Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Où partir ?
Quand partir ?
Billet d'avion
Séjours
Hébergements
Croisières
Voitures
Carnets de voyage
Photos

Voyager en Camping-car

Pour un voyage itinérant, le camping-car, et les véhicules en général, offrent une liberté de mouvement qui peut être appréciable. Avec un camping-car, le voyageur emporte avec lui sa literie, sa vaisselle, sa salle de bain, en un mot son chez-soi, tout en étant itinérant. Le coût d'achat d'un camping-car étant élevé, il peut être intéressant d'avoir une première expérience avec un camping-car de location. Voyager très loin avec son camping-car n'est pas forcément simple, en raison de la contrainte de temps, de distance et de coût (carburant et autres) qu'il peut y avoir, mais c'est une expérience qu'il faut tenter si elle vous fait envie ! Pour cela, il faudra faire le choix entre différents critères, notamment la taille du véhicule, le confort, l'autonomie, etc.. Vous l'aurez compris, voyager en camping-car est un mode de voyage auquel il faut réfléchir avant de se lancer !

Toutefois, il apporte de nombreux avantages ! Il permet notamment d'être au plus proche de la nature. Par ailleurs, voyager en camping-car est très agréable lorsque l'on a des enfants (même en bas âge) car il leur permet d'avoir leur espace, pour les jeux comme pour les devoirs si besoin. L'utilisation de ses propres sanitaires est également un plus, notamment dans les pays où l'hygiène peut être douteuse. Il en est de même pour l'aspect culinaire car on peut tout préparer à son goût dans un camping-car. En résumé, tout est un peu comme à la maison !

Bien choisir son camping-car garantira la réussite d'un beau voyage...


Type de véhicule

Selon le nombre de personnes, le confort souhaité, le type de terrain à parcourir, le budget, il faudra choisir un camping-car adapté à son projet de voyage. Les deux caractéristiques principales d'un camping-car sont, d'une part le porteur, qui correspond à la cabine de pilotage et la motorisation du véhicule, d'autre part la cellule, qui correspond à l'espace de vie contenant la cuisine, la literie et l'espace salle de bain/toilettes. Nous pouvons classifier les camping-cars ou véhicules similaires en 5 ou 6 types :

La capucine

Camping-car capucine

Certainement le camping-car le plus répandu. C'est donc celui qui représente le mieux le camping-car en général. Bon rapport qualité-prix-taille. Il s'agit d'un véhicule porteur muni d'une cellule posée à l'arrière du porteur. Il offre un espace de vie spacieux et le débordement de la cellule sur le toit du porteur permet d'y insérer (en général) un lit double. Son inconvénient majeur est la prise au vent qui implique une consommation de carburant plus élevée.

Le profilé

Camping-car profilé

Tout comme la capucine, le profilé associe un véhicule porteur sur lequel une cellule est posée à l'arrière. La grande différence de ce camping-car réside dans le débordement de la cellule sur le toit du porteur, qui est nettement moins imposant dans cette configuration que dans celle d'une capucine. L'inconvénient de ce petit débordement est qu'il ne permet plus de placer un lit à cet endroit, ce qui pourrait conduire à une perte de place globale dans l'espace de vie. Les avantages sont : moins de prise au vent et une consommation de carburant moindre. Il est également plus esthétique et plus moderne que la capucine.

L'intégral

Camping-car intégral

Sur l'intégral, le porteur et la cellule ne font plus qu'un. Esthétiquement, c'est ce qu'il y a de mieux. Ce camping-car ressemble davantage à un minibus et pour certains modèles à un grand bus. C'est le camping-car le plus cher et celui qui offre les plus grands espaces de pilotage (cabine).

Le fourgon aménagé

Fourgon aménagé

Il s'agit d'une camionnette (ou fourgon, ou encore van) aménagée comme un camping-car. Porteur et cellule ne font qu'un. Véhicule plus discret de part sa plus petite taille, il passe (presque) partout ! Etant donné sa largeur réduite (en comparaison aux précédents camping-cars), il permet de se garer plus facilement. Il offre cependant moins de place dans l'espace de vie. Il sera souvent plus économique en carburant qu'un camping-car classique. Le confort varie selon le modèle, allant du simple fourgon avec seulement un couchage, au fourgon avec cuisine, toilettes, douche, etc.. Son prix varie d'un modèle à l'autre mais reste assez proche du prix d'un camping-car. Certains modèles, très petits et passe-partout, sont même plus chers qu'un camping-car de petite taille !

