Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carte Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande

Région de Tasman

La Nouvelle-Zélande est constituée de deux îles principales : l'île du Nord et l'île du Sud ; le district de Tasman se trouve au Nord de l'île du Sud. Il renferme deux parcs nationaux, l'un d'entre eux étant le magnifique Parc national Abel Tasman. Ce Parc national attire de nombreux visiteurs car il est facile d'accès et offre des paysages magnifiques. Pour découvrir pleinement le Parc national, vous pourrez choisir de randonner, partir en trek durant plusieurs jours ou opter pour une virée en kayak de mer. Un détour vers la Golden Bay pourra également satisfaire les voyageurs en quête de nature, tant ce secteur est varié ! Ce district de l'île du Sud ravira, par ailleurs, ceux qui aiment les randonnées à proximité de la mer.

Nos visites dans le district de Tasman

C'est en camping-car loué que nous avons découvert la Nouvelle-Zélande. Après avoir débuté notre voyage par l'île du Nord (sur laquelle nous avons séjourné 40 jours), nous avons gagné l'île du Sud en ferry pour y passer 35 jours supplémentaires (voir Notre arrivée sur l'île du Sud).

Notre parcours sur l'île du Sud s'est fait du Nord au Sud en suivant plus ou moins la côte Ouest, notre première étape étant le Parc national Abel Tasman.

L'île du Sud de Nouvelle-Zélande

Autres régions visitées


Parc national Abel Tasman

Notre séjour sur l'île du Sud débute par la visite du Parc Nation Abel Tasman. Après avoir passé la ville de Nelson, nous entrons dans le district de Tasman et prenons la direction du Parc national.

Le Parc national Abel Tasman est particulièrement prisé, car il est très accessible et offre une panoplie d'activités : randonnée, trekking, kayak de mer, baignade, snorkeling... L'activité la plus populaire consiste à suivre la côte à pied ou en kayak. Ainsi, un itinéraire de randonnée parcourt toute la côte sur 60 km en reliant Marahau à Totaranui (compter de 3 à 5 jours pour la totalité du parcours ). Cet itinéraire de randonnée, qui fait partie des "Great Walks", se nomme Abel Tasman Coast Track. Il est également possible de suivre la côte en kayak de mer www. Sur cet itinéraire, il n'y a aucun accès réalisable par la route et c'est d'ailleurs ce qui rend ce Parc national attrayant : c'est un véritable bol d'air pur ! Les plages sont nombreuses et sont pour la plupart recouvertes d'un beau sable orangé. Sur le parcours, il est facile de camper dans l'un des 19 campings (nuit à environ 9 EUR/pers.) ou refuges (environ 20 EUR/pers.). Comme l'itinéraire n'est pas une boucle, on pourra utiliser les services de bus ou bateau-taxi www pour faire le retour (ou l'aller). C'est en kayak, que l'on pourra le mieux observer la faune marine comme les otaries à fourrure. Y aller impérativement par beau temps et consulter les prévisions météorologiques au préalable MetService !

Bien entendu, de nombreux itinéraires sont praticables à la journée. Il est même possible d'utiliser les services d'une excursion en bateau pour ceux qui souhaitent éviter de faire l'aller et le retour en randonnant (voir notre Randonnée Medlands Beach - Anchorage Bay (12 km)). Pour les personnes qui ne désirent pas marcher, il est possible de faire une excursion complète en bateau qui suivra la côte et se rapprochera des nombreux îlots.

Le nom "Abel Tasman" provient de l'explorateur néerlandais Abel Tasman qui fut le premier européen à explorer la Nouvelle-Zélande en 1642. Trois cents ans plus tard, le Parc national fut créé (1942).

Motueka

Nous passons ensuite par Motueka, la plus grande ville située à proximité du Parc national Abel Tasman. Son i-Site fournit tous les renseignements nécessaires concernant les randonnées, les locations, les excusions, la météo... et on vous propose même d'effectuer pour vous certaines réservations.

Ce secteur est particulièrement agricole et on y trouve des vignobles et des champs de houblons qui rappellent nos belles régions de France. On y trouve également des cultures de kiwis.

