Trouvez, comparez et organisez votre voyage avec PartirOu.com
Carte Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande

The Catlins

The Catlins est une région située à l'extrémité Sud de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande, à cheval sur les régions de Southland et d'Otago, et plus précisément entre les villes d'Invercargill (Southland) et Balclutha (Otago). Il fait bon passer quelques jours sur ce petit territoire dont les attraits sont nombreux et les paysages de toute beauté : luxuriantes forêts tropicales, paysages côtiers à couper le souffle, plages dorées balayées par les vents ; à cela s'ajoute une vie sauvage endémique (manchots, dauphins, lions de mer) qui a élu domicile au cœur de cette région. Les multiples itinéraires de randonnées permettront d'apprécier au plus près les côtes sauvages, mais également de magnifiques cascades. Sur la liste des sites immanquables notons Curio Bay où l'on pourra découvrir une forêt millénaire d'arbres pétrifiés et observer des manchots antipodes... ou encore le site spectaculaire de Nugget Point, un petit promontoire aux côtes escarpées...

Nos visites dans les Catlins

Nous avons passé 35 jours sur l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Notre parcours sur l'île du Sud s'est fait du Nord au Sud en suivant plus ou moins la côte Ouest. Après la visite du Parc national de Fiordland et de la ville Invercargill, nous voilà prêts à découvrir la région des Catlins..

L'île du Sud de Nouvelle-Zélande

Autres régions visitées


L'emblématique route scénique "Southern Scenic Route", longue de plus de 600 km, traverse la région des Catlins en offrant aux visiteurs de merveilleux panoramas, leur permettant ainsi de découvrir la beauté naturelle des lieux. En cette fin d'après-midi, nous quittons la ville d'Invercargill et, après 40 min de route, atteignons le secteur des Catlins. Comme il se fait tard, nous nous posons pour la nuit dans le village de Fortrose (voir Hébergements dans la région The Catlins).

Chiffre de la journée : 290 km parcourus depuis Te Anau

Le lendemain matin, nous nous lançons à la découverte de cette région, d'Ouest en Est, en suivant la route qui passe au plus près des côtes.

Waipapa Point

Notre premier stop se fait à Waipapa Point, une pointe naturelle sur laquelle fut érigé, à la fin du XIXe siècle, un beau phare en bois. Cette construction a fait suite à un terrible naufrage, en 1881, qui fit 131 victimes sur les 151 passagers à bord ; ce fut le pire naufrage civil dans l'histoire de la Nouvelle-Zélande.

Ce site est réputé pour l'observation de lions de mer et d'otaries à fourrure. Nous en apercevons effectivement, allongés sur la plage et accompagnés de leurs petits. Nous avons toutefois du mal à différencier l'otarie à fourrure du lion de mer. L'espèce de lion de mer de Nouvelle-Zélande étant menacée, nous apprécions d'autant plus ce moment privilégié. Attention à ne pas vous approcher de trop près pour ne pas les perturber ! Si vous voyez un jeune seul, ne le gênez pas car il attend certainement sa mère partie pêcher, parfois durant plusieurs heures !

Plus de photos de Waipapa Point...


Slope Point

Slope Point est la pointe la plus au Sud de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Comme la route traverse des fermes privées, son accès est fermé en Septembre et en Octobre en raison de l'agnelage.


Curio Bay

Située à mi-chemin environ, entre Invercargill et Balclutha, Curio Bay est réputée pour sa forêt d'arbres pétrifiés, mais également pour l'observation des manchots. L'accès à la baie est très facile puisqu'il y a seulement 100 m à parcourir depuis le parking.

La forêt pétrifiée

Cette forêt pétrifiée (ou Petrified forest), vieille de 180 millions d'années (période du Jurassique), a été mise à jour par l'érosion de la roche par les vagues ; en raison de sa situation en bord de mer, elle peut uniquement être observée à marée basse. Un ponton d'observation permet de voir très nettement des troncs d'arbres couchés en contrebas. On peut également emprunter un escalier pour atteindre le site afin d'observer au plus près ces arbres pétrifiés. Nous remarquons alors qu'il n'y a pas que des troncs couchés, mais que chaque monticule de roche renferme, en son centre, une branche ou un tronc d'arbre pétrifié. Les scientifiques supposent que cette forêt a été recouverte d'une eau boueuse riche en silice, ce qui a permis la transformation rapide du bois en pierre.

