Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carnet & guide de voyage
Carte Seychelles

Seychelles

L'île de Curieuse

Présentation des Seychelles  •  Histoire des Seychelles  •  Ile de Mahé  •  Ile de Praslin  •  Ile de Curieuse  •  Ile de La Digue


Ile de Curieuse

Carte de l'île de Curieuse (Seychelles) - PartirOu.com

Partie intégrante de l'archipel des Seychelles, l'île de Curieuse (ou île curieuse) est un site protégé dont la nature luxuriante en fait un véritable petit paradis !

L'île doit son nom à une goélette, "La Curieuse", envoyée en 1768 par l'explorateur français Marc-Joseph Marion du Fresne (dit "Marion-Dufresne") dans une mission de reconnaissance au cœur de l'archipel des Seychelles. C'est durant cette expédition que fut d'ailleurs découvert le palmier du coco de mer.

Peu après sa découverte, l'île de Curieuse sert de léproserie (de 1883 à 1965) : plusieurs bâtiments sont construits pour accueillir et le personnel soignant et les lépreux. Ces derniers sont ainsi écartés de tout contact avec la population pour éviter tout risque de contagion. Cet isolement orchestré va participer à la protection de la faune et de la flore présentes sur l'île (elles échapperont ainsi à la destruction massive qui va frapper l'environnement des îles avoisinantes).

Aujourd'hui, l''île participe principalement à la protection des tortues terrestres géantes mais également les tortues marines qui viennent pondre sur les plages de Curieuse, des mangroves, des cocos de mer, ainsi que d'autres espèces animales et végétales. Il s'agit d'un Parc National qui englobe toute l'île ainsi qu'une bonne partie de son pourtour maritime, allant jusqu'à l'île de Praslin.

Les touristes visitent uniquement l'île pour la journée puisqu'il n'y a ni village ni hébergement à Curieuse. Le débarquement sur l'île se fait soit à Anse Saint-José soit à Laraie Baie. Seuls quelques sentiers permettent de parcourir l'île car il n'y a aucune route ni aucun véhicule.

Coco de mer
Coco de mer - Seychelles Cocotier de mer femelle - Seychelles Cocotier de mer mâle - Seychelles

Le coco de mer est une noix de coco endémique des Seychelles. Cette noix de coco est la plus grande, la plus lourde et la plus suggestive des noix de coco, son surnom étant le "coco-fesse" ! En effet, elle est constituée de deux lobes aux formes faisant penser à des fesses. Un coco de mer peut peser jusqu'à 20 kg et ne pousse que sur le cocotier de mer femelle. Quant au cocotier de mer mâle, il possède également une structure à la forme suggestive ! Le palmier à coco de mer vit entre 200 à 400 ans. Durant les 15 premières années, celui-ci n'a pas de tronc, mais seulement des feuilles qui peuvent atteindre 14 m de long. Ensuite, le palmier mâle peut atteindre 30 m de haut et le palmier femelle, 24 m. La noix de coco de mer met 6 à 7 ans pour mûrir.

Avant 1768, les hommes trouvaient des noix de cocos de mer échouées sur les côtes de l'Inde ou des Maldives sans jamais trouver l'arbre, le palmier (ou cocotier) correspondant. Ils pensaient alors qu'il s'agissait du fruit d'un arbre sous-marin ! C'est en arrivant sur l'île de Curieuse aux Seychelles, que l'homme a vu pour la première fois la variété de palmier de ce fruit. Le coco de mer a fait très tôt l'objet d'une préservation puisqu'en 1864, Georges Harrison, représentant du Gouverneur, demanda au gouvernement britannique de tout mettre en œuvre pour préserver ces palmiers. C'est tout d'abord l'île de Curieuse qui est choisie pour protéger l'arbre, puis l'île de Praslin. Aujourd'hui, l'île de Curieuse est complètement protégée avec 10 000 cocotiers de mer et une production de 300 noix par an. Ceci explique que le coco de mer soit le symbole des Seychelles.

Tout comme sur l'île de Praslin, les navigateurs de cette époque découvrirent également à Curieuse une grande population de tortues géantes. Une aubaine pour les navigateurs qui cherchaient à se ravitailler pour leurs longues traversées ; toutefois, la consommation accrue des tortues engendra leur disparition complète sur ces deux îles. Aujourd'hui, l'espèce de tortues terrestres géantes réintroduite sur les îles provient de la dernière espèce ayant échappé aux hommes (espèce trouvée sur l'île d'Aldabra aux Seychelles).

