Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carte Australie

Australie

South West, Great Southern

L'extrême Sud-Ouest de l'Australie (Australia's South West) bénéficie d'un climat plus tempéré que le reste de l'état d'Australie-Occidentale (Western Australia en anglais, abrégé par WA), réputé aride. Ce climat particulier en fait un secteur touristique de choix car la région est riche en faune et en flore avec, notamment, de magnifiques forêts d'eucalyptus. La côte est également de toute beauté, parfois escarpée, parfois constituée de longues plages au sable blanc immaculé ! Quant à la mer turquoise, elle encourage à la baignade, malgré une eau fraîche toute l'année. Ce secteur géographique correspond aux deux régions australiennes : le South West et le Great Southern.

Nos visites dans le Sud-Ouest de l'Australie

Durant notre voyage de 3 mois en Australie, nous avons passé 1 mois dans l'Ouest australien. Après la visite de la ville de Perth, nous partons visiter l'extrême Sud-Ouest du pays :

Autres régions visitées

Aller dans le Sud-Ouest de l'Australie

Nous avons rejoint l'Ouest australien par un vol en provenance de Melbourne (vol direct de la compagnie Virgin ; 121 EUR TTC l'aller simple par adulte ; 4h15 de vol).

Comment rejoindre le Sud-Ouest de l'Australie ?

Par Avion :
La ville de Perth est la meilleure option pour se poser car les vols, qu'ils soient nationaux ou internationaux, sont nombreux. Pour les vols depuis la France, le budget à consacrer aux billets d'avion est assez conséquent ; toutefois, en cherchant bien, on peut trouver un vol aller-retour TTC à moins de 700 EUR.

Depuis Perth, on  peut se rendre facilement à l'extrême Sud-Ouest par la route.

Ceux qui souhaitent un moyen de déplacement plus rapide opteront pour un vol domestique pour rejoindre plus rapidement la région du Sud-Ouest, par exemple, vers l'aéroport domestique de Margaret River ou d'Albany. Les vols sont cependant peu nombreux.

Par Train :
Seule la ville de Perth est desservie par le train depuis Adélaïde (2 700 km) ou Sydney (4 000 km). Ce trajet, assuré par l'Indian Pacific, dure plusieurs jours (2 jours depuis Adélaïde et 3 jours depuis Sydney).

Par la route :
Les liaisons de bus existent, mais sont limitées. Cette région touristique du Sud-Ouest n'est qu'à 100 km de la ville de Perth ; on peut donc la rejoindre facilement avec un véhicule de location. Faire le trajet depuis une autre grande ville australienne est également possible, mais la route sera longue. Ce sera peut-être l'occasion d'en faire un "road trip" de plusieurs jours en planifiant des visites sur le trajet.

Après avoir visité la ville de Perth durant deux jours, nous récupérons un camping-car dans une agence de location de la ville (voir Location de notre camping-car en Australie-Occidentale) puis nous faisons les courses dans un hypermarché pour nous approvisionner.

Nous voilà fin prêts pour découvrir l'Australie-Occidentale ! Nous débutons par l'extrême Sud-Ouest de l'Australie et, de Perth, prenons la route en direction de la ville de Bunbury qui se trouve à 170 km au Sud de Perth. L'autoroute gratuite "Forrest Hwy" nous permet d'y être rapidement ; nous sommes ravis de constater qu'il n'y a aucune route à péage dans l'état Western Australia !

Sur le trajet, se trouve le Parc national Yalgorup, un beau parc côtier qui abrite une dizaine de lacs, des forêts et des dunes. Parmi les nombreux lacs, le lac Clifton abrite une curiosité sur ses bords : des thrombolites, des dépôts sédimentaires dont la forme fait penser à de gros galets...

En fin de journée, nous nous posons pour la nuit sur l'une des nombreuses aires d'autoroutes. Tôt le lendemain matin, nous arrivons à Bunbury.