Nous sommes étonnés d'être autorisés à nous balader là ; nous prenons soin de ne pas marcher sur ces vestiges, mais nous remarquons que certaines personnes sont moins attentives que nous et marchent directement sur les troncs et les branches pétrifiés pour ne pas se mouiller les pieds...

Les manchots antipodes

Au même endroit, des manchots antipodes ont élu domicile (également appelés manchot à œil jaune ou yellow-eyed penguin en anglais, ou encore Hoiho en maori). Ce manchot, endémique de la Nouvelle-Zélande, est également le manchot le plus rare du monde ! Cette espèce, qui est malheureusement en danger d'extinction, préfère vivre en couple, plutôt qu'en colonie. Ce lieu est l'un des rares endroits où l'on peut facilement les observer.

Selon la saison, les manchots antipodes nichent dans les fourrés, passent leur journée sur terre (en période de mue) ou encore en mer pour se nourrir (voir Cycle de vie du manchot antipode). Pour les observer, nous restons fixes, tantôt debout, tantôt assis sur un rocher et attendons patiemment. Un à un, nous voyons les manchots surgir de la mer... De leur lente démarche, ils traversent une zone rocailleuse pour rejoindre les taillis où les attendent leur conjoint et leurs petits affamés ! Ils passent non loin de nous, sans être perturbés. Parfois, nous voyons sortir des taillis un manchot venu accueillir son conjoint. Quant aux petits, ils restent bien cachés et attendent patiemment la nourriture ! En cette fin de journée du 4 décembre, nous avons la chance de pouvoir observer 5 magnifiques manchots à œil jaune qui regagnent leur nid.

Surtout prenez soin de les respecter en évitant de vous en approcher car ralentir les manchots peut mettre en péril le nourrissage des petits ! Les manchots doivent, par ailleurs, affronter les chiens et les chats, deux espèces d'animaux invasifs qui sont, en partie, la cause du déclin, non seulement des manchots, mais également d'autres espèces endémiques de la Nouvelle-Zélande.

Pour la sauvegarde des manchots et des arbres pétrifiés, l'accès à toute cette zone devrait être très strictement règlementé, voire interdit...

 

Porpoise Bay

De la baie de Porpoise (située juste à côté de Curio Bay), on peut apercevoir des dauphins d'Hector (encore appelés "dauphins à front blanc") qui sont les plus petits dauphins au monde. Ils sont reconnaissables à leur aileron arrondi, à leur dos gris pâle et leur robe blanche sur le ventre.

Entre Curio Bay et Porpoise Bay se trouve le promontoire "The Headland". À cet endroit, la côte escarpée est envahie d'immenses kelps, ces algues de plusieurs mètres de longs !

Plus de photos de Curio Bay...


Non loin de Curio Bay, nous nous rendons au petit village de Waikawa, où se trouve un petit musée (entrée gratuite). Le musée, qui fait également office de centre d'information, propose diverses expositions ayant trait aux premiers colons qui vivaient dans cette ville portuaire autrefois très animée.

Nous passons la nuit sur une aire gratuite située à 150 m du musée (voir Hébergements dans la région The Catlins).

Chiffre de la journée : 60 km parcourus

Plus de photos de Waikawa et de son musée...

Les Catlins étant à cheval sur deux régions, nous passons de la région de Southland à la région d'Otago.


Cathedral Caves

Situé à une quarantaine de kilomètres au Sud-Ouest d'Owaka et à 15 km au Sud du village de Papatowai, ces grottes sont populaires depuis des décennies. Hautes de 30 mètres et longues de 200 mètres, elles portent bien leur nom de "grottes cathédrale" ; elles figurent d'ailleurs parmi les plus longues grottes marines au monde ! Lors de notre passage, l'accès à Cathedral Caves est fermé en raison de chutes de pierre. Le site traverse un terrain privé maori qui est généralement ouvert d'Octobre à Mai et seulement lorsque la marée est basse. Son accès est payant (3 EUR/adulte) ; cette faible participation financière permet de maintenir en état les 2,1 km de route, le parking, la plage et les grottes. Depuis le parking, il reste environ 600 m à marcher pour atteindre la côte et 400 autres mètres pour arriver aux grottes. L'accès à la grotte se fait par la plage Waipati et n'est donc possible qu'en marée basse et en fonction de l'état (agité ou non) de la mer.

Pour connaître les périodes d'ouverture et les marées, vous pouvez contacter l'i-Site de Clutha ou directement le site Web de Cathedral Caves.