La cellule amovible

Cellule amovible sur pick-up

Il s'agit d'une cellule, sans roue, que l'on adapte et fixe sur un véhicule porteur. Très souvent, c'est une cellule posée puis fixée à l'arrière d'un pick-up 4x4. L'avantage majeur réside dans cette amovibilité qui permet d'utiliser le véhicule porteur seul durant une période, puis de passer en mode "vacances" en emportant la cellule amovible. Dissocier et réassocier la cellule et le porteur n'est pas toujours réalisable facilement et rapidement, selon la construction. Dans cette configuration, il n'est pas possible de passer de la cabine de pilotage à la cellule, sans sortir du véhicule, sauf aménagement spécifique ! C'est certainement ce type de configuration qui se prête le mieux pour parcourir des pistes en mauvais état, inévitables dans certains pays. C'est un type de véhicule hors norme (les constructeurs se font donc plus rares) qui sera souvent construit sur mesure.

La caravane

Tout comme la cellule amovible, la caravane se caractérise par une cellule, sans porteur ni moteur, mais sur roues. Pour déplacer une caravane, il faut la tracter à l'aide d'un véhicule auxiliaire (voiture, 4x4 ou autre). L'avantage majeur de la caravane réside justement dans cette possibilité de dissocier très rapidement la cellule du porteur. Exemple d'utilisation : on pourra laisser la caravane sur un terrain de camping et partir avec sa voiture visiter la ville d'à côté, et ainsi, se garer facilement. Le confort des caravanes peut être similaire aux types précédemment cités (literie, cuisine, toilettes, etc.). Une autre différence majeure et importante est qu'il n'est pas permis d'être installé dans la caravane lorsqu'elle est en déplacement, contrairement aux autres types de véhicules cités précédemment.


Poids et taille

Le poids du véhicule est un élément important à prendre en considération car jusqu'à 3,5 tonnes PTAC (Poids Total Autorisé en Charge), le permis de conduire B (voiture) suffit. Au-delà de 3,5 tonnes PTAC, un permis poids-lourd est alors nécessaire. Un véhicule inférieur à 3,5 tonnes PTAC se roule comme une voiture et est soumis aux mêmes limitations de vitesses... Mais attention, n'oubliez pas qu'il faudra davantage de distance, lors du freinage, pour arrêter les 3 tonnes ! La hauteur est un handicap, donc attention au passage sous les ponts en vérifiant systématiquement la hauteur limitée (panneau). La hauteur engendre une plus grande prise au vent, donc gare aux rafales de vent : pensez à modérer votre vitesse ! Sa longueur est également à prendre en compte : pour sa maniabilité, d'une part, mais également pour déterminer certains prix, notamment pour une traversée en ferry.


Equipements intérieurs

Quand on parle d'équipement intérieur, cela concerne l'équipement de confort installé dans l'espace de vie (cellule).

Literie

Lit simple à l'arrière - Camping-car Lit pavillon à l'avant - Camping-car

La literie est certainement l'équipement intérieur le plus important. Il faut choisir le type de lit, simple ou double, ainsi que sa taille exacte, car celle-ci n'est pas standardisée dans un camping-car. Par exemple, un lit double peut avoir une largeur inférieure à un lit double standard de maison (140 cm) ! Son emplacement dans le camping-car est également à prendre en considération : lits superposés, lit au sol, lit en hauteur (cas d'un camping-car capucine), lit permanent, lit pavillon (lit qui se lève au plafond), lit dînette (fauteuils convertibles à l'espace repas), lit sur le toit (tente dépliante sur le toit ("roof tente" en anglais) ), ainsi que la quantité de couchage nécessaire. Ne pas oublier de vérifier la qualité et l'épaisseur du matelas, ainsi que la présence ou non d'un sommier.

Cuisine

Evier - Camping-car Dînette - Camping-car

La cuisine n'existe pas dans tous les véhicules. En effet, certains fourgons aménagés sont dépourvus de cuisine, certains se restreignent à un réchaud à gaz, d'autres ont des cuisines complètes. C'est certainement le deuxième équipement le plus important d'un camping-car. La cuisine peut-être composée d'un simple réchaud, jusqu'à la cuisine toute équipée (meubles, plaques de cuisson, hotte, four, micro-onde, réfrigérateur, congélateur, évier, etc.). Bien entendu, le coin repas peut s'avérer utile. Pour les camping-cars classiques, le coin repas est en général confortable et fait aussi office de coin télé. Dans certains cas, les sièges avant du porteur sont pivotables pour se placer face à la table. Pour les fourgons aménagés ou les cellules amovibles, le coin repas est plus petit, moins confortable, voir inexistant. Dans ce dernier cas, il faudra prévoir de quoi pique-niquer au dehors. Dans ce cas, il faut éventuellement s'équiper contre les intempéries météorologiques (auvent, tente, bâche, etc.), sachant que le coffre ouvert d'un fourgon aménagé peut faire office de petit auvent.

