Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carte Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande

Région de Taranaki

La région de Taranaki porte le nom du volcan qui la domine. Sa plus grande ville est New Plymouth, qui est une bonne base pour rayonner et visiter les environs. Les côtes sauvages de la région sont composées d'abruptes et hautes falaises de toute beauté ! Le Parc national Egmont, qui englobe le magnifique volcan Taranaki, protège la flore et la faune qui y vit. Les possibilités de randonnées sont nombreuses dans la région et les amateurs de nature y trouveront leur bonheur...

Nos visites dans la région de Taranaki

Nous avons passé 40 jours sur l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Nous avons choisi de visiter la région de Taranaki qui nous semble relativement délaissée des itinéraires touristiques classiques.

L'île du Nord de Nouvelle-Zélande

Autres régions visitées


Rapanui Wetland

Nous arrivons par le Nord, en longeant la côte principalement formée de sable noir et de falaises.

Nous nous arrêtons à la réserve Rapanui Wetland située au bord d'une rivière. Les rochers que nous souhaitons voir ne peuvent être atteints qu'à marée basse... Du parking, nous commençons par longer la rivière jusqu'à la mer ; nous continuons pieds nus, dans 20 cm environ d'eau, pour rejoindre la rive Sud. Nous poursuivons ensuite sur la plage pour atteindre de nombreuses formations rocheuses, dont plusieurs superbes arches !

Voilà que la marée monte et nous devons vivement nous dépêcher pour faire le chemin du retour !!! Nous sommes mêmes contraints de traverser certains passages en ayant de l'eau jusqu'au torse !!! Gilles porte son sac à dos au-dessus de la tête pour éviter les vagues ! Attention donc à bien surveiller la marée montante qui peut être un véritable piège !!!

Plus de photos de Rapanui Wetland...


Three Sisters & Elephant Rock

Three Sisters se trouve à Tongaporutu, à 68 km au Nord-Est de New Plymouth. Nous faisons plusieurs stops pour observer de loin ce magnifique lieu. Three Sisters, qui se traduit par "Trois Sœurs", désignait à l'origine 3 gros rochers érodés par l'océan. Le moyen le plus intéressant de visiter le site est de s'y rendre à pied. C'est donc depuis le parking de Three Sisters que nous longeons, pieds nus, la plage située au pied des falaises. Nous passons à côté de curieux boulders ainsi que d'étonnantes formations, ancrées dans les rochers. Plusieurs tunnels naturels peuvent être traversés. Puis nous arrivons aux Three Sisters... mais nous n'en comptons que deux (ou beaucoup plus, selon ce que l'on prend en compte) ! En poursuivant encore un peu, nous apercevons Elephant Rock, un grand rocher ayant la forme d'un éléphant.

Nous devons ensuite faire demi-tour pour éviter la marée haute !

Comment rejoindre Three Sisters ?

Il y a plusieurs moyens pour découvrir ce site :

  • Depuis la route SH3, au parking , une vue donne sur l'embouchure de la rivière Tongaporutu avec un tout petit aperçu des Three Sisters.
  • Depuis les hauteurs, en se rendant au bout de la rue Pilot . Il faut ensuite marcher 5 min à travers le parc à moutons pour atteindre Umukaha Point. Attention à ne pas trop se rapprocher du bord des falaises car le sol est instable ! Avec un ciel dégagé, vous pourrez voir le volcan Taranaki.
  • Au plus près des Three Sisters, mais accessible seulement à marée basse : se rendre au parking de Three Sisters ( ; très bien indiqué depuis la route SH3). Le parking se trouve au bord de la rivière Tongaporutu. Il faut ensuite marcher sur la plage de sable noir en longeant la rivière. Le mieux est de le faire soit pieds nus, soit avec des chaussures de plage car il est fréquent de devoir marcher dans l'eau. Sur les bords, on aperçoit plusieurs boulders qui sont comme plantés dans le sable ou encore fixés dans la roche de la falaise. Après 10 min de marche, on arrive aux Three Sisters. Un peu plus loin, se dresse le rocher Élephant Rock. La randonnée peut se poursuivre sur plusieurs kilomètres en direction de White Cliffs, à condition de bien vérifier à quel moment la marée commence à remonter (nous ne recommandons pas d'aller jusqu'à White Cliffs, car cela fait plus de 20 km). Cela peut être un véritable piège, car à marée haute, la plage est submergée et rares sont les endroits où l'on peut rejoindre la terre située en-haut des falaises.