Nous nous posons pour la nuit sur l'aire gratuite de "Motueka Beach Reserve".

Où dormir à proximité du Parc national Abel Tasman ?

La ville de Motueka dispose de nombreux hébergements à proximité du Parc national Abel Tasman. Plus éloignée, la ville de Ruby Bay en comprend également beaucoup. Au plus près du Parc national, les villages de Kaiteriteri et Marahau disposent d'hébergements généralement plus onéreux. Il est également possible de trouver des hébergements au Nord du Parc national, dans le secteur de Golden Bay.

Campings et bivouacs :

  • "Motueka Beach Reserve", où nous avons passé 2 nuits (aire gratuite ; pratique et calme ; seulement autorisé aux véhicules self-contained ; il y a du monde, donc ne pas arriver trop tard ; environ 15 places ; à 3,5 km du centre de Motueka ; ).
  • "Kaiteriteri Recreation Reserve" à Kaiteriteri (camping situé non loin du Parc national ; ).
  • "Old MacDonalds Farm & Holiday Park" à Marahau (camping tout à côté du Parc national et du début du sentier de randonnée ; ).

Chiffre de la journée : 140 km parcourus

Kaiteriteri

Le lendemain matin, nous nous rendons dans le village de Kaiteriteri, idéal pour organiser les visites du Parc national. C'est d'ici que partent la plupart des bateaux pour rejoindre le Parc national. Sans réservation, nous nous rendons directement sur le parking où se trouvent de nombreux kiosques qui vendent les billets pour une excursion ou pour un trajet en bateau taxi (en pleine saison touristique, il sera préférable de réserver à l'avance ; ).

Nous choisissons une formule bateau + randonnée de 12 km proposée par l'agence "Wilsons" au prix de 45 EUR/pers.. (gratuit pour notre fils de 7 ans après négociation).

Randonnée Medlands Beach - Anchorage Bay (12 km) + bateaux

Les itinéraires de randonnées sont nombreux au Parc national Abel Tasman. Nous choisissons de faire l'itinéraire suivant : depuis Kaiteriteri, 1h de bateau jusqu'à Medlands Beach + randonnée libre de 12 km jusqu'à Anchorage Bay + retour en bateau depuis Anchorage Bay. Durant le trajet en bateau, il est prévu de passer à proximité de points d'intérêt situés sur la côte et autour des îlots. Départ de notre bateau de Kaiteriteri à 9h30 ou 10h30.

Cinq minutes après avoir acheté nos billets, nous voilà déjà dans le bateau qui s'apprête à partir. Nous commençons par longer la côte de Kaiteriteri, où se succèdent plusieurs belles baies, leur plage, où de magnifiques villas surplombent la mer (Breaker Bay, Honeymoon Bay, Ngaio Bay et Towers Bay).

À Towers Bay, se trouve le Slit Apple Rock, un étonnant rocher fendu en deux qui repose sur un petit îlot.

Nous longeons ensuite la belle baie Appel Tree Bay.

Puis Akersten Bay, Observation Bay, Watering Cove et enfin la superbe et longue plage d'Anchorage Bay. Ici et ailleurs, le bateau s'arrête à différents endroits pour déposer ou prendre du monde. Anchorage Bay est magnifique et c'est d'ailleurs l'un des points forts du Parc national ! Un camping du DOC se trouve ici et dispose d'emplacements pour tentes et d'un hut (refuge).

Le bateau continue son trajet et nous apercevons ensuite Torrent Bay et son rocher Ballon Rock. Outre le camping sommaire, on trouve ici certains hébergements comme des lodges.

Nous poursuivons la navigation, passons Boundary Bay, Frenchman Bay, Sandfly Bay et enfin Medlands Beach où nous débarquons. Notre trajet en bateau (tranquille) aura duré 1h depuis Kaiteriteri.

Douze kilomètres de randonnée nous attendent jusqu'à Anchorage Bay, où nous reprendrons le bateau jusqu'à Kaiteriteri. Un panneau nous indique "Anchorage : 11,5 km 3h50"...