Réfrigérateur et congélateur

Réfrigérateur et congélateur - Camping-car Réfrigérateur et congélateur - Camping-car

Les réfrigérateurs et congélateurs sont alimentés par plusieurs sources : le 220v lorsque le véhicule est branché au réseau électrique 220v ; le 12v lorsque le véhicule roule ou lorsqu'une batterie est prévue pour cela ; le gaz lorsque le véhicule est à l'arrêt. La solution 12v n'a pas un bon rendement, épuise très vite la batterie et est inefficace pour un congélateur, c'est pour cela que très souvent ce mode de fonctionnement 12v n'est utilisable que lorsque le véhicule est entrain de rouler, c'est-à-dire au moment où l'alternateur de la motorisation produit suffisamment de courant électrique 12v. La solution gaz fonctionne très bien, même pour un congélateur. Bien entendu, le mode 220v est parfait.

Cuisson

Plaque de cuisson gaz - Camping-car

Pour les modes de cuisson, il faut prendre en compte l'autonomie souhaitée lors du voyage. Si le véhicule est régulièrement branché au 220v (exemple : en terrain de camping), on pourra faire fonctionner un micro-onde, un four électrique, un grille-pain, etc.. Attention toutefois à la puissance maximale (ampère) autorisée par le terrain de camping. Pour une plus grand autonomie sans possibilité de branchement au 220v, on se contentera du gaz, ce qui limite les appareils de cuisson (pas de micro-onde, pas de grille-pain, etc.). C'est pour cette raison, qu'en général, les plaques de cuisson sont au gaz.

Salle de bain et toilettes

Toilettes - Camping-car Salle de bain - Camping-car

Les véhicules ne sont pas toujours pourvus de salle de bain ou de toilettes. Dans les camping-cars les plus luxueux, la salle de bain est séparée des toilettes. Pour la plupart des véhicules, la salle de bain et les toilettes sont dans la même petite pièce. La salle de bain est souvent pourvue d'une douche. L'eau chaude est produite par un chauffe-eau, celui-ci étant souvent au gaz. Les toilettes correspondent en général à des toilettes chimiques, qui se composent d'une cassette extractible à vider dans les endroits prévus à cet effet : vidange des "eaux noires" dans les aires de service ou terrains de camping.

Chauffage et climatisation

Tout comme dans une voiture, il existe un chauffage et une climatisation dans la cabine du porteur, mais ils ne fonctionnent que si le moteur est allumé. Il faut donc prévoir un chauffage auxiliaire si vous comptez affronter le froid. Sachez que la température varie très vite dans un camping-car, selon l'ensoleillement. Les camping-cars ou fourgons aménagés sont presque tous pourvus d'un chauffage auxiliaire destiné à chauffer la cellule. Il peut fonctionner au gaz (bouteille de propane) ou au gasoil (puisé dans le réservoir de gasoil du porteur). Pour ce qui est des climatisations auxiliaires, c'est en général une option et peu de camping-cars en sont équipés "de série". Une climatisation auxiliaire est un accessoire de luxe, auquel il faut bien réfléchir, car il est difficile de concilier autonomie et climatisation. En effet, la climatisation est particulièrement consommatrice d'énergie ! Plusieurs versions existent : climatisation électrique qui ne fonctionnera que si le véhicule est branché sur le réseau électrique 220v ; climatisation 12v, au rendement très faible ; ou climatisation alimentée par un générateur auxiliaire (groupe électrogène, pile à combustible à éthanol, etc.). Il existe également des rafraichisseurs d'air plus économiques. Un ventilateur peut convenir et sera plus écologique et plus économique :o).

Autres accessoires intérieurs

Voici une petite liste d'accessoires supplémentaires auxquels il faut également penser : meubles de rangement ; télévision ; moustiquaire et pare-soleil aux fenêtres ; convertisseur 12v/220v pour brancher un appareil 220v, par exemple pour recharger un ordinateur ; adaptateur 12v pour brancher certains appareils compatibles 12v ; alarme, serrures complémentaires, détecteur de gaz et détecteur de fumée pour votre sécurité ; une batterie supplémentaire pour plus d'autonomie ; un navigateur GPS ; une caméra de recul ; ...


Equipements extérieurs

Une antenne hertzienne TNT et/ou une parabole seront utiles si vous possédez une télévision. Pour être plus autonome en électricité, le panneau solaire rechargera vos batteries en journée. Un groupe électrogène d'appoint peu également servir. Des cales seront utiles pour mettre à niveau le camping-car à l'arrêt et surtout pour la nuit. Pour s'installer confortablement dehors, une table et des chaises de camping seront les bienvenus, ainsi qu'un auvent et un éclairage extérieur. Pour emporter des vélos, pensez au porte-vélos ou encore des équipements spécifiques pour emporter un scooter, une moto ou tracter une petite voiture auxiliaire. Une douchette extérieure ou une douche solaire peuvent également s'avérer utiles...