Plus de photos de Three Sisters & Elephant Rock...


White Cliffs

Les White Cliffs sont de belles grandes falaises blanches, situées un peu plus au Sud de Three Sisters. Nous décidons de nous garer au bout de la route de Three Sisters . D'ici, une longue randonnée d'environ 20 km est nécessaire pour atteindre White Cliffs (le sentier est fermé les mois de juillet, août et septembre, en raison de l'agnelage (fin de la gestation des brebis)). Plusieurs panneaux signalent un danger dû à la côte instable ! Gilles part se balader seul pour un aller d'environ 5 km. La côte est belle, mais le bord des falaises est en effet bien instable, donc prudence si vous faites cet itinéraire !

La solution la plus simple et la plus sûre pour visiter les lieux est de se rendre sur le parking de White Cliffs . À marée basse, on pourra marcher jusque devant les falaises en seulement quelques minutes. Attention : à faire seulement 2h avant et après la marée basse !

Sur la petite route qui mène à White Cliffs, nous nous posons pour la nuit sur le parking de Wai-iti Beach Retreat (voir Où dormir dans la région de Taranaki). Nous ne sommes qu'à 6 km de White Cliffs. Sur la plage, il y aurait des manchots pygmées (Little Blue Penguin ou Little Pinguin) mais nous n'en avons vu aucun.

Chiffre de la journée : 70 km parcourus

Plus de photos de White Cliffs...


New Plymouth

Le lendemain matin, nous nous rendons à New Plymouth. Cette grande ville est une bonne base pour découvrir les alentours et surtout le Mont Taranaki. Son front de mer est bien aménagé. Un i-Site ainsi que le musée Puke Ariki (gratuit) se trouvent au centre-ville.

Étant donné le mauvais temps annoncé pour les prochains jours, nous décidons de nous poser 2 nuits au camping "Top 10 Holiday Parks" de New Plymouth.

Où dormir dans la région de Taranaki ?

C'est dans la ville de New Plymouth que l'on trouvera le plus d'hébergements, mais d'autres sont éparpillés dans toute la région de Taranaki.

Campings et bivouacs :

  • Camping "Top 10 Holiday Parks" de New Plymouth, où nous avons passé 2 nuits (très propre ; 35 EUR/nuit avec la carte de membre ; barbecue ; aire de jeux pour les enfants ; jeu d'échec géant ; piscine chauffée (environ 34°C) ; spa et sauna en supplément ; WiFi pour 3 EUR/h ; ).
  • Parking au lac Rotomanu à New Plymouth, où nous avons passé 1 nuit (à proximité de la mer ; au calme ; gratuit ; ).
  • Parking "North Egmont" sur le Mont Taranaki (952 m d'altitude ; présence d'un centre d'information et de toilettes ; ).
  • Parking "East Egmont", également appelé "Stratford Plateau", sur le Mont Taranaki (1 172 m d'altitude ; présence de toilettes ; ).
  • Parking "Dawson Falls" sur le Mont Taranaki, où nous avons passé 1 nuit (890 m d'altitude ; présence d'un centre d'information et de toilettes ; ).
  • Parking de Wai-iti Beach Retreat, où nous avons passé 1 nuit (au calme absolu ; situé en face d'un camping, mais fermé lors de notre passage en basse saison ; ).

Nous avons encore le temps de nous rendre à pied au centre de New Plymouth. Fin octobre et début novembre a lieu le Taranaki Rhododendron Festival ; à cette occasion, de nombreux jardins de particuliers ouvrent leurs portes.

Parcs de Pukekura et de Brooklands

Au centre de la ville se trouvent les parcs de Pukekura et de Brooklands, tous deux accolés ; les sentiers passent à travers forêts, espaces verts et étangs ; ils sont agréables car bien aménagés (gratuit). Fin octobre et début novembre, les rhododendrons sont en fleurs ! Fin décembre, le parc est illuminé à l'occasion du Festival of Lights. Une magnifique aire de jeux fera la joie des enfants (dans le parc).

Chiffre de la journée : 40 km parcourus

Le lendemain, nous ne bougeons pas du camping puisqu'il pleut à verse ; nous avons même un épisode de grêle. Nous profitons ainsi de la piscine chauffée et du jeu d'échec géant lors des quelques accalmies.