Bunbury

Bunbury est une ville portuaire située à 170 km au Sud de Perth. Nous sommes maintenant dans la région de South West, l'une des neuf régions de l'état Western Australia (Australie-Occidentale).

Dolphin Discovery Centre

Nous nous rendons au "Dolphin Discovery Centre" www pour y être à 8h, à l'ouverture. Cette organisation, à but non lucratif, est reconnue internationalement pour ses programmes de protection, de conservation et de sensibilisation à l'écologie, l'écotourisme et la recherche. Elle utilise pour cela des "expériences" interactives avec les dauphins et les animaux marins qui ont élu domicile dans la baie de Koombana. Tenu par des bénévoles, le centre propose notamment d'observer, au plus près, des dauphins sauvages. Implanté au bord de la plage publique Koombana (Koombana Beach), le centre a des animateurs qui scrutent la mer pour apercevoir des dauphins et prévenir les visiteurs de leur présence. Durant l'attente, les visiteurs peuvent découvrir le centre qui donne de nombreuses explications sur les dauphins et d'autres animaux marins. De petits aquariums permettent d'observer quelques espèces de poissons. Pour patienter, le visiteur peut également profiter de la plage et se baigner, ou encore, profiter de l'aire de détente, des douches, de l'aire de jeux pour les enfants ainsi que de la cafétéria.

Nous n'attendons pas longtemps pour voir des dauphins se rapprocher de la plage. Durant les 2h passées au centre, nous observons un premier dauphin solitaire puis un groupe de 4 dauphins. La rencontre est magique ! Pour optimiser les conditions d'observation, les animateurs disposent les visiteurs en rang, afin que les dauphins puissent passer devant eux au bord de la plage (parfois à 1m de distance !). Nous posons alors une question : « pourquoi ces dauphins viennent-ils ici et quel est leur intérêt ? ». On nous explique qu'ils ont l'habitude de venir à la rencontre des gens et reconnaissent les animateurs en tee-shirt rouge. Ils ne sont pas nourris pour conserver leur instinct de chasse et, en effet, ils ne recevront rien. Cependant, si le même dauphin revient plusieurs fois dans la même journée, il recevra un petit "snack" donné par les animateurs.

En allant directement sur la plage publique, sans passer par le centre, on peut également observer des dauphins, mais pour optimiser ses chances, il est préférable de passer par le centre qui connaît chacun d'entre eux. L'accès est payant et l'argent récolté permet de financer l'infrastructure du centre et les recherches qui s'y déroulent.

Plus de photos du Dolphin Discovery Centre...

Ceux qui veulent pousser plus au Sud de Bunbury pourront se rendre à la Baie du Géographe (Geographe Bay). Cette baie, aux eaux bleu turquoise, abrite des dizaines de kilomètres de plages de sable blanc.

Où dormir à Bunbury

La ville de Bunbury est très bien fournie en hébergements.


De Bunbury à Walpole par la South Western Highway

Nous choisissons de quitter la côte Ouest et de traverser, en diagonale, la région de South West, pour rejoindre, au plus court, la côte Sud. Depuis Bunbury, la route 1 (ou la "South Western Highway"), très peu passante, traverse une région couverte de forêts d'eucalyptus, dont des Karris, une espèce endémique d'eucalyptus.

Le Karri

Le Karri (ou Eucalyptus Diversicolor) est une variété d'eucalyptus qui pousse dans les régions humides du Sud-Ouest de l'Australie. Il peut atteindre 90 m de haut et fait partie des plus grands eucalyptus. Son écorce, qui est lisse et dont la couleur va du blanc au crème lorsqu'il est jeune, se desquame en vieillissant ; son tronc devient alors plutôt marron.