Internet

De nos jours, nous cherchons à rester "connectés" ! Cela veut dire que l'on désire avoir accès à l'Internet partout. Avec le développement du réseau 3G et 4G , il est aujourd'hui facile d'avoir un accès Internet à l'intérieur de son camping-car partout en France et dans la plupart des pays. Pour cela, il faut posséder un abonnement 3G ou 4G et y associer soit une clé spécifique, soit un téléphone mobile compatible "modem" (ou "partage de connexion"). Attention à bien vérifier votre abonnement et le coût du dépassement de forfait. La connexion WiFi est une autre solution plus simple, mais restreinte à l'endroit où vous êtes. En effet, il faut qu'un point d'accès WiFi (borne ou hotspot) soit accessible et que celui-ci soit autorisé (ouvert, clé, ...). De nombreux terrains de camping sont aujourd'hui fournis en Internet et proposent souvent gratuitement une connexion WiFi. Il est également possible de capter un WiFi identique à celui de votre FAI (Fournisseur d'Accès à Internet) de votre abonnement à votre domicile, dans certains cas et après paramétrage, il est possible de vous connecter gratuitement. Dans le cas d'un voyage à l'étranger, le WiFi est la meilleure solution. Il est possible dans de nombreux pays, d'acheter un pack Clé WiFi + Recharge, sans être forcément abonné. Une autre solution, plus onéreuse, est une connexion satellite : muni d'une parabole, d'un démodulateur et d'un abonnement, il sera alors possible d'être connecté à Internet depuis les régions les plus reculées.


Consommables et vidanges

Carburant

De façon générale, les véhicules achetés en France fonctionnent au carburant gasoil. Aujourd'hui, ce carburant est largement répandu dans presque tous les pays du monde. Un camping-car récent de 3,5 tonnes PTAC consomme environ 10 litres aux 100 km en roulant à une moyenne de 90 km/h. En roulant à 110 km/h, la consommation augmente rapidement et passe à environ 12 litres aux 100 km. Un camping-car plus ancien et avec les mêmes caractéristiques, pourra dépasser les 15 litres aux 100 km ! Il est à savoir que certains camping-cars sont équipés d'un chauffage autonome qui puise dans le réservoir de gasoil.

Gaz

Bouteille de gaz propane 13 kg - Camping-car Emplacement gaz - Camping-car

Dans certains véhicules, le gaz est prévu pour la plaque de cuisson, le réfrigérateur, le congélateur, le chauffe-eau (boiler) et le chauffage. Pour cela, les camping-cars disposent de 1 ou 2 emplacements pour les bouteilles de gaz de type propane 13 kg. Le propane est privilégié car il ne gèle pas au froid, contrairement au butane. Le propane supporterait des températures négatives jusqu'à -40°C. Dans le cas d'un chauffage au gaz et d'un séjour au grand froid (sports d'hiver par exemple), il faudra toujours prévoir une bouteille de rechange, car la bouteille se vide vite, parfois en quelques jours, et il n'est pas recommandé de laisser un camping-car quelques jours sans chauffage si les canalisations sont pleines d'eau, en raison du risque de gel !

Si vous vous rendez à l'étranger, se réapprovisionner en gaz peut parfois être un parcours du combattant car les bouteilles vendues à l'étranger sont systématiquement différentes. Les embouts de branchement diffèrent également, ce qui peut poser un problème. La différence de poids et de taille de la bouteille est, quant à elle, moins problématique. Le type de gaz sera parfois impossible à connaître, propane ou butane, ou encore un mélange des deux : en général on peut les utiliser. Il y aurait également une qualité de gaz différente d'un pays à l'autre, ce qui peut risquer d'encrasser les brûleurs. Bien entendu, le prix varie d'un pays à l'autre.

Il serait difficile de décrire toute les problématiques, pays par pays. Alors, pour un voyage à l'étranger, même en UE (Union Européenne), il est prudent, soit d'emporter plusieurs bouteilles de gaz, soit de se renseigner précisément à ce sujet avant son départ lorsque les pays parcourus sont déjà définis. Il n'existe malheureusement pas de "bible" concernant le ravitaillement du gaz, mais voici tout de même quelques indices : emporter différents adaptateurs ; faire recharger sa bouteille (c'est possible dans certains pays lorsqu'il n'y a pas d'autre choix) ; consommer du butane au lieu du propane est possible avec certaines précautions ou modifications ; une installation GPL réglementée est possible ; le GPL est disponible presque partout dans les stations services. Attention, pour sa sécurité, la question du gaz n'est pas à prendre à la légère. Partir longtemps à l'étranger vous obligera à faire des choix, tout en respectant les normes de sécurité et les réglementations, car par exemple, en France, il n'est pas autorisé de faire remplir une bouteille de gaz. Et n'oubliez pas de fermer la ou les bouteilles de gaz lorsque vous roulez, en raison des risques encourus lors d'accidents de la route !