La randonnée est superbe et nous offre de magnifiques paysages variés ! Le sentier est parfaitement balisé et entretenu : panneaux, pontons, passerelles, ponts suspendus... Le sentier serpente dans une belle forêt bien fournie en fougères arborescentes. Le sentier passe de plage en plage. Entre les plages, le sentier s'élève un peu et nous offre des vues époustouflantes sur la côte.

Après avoir traversé la plage de Torrent Bay, il nous faut ensuite traverser l'estuaire de Torrent Bay. À marée basse, l'estuaire peut se traverser à pied et raccourcir l'itinéraire de 2 km. Mais l'eau est déjà un peu trop haute, alors nous préférons suivre le sentier.

Après 5h15 de marche, nous arrivons à Anchorage Bay. Nous profitons de la plage de la baie pour nous rafraîchir, mais l'eau est décidément vraiment trop fraîche ! Une heure plus tard, nous embarquons dans un bateau de la compagnie "Wilsons", pour le retour vers Kaiteriteri, que nous regagnons en 30 minutes.

Notre superbe virée aura duré en tout 8h30.

Marahau

De retour à notre camping-car, nous avons encore le temps de nous rendre au village de Marahau qui se trouve au plus près du Parc national. La route se termine ici et laisse la place à la nature et aux sentiers de randonnées. C'est d'ailleurs d'ici que débute l'itinéraire de trekking de la grande traversée du Parc national (60 km). Pour une randonnée courte de 4,5 km, il est possible de rejoindre Coquille Bay et Apple Tree Bay et, pour les bons marcheurs, la magnifique Anchorage Bay est à 11 km, aller simple. Un parking est prévu pour laisser les véhicules au début du sentier . La randonnée commence par traverser un lit de rivière, via un long ponton, avant d'atteindre la forêt, qui marque l'entrée du Parc national Abel Tasman .

Nous profitons du lieu pour prendre des douches chaudes au "Old MacDonalds Farm" (2 EUR la douche ; voir Où dormir à proximité du Parc national Abel Tasman). Aussitôt après, nous repartons nous poser à nouveau sur l'aire gratuite de "Motueka Beach Reserve" à Motueka (voir Où dormir à proximité du Parc national Abel Tasman).

Chiffre de la journée : 45 km parcourus

Takaka Hill Road

La seule route permettant de rejoindre l'autre extrémité du Parc national Abel Tasman, mais également le secteur de Golden Bay, passe par le col de Takaka Hill. La route Takaka Hill Road est longue, sinueuse mais très belle. Elle passe par quelques points de vue qui donnent sur le littoral du Parc national Abel Tasman.

La montagne Takaka Hill est constituée de marbre et de calcaire. Dans le secteur, on y dénombre plusieurs grottes. Sur la route, nous nous arrêtons à Ngarua Caves. Le petit détour nécessaire nous offre une vue magnifique sur une partie du Parc national Abel Tasman et sa côte, dont Torrent Bay. Nous sommes entourés de roches aux formes curieuses.

Ngarua Caves est une grotte calcaire qui se visite avec un guide. En dehors des explications sur les formations calcaires, on y apprend davantage sur le Moa, cette grande espèce d'oiseau qui a disparu . Le prix est de 9 EUR/adulte et la visite dure 45 min, avec des départs toutes les heures de 10h et jusqu'à 15h (ou 16h).

Presque au même niveau que Ngarua Caves, on peut quitter la route Takaka Hill Road en empruntant une piste sur 11 km. Au bout de la piste, se trouve un parking. Il reste alors à randonner 2,4 km pour atteindre Harwood Hole, un gouffre profond de 176 m. Attention, il est dangereux de s'en approcher de trop près !

La route atteint ensuite le col de Takaka Hill (815 m d'altitude). Aussitôt après, nous entrons dans le secteur de Golden Bay. En arrivant à la ville Takaka, il faut bifurquer vers la droite pour rejoindre Motupipi, Pohara puis Tata Beach, avant de retrouver à nouveau le Parc national Abel Tasman. D'ailleurs, ce côté du Parc national est une bonne base pour séjourner dans la mesure où les hébergements y sont nombreux (voir Où dormir à proximité du Parc national Abel Tasman (coté Golden Bay)).

