On y trouve une multitude de magasins (vêtements, alimentaires, hifi, restaurants, etc.), plutôt "haut de gamme", mais tout de même moins chers qu'en France (mais également plus chers qu'ailleurs en Malaisie !). Au dernier étage se trouve un food-court. Un food-court est un lieu qui rassemble plusieurs restaurants (souvent de type fast-food) qui partagent un espace commun (où se trouvent des tables et des chaises). Comme souvent en Asie, les food-court se trouvent dans les Malls (grands centres commerciaux). Nous avons déjeuné dans un Sushi Bar où les plats circulent devant les tables des clients, et il suffit de se servir, l'addition étant payée en fonction du nombre de plats consommés (vraiment pas cher par rapport aux Sushi Bar en France). En dehors des fast-foods, il y a de nombreux superbes restaurants, indiens, malais, libanais, vietnamiens, thaïs, etc. Nous avons testé le "Chakri Palace" (restaurant thaï ; délicieuse cuisine ; de 3 à 5,50 EUR le plat). A l'étage nous avons également remarqué un centre de loisirs et découvertes sur la science ainsi qu'un cinéma.

Nous avons donc passé l'après-midi au centre commercial, nous baladant d'un étage à l'autre, à la découverte des produits "fashion" malais.

A l'arrière des tours jumelles, se trouve le parc "KLCC" où il fait bon se promener ou prendre un verre sur l'une des nombreuses terrasses (exemple, le "Dôme"). Dans le parc, un spectacle de jets d'eau s'anime toutes les heures.

Après le bassin à jet d'eau, il fait bon se promener dans le jardin arboré. Ici, se trouve un autre bassin pour faire trempette, très fréquenté par les enfants (ne pas oublier son maillot de bain). Juste après, une immense air de jeux pour les enfants.

Une fois le soleil couché, nous observons à nouveau ces deux magnifiques tours jumelles qui s'étirent sans fin vers le ciel... l'éclairage est superbe....!

Plus de photos des tours jumelles Petronas et alentours...

Tard dans la soirée, nous repartons en métro jusqu'à notre hébergement à Chinatown pour nous coucher vers 1h du matin.

Le lendemain, nous souhaitons nous oxygéner un peu et décidons de visiter le "KL Lake Gardens" qui regroupe visiblement une multitude de parcs : "Butterfly Park" (parc à papillons), "Deer Park", "Mousedeer Park", "Orchid & Hibiscus Park" (parc à orchidées et hibiscus), "KL Bird Park" (parc à oiseaux), etc..

KL Bird Park

Nous partons à pied jusqu'au "KL Bird Park" (45 min à pied avec un dénivelé important ; ).

Comment rejoindre KL Bird Park (ou KL Lake Gardens)

Depuis Chinatown ou la gare de métro "Pasar Seni", voici 3 possibilités pour rejoindre KL Bird Park (ou KL Lake Gardens) :

  • à pied : 45 min de marche (avec parfois un très fort dénivelé)
  • en taxi : pour 2,50 EUR le taxi
  • il y aurait des bus... mais faites attention de ne pas monter dans le bus touristique "Hop-On Hop-Off" qui vous fera faire le tour de la ville pour un tarif unique de 8 EUR, commentaires audio compris... (ce qui peut être intéressant mais qui n'est pas ici le but recherché !)

"KL Bird Park" est un magnifique parc où les oiseaux vivent en semi-liberté (quelques espèces sont en cage tandis que d'autres volent dans une forêt recouverte d'un filet tendu au-dessus des arbres). Un moment agréable, si l'on a pas la chance ou le temps de parcourir de reste de la Malaisie afin d'y découvrir la faune sauvage dans son milieu naturel. L'entrée est à 6,50 EUR et il faut compter 2h de visite. A ne pas manquer si vous avez des enfants !

Plus de photos de KL Bird Parc...

Orchid & Hibiscus Gardens

Ce jardin magnifique est situé juste en face de KL Bird Park . Il s'agit d'un parc gratuit ou payant selon le moment (0,21 EUR) rempli d'orchidées et d'hibiscus. Superbe...!

Plus de photos de Orchid & Hibiscus Gardens...

Nous retournons ensuite aux Tours Petronas, pour y faire encore quelques achats et y manger une spécialité du coin.

Batu Caves

En français, les grottes de Batu. Il s'agit d'énormes grottes au fond desquelles se trouvent des temples hindous ; l'entrée est marquée par une énorme statue. Il s'agit en effet d'un haut lieu sacré hindous situé hors de l'Inde. Les grottes se trouvent non loin du village Batu.