Electricité

L'électricité 12v est fournie par la ou les batteries du véhicule. De façon générale, une batterie est destinée à la cabine de pilotage et au moteur (c'est la batterie moteur). Elle permet, entre autre, de démarrer le moteur du véhicule. Une ou plusieurs autres batteries, appelées batteries auxiliaires, sont destinées à la cellule (espace de vie). La batterie auxiliaire fournit de l'électricité pour l'éclairage intérieur, la pompe à eau, la ventilation de chauffage, la télévision, ainsi que tous les systèmes électroniques permettant aux appareils de fonctionner comme le réfrigérateur, etc.. Selon l'autonomie désirée, il peut être nécessaire d'ajouter une batterie auxiliaire. Les batteries se rechargent lorsque le moteur du véhicule (porteur) est démarré, lorsque le véhicule est branché au réseau électrique 220v (ou 240v), en journée si un panneau solaire a été installé, ou encore avec l'aide d'un groupe électrogène. Pour pouvoir brancher son véhicule au 220v, prévoir une rallonge électrique. Dans certains pays, un adaptateur peut être nécessaire. Vérifiez également la possibilité de branchement sur un réseau électrique 110v (ex : en Amérique du Nord).

Eau

Les camping-cars sont souvent équipés d'un évier, d'un lavabo, d'une douche et de toilettes : l'eau est donc nécessaire. Un réservoir d'eau d'une contenance allant jusqu'à plus de 100 litres permet d'être autonome quelques jours. Pour trouver de l'eau, il suffit de se rendre dans une aire de service pour camping-car. Les aires d'autoroutes proposent parfois des points d'eau. Un tuyau et des jerricans peuvent par être utiles pour effectuer un remplissage. Il est prudent, voire conseillé, d'ajouter à l'eau un produit désinfectant qui évite au maximum un risque de prolifération de bactéries, virus ou algues. Ceci est d'autant plus nécessaire pour les pays qui n'ont pas d'eau potable et où la présence de bactéries et autres germes est déjà omniprésente. Dans le cas d'eau non potable ou douteuse, il existe des produits encore plus forts pour davantage de sécurité sanitaire. Dans touts les cas, potable ou non, et même avec un produit désinfectant, il n'est pas recommandé de consommer l'eau stockée dans le camping-car ; certains camping-caristes le font toutefois... Les eaux usées qui s'écoulent ensuite par l'évier, le lavabo ou la douche, appelées "eaux grises", sont récupérées dans le réservoir dit "des eaux usées". Ces eaux usées doivent être vidangées le plus fréquemment possible, dans un endroit prévu à cet effet (dans une aire de service pour camping-car ou dans un camping). Il en est de même pour le contenu des toilettes, appelé "eaux noires".

Toilettes chimiques

Cassette toilettes chimiques - Camping-car Emplacement cassette toilettes chimiques - Camping-car

De nombreux camping-cars sont pourvus de toilettes et pour la plupart, il s'agit de toilettes chimiques, constituées souvent d'une cassette extractible permettant la vidange. Pour ce type de toilettes, il est en général recommandé d'ajouter un additif pour leur bon fonctionnement. Ces produits sont constitués d'éléments chimiques : il est donc formellement interdit de vidanger la cassette des toilettes dans la nature ou même dans un égout ! Certaines marques de produits que l'on trouve dans le commerce proposent une version "organique" (ou "écologique") qui n'aurait pas d'impact sur la nature. Certains camping-caristes utilisent, quant à eux, de la bouillie bordelaise à la place des produits habituels, ce qui serait écologique.

Parallèlement, il existe le SOG, un appareil à faire ajouter au niveau de la cassette des toilettes, qui évite la remontée des mauvaises odeurs et améliore le fonctionnement des toilettes. Pour vidanger les toilettes, cela se fait soit via une cassette extractible, soit par une vidange sous le camping-car, dans un endroit prévu à cet effet. Les aires de service pour camping-cars proposent en général un endroit pour vidanger les toilettes. Autre point : il est recommandé d'utiliser du papier toilette prévu pour les toilettes chimiques, en raison de leur meilleure décomposition.