Wainui Falls

La cascade de Wainui se trouve après le village de Tata Beach. De la route, il faut parcourir 350 m de piste pour atteindre le parking . Nous sommes alors à la limite du Parc national Abel Tasman. Du parking, une randonnée plutôt facile de 3,5 km aller-retour permet de rejoindre cette petite, mais belle cascade. Il y a cependant quelques passages difficiles en raison d'éboulements et certaines zones jouxtent le précipice (attention aux enfants). Un peu avant d'arriver à la cascade, le sentier traverse la rivière via un beau pont suspendu.

Plus de photos de Wainui Falls...

Totaranui Bay

Au moment où la route pénètre le Parc national Abel Tasman, elle se transforme en piste. Il reste alors à parcourir 10 km de piste pour arriver à Totaranui Bay et son camping. C'est ici que débute (ou se termine) le "Abel Tasman Coast Track", ce long itinéraire de trekking de 60 km qui parcourt la côte du Parc national Abel Tasman.

Plus de photos du Parc national Abel Tasman...

Pour encore plus d'informations sur le Parc national Abel Tasman : AbelTasman.fr


Golden Bay

La Golden Bay (ou Baie d'Or, Baie Dorée, ou encore Mohua en Maori) est une vaste baie en forme de "C". La baie se parcourt par une route longue de 70 km. Ce secteur est particulièrement bien fourni en attraits touristiques. Son premier attrait est bien entendu l'incontournable Parc national Abel Tasman. À proximité, il y a également le Parc national de Kahurangi et sa Great Walks appelée "Heaphy Track". Ci-après, les points d'intérêts propres au secteur de Golden Bay.

Il n'y a qu'une seule route qui permet de rejoindre ce secteur. Il s'agit de la route qui passe par le col de Takaka Hill, à proximité du Parc national Abel Tasman.

Paynes Ford

Arrivant du col de Takaka Hill, nous stoppons à Paynes Ford (ou Paynes Ford Scenic Reserve). C'est un tout petit site, tout à côté de la route, situé juste avant d'arriver à la ville de Takaka. Ce site n'a pas beaucoup d'intérêt, en-dehors de quelques curieuses formations géologiques au niveau de la rivière Takaka, ainsi qu'une possibilité de baignade dans une eau limpide. C'est aussi un lieu d'escalade. Il n'y a que 5 min de marche depuis le parking .

Takaka

Nous passons ensuite la ville de Takaka, la plus grande ville de Golden Bay. Un stop s'impose au i-Site, bien fourni, pour y prendre le maximum d'informations, mais également au supermarché "Fresh Choice" pour y faire quelques achats alimentaires.

La ville de Takaka est donc une bonne base pour rayonner dans le secteur de Golden Bay. Nous nous poserons d'ailleurs non loin de la ville (1 nuit + 1 autre nuit 2 jours plus tard), sur un parking à côté de la rivière Waitapu, où nous n'étions que 3 véhicules en stationnement (Voir Où dormir dans le secteur de Golden Bay).

Chiffre de la journée : 70 km parcourus

Labyrinth Rocks Park

À proximité de Takaka et en direction de Pohara, il y a Labyrinthe Rocks Park, un lieu plaisant pour les enfants, mais aussi pour les adultes. Il s'agit de curieuses formations rocheuses formant un véritable labyrinthe. Le site est entretenu, gratuit et accepte les donations via une boite . À l'entrée , on peut se munir d'une brochure et d'une carte du labyrinthe , qui doit être rendue à la sortie. La brochure vous en dira plus sur le fondateur du lieu. La magnifique roche qui compose les lieux ressemble à une superposition de galettes. Pour rendre le lieu encore plus magique pour les enfants, des personnages (jouets) comme par exemple des Playmobils ou des Super-héros, sont placés ici et là. Yann est ravi de découvrir ses personnages favoris cachés dans les roches de Nouvelle-Zélande. Nous y passons environ 1h.

Plus de photos de Labyrinth Rocks Park...

Rawhiti Cave

Toujours à proximité de Takaka, se trouve la magnifique grotte de Rawhiti Cave. Le site est étonnamment peu indiqué.

Comment rejoindre Rawhiti Cave ?