Chiffre de la journée : 0 km parcourus

Paritutu

Ce matin, comme le ciel se dégage un peu, nous quittons notre camping. Nous nous rendons à l'Ouest de New Plymouth où se trouvent plusieurs pitons rocheux (pain de sucre), dont le Paritutu que l'on peut gravir à partir du continent ; d'autres pains de sucre se trouvent en pleine mer. Le paysage est malheureusement gâché par le port situé au même endroit.

Lac Rotomanu

À l'Est de New Plymouth, le lac Rotomanu se trouve à proximité du quartier de Fitzroy ainsi que de la plage Fitzroy. Le lac est encerclé par une rivière que l'on peut traverser par un pont moderne et piétonnier : le Te Rewa Rewa. L'aménagement des abords du lac et plusieurs sentiers permettent de s'y promener aisément. Le sentier Coastal Walkway longe le bord de mer. Nous décidons de rester là pour la nuit, sur l'un des parkings où cela est autorisé (voir Où dormir dans la région de Taranaki).

En soirée, depuis la plage Fitzroy Beach, nous avons droit à un magnifique coucher de soleil sur New Plymouth et le Paritutu ! Le volcan Taranaki est magnifique ! Du même endroit, nous assistons à un feu d'artifice qui se déroule au-dessus de la ville.

Chiffre de la journée : 70 km parcourus

Plus de photos de New Plymouth...


Lac Mangamahoe

Le lac Mangamahoe se situe au Sud de New Plymouth. Son accès est libre, mais n'est autorisé qu'en journée. C'est un lieu fort agréable et très bien aménagé, d'où partent plusieurs sentiers de randonnée. D'ici, la vue sur le volcan Taranaki est splendide !

Plus de photos de Lac Mangamahoe...


Parc national Egmont

Le Parc national Egmont englobe le Mont Taranaki ainsi que la forêt qui l'entoure. Son accès est gratuit.

Lucy's Gully

À 18 km à l'Ouest New Plymouth, le site de Lucy's Gully est associé à une belle forêt de redwoods. La route qui y accède est étroite et traverse une forêt dense , avant de terminer sur un parking (présence de toilettes).

Mont Taranaki

Le Mont Taranaki, qui est également appelé Mont Egmont, est un majestueux volcan ; du haut de ses 2 518 m d'altitude, il domine toute la région de Taranaki ! Il est visible par temps clair jusqu'à 200 km à la ronde ! Avec une éruption moyenne tous les 300 ans, la prochaine activité intense devrait se produire dans les décennies à venir. L'ascension du Taranaki ne peut se faire qu'en été car il est recouvert de neige en hiver ; c'est à ce moment-là que l'on peut pratiquer le ski de piste sur le domaine de Manganui.

Plusieurs itinéraires de randonnée permettent de se rendre dans les hauteurs du volcan et trois routes sillonnent les flancs du Taranaki.

Comment rejoindre les hauteurs du Mont Taranaki par la route ?

Trois routes permettent de s'approcher du sommet du Taranaki. Elles se terminent toutes en cul-de-sac et par un parking, autour de 1 000 m d'altitude.

  • Au Nord du mont, jusqu'au parking "North Egmont" (952 m ; présence d'un centre d'information et de toilettes ; ).
  • À l'Est du mont, jusqu'au parking "East Egmont", également appelé "Stratford Plateau" (1 172 m ; présence de toilettes ; ). Cette route permet également d'accéder au domaine skiable de Manganui.
  • Au Sud-Est du mont, jusqu'au parking "Dawson Falls" (890 m ; présence d'un centre d'information et de toilettes ; ).

North Egmont

Nous commençons par emprunter la route qui se trouve côté Nord du volcan et qui nous mène jusqu'au parking appelé "North Egmont". Nous sommes début novembre et, en cette saison, la neige est encore bien présente. Nous passons un petit moment dans le centre d'information, très intéressant, qui nous donne des éléments sur les randonnées, la faune, la flore, etc.. D'ici, bon nombre de randonnées sont possibles, à la journée ou sur plusieurs jours. Nous nous contentons d'une petite balade d'une heure, partiellement dans la neige. Malheureusement le ciel se couvre, et nous ne voyons plus le sommet du volcan.

Dawson Falls

Avec notre camping-car, nous souhaitons rejoindre un autre parking situé sur les flancs du volcan. Pour cela, nous devons tout d'abord redescendre toute la montagne par la route par laquelle nous sommes venus. Nous contournons le volcan, passons la ville de Stratford, puis remontons le volcan jusqu'au parking appelé "Dawson Falls". Petit à petit, le ciel se dégage et nous apercevons à nouveau le sommet du volcan.