Aire de service

Aire de services pour camping-cars

Une aire de service pour camping-cars est un endroit où l'on dispose d'eau pour remplir son réservoir et où l'on peut vidanger ses eaux grises et noires. Parfois, il y a même des bornes électriques pour brancher le véhicule. Dans de plus rares cas, il est possible de passer la nuit sur l'aire de service. Ces aires de service sont parfois gratuites, parfois payantes. On trouve quelques fois des bornes automatisées où il faut introduire une pièce pour avoir accès à ces éléments.

Les terrains de campings sont très souvent équipés d'une aire de service pour camping-cars, mais elles sont généralement réservées à leur clientèle. Certaines communes et certaines stations services mettent à disposition une aire de service pour camping-cars. Dans certains pays, les aires de services sont inexistantes ! Dans ce cas, c'est le système D qui prévaut ! Si vous savez que vous serez contraints d'effectuer une vidange dans la nature, nous vous conseillons vivement d'utiliser des savons, liquides vaisselles et shampoings écologiques ; vos eaux seront grises, mais non polluées d'éléments chimiques qui nécessitent que les eaux soient traitées. Pour les toilettes, utilisez également des produits écologiques. Dans les pays qui possèdent des aires de services, il est bien entendu exclu de faire des vidanges dans la nature (vidange sauvage) ! Sachez également que dans certains pays défavorisés, s'il existe quelques aires de services, elles sont souvent "artisanales" et ne respectent pas l'environnement : l'aire de service n'est qu'une façade et l'écoulement se fait plus loin dans la nature ! Donc là aussi, notre recommandation est d'utiliser systématiquement des produits écologiques.


Trouver un camping-car

Après avoir étudié toutes ces caractéristiques, vous avez choisi le type idéal de véhicule et vous voilà paré pour une acquisition ! Voici les options qui s'offrent à vous :

Neuf

Acheter un véhicule neuf vous offrira plus de choix. Le prix d'un camping-car neuf débute à environ 35 000 EUR et peut dépasser les 100 000 EUR. Il est facile de choisir et trouver un camping-car en France, car le choix est vaste et les professionnels dans ce domaine ne manquent pas.

Occasion

Acheter d'occasion sera plus économique à l'achat, mais peut l'être un peu moins à l'entretien. Il faut prendre en compte la consommation en carburant d'un véhicule d'occasion, car les vieux camping-cars consomment beaucoup plus qu'un camping-car récent ! Quelques réparations ou modifications seront peut-être nécessaires pour l'utiliser selon vos convenances. Pour trouver un camping-car d'occasion, vous pouvez soit vous adresser à un professionnel (nombreux) ou consulter les annonces des particuliers.

Location

La location est une bonne alternative à l'achat, surtout pour une première expérience. En France, il est relativement facile de louer un camping-car auprès de professionnels ou auprès de particuliers. Le coût à la semaine variera entre 500 et 1 500 EUR. Attention à bien lire le contrat et surtout vérifier l'assurance associée au véhicule. Parfois, c'est à vous d'assurer la location. En Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Nouvelle-Zélande ou en Australie, la location de camping-car ou de van est courante. Pour d'autres pays, c'est plus rare et parfois impossible.

A LOUER - Notre camping-car "PartirOu.com"

Nous louons notre camping-car entre 95 et 119 € par jour selon la saison (assurance et assistance incluse).
Pour en savoir plus sur ses caractéristiques et sa disponibilité, rendez-vous sur notre page de réservation.

S'assurer

De façon générale, un véhicule loué comprend une assurance incluse dans les frais totaux de la location. Dans le cas d'un achat, tout comme une voiture, il faut obligatoirement faire assurer son véhicule. Pour un camping-car de taille moyenne, cela ne coûte pas plus cher qu'une voiture. Certains assureurs sont spécialisés pour les camping-cars, mais en général, vous pourrez l'assurer chez votre assureur habituel. Bien entendu, n'hésitez pas à comparer les tarifs. Une assurance concernant le "contenu" du véhicule pourra être ajoutée en fixant la valeur que vous souhaitez en cas perte du contenu (vol, accident, ...). Ne vous en privez pas car ce n'est pas très cher.

Pour un voyage à l'étranger, il faudra toujours vérifier, préalablement au départ, si votre contrat d'assurance inclut le pays traversé. Pour cela, il suffit de vérifier votre carte verte. Un tableau indique les pays inclus et exclus. En général, dans l'UE (Union Européenne), cela ne pose pas de problème. Tandis qu'à l'autre bout du monde, il faudra certainement assurer le véhicule sur place.


Pourquoi adhérer à une fédération

L'adhésion à une fédération ou à un club peut être intéressante. Par exemple, l'adhésion annuelle peut vous donner droit à une protection juridique complémentaire, des réductions dans certains campings ainsi que dans certains magasins spécialisés. L'organisme prévoit parfois des rencontres, des sorties, voire même des voyages en camping-car. Très souvent, le montant dépensé pour l'adhésion est récupéré grâce aux différentes remises appliquées ici et là lorsque vous présentez votre carte de membre en France et même à l'étranger. Une fédération permet d'avoir du poids auprès des ministères lorsqu’il faut négocier ou défendre certains points pour les camping-caristes (petit exemple : mise en place d'aires de services).