Le site de Rawhiti Cave est peu connu et son accès est mal indiqué. Pour le trouver depuis la ville de Takaka, il faut prendre la direction de Motupipi, Pohara ou du Parc national Abel Tasman. À 5 km de Takaka, au milieu du village Motupipi, la route fait un angle droit vers la gauche et il faut, ici, bifurquer à droite. 400 m plus loin, il faut tourner à gauche puis continuer sur cette route et suivre les petits panneaux "cave". Les derniers kilomètres de la route se transforment en une piste qui se termine sur un terrain vague (aux abords de la forêt) qui est le parking. Pour accéder au site, il faut passer une barrière qu'il faut ouvrir, sans oublier de la refermer derrière soi. Du parking , comptez 2,2 km de marche (1h) pour atteindre la grotte . Le sentier est tout d'abord assez facile et longe une rivière parfois asséchée. Ensuite, le sentier grimpe beaucoup (faire attention aux jeunes enfants) !

Après 1h de marche dans une belle forêt et le long d'une rivière partiellement asséchée, nous voilà récompensés par cette magnifique et impressionnante grotte ! De nombreuses stalactites sont observables de l'extérieur de la grotte. Le sentier, peu aménagé, est même difficile par moment mais, en arrivant, un ponton en bois nous permet de descendre un peu dans la cavité. Ici, on ne visite pas la grotte, mais on observe juste l'entrée, donc inutile d'emporter des lampes de poche. Cela ne vaut pas les formations que l'on peut voir à l'intérieur de certaines grottes du monde, mais c'est assurément la plus belle entrée de grotte à ciel ouvert que nous ayons vue en Nouvelle-Zélande (et ailleurs).

Après cette belle découverte, nous faisons le chemin du retour jusqu'au parking (1h de marche).

Plus de photos de Rawhiti Cave...

The Grove

De retour sur la route principale à Motupipi, nous nous rendons quelques kilomètres plus loin à The Grove.

Comment rejoindre The Grove ?

Le site The Grove est peu connu et son accès est (aussi) mal indiqué. À 2 km de Motupipi ou à 7 km de Takaka, se trouve le village de Clifton. Au milieu de Clifton, il faut prendre à droite . 750 m plus loin, se trouve le petit parking de terre du site . Depuis le parking, une boucle facile s'effectue, à pied, en 30 min.

Une petite boucle de 650 m (30 min) nous permet de découvrir des formations rocheuses au milieu d'une magnifique forêt. D'impressionnantes racines d'arbres s'entortillent, sur et autour de la roche. Le sentier passe par un point de vue qui donne sur les champs et la Golden Bay.

Plus de photos de The Grove...

Pohara et Tata Beach

En prenant la direction du Parc national Abel Tasman, nous traversons les villages de Pohara et de Tata Beach. Séparant ces deux villages, une route côtière assez spectaculaire domine le bord de mer où les plages se suivent. La plage de Tata Beach est, d'ailleurs, fort belle.

Nous nous rendons ensuite au "Pohara Boat Club" pour prendre des douches (1,50 EUR/pers. ; voir Où dormir dans le secteur de Golden Bay).

L'endroit est propice à la pratique du kayak de mer. Voici une agence : www

Abel Tasman Memorial

Entre les villages de Pohara et Tata Beach, se dresse le Mémorial d'Abel Tasman. Ce mémorial a été érigé, en 1942, pour commémorer le tricentenaire de l'arrivée du navigateur et explorateur Abel Janszoon Tasman sur ce territoire (en 1642). Depuis le parking, il n'y a que 5 min de marche pour l'atteindre . Il est situé sur un beau point de vue donnant sur Ligar Bay.

Cascade de Wainui

En poursuivant encore sur 9 km de route, on accède à la cascade de Wainui qui se trouve dans le Parc national Abel Tasman (voir Wainui Falls).

Aussitôt après, la route se transforme en piste et vous entrez dans le Parc national Abel Tasman.