Ici aussi, le centre d'information est bien fourni en indications diverses (randonnées, faune, flore, géologie, géographie, etc.), avec même un petit musée. À l'extérieur, une tour d'observation permet d'avoir une belle vue sur le sommet et ses alentours. De là, nous arrivons même à voir le Mont Ngauruhoe qui se trouve à 137 km à vol d'oiseau.

Le ciel est maintenant complètement dégagé nous décidons alors de partir faire une petite balade en direction de Wilkies Pools. Le sentier, bien aménagé et balisé, nous offre un bel aperçu de cette forêt dense et humide. Les arbres sont recouverts de mousse. Bien qu'il soit encore sous la neige, le sentier est praticable. Le sommet du volcan est, par moment, bien visible.

De retour au parking, nous repartons à pied dans l'autre sens (vers le bas) pour rejoindre la cascade Dawson, située non loin du parking. Le sentier arrive par le haut et offre une belle vue sur la cascade ; puis il descend jusqu'au bas de celle-ci. La cascade Dawson est haute de 18 m.

Pour cette nuit, nous restons sur le parking de "Dawson Falls" (voir Où dormir dans la région de Taranaki). Le ciel est maintenant complètement dégagé et le Taranaki nous apparaît dans toute sa splendeur ! C'est grandiose !

Chiffre de la journée : 100 km parcourus

Plus de photos du Parc national Egmont...


Forgotten World Highway

Tôt le lendemain matin, nous quittons le volcan Taranaki, avec comme but, de rejoindre le Parc national de Tongariro via la Forgotten World Highway. Cette route, qui se traduit par "Route du Monde Oublié", est une route secondaire, longue de 155 km . Avant de nous y engager, nous vérifions les dimensions de notre véhicule, car il y aura un tunnel étroit à traverser d'une hauteur de 4,5 m et d'une largeur de 3,4 m . La route démarre à la ville de Stratford. Un petit stop s'impose car Stratford possède une belle tour de l'horloge (Clock Tower) et tous les jours, à 10, 13, 15 et 19h, un mécanisme anime les personnages de Roméo et Juliette ! Nous prenons également la précaution de faire le plein d'essence, car il n'y a aucune station sur la Forgotten World Highway.

La Forgotten World Highway commence à Stratford (Route 43, en direction de Taumarunui ; ). La route atteint rapidement une région très vallonnée, voire montagneuse, où paissent moutons et vaches. Nous traversons la curieuse république de Whangamomona, où se trouve le minuscule village de Whangamomona. Dans le village, il est possible de se faire tamponner le passeport moyennant finance (à l'hôtel du village ou au poste de contrôle ; ). Or, ce jour-là, il n'y a aucun poste de contrôle... La route traverse maintenant le fameux tunnel étroit, appelé Moki Tunnel, long de 180 m et que notre grand camping-car traverse aisément. La route se transforme en piste et traverse des gorges et une épaisse forêt (12 km de piste). Nous quittons ici la région de Taranaki et entrons dans la région de Manawatu-Wanganui. Attention : il faut bifurquer à droite à ce point , en suivant la direction de Taumarunui. La route Forgotten World Highway se termine à Taumarunui. De nombreux parkings, aires de pique-nique et toilettes jalonnent la route ; il y a également plusieurs randonnées à faire.

Plus de photos de la Forgotten World Highway...


La suite de notre voyage

Nous quittons la région de Taranaki et entrons dans la région de Manawatu-Wanganui, où nous souhaitons rejoindre le Parc national Tongariro.

Pour découvrir la suite de notre aventure : Parc national de Tongariro


Informations complémentaires

Avant de partir

Généralités sur la Nouvelle-Zélande


Conclusion - Pourquoi aller dans la région de Taranaki ?

La région de Taranaki est moins visitée que certaines autres régions de la Nouvelle-Zélande. Pourtant, elle est riche en découvertes, comme le magnifique volcan Taranaki qui domine toute la région : un cône parfait, toujours recouvert d'un manteau neigeux... ou encore les hautes falaises côtières, qui sont de toute beauté : un vrai régal pour les yeux !

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires en nous laissant un message dans notre Livre d'Or...
Vous pouvez également nous transmettre vos questions via notre Forum Nouvelle-Zélande...
Nous vous remercions de votre intérêt et vous souhaitons de belles découvertes !
Bon vent !

Emmanuelle et Gilles

Toutes les photos de la région de Taranaki...