Voici 2 exemples de Club et de Fédération : CCCEST (Camping-Car Club Est), FFCC (Fédération des campeurs, caravaniers et campings-caristes), ...


Où camper

Camper, bivouaquer, faire une pause, c'est la fonction principale du camping-car ! Après avoir roulé, il faut se poser, pour visiter, pour se reposer, et aussi pour passer la nuit. On campe une ou plusieurs nuits au même endroit. Mais où camper, où parquer son camping-car en journée ou durant la nuit ? Pour vous aider à trouver ce lieu, il existe des fascicules, des sites web comme CampingCar-Infos, ou encore, des applications pour Smartphone comme "park4night". Ces systèmes répertorient des emplacements de terrains de camping, d'aires de service, de parkings, de lieux de bivouac, etc., ainsi que leurs équipements (toilettes, électricité, eau, etc.).

Terrain de camping

Le terrain de camping offrira le meilleur confort pour camper, même avec un camping-car, car il est parfois plus pratique d'utiliser les douches et toilettes du camping, que celles du camping-car ! Le terrain de camping vous fournira l'électricité, l'eau, Internet, ainsi que la possibilité de vidanger le camping-car via l'aire de service. Le terrain de camping vous apportera aussi plus de sécurité. Bien entendu, cela a un coût, allant de moins de 10 EUR à plus de 50 EUR pour les campings les plus étoilés. Les plus chers auront sur place, magasins, restaurants, piscines, plages privées, jacuzzis, salles de fitness, etc..

Aire de service

En plus de proposer tout le nécessaire pour effectuer les services d'un camping-car (vidange des eaux usées, remplissage d'eau propre et parfois électricité), certaines aires de service permettent d'y passer la nuit (parfois gratuitement, parfois moyennant 5 à 20 EUR). En général, ce sont des places assez restreintes similaires à de grandes places de parking. Cela n'offre pas le confort d'un camping, quoique certaines et rares aires de services proposent des toilettes, douches, WiFi, ect.. Elles sont exclusivement réservées aux camping-cars, les caravanes et les tentes étant interdites.

Bivouac

Le camping sauvage (c'est à dire camper en dehors d'un terrain de camping) est interdit dans la plupart des pays, comme la France. La notion de camping sauvage est cependant ambigüe. Passer une nuit dans la nature est toléré car cela n'est pas considéré comme du camping mais c'est associé à un bivouac (pour la nuit). Dormir sur un parking n'est donc pas forcément interdit. Dormir sur une aire d'autoroute est bien entendu autorisé, mais ce n'est pas forcément l'endroit le plus sécuritaire. Dormir sur un terrain privé est bien entendu possible, à condition d'en avoir eu l'autorisation. Si vous vous orientez vers le bivouac, faites-le de manière "responsable", afin de respecter l'environnement, le voisinage, etc. et en vérifiant que l'endroit soit sécuritaire. A l'étranger, il faut bien se renseigner sur la réglementation, car parfois le bivouac est largement autorisé, parfois totalement interdit sous peine de grosses amendes (exemple en Croatie), et parfois formellement déconseillé pour des raisons de sécurité !


Aller à l'étranger

Voyager avec son camping-car dans un pays étranger est tout à fait possible, mais il faut prendre quelques précautions et renseignements au préalable. En UE (Union Européenne), cela reste facile ; hors UE, c'est déjà plus compliqué. Pour aller sur d'autres continents, il faut bien préparer son voyage et prendre des dispositions pour la traversée de certains pays. Des solutions existent pour traverser les mers et océans (ferries, cargos). Faire un tour du monde est également possible. Quelque soit le véhicule, il faut s'assurer au préalable des points suivants : vérifier si votre assurance automobile est valable pour le ou les pays parcourus ; il en est de même si vous transportez par exemple un scooter, vérifiez son assurance ; vérifiez s'il n'est pas nécessaire de posséder un permis de conduire international et si vous devez posséder un passeport ou si une simple carte d'identité suffit ; faut-il un visa ? ; pour certains pays, une autorisation doit être obtenue pour venir dans le pays ou pour faire entrer le véhicule, avec parfois un dépôt de caution qui peut être très élevé (1 à 2 fois la valeur du véhicule !!!) ; vérifiez également l'état des routes et la faisabilité d'y rouler avec votre véhicule.