Pupu Springs

De retour à Takaka, nous nous rendons à Pupu Springs (ou Te Waikoropupu). Depuis le parking, un sentier, très bien entretenu, nous permet de faire une magnifique balade à travers une belle forêt et à proximité d'étangs. Le sentier est partiellement équipé de pontons qui permettent de se rapprocher au plus près de l'étang principal, formé par la source Pupu. Nous sommes impressionnés par la limpidité de l'eau ! La boucle de 1 km se fait en 30 à 45 min : c'est facile et cela vaut vraiment le coup ! Le site tout entier doit être respecté, car même si l'on ne remarque que quelques canards, la faune et microfaune sont abondantes et protégées. Ainsi, depuis 2007, il est interdit de s'y baigner et d'y plonger. Au parking, on trouve une aire de pique-nique, un point d'eau potable provenant de la source ainsi que des toilettes. De nombreux panneaux explicatifs permettent de mieux comprendre l'origine de l'eau, les croyances qui lui sont attribuées ainsi que les explorations qui s'y sont déroulées.

Plus de photos de Pupu Springs...

Collingwood

Nous nous dirigeons maintenant vers le Nord de la Golden Bay. À proximité du village de Collingwood, nous faisons un petit détour via une piste pour nous rendre au cimetière historique de Collingwood . Au cœur de la végétation, plusieurs vieilles stèles marquent les tombes des pionniers ayant vécu là de 1857 à 1895.

Plus de photos de Collingwood...

Nous passons la nuit sur un terrain vague situé en bord de mer entre les villages de Puponga et Pakuwau (beaucoup de vent ; seulement 3 véhicules ; voir Où dormir dans le secteur de Golden Bay).

Chiffre de la journée : 70 km parcourus

Farawell Spit

Farawell Spit est un isthme étroit, long de 25 km, qui est essentiellement formé de sable et qui ne comporte aucune route. Des nombreux oiseaux y ayant élu domicile (comme par exemple les Gannets ou Fou austral), le site est protégé par une réserve. Pour s'y rendre, il faut tout d'abord rejoindre le village de Puponga. Puis, une piste d'environ 1 km, permet de rejoindre 2 parkings, tous 2 situés au tout début de l'isthme. L'un des 2 parkings est en hauteur et se trouve à côté d'un centre d'information, d'un café et à proximité d'un beau point de vue. Depuis le parking du bas , des sentiers permettent de parcourir les 4 premiers kilomètres de l'isthme ; de plus, une boucle de 12 km permet d'en faire le tour. On peut également se contenter de rejoindre quelques lieux qui se concentrent sur le côté Nord, comme par exemple Fossil Point, où l'on peut observer des fossiles (le site est mal indiqué, nous l'avons beaucoup cherché). On peut également y voir de belles dunes et parfois même des lions de mer. Nous nous sommes contentés de parcourir les 4 km qui, finalement, n'étaient pas exceptionnels et il y avait, de surcroît, énormément de vent. Nous avons pu y observer l'Huîtrier variable, un oiseau qui a essayé de nous attaquer à plusieurs reprises (certainement pour protéger son nid) et nous avons dû faire attention à nos têtes !

Pour découvrir encore davantage Farawell Spit, il faut se joindre à un tour organisé en véhicule 4x4, car ces tours ont l'autorisation de s'enfoncer plus loin dans l'isthme. La durée d'un tour varie de 2h à 6h30 www.

Plus de photos de Farawell Spit...

On peut également opter pour une randonnée libre jusqu'à Wharariki Beach (8,5 km l'aller) via Pillar Point et Cape Farewell.

Cape Farewell

Le parking du cap Farewell est accessible via une piste de 5,1 km depuis le village de Puponga. Le cap Farewell est le point le plus au Nord de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. L'accès au parking nécessite de pénétrer un enclos à moutons, où il faut ouvrir et bien veiller à refermer un portail. Depuis le parking , il n'y a que 200 m de marche pour atteindre une magnifique vue (agrémentée d'une belle arche) qui donne sur le Cap Farewell.

Plus de photos de Cape Farewell...

D'ici, un itinéraire de randonnée permet de rejoindre Fossil Point (5 km l'aller) via Pillar Point, tandis qu'un autre itinéraire permet de rejoindre Wharariki Beach (2,5 km l'aller).