Tautuku Beach

La baie de Tautuku offre une magnifique plage, longue de 3 km, qui est accessible via un parking. Nous nous contentons de la contempler depuis le point de vue Florence Hill.


Purakaunui Falls

Véritables icônes des Catlins, les superbes cascades de Purakaunui figurent parmi les plus belles de Nouvelle-Zélande !
Hautes d'environ 20 m, elles sont facilement accessibles ; depuis le parking, il n'y a, en effet, que 10 minutes à marcher pour atteindre ce site naturel de toute beauté !

Plus de photos de Purakaunui Falls...


Nugget Point

Nugget Point (ou Tokata en maori) est un magnifique promontoire à ne pas rater ! La route qui y mène longe une multitude de baies et de plages. Depuis le parking, un sentier, long de 900 m, permet de rejoindre le bout de la pointe et son phare . Tout au long du parcours, nous avons une vue imprenable sur la côte sauvage et le bleu turquoise des flots... Du haut des falaises, un superbe panorama nous offre une vue à 360° sur l'océan agité dans lequel s'érigent de nombreux îlots. En observant bien, on peut même apercevoir des otaries à fourrure ou des lions de mer.

Roaring Bay

500 m avant le parking de Nugget Point, se trouve le parking de Roaring Bay . Cette baie est intéressante pour l'observation des manchots antipodes (ou manchots à œil jaune).

Après 250 m de marche, le sentier arrive à un point de vue qui donne sur la baie. 200 m plus loin, le sentier permet de rejoindre un abri d'observation. Ici, vivent environ 20 couples de manchots antipodes. Pour le bien des manchots, l'accès à la plage est interdit après 15h ! Selon la saison, l'observation est différente ( ; voir Cycle de vie du manchot antipode).

Plus de photos de Nugget Point...


Autres

Le secteur des Catlins renferme bien d'autres baies, plages, cascades, comme par exemple McLean Falls (40 min AR), Matai Falls (30 min AR) ou encore Koropuku Falls (40 min AR) ; par ailleurs, les itinéraires de randonnées sont très nombreux... Il nous aurait fallu beaucoup plus de temps pour pouvoir tout découvrir !

Où dormir dans la région de The Catlins ?

La région The Catlins offre quelques solutions d'hébergements comme des appartements ou des maisons à louer. Pour trouver des hôtels, il faut s'orienter vers les villes d'Invercargill, Balclutha ou Gore.

Bivouacs et Campings :

La région possède quelques campings et de nombreuses aires gratuites. Voici où nous avons passé les nuits avec notre camping-car :

  • À Fortrose, il y a deux zones : l'aire située à Fortrose même (à côté de la mer ; parfois venteuse ; toilettes ; au calme ; gratuit ; ) ainsi que la zone située à 1km de Fortrose (où nous avons passé 1 nuit - à l'abri du vent, car entourés de monticules ; au calme ; gratuit ; ).
  • À Waikawa, une aire où nous avons également passé 1 nuit (gratuit ; toilettes ; ).

Site Web officiel des Catlins : www


La suite de notre voyage

Nous poursuivons notre voyage en remontant la côte Est de la région d'Otago.

Pour découvrir la suite de notre aventure : Est de la région d'Otago


Informations complémentaires

Avant de partir

Généralités sur la Nouvelle-Zélande


Conclusion - Pourquoi aller dans les Catlins ?

Le secteur des "Catlins" vaut la peine d'être visité, d'autant plus si l'on se trouve dans le Sud de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Cette magnifique région regorge de petits sites à ne pas manquer où l'on pourra effectuer d'extraordinaires observations comme des arbres pétrifiés, de superbes grottes ou cascades ainsi qu'une faune exceptionnelle comme le manchot antipode, le dauphin d'Hector ou encore l'otarie... N'hésitez pas à séjourner quelques jours dans les Catlins pour explorer toutes ses merveilles naturelles... Vous profiterez pleinement de sites moins fréquentés et donc jamais surchargés de touristes...

Vous pouvez nous faire part de vos commentaires en nous laissant un message dans notre Livre d'Or...
Si vous avez des questions complémentaires, vous pouvez nous les transmettre via notre Forum Nouvelle-Zélande...
Au plaisir de vous retrouver sur PartirOu.com pour de nouvelles découvertes...
Bon vent !

Emmanuelle et Gilles

Toutes les photos des Catlins...