Comment rejoindre Batu Caves

Le plus simple et le plus rapide est de prendre le train. Le train "KTM Komuter" relie "KL Sentral Station" et la station "Batu Caves" en 30 min (0,50 EUR (2 MYR) l'aller simple ; moitié prix pour un enfant). La station de train "Batu Caves" est située tout à côté du site Batu Cave .
Il est également possible de s'y rendre en bus, et bien entendu en taxi.

L'accès aux grottes principales de Batu Caves est gratuit. L'on y accède par un long escalier au bout duquel quelques singes attendent les visiteurs...et la nourriture qu'ils apportent parfois !

Plus de photos de Batu Caves...

La visite de la grotte nommée Dark Cave est quand à elle payante. Elle permet de voir des formations géologiques.

Après une brève visite de la partie gratuite, nous reprenons le train pour retourner à "KL Sentral Station".


Le retour

Dans l'après-midi, nous quittons notre hébergement de Chinatown, pour rejoindre l'aéroport KLIA. Nous prenons tout d'abord le "Rapid KL" de la gare "Pasar Seni" à la gare "KL Sentral" (0,21 EUR). Puis nous prenons le "KLIA Ekspres" jusqu'à l'aéroport (7,50 EUR ; 28 min de trajet).

Nous décollons à 21h25 avec la compagnie Lufthansa, pour rejoindre Strasbourg, via Bangkok et Francfort (13h30 de vol, escale comprise).

Billet d'avion pour la Malaisie

Plan de Kuala Lumpur

Repères :

Petronas Twin Towers
Parc KLCC
KL Lake Gardens
KL Bird Park
Chinatown
Batu Caves

Gare KLCC
Gare Pasar Seni
Gare Maharajalela
Gare KL Sentral

Cliquer sur  +  ou  -  pour zoomer
Cliquer sur un repère bleu pour obtenir la légende
Glisser la souris sur le plan pour déplacer le plan
Changer de vue : Satellite, Plan, Mixte ou Relief
Cliquer ici pour agrandir le plan sur Google Maps

Liens

Hébergements en Malaisie

Données clés du voyage

Récit actualisé en : Mai 2015
Nombre de fois visité : 4 visites (2007, 2007, 2012 et 2015)
Dates : 9 septembre, 8 et 9 octobre 2007, 3 et 4 mars 2012, du 7 au 10 mai 2015
Pays visité : Malaisie
Ville visitée : Kuala Lumpur
Sites visités : Chinatown - Petronas Twin Towers - KL Bird Park - Orchid & Hibiscus Gardens - Batu Caves
Hébergement : Hôtel
Moyens de transports : Train - Monorail - Métro - Bus - Taxi
Nombre de personnes : 2 adultes (et un enfant de 4 ans en 2012, de 7 ans en 2015)
Langue utilisée : Anglais
Taux de change moyen en mai 2015 : 1 EUR (Euro) = 4,03 MYR ou RM (Ringgit malasio) = 1,12 USD (Dollar américain)

Conclusion - Pourquoi aller à Kuala Lumpur ?

Kuala Lumpur se présente souvent comme une étape de transit pour rejoindre un autre endroit de la Malaisie ou un autre pays. Sans s'y attarder de trop, il est tout de même intéressant de visiter cette mégalopole très cosmopolite ! Selon nous, 3 ou 4 jours suffisent, mais tout dépend de ce que l'on souhaite y découvrir. D'année en année, on y découvre de nouveaux buildings flambants neufs ou en cours de construction, remplaçant les vieux quartiers. Nous nous sommes toujours sentis bien dans cette capitale. Attention toutefois à ne pas se laisser embobiner par des rabatteurs, car ils sont nombreux (proposition de billets de bus, de taxi, etc.). Attention également aux arnaques possibles des taxis (compteurs trafiqués, ou tout simplement pas mis en route ; demandez ou vérifiez toujours la mise en route du compteur, à moins de négocier un tarif pour le trajet avant de monter dans le véhicule). Les pickpockets et les vols à l'arraché sont également fréquents. Cependant, il ne nous est jamais rien arrivé durant nos 4 minis séjours à Kuala Lumpur. Certains quartiers sont tout de même à éviter la nuit. Même en plein centre-ville, il est fréquent de rencontrer des personnes alcoolisées. La mendicité est également très fréquente. Autre information, pensez à emporter toujours avec vous une photocopie de vos passeports, car les contrôles de police l'exigent (nous avons été contrôlés dans un bus public).

J'espère que le résumé de notre voyage vous sera utile, et qu'il vous aura peut-être donné envie de découvrir cette capitale ! Si vous souhaitez d'autres précisions pour votre futur voyage n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Merci de votre intérêt, bon vent et à bientôt, j'espère, pour une nouvelle aventure !

Gilles

Toutes les photos de Kuala Lumpur...