Ces forêts sont heureusement protégées par des parcs nationaux, dont le Greater Dordagup National Park et le Mount Frankland National Park. Nous aurions pu faire un petit détour vers le Karri Forest Explorer, une région protégée par plusieurs autres parcs nationaux qui ne sont traversés que par des pistes. Comme son nom le laisse entendre, on peut y admirer de magnifiques karris (ou Eucalyptus Diversicolor).

Comme la route est longue, nous faisons une halte et passons la nuit en pleine forêt, sur une aire de stationnement (au calme absolu ; ).

Le lendemain matin, nous atteignons la côte Sud et passons la ville de Walpole. Nous entrons maintenant dans la région du Great Southern, l'une des neuf régions de l'état Western Australia.


Walpole-Nornalup National Park

En poursuivant vers l'Est, la route pénètre le Parc national de Walpole-Nornalup qui renferme de nombreuses variétés d'eucalyptus, dont le Karri (ou Eucalyptus Diversicolor) et le Jacksonii (ou Red Tingle). Pour observer l'un des plus grands Red Tingle, il faut quitter la route principale à 2,3 km après Walpole et faire un détour via la piste Hilltop Rd (4,3 km de piste). Comme son nom l'indique, la piste passe par le sommet d'une colline et offre un point de vue sur le parc national. Un peu plus loin, à seulement 60 m de la piste, se trouve l'impressionnant Giant Tingle Tree, qui ne fait pas moins de 75 m de haut, 24 m de circonférence et est âgé de 400 ans !

Valley of the Giants

Une autre possibilité pour découvrir de spectaculaires géants de la forêt, est de rejoindre Valley of the Giants. Pour s'y rendre depuis Walpole, il suffit de suivre la route principale 1 sur 13 km, puis de prendre la route secondaire "Valley of the Giants Rd" sur encore 6 km. Son accès est payant : 14 EUR/pers. (tarif 2021) www. Ce lieu permet de passer au plus près des géants de la forêt, dont les Eucalyptus Jacksonii (ou Red Tingle).

Le Red Tingle
 
Red Tingle Red Tingle

Le Red Tingle (ou Eucalyptus Jacksonii) est assez différent des autres eucalyptus puisqu'il se différencie par son écorce filandreuse rougeâtre et épaisse. Endémique du Sud-Ouest de l'Australie-Occidentale, il peut atteindre 75 m de haut, ce qui en fait l'un des plus grands arbres de d'Australie-Occidentale. À sa base, le tronc peut faire jusqu'à 7 m de diamètre. On remarquera que l'intérieur des gros Red Tingle est souvent creux et parfois brûlés. L'explication de ce phénomène est que le coeur du tronc meurt en grandissant, puis il est nettoyé par les champignons, les insectes et le feu lors des incendies de forêt.

Via de courts sentiers au sol, ou via des passerelles suspendues à 40 m de hauteur (Tree Top Walk), on peut découvrir ces géants de la forêt . Les 2 itinéraires sont à faire, car l'un vous amène au pied des arbres géants, et l'autre (très impressionnant) vous amène en hauteur, au niveau de la canopée de la forêt. Ces itinéraires sont parfaitement balisés et sont jalonnés de petits panneaux explicatifs.

On peut se rapprocher du Grandma Tingle, la "matriarche" du coin : 12 mètres de circonférence, 34 m de haut et un âge estimé à 400 ans. Son nom vient de la base boursouflée de son tronc qui fait penser à un visage de grand-mère.

On peut également y apercevoir le Karri she-oak, une espèce d'arbre dont l'écorce est tout à fait particulière.

Le Karri oak
Karri oak Karri oak

L'Allocasuarina decussata, également appelé Chêne karri (Karri oak) ou encore Chêne-femelle karri (Karri she-oak), est un arbre (parfois un arbuste si les conditions de croissance sont médiocres) de taille moyenne (8-15 m), endémique du Sud-Ouest de l'Australie-Occidentale. Son écorce liégeuse, de forme très irrégulière, ne passe pas inaperçue. Il n'a rien à voir avec le Karri (Eucalyptus diversicolor), ni avec un eucalyptus et ni même avec un chêne. Il se nomme ainsi parce qu'il pousse sous la canopée des karris, beaucoup plus grands que lui.