La tortue géante des Seychelles
Tortues terrestres géantes - Seychelles

Les Seychelles étaient peuplées de tortues terrestres géantes ; toutefois, après que les îles soient découvertes en 1768, le nombre de tortues décline rapidement. A cette même période, les tortues géantes de l'île Maurice ont depuis longtemps disparu, et ce, quelques temps seulement après l'arrivée de l'homme en 1598. Les voyages des navigateurs étaient longs et leurs escales sur de telles îles faisaient des ravages. Ces tortues avaient la capacité de rester sans manger ni boire durant 1 an ! Facilement capturable et transportable, c'était une espèce à la merci de l'homme ! Aux Seychelles aussi, les tortues géantes disparaîtront presque totalement ; seules les tortues de quelques îles méconnues des hommes à cette époque échapperont à ce ravage : celles qui vivaient dans l'atoll d'Aldabra aux Seychelles.

En 1874, le naturaliste britannique Charles Darwin suggéra au Gouverneur de l'île Maurice de réintroduire quelques tortues sur son île mais également aux Seychelles et c'est l'île de Curieuse qui sera choisie pour accueillir les tortues. Aujourd'hui cette île est consacrée à la protection des tortues géantes ainsi qu'à la protection d'autres espèces animales et végétales. L'espèce réintroduite, appelée « tortue géante d'Aldabra », est la seule espèce survivante de cette région du monde, que l'on peut facilement observer aux Seychelles et à Maurice. Cette espèce de tortue peut peser 300 kg et vivre plus de 100 ans, quelques-unes ayant même dépassé l'âge de 200 ans !

Aller à l'île de Curieuse

De Praslin, nous penons un bateau privé pour rejoindre la petite Ile de Curieuse (ou île Curieuse) située à 15 mn de là (bateau négocié depuis Anse Volbert (Praslin) à 40 EUR/pers. taxe incluse, incluant un stop snorkeling à l'îlot Saint-Pierre ; fait avec le fils de notre hébergement "Chez May Paule" sur l'île de Praslin).

Comment y aller
En général, on arrive à l'île de Curieuse exclusivement en bateau depuis l'île de Praslin ou de La Digue. Compter environ 45 EUR/pers. aller/retour. Attention, l'accès à l'île est soumis à une taxe de 13 EUR/pers. Prenez la précaution de demander si cette taxe est incluse ou non dans le coût du trajet. Il est également possible de prendre l'option "déjeuner" sous la forme d'un barbecue au prix de 26 EUR/pers.

Anse Saint-José

Nous débarquons à Anse Saint-José, une magnifique plage où le bord de mer invite à la baignade !

Anse

Une Anse est le nom donné aux baies ou aux plages des Seychelles. C'est un mot incontournable aux Seychelles puisqu'il s'agit certainement de l'attrait touristique principal du pays. Les noms attribués aux Anses sont plutôt francophones en raison du passé colonial français de cet archipel.

Plus de photos d'Anse Saint-José...

Nous nous rendons dans un premier temps au centre d'accueil pour nous acquitter de l'écotaxe de 13 EUR/pers.. C'est ici que se trouve également un musée implanté dans les anciennes habitations coloniales. A l'aide d'affiches et d'anciennes photos, le musée décrit la colonisation, le centre pour lépreux et la préservation de la faune et la flore. Parmi les habitations, il y a la "Doctor's House", une grande maison coloniale jadis réservée au médecin de Praslin qui venait soigner les lépreux. D'autres habitations en ruine sont éparpillées sur l'île.

D'Anse Saint-José à Laraie Baie

A l'aide d'une carte fixe , les gardiens du Parc National nous transmettent quelques consignes concernant la randonnée sur l'île (comment se balader sans sortir des sentiers et sans déranger la faune ou détruire la flore).

Comment se déplacer sur l'île de Curieuse
Sur l'île de Curieuse, il n'y a pas de route et seuls quelques sentiers permettent de se promener au milieu de la végétation. La plupart des touristes parcourent l'île en groupe en déjeunant sur place (sous la forme d'un barbecue car il n'y a pas de restaurant sur l'île). Il est également possible d'arriver avec un bateau privé, puis de partir randonner seul, tout comme nous l'avons fait. Il est également possible d'être déposé à un endroit et d'être repris à un autre endroit sur l'île Curieuse, mais cela dépendra de l'état de la mer. On peut aussi randonner jusqu'à Anse Badamier. L'accès à l'île est soumis à une taxe de 13 EUR/pers.