Wharariki Beach

Non loin du Cap Farewell, Wharariki Beach est accessible en poursuivant encore un peu sur la piste (en tout, 5,7 km de piste depuis Puponga ; praticable en camping-car). Depuis le parking , nous marchons 1,2 km pour rejoindre la plage de Wharariki. L'itinéraire est très agréable. Il faut s'y rendre de préférence à marée basse, afin d'avoir la possibilité d'observer une colonie de lions de mer, de spectaculaires formations rocheuses (dont une arche) ainsi que de magnifiques dunes. Aujourd'hui, le ciel est bleu et nous aurions pu effectuer une grande balade en boucle ; toutefois, de désagréables et violentes rafales de vent froid nous contraignent à écourter notre balade. Bien que nous soyons presque à marée basse, nous ne verrons qu'un seul jeune lion de mer.

Plus de photos de Wharariki Beach...

D'ici, un itinéraire de randonnée permet de rejoindre Cape Farewell (2,5 km l'aller), ou encore Fossil Point (8,5 km l'aller) via Pillar Point.

Pour cette nuit, nous nous posons à nouveau sur le parking qui jouxte la rivière Waitapu, non loin du village Takaka où nous avions déjà passé 1 nuit il y a 2 jours de cela.

Où dormir dans le secteur de Golden Bay ?

Toute la côte de la Golden Bay est fournie en hébergements et les villes de Takaka et Pohara le sont particulièrement.

Campings et bivouacs :

  • Parking "Waitapu River Bridge", où nous avons passé 2 nuits (aire gratuite sur un terrain vague situé à 3 km au Nord de Takaka, au niveau du pont qui traverse la rivière Takaka (ou Waitapu) ; nuit autorisée uniquement pour les véhicules self-contained ; au calme ; toilettes ; ).
  • Parking entre les villages de Puponga et Pakuwau, où nous avons passé 1 nuit (à proximité de Cape Farewell ; ultra venteux lorsque nous y étions ; terrain vague basic ; ).
  • Camping "Pohara Beach Top 10" (situé à 9 km de Takaka).

Pratique pour les camping-cars :

  • Point d'eau à la station "BP" de Takaka (gratuite, mais donation recommandée ; ; position exacte du robinet ).
  • Possibilité de prendre des douches au "Pohara Boat Club" (1,50 EUR/pers. ; ).

Chiffre de la journée : 70 km parcourus

Le lendemain, il pleut à verse et nous décidons de quitter la région... Pour cela, nous devons rebrousser chemin jusqu'à Motueka. À Motueka, nous quittons la route principale, d'une pour raccourcir notre itinéraire, mais également pour passer par la vallée de Motueka (Motueka Valley) qui renferme de beaux paysages... que nous essayons d'apprécier sous la pluie ! Puis nous rejoignons la Route 6 qui nous permet de rejoindre la côte Ouest.

Plus de photos de Golden Bay...


Maruia Falls

Sur le trajet, nous faisons un petit détour de 10,5 km pour voir les belles cascades de Maruia, que nous observons malheureusement sous la pluie !

Plus de photos de Maruia Falls...


De retour sur la Route 6, nous faisons un rapide stop à Buller Gorge Swing Bridge. Ce lieu propose diverses activités : traverser des gorges via un long pont suspendu ou en tyrolienne, virée en jet boat (bateau rapide) sur la rivière, jouer au chercheur d'or...

Plus de photos de Buller Gorge Swing Bridge...


La suite de notre voyage

Nous quittons le district de Tasman et entrons dans la région de West Coast.

Pour découvrir la suite de notre aventure : Région de West Coast


Informations complémentaires

Avant de partir

Généralités sur la Nouvelle-Zélande


Conclusion - Pourquoi aller dans le district de Tasman ?

Le Parc national Abel Tasman est un incontournable si vous visitez la Nouvelle-Zélande... de plus, il est facile d'accès. C'est un paradis de la randonnée et du kayak de mer... Juste à côté, la magnifique Golden Bay complètera vos découvertes...

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires en nous laissant un message dans notre Livre d'Or...
Vous pouvez également nous transmettre vos questions via notre Forum Nouvelle-Zélande...
Nous vous remercions de votre intérêt ! Bon vent à vous !

Emmanuelle et Gilles

Toutes les photos du district de Tasman...