Avec un peu de chance, vous apercevrez également des Quokkas, de petits kangourous endémiques. Nous avons pu en voir un mais n'avons pas eu le temps de le photographier.

Dans ces forêts vit également le superbe Mérion de Lambert, un petit oiseau à l'incroyable plumage bleu.

Plus de photos du Valley of the Giants...

Où dormir au Parc national de Walpole-Nornalup

Il n'y a que très peu d'hébergements autour du Parc national de Walpole-Nornalup. On en trouve un peu plus du côté du village de Walpole.


William Bay National Park

Nous rejoignons par la route le Parc national de William Bay qui se situe à proximité de la ville de Denmark. Il s'agit d'un parc côtier, où les plages sont agrémentées de beaux rochers arrondis de granite, rappelant un peu les paysages des Seychelles. Son accès est payant : 10 EUR par véhicule (tarif 2021). Comme l'entrée est comprise dans notre "pass", nous ne payons rien.

Droits d'entrées des parcs de l'Australie-Occidentale

La plupart des parcs nationaux et autres variétés de parcs de l'Australie-Occidentale (Western Australia) sont payants. Le tarif est le même pour tous les parcs, soit 15 AUD (environ 10 EUR) par véhicule pour 1 journée (tarif 2021). Un "Pass" est proposé au prix de 25 AUD/véhicule valable 5 jours, 40 AUD pour 2 semaines, 60 AUD pour 1 mois ou 120 AUD pour 1 an (tarifs 2021). Les parcs concernés sont ceux tenus par le Department of Biodiversity, Conservation and Attractions, comme par exemple Avon Valley, Beedelup, Cape Arid, Cape Le Grand, Cape Range, D'Entrecasteaux, Fitzgerald River, François Péron, Gloucester, Greater Beedelup, John Forrest, Kalbarri, Karijini, King Leopold Ranges, Lesueur, Millstream-Chichester, Mirima, Mitchell River, Nambung, Porongurup, Purnululu, Serpentine, Shannon, Stirling Range, Stokes, Tunnel Creek, Walyunga, Warren, William Bay, Windjana Gorge, Yanchep...

Pour le paiement à l'arrivée dans un parc :

  • parfois, il suffit de stopper au niveau d'un poste de paiement (où il n'y a personne, comme par exemple au Parc national de Karijini). Il faut alors remplir un document qui a la forme d'une enveloppe et qui servira également à recevoir l'argent (droit d'entrée). L'enveloppe est alors à déposer dans une urne, tandis qu'un coupon détachable sert de justificatif.
  • parfois, il y a une caisse automatique .
  • parfois, il y a une guérite avec un ranger (par exemple au Parc national du cap Le Grand). Il encaissera le droit d'entrée et pourra vous fournir des renseignements pour la visite du parc .

L'achat d'un pass peut s'effectuer au bureau d'un parc ou d'un office de tourisme. Certains loueurs de véhicules vous proposent de vous l'acheter directement, sans majoration de tarif. On peut également en acheter en ligne sur Park Passes – WA Naturally.

Green Pool

La route se termine à un parking situé juste à côté de la baie de Green Pool . Après 100 m de marche, cette magnifique baie se livre à nos yeux. Le sable qui borde la mer est blanc et ultra fin. La plage aux eaux cristallines de Green Pool est particulièrement propice à la baignade, même pour les petits, car la houle est brisée par les rochers situés plus au large. La pratique du snorkeling y est également facilitée. Seul petit bémol : pas une once d'ombre pour s'abriter du soleil... Aujourd'hui, il y a beaucoup de vent et l'eau est vraiment froide (fin janvier) ; malgré tout, Gilles se lance à l'eau pour un peu de baignade et du snorkeling.