Nous partons nous balader seuls (sans guide) en suivant le sentier en direction de Laraie Baie. Tout à coup, au détour d'un chemin, nous apercevons une tortue terrestre géante qui chemine lentement devant nous ! Yann est particulièrement surpris de découvrir une tortue presque aussi grande que lui ! Nous en apercevons une seconde, puis une troisième et finalement beaucoup d'autres ! Certaines semblent apprécier la présence de l'homme, d'autres moins ! En dehors des tortues, nous observons plusieurs espèces de crabes, dont certains sont énormes et leurs pinces impressionnantes. Parfois, le sentier est jalonné de pontons en bois permettant de traverser les mangroves. Les mangroves de l'île Curieuse sont composées de plusieurs espèces de plantes (Bruguiera gymnorhiza, Avicennia marina, Xylocarpus granatum, Rhizophora mucronata, Sonneratia alba, ...). Après 1h de marche tranquille, nous arrivons à Laraie Baie, deuxième centre d'accueil de l'île.

Plus de photos du parcours Anse Saint-José - Laraie Baie...

Laraie Baie

De nombreuses tortues géantes ont élu domicile à proximité du centre d'accueil de Laraie Baie car c'est ici qu'elles sont soignées et nourries. Des enclos protègent les œufs et les petits, avant que ces derniers ne soient relâchés sur l'île. Voir ces magnifiques et immenses tortues en liberté fut l'un des moments forts de notre voyage ! Nous nous installons au bord de mer et profitons du lieu pour manger nos sandwichs tirés du sac, les yeux rivés sur la belle plage qui s'offre à nos yeux...

Plus de photos de Laraie Baie...

Puis entamons le chemin du retour, car le bateau nous reprendra là où nous sommes arrivés. A Anse Saint-José, nous aurons encore le temps de nous baigner avant d'embarquer pour le retour. Notre passage sur l'île Curieuse aura durée 3,5 h. Sur le chemin du retour, nous effectuerons un stop snorkeling autour de l'îlot Saint-Pierre à proximité de l'île de Praslin.


Informations complémentaires

Billet d'avion pour les Seychelles
Hébergements aux Seychelles

Données clés du voyage

Voyage réalisé : du 21 septembre au 11 octobre 2012
Durée : 20 jours, dont 1 jour sur l'île de Curieuse
Pays visité : Seychelles
Ile visitée : Curieuse
Villes et sites visités : Anse Saint-José - Laraie Baie
Nombre de personnes : 3 (Emmanuelle, Gilles et Yann (5 ans))
Langue utilisée : Français
Taux de change moyen en octobre 2012 : 1 EUR (Euro) = 15,30 SCR (Roupie seychelloise) = 1,27 USD (Dollar américain)
Budget

Coût de ce voyage de 20 jours pour 2 adultes + 1 enfant (hors vols) : environ 3 105 EUR qui se répartissent de la manière suivante :

  • hébergements pour 19 nuits : 1 835 EUR
  • 8 jours de location de voiture : 361 EUR
  • 7 jours de location de 2 vélos, dont un avec siège enfant : 88 EUR
  • le reste (repas, essence, visites, etc.) : 821 EUR

Cela représente un budget total journalier de 163 EUR pour 2 adultes et 1 enfant (hors vols).

Concernant nos vols, nous sommes arrivés aux Seychelles par un vol aller simple depuis Francfort (907 EUR TTC pour nous 3) et nous sommes repartis des Seychelles par un vol aller simple à destination de La Réunion (785 EUR TTC pour nous 3). Si vous désirez obtenir des tarifs pour vos vols, rendez-vous sur notre page Recherche d'un billet d'avion

.

Conclusion - Pourquoi aller sur l'île de Curieuse ?

La protection des espèces animales et végétales qui composent Curieuse confère à l'île son cadre d'exception ! Aller observer les tortues géantes est déjà en soi une motivation pour visiter l'île ! Certes, on y passe seulement la journée mais on en revient enchanté par les découvertes que l'on a pu faire sur les lieux ! L'accès à Curieuse est payant et cette participation financière permet de préserver de façon constante ce patrimoine exceptionnel ! Seuls quelques sentiers permettent de sillonner l'île mais c'est largement suffisant pour aller à la rencontre des animaux et découvrir le superbe monde végétal dans lequel ils vivent !

Pourquoi aller aux Seychelles ?

Nous espérons que le résumé de notre voyage vous aura apporté rêve et évasion, et qu'il vous aura peut-être donné l'envie de découvrir ce pays et l'île de Curieuse !
Si vous souhaitez d'autres précisions pour votre futur voyage n'hésitez pas à poser vos questions dans notre forum !

Merci de votre intérêt, bon vent et à bientôt pour une nouvelle aventure !

Emmanuelle et Gilles

Toutes les photos de l'île de Curieuse...


Autres informations sur les Seychelles