Notre projet

Après 13 ans de voyage "sac à dos", nous avons décidé, en 2011, de nous acheter un camping-car, afin d'effectuer un premier voyage d'environ 3 mois vers le Maroc. Nos principales motivations d'acquisition d'un camping-car étaient les suivantes :


Notre choix de camping-car

Tout d'abord, nous nous étions orientés vers de l'occasion, en raison du coût élevé d'un camping-car neuf. Nous étions particulièrement attirés par les fourgons aménagés et leur taille réduite. Finalement, en comparant différents véhicules, nous avons trouvé que l'espace de vie du fourgon aménagé était trop réduite par rapport à notre projet et notre projection dans ce voyage. En effet, nous avions plusieurs critères qui nous tenaient à cœur, dont celui de pouvoir à la fois disposer de l'espace repas et de pouvoir se coucher en même temps, ce qui n'est pas possible dans un fourgon aménagé. Nous nous sommes alors orientés vers un véritable camping-car. Nous avons eu des difficultés à trouver notre bonheur dans l'occasion : parfois trop vieux, donc trop de consommation en carburant, parfois trop récent, donc très proche du prix neuf et pas forcément agencé comme nous le souhaitions. La literie pour notre fils de 3 ans, ne devait pas être un lit-dînette, car nous ne voulions pas faire et défaire tous les jours son lit et nous souhaitions pouvoir utiliser le coin cuisine à tout moment de la journée, même lorsque notre fils serait couché !

Nous nous sommes donc finalement rabattus sur du neuf ! C'est un petit profilé qui nous a séduit, de marque Chausson, le modèle Flash 22 année 2011. Chausson possède un large choix de camping-car avec un bon rapport qualité-prix (c'était les prix les plus bas du marché). Notre camping-car est équipé de la manière suivante : deux lits simples superposés à l'arrière, un grand lit pavillon à l'avant (taille standard lit double, soit 140x190 cm - le lit se lève au plafond lorsqu'il n'est pas utilisé), chauffage gasoil, eau chaude gaz, toilettes et douche dans la salle de bain, SOG, réfrigérateur et congélateur 220v/12v/gaz, 1 batterie moteur, 1 batterie auxiliaire cellule, moustiquaires aux fenêtres, équipement de sécurité, alarme, gaz, serrure, etc., panneau solaire 110 watt et porte-vélos. Le véhicule porteur est un Ford Transit 140 Cv. Nous n'avons pas pris de télévision, ni de climatisation auxiliaire. Nous avons acheté notre camping-car dans l'Est de la France auprès de l'enseigne ALD (Alsace Loisirs Diffusion ; Bas-Rhin - 03 88 68 30 70) qui vend des véhicules neufs et d'occasion et que nous avons trouvé très professionnels et passionnés par leur métier. Pour les produits destinés aux toilettes chimiques, après avoir essayé divers produits, nous avons opté pour un produit organique : Elsan - Organic Liquide de Toilettes. De plus, nous n'utilisons que des produits de nettoyage (liquide vaisselle, savon, shampoing, ...) écologiques.

Notre camping-car PartirOu.com Notre camping-car PartirOu.com Notre camping-car PartirOu.com Notre camping-car PartirOu.com

Nos voyages en camping-car

Il ne nous restait plus qu'à partir... ou presque ! Nous remarquons assez vite que préparer le camping-car ne se fait pas en une journée. Nous passons quelques jours à le préparer, ce qui nous a contraint par 2 fois à reporter notre date de départ ! Nous imaginions partir avec le camping-car par-ci, par-là, un ou plusieurs jours, quand nous le voulions, même à la dernière minute, même juste pour rendre visite à nos amis loin de chez nous ! Erreur, car il n'est pas si simple de partir d'une minute à l'autre ! Désinfecter les réservoirs, faire le remplissage d'eau, nettoyage du camping-car, préparer la literie, démarrer le réfrigérateur et congélateur, vérifier le niveau du gaz, faire un check-up du moteur, charger le matériel et les provisions, etc.. autant de tâches qu'il faut effectuer en amont ! En définitive, un départ se prépare, quelque soit la durée du voyage ! Au retour, c'est également toute une organisation : décharger, vidanger et purger des canalisations pour ne pas laisser l'eau stagner ou geler, dégivrer le congélateur, défaire la literie, nettoyer le camping-car, etc..

Voici, ci-après, un résumé de nos expériences et voyages en "camping-car" :

Notre camping-car au Maroc Notre camping-car au Maroc

Nous espérons que cette page vous sera utile pour votre projet. Si vous souhaitez poser des questions, pensez à utiliser nos forums. Il y a un forum spécifique "camping-car", ainsi qu'un forum par pays. Si vous désirez être prévenus par email lors de la publication d'un nouveau récit de voyage, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.

Bon vent et à bientôt sur PartirOu.com !

Emmanuelle et Gilles