Elephant Rocks

Tout à côté de Green Pool, à seulement 5 min de marche, se trouve Elephant Rocks et sa petite plage, également de toute beauté !

Madfish Bay

Depuis le parking de Green Pool, nous empruntons, avec notre véhicule, une piste sur 2,8 km pour rejoindre la magnifique Madfish Bay et Waterfall Beach. La plage de Madfish Bay est petite, surtout à marée basse. En face, il y a quelques îlots, accessibles à pied à marée basse.

Où dormir au Parc national de William Bay

En dehors d'un camping basic situé sur l'itinéraire de trekking Bibbulman, il n'a pas d'hébergements au sein du Parc national de William Bay. Pour loger, il faut sortir du parc national. À proximité, les villes d'Ocean Beach et de Denmark en comptent un certain nombre.

Plus de photos du Parc national de William Bay...


Ocean Beach

En fin de journée, nous nous rendons à la magnifique plage d'Ocean Beach, non loin de la ville de Denmark. Un premier stop s'impose au point de vue Ocean Beach Look Out. Puis nous gagnons le parking d'Ocean Beach, pour profiter pleinement de la plage, propice à la baignade et au surf. Selon la marée, la plage est coupée en deux par la rivière Harding. Ainsi, les paysages changent au fil des marées.

Nous profitons également des douches gratuites, mais froides, de la plage !

À proximité, plusieurs autres points de vue sont accessibles via de courtes pistes : Lions Lookout, McGeary's Rock, Black Hole Rock, Sinker Bay.

Où dormir à Ocean Beach

La ville d'Ocean Beach est bien fournie en hébergements, tout comme, un peu plus loin, la ville de Denmark.

Nous reprenons la route et passons la ville de Denmark. En direction de la ville d'Albany, nous stoppons pour la nuit sur une aire de repos, à mi-chemin entre Denmark et Albany, et à proximité du Parc national West Cape Howe. Nous souhaitions nous poser dans le camping gratuit "Cosy Corner Campground (East)", mais celui-ci affiche "complet" (toilettes ; aire de services pour camping-car, mais pas d'eau ; ; ). Nous décidons alors de nous poser sur l'aire de repos "Cosy Corner (West)" qui se trouve à 1 km de là (BBQ ; toilettes ; nuit non autorisée mais tolérée lorsque le camping gratuit situé à côté est complet ; ; ). Nous nous trouvons tout à côté de la belle plage de Cosy Corner Beach et passons une nuit au calme.

Point de vue : depuis l'aire de repos "Cosy Corner (West)" prenez le long escalier en bois pour avoir une magnifique vue sur les plages et la baie Torbay . Cet escalier en bois est emprunté par l'itinéraire de trekking nommé Bibbulmun Track.

Plus de photos d'Ocean Beach...


Albany

Arrivés à Albany, nous nous y arrêtons une petite heure. Le centre est joli avec de beaux bâtiments anciens comme la mairie (Town Hall) qui date de 1887. En effet, Albany a un ancien passé colonial européen.

La rue principale York St dispose de nombreux magasins et restaurants. Nous y découvrons, par hasard, une boulangerie française "Gourmandise & Co" www tenue par Xavier et Janette . La boulangerie propose du pain français frais, des croissants et autres spécialités sucrées. On peut prendre un petit déjeuner français sur place ou des sandwichs à emporter. Nous ressortons, bien entendu, ravitaillés en produits frais et nous nous faisons une joie de déguster le pain et les délicieux croissants.

Pour information, c'est à Albany que commence et se termine l'itinéraire de trekking Bibbulmun Track, long de 1 003 km, qui relie Perth à Albany.

Plus de photos d'Albany...

Où dormir à Albany

La ville d'Albany est particulièrement bien fournie en hébergements.


Stirling Range National Park

D'Albany, nous souhaitons rejoindre Esperance ; mais, plutôt que de prendre la route côtière, nous optons pour la route intérieure, à peine plus longue, et qui passe par le Parc national Stirling Range. Nous ne regrettons pas ce choix car la route est très bonne ; elle grimpe doucement, plutôt en ligne droite, et passe au milieu de belles montagnes. Nous passons également à proximité du Parc national de Porongurup, célèbre pour ses gros blocs de granite.

La route traverse ensuite le Parc national de Stirling Range qui recouvre les montagnes des Stirling Range. Ici, nous empruntons la route secondaire Bluff Knoll Rd. Cette route est soumise aux droits d'entrée, mais comme nous possédons le pass, nous n'avons rien à payer (voir Droits d'entrée aux parcs de l'Australie-Occidentale). La route grimpe beaucoup et se termine au parking Bluff Knoll (avec toilettes ; ). La vue qui donne sur les montagnes et sur la plaine est magnifique ! Du parking partent plusieurs sentiers de randonnée, dont celui qui permet l'ascension du Bluff Knoll (650 m de dénivelé ; difficile ; 3 à 4 allers-retours). Nous ne randonnons pas car il est déjà temps de reprendre la route.

Plus de photos du Parc national de Stirling Range...

Il se fait déjà tard et, après quelques dizaines de kilomètres, nous décidons de nous poser, pour la nuit, sur une aire de repos située au bord de la route (au calme absolu ; ). Le lendemain, nous reprenons la route en direction d'Esperance...


Mais encore...

Dans le Sud-Ouest de l'Australie, la liste des lieux à visiter est très longue. Il nous a fallu faire un choix de visites, mais, parmi ces endroits "manqués", nous pouvons citer :

La Baie du Géographe (Geographe Bay) aux eaux turquoise translucides qui abrite des dizaines de kilomètres de plages de sable blanc.

La région viticole de Margaret River.

La grotte spectaculaire et aménagée de Jewel Cave.

Le Karri Forest Explorer, une région protégée par plusieurs parcs nationaux. Comme son nom l'indique, c'est surtout le Kauri, une variété d'eucalyptus que, l'on peut y observer.

Au nord d'Albany, le Parc national de Porongurup et ses gros blocs de granite.


La suite de notre voyage

A mi-chemin entre Albany et Esperance, nous entrons dans la région Goldfields-Esperance et dans le secteur touristique appelé "Australia's Golden Outback", où se poursuit notre voyage.

Pour connaître la suite de notre aventure : Le Parc national du cap Le Grand


Informations complémentaires

Climat dans le Sud-Ouest de l'Australie

Le climat en Australie est très différent d'un endroit à l'autre du pays. L'Australie-Occidentale est plutôt réputée pour son côté désertique, mais ici, le climat particulier du Sud-Ouest permet la présence de grandes forêts. Ainsi, le secteur du Sud-Ouest de l'Australie-Occidentale, englobant les villes de Bunbury et d'Albany, possède un climat méditerranéen avec des étés secs (janvier) et des hivers humides (juillet). Globalement, il pleut beaucoup de mai à septembre. La moyenne des températures est de 11 °C en juillet et de 20 °C en février. Autrement dit, pour profiter au mieux de cette région, il est préférable de s'y rendre de décembre à mars. Il est à noter que même en été, l'eau de la mer reste fraîche. Pour davantage de précisions sur le climat, vous pouvez consulter notre fiche climat du Sud de l'Australie.

Les Eucalyptus du Sud-Ouest de l'Australie

Le secteur géographique du Sud-Ouest de l'Australie-Occidentale regorge de forêts où l'eucalyptus règne en maître. Plusieurs espèces d'eucalyptus sont même endémiques de ce secteur géographique. Parmi les espèces, on note :

Avant de partir

Généralités sur l'Australie


Données clés du voyage

La période : Sud-Ouest de l'Australie : du 28 janvier au 1er février 2015 (4 jours)
Durant ce même voyage en Australie, plusieurs autres régions ont été explorées : Sydney du 19 décembre 2014 au 2 janvier 2015 (14 jours), les Blue Mountains du 2 au 6 janvier 2015 (4 jours), la Tasmanie du 6 au 15 janvier 2015 (9 jours), Melbourne du 15 au 19 janvier 2015 (4 jours), la Great Ocean Road du 19 au 22 janvier 2015 (4 jours), le Promontoire de Wilson du 22 au 26 janvier 2015 (4 jours), Perth du 26 au 28 janvier 2015 (2 jours), le Sud-Ouest de l'Australie du 28 janvier au 1er février 2015 (4 jours), le Golden Outback du 1er au 7 février 2015 (6 jours) dont le Parc national du cap Le Grand, Wave Rock et la Great Northern Highway, le Parc national de Karijini du 7 au 9 février 2015 (2 jours), le Coral Coast du 9 au 24 février 2015 (15 jours), Perth et environs du 24 au 28 février 2015 (4 jours), le Centre Rouge du 28 février au 12 mars 2015 (12 jours) et Darwin du 12 au 15 mars 2015 (3 jours)
Nos hébergements : Bivouac en camping-car
Nos moyens de transport : Camping-car
Le nombre de personnes : 2 adultes + 1 enfant de 7 ans
Le taux de change moyen au moment du voyage : 1 EUR (Euro) = 1,47 AUD (Dollar australien) = 1,13 USD (Dollar américain)
Distance parcourue : 900 km

Pour ce voyage, nous avions prévu de passer 3 mois en Australie ; le pays étant très vaste, nous souhaitions cantonner nos visites à seulement quelques régions. Selon les endroits, nous envisagions de circuler tantôt en voiture, tantôt en van ou en camping-car. Pour relier les quatre coins de l'Australie, nous avions planifié de prendre 5 vols internes. Voici notre itinéraire : début du voyage à Sydney et les Blue Mountains ; ensuite, vol pour la Tasmanie ; puis retour sur le continent pour découvrir Melbourne et ses environs (Great Ocean Road et Wilsons Promontory) ; puis direction l'Ouest de l'Australie pour visiter Perth, ainsi que les secteurs du Sud-Ouest, du Golden Outback, du Parc national de Karijini et de la Coral Coast ; pour finir : découverte du Centre Rouge. Avant de quitter l'Australie, nous avons fait une petite escale de deux jours à Darwin.

Lors de ce voyage, nous avons tenu un blog en direct : 10 mois de voyage (Hong Kong, Polynésie française, Nouvelle-Zélande, Australie, Viêt Nam, Thaïlande, Malaisie et Indonésie)


Conclusion - Pourquoi aller dans le Sud-Ouest de l'Australie ?

L'Australie est un vaste pays ! L'extrême Sud-Ouest de l'Australie, qui englobe les régions d'état de South West et de Great Southern sont les rares régions "vertes" de l'état Westhern Australia (Australie-Occidentale). On se rend dans cette région pour fuir les fortes chaleurs et les lieux désertiques de cet état. Ici, dans le Sud-Ouest, les paysages sont occupés par de grandes forêts dominées par des eucalyptus géants. Bordées par l'océan, ses côtes sont de toute beauté, eau turquoise et sable blanc étant au rendez-vous. La baignade est possible, mais malheureusement, l'eau reste froide à fraîche toute l'année. Cette région est particulièrement propice à la randonnée et au trekking. D'ailleurs, de nombreux itinéraires de randonnée permettent de découvrir largement les forêts et côtes sauvages environnantes.

Nous espérons que le résumé de notre voyage vous aura donné envie de découvrir cette région de l'Australie !

Merci de votre intérêt et bon vent à vous !

Emmanuelle et Gilles

Toutes les photos du Sud-Ouest de